WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > France > Alsace (région) > Guebwiller (orgue C. Mutin)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Alsace (région)
Blodelsheim (orgue Silbermann)
Eguisheim (orgue Callinet/Kern)
Ensisheim (orgue Rinckenbach)
Guebwiller (orgue C. Mutin)
Photos (Guebwiller)
Molsheim (orgue Silbermann/Kern)
Obernai (égl. Sts-Pierre-et-Paul)
Ribeauvillé (orgue historique)
Sélestat (Ste-Foy, orgues)
Sélestat (St-Georges, orgue)
Strasbourg (St-Pierre-le-J., catho.)
Thann (collég. St-Thiébaut)
Turckheim (orgue)
Wasselonne (égl. St-Jean Bosco)
Bourgogne (région)
Franche-Comté (région)
Altkirch (église N.-Dame, orgue)
Angers (cathédrale, orgues)
Aups (Var: orgue italien)
Avignon (deux orgues à voir)
Barjols: orgue précieux de Provence
Bettlach (orgue Callinet magnifique)
Colmar (Collégiale)
Colmar, St-Matthieu
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Ferrette (orgue Roethinger, 1926)
Fréjus (cathédrale, Var)
Grasse: ancienne cathédrale
Grenoble (église St-Louis, orgue Formentelli)
Hirsingue (Ht-Rhin, orgue Guerrier)
Lyon (Conservatoire Nation. Sup. de Musique)
Le Mans (cathédrale, orgue)
Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Mirepoix, un orgue Link
Mulhouse (église cathol. St-Etienne)
Mulhouse (église réform. St-Jean)
Nancy cathédrale (Lorraine)
Nantes, la cathédrale, orgues
Narbonne (ancienne cathédrale, orgue)
Noyon (cathédrale, orgues)
Paris, la capitale de la France
Poitiers (cathédrale, orgue Clicquot)
Ribeauvillé (Alsace)
La Roche-sur-Foron (orgue, fact. italienne)
Roquebrune-sur-Argens, orgue
Roquevaire (Provence)
Rouffach (Alsace)
Saint-Maximin (orgue J. E. Isnard)
Saint-Omer (un grand Cavaillé-Coll)
Saint-Raphaël (N.-Dame-de-la-Victoire)
Saint-Sever (Landes)
Seppois-le-Haut (Ht-Rhin)
Strasbourg (cathédrale N.-Dame)
Strasbourg (St-Pierre-le-Jeune, réf.)
Strasbourg (St-Pierre-le-Vieux, cathol.)
Strasbourg (St-Thomas: Silbermann)
Tain l'Hermitage: N.-Dame Assomption
Thomières (orgue Micot)
Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Toulouse (Musée des Augustins)
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Guebwiller (orgue C. Mutin)


Guebwiller, église Notre-Dame: orgue Charles Mutin

Vue de l'orgue C. Mutin (1908) de N.-Dame à Guebwiller. Cliché personnel (août 2009)





•  Lors de notre parcours en Alsace, en août 2009, nous avons visité l'église Notre-Dame à Guebwiller (dans le Haut-Rhin).

•  Un peu d'histoire: sur la rive droite de la rivière la Lauch, la ville industrielle de Guebwiller a conservé du déroulement de son histoire plusieurs beaux témoins architecturaux. Durant le Moyen Âge, le vignoble resta la principale richesse de Guebwiller et de ses environs. La conversion industrielle eut lieu au 19ème s., notamment vers l'industrie textile (soie, coton). Guebwiller est l'ancien chef-lieu des possessions de l' abbaye de Murbach. Le développement de la cité s'effectua sous la tutelle des princes-abbés du 8ème au 18ème s. En 1275, les princes-abbés accordèrent une franchise aux habitants de Guebwiller, laquelle accéda au rang de cité et reçut des fortifications. Avec la sécularisation, au 18ème siècle, l'abbaye de Murbach est démantelée et les chanoines vinrent résider à Guebwiller. C'est à cette époque que plusieurs bâtiments religieux furent érigés dans la cité, notamment la monumentale église Notre-Dame

•  L'église N.-Dame: en 1759, l'abbaye impériale de Murbach est officiellement transférée en ville de Guebwiller. Le prince-abbé Dom Léger de Rathsamhausen entreprend alors la construction d'une nouvelle et vaste église abbatiale. Des plans sont dressés par l'architecte Louis Beuque, en 1761. En 1768, un nouvel architecte prend la direction des travaux. Il s'agit de Gabriel-Ignace Ritter. Le gros-oeuvre de N.-Dame est achevé en 1779. Il faudra 6 années pour achever le décor intérieur, dans un style qui marie l'art classique français et l'art baroque germanique. Cette église devint église Collégiale en 1764, lors de la sécularisation de l'abbaye, et reçut sa consécration en 1785. En 1792, l'église N.-Dame devint église paroissiale de Guebwiller. En 1803, une partie du riche mobilier de la vieille église Saint-Léger y sera déplacé. La tour Nord est achevée en 1844-46, mais la tour Sud ne sera jamais achevée. Notre-Dame de Guebwiller est une église très impressionnante pour une église paroissiale provinciale française. La richesse des stucs est remarquable. Les boiseries du sculpteur allemand Fidèle Sporer sont admirables (stalles: 1780-86). Il y a aussi plusieurs tableaux des 18 et 19èmes siècles. Le buffet d'orgue, notamment, est une très belle oeuvre de Fidèle Sporer (sculpteur) sur une conception de l'architecte et menuisier Gabriel-Ignace Ritter (en 1785).

•  Le grand orgue de N.-Dame: une fois de plus, c'est l'excellent site Internet des Orgues en Alsace qui nous renseigne dans le détail sur cet instrument remarquable: http://decouverte.orgue.free.fr/ . L'orgue actuel de Notre-Dame de Guebwiller n'est pas un un orgue de Cavaillé-Coll, mais de son successeur, Charles Mutin (en 1908), C.-Coll étant décédé en 1899. Mais, ainsi que le remarque l'auteur du site des Orgues en Alsace, " il y a tellement de Cavaillé-Coll dans ce superbe instrument, que son nom apparaît de façon tout-à-fait légitime sur la plaque de la Console ". Charles Mutin fut donc le repreneur de l'entrepris C.-Coll au décès d'Aristide C.-Coll, fin 1899. Les artisans qui édifièrent l'instrument de Guebwiller avaient, pour la plupart, été formés sous la direction de Cavaillé-Coll. Le magnifique buffet est donc une création de Gabriel-Ignace Ritter et de Fidèle Sporer, comme écrit ci-dessus. Joseph Rabiny y déposa, en 1785, un instrument remarquable, sans doute tellement réussi qu'il justifia le déménagement de Rabiny de Dijon à Rouffach, en 1787 (suivi par son gendre François Callinet). L'orgue Mutin fut inauguré en août 1908 par, notamment, Charles-Marie Widor. En 1917, les tuyaux de la façade sont réquisitionnés par les autorités allemandes (ces tuyaux dataient probablement encore de Rabiny !). Des réparations furent exécutées en 1946, 1966 et 1973, par la Maison Schwenkedel (travaux sur la Machine Barker, notamment). Cet orgue, actuellement, attend une restauration. Toutefois, il est jouable, bien que fatigué. Un relevage d'urgence a été effectué par la Maison alsacienne Muhleisen, en 2006 (première tranche), mais des travaux plus importants doivent être envisagés. Information: le Positif de dos est postiche, donc muet, le Positif de l'orgue Mutin-C.-Coll étant intérieur, dans le grand buffet, comme pratiquement toujours dans les grands instruments symphoniques de C.-Coll et successeurs.

•  Rubrique spécifique de cet instrument dans le site des Orgues en Alsace: cliquer ici . Le lien suivant, sur le maître organier Karl Joseph Riepp, permet de comprendre la filiation du génie de la facture d'orgues entre Riepp, Rabiny et les Callinet de Rouffach: cliquer ici .


•  Composition de l'orgue C. Mutin de l'église N.-Dame à Guebwiller (composition fournie, pour 2002, dans le site des Orgues en Alsace):

Grand-Orgue (56 notes): Bourdon 16', Montre 8', Bourdon 8', Flûte harmonique 8', Violoncelle 8', Prestant 4', Doublette 2', Cornet 5r, Plein-jeu 4r, Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4'.

Positif expressif intérieur (56 notes): Principal 8', Bourdon 8', Flûte harmonique 8', Salicional 8', Flûte douce 4', Nasard 2 2/3', Flageolet 2', Trompette 8', Clarinette 8'.

Récit expressif (56 notes): Quintaton 16', Diapason 8', Cor de nuit 8', Flûte traversière 8', Viole de Gambe 8', Voix céleste 8', Flûte octave 4', Octavin  2', Plein-jeu 5r, Basson 16', Trompette harmonique 8', Basson/Hautbois 8', Voix humaine 8', Clairon harmonique 4', Trémolo.

Pédale (32 notes): Basse acoustique 32', Principal Basse 16', Basse ouverte 16', Soubasse 16', Violon Basse 8', Flûte 8', Bourdon 8', Violoncelle 8', Flûte 4', Tuba major 16'.

Accessoires: Accouplements = I/I-16', II/I, III/I-16'-8', II/III, III/III-16'-4', I/P, II/P, III/P. Traction mécanique à équerres avec sommiers à gravures. Machine Barker pour le GO et le Récit, ainsi que pour les Accouplements. Une pédale Forte appelle plusieurs jeux de la Pédale. Présence d'une Pédale de Tonnerre faisant sonner les 7 tuyaux les plus graves du pédalier (effet d'orage ou de tonnerre). Positif de dos postiche. Les claviers sont appelés par des tirasses ou des pédales, dans ce système où il y a une assistance pneumatique Barker: Tonnerre; Tirasses pour I/P, II/P, III/P, Tutti (= action des 3); Pédale Forte (appel des jeux de Principal Basse, Basse ouverte et Violon Basse); Appels Mutations/Anches; Appels des accouplements; Appel du GO; Appel du Récit. Il y a deux pédales d'expression pour commander les boîtes expressives du Positif intérieur et du Récit.

[Se rappeler notre rubrique sur les jeux de l'orgue: cliquer ici ].


•  Liens Internet:

    -  http://decouverte.orgue.free.fr/images/guebwinp.jpg (plaque de signature de l'orgue),

    -  http://www.ville-guebwiller.fr/public/index.html (présentation de la ville de Guebwiller),

    -  fiche dans le site du Patrimoine de France pour l'église N.-Dame: cliquer ici (rechercher dans cette base Palissy, sous architecture),

    -  fiche dans le site du Patrimoine de France pour l'orgue Mutin: cliquer ici (rechercher dans cette base Palissy, sous mobilier).


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel de l'orgue Charles Mutin (1908) de l'église N.-Dame de Guebwiller en Alsace. Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte.  


Vue extérieure de N.-Dame à Guebwiller: ci-dessous, à droite

Vue extérieure de N.-Dame à Guebwiller. Cliché personnel (août 2009)


Vue intérieure de N.-Dame à Guebwiller: ci-dessous, à droite

Vue intérieure de cet édifice. Cliché personnel (août 2009)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage