WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > France > Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Alsace (région)
Bourgogne (région)
Franche-Comté (région)
Altkirch (église N.-Dame, orgue)
Angers (cathédrale, orgues)
Aups (Var: orgue italien)
Avignon (deux orgues à voir)
Barjols: orgue précieux de Provence
Bettlach (orgue Callinet magnifique)
Colmar (Collégiale)
Colmar, St-Matthieu
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Ferrette (orgue Roethinger, 1926)
Fréjus (cathédrale, Var)
Grasse: ancienne cathédrale
Grenoble (église St-Louis, orgue Formentelli)
Hirsingue (Ht-Rhin, orgue Guerrier)
Lyon (Conservatoire Nation. Sup. de Musique)
Le Mans (cathédrale, orgue)
Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Mirepoix, un orgue Link
Mulhouse (église cathol. St-Etienne)
Mulhouse (église réform. St-Jean)
Nancy cathédrale (Lorraine)
Nantes, la cathédrale, orgues
Narbonne (ancienne cathédrale, orgue)
Noyon (cathédrale, orgues)
Paris, la capitale de la France
Poitiers (cathédrale, orgue Clicquot)
Ribeauvillé (Alsace)
La Roche-sur-Foron (orgue, fact. italienne)
Roquebrune-sur-Argens, orgue
Roquevaire (Provence)
Rouffach (Alsace)
Saint-Maximin (orgue J. E. Isnard)
Saint-Omer (un grand Cavaillé-Coll)
Saint-Raphaël (N.-Dame-de-la-Victoire)
Saint-Sever (Landes)
Seppois-le-Haut (Ht-Rhin)
Strasbourg (cathédrale N.-Dame)
Strasbourg (St-Pierre-le-Jeune, réf.)
Strasbourg (St-Pierre-le-Vieux, cathol.)
Strasbourg (St-Thomas: Silbermann)
Tain l'Hermitage: N.-Dame Assomption
Thomières (orgue Micot)
Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Toulouse (Musée des Augustins)
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Toulouse (cathédrale St-Etienne)


Toulouse, cathédrale St-Etienne: Grand Orgue Cavaillé-Coll

Orgue Cavaillé Coll de St-Etienne à Toulouse. Crédit: www.uquebec.ca/~uss1010/orgues/france/




•  La cathédrale St.-Etienne de Toulouse est une église qui fut fondée par Saint Saturnin au 3ème siècle. Cet évêque fut martyrisé vers l'an 250. On ne connaît pas vraiment les profondes origines de la cathédrale Saint-Etienne. C'est vers l'an 1070 que l'évêque Izarn décida d'élever une grande église à l'emplacement de l'actuelle cathédrale. La nef fut élevée à l'époque romane avec des collatéraux. Au 13ème siècle on transforma cette nef triple en nef unique en supprimant les piliers. Le choeur fut débuté en 1272 par l'évêque Bertrand de L'Isle-Jourdain. A sa mort, la construction fut interrompue pour ne reprendre qu'au 15ème siècle. Le choeur fut achevé vers 1609-11, après un incendie. La nef, qui devait être initialement démolie, fut laissée ainsi, privée de bas-côtés. Elle est large d'à peine 20 m et haute de 20-25 m. La nef est divisée en 3 travées de 15 m et couverte de voûtes ogivales, terminées en 1213. Les chapiteaux sont romans. Le choeur, immense, est long de 72 m, sans transept. Si la cathédrale avait été achevée dans le style et les proportions du choeur, nous aurions à Toulouse une immense église aussi grande qu'à Amiens ! Le choeur est entouré d'un déambulatoire et de 17 chapelles rayonnantes à 5 pans. La nef est donc romane, voûtée d'ogives, et le choeur, plus vaste, est de style gothique du tout début du 17ème siècle. Ces deux parties (romane et gothique tardive) ont été réunies pour ne faire qu'une cathédrale. Celle-ci va subir de nombreuses transformations et de nombreux ajouts. On signale des vitraux des 14 et 15èmes siècles. Il y a aussi des vitraux du 17ème siècle. Ce qui nous intéresse au premier chef, c'est l'orgue.


Les orgues de Cavaillé-Coll (1848): un premier orgue dans la cathédrale St.-Etienne de Toulouse est mentionné dès 1612 à 1650. Ce premier orgue d'Antoine Lefebvre est relevé par Jean de Joyeuse en 1677. Des travaux eurent encore lieu en 1738 (Montbrun), en 1761 (Jean-François Lépine). Une reconstruction eut lieu en 1772 (par J.B. Micot). Des travaux furent aussi exécutés en 1787 (par G. Rabiny). D'autres travaux suivirent en 1810, 1829 et 1835. A ce stade, l'orgue est pratiquement injouable. En 1848, Aristide Cavaillé-Coll refait entièrement l'instrument. Des tentatives de sauver certains jeux, notamment des anches, sont vouées à l'échec. L'orgue de C.-Coll est inauguré en 1852. Mais il se dégrade assez vite. En 1970, la manufacture Kern est sollicitée pour tout reprendre à zéro, en sauvant au maximum les éléments historiques, dignes d'être conservés. Cette manufacture réussit le tour de force de restituer le grand Cavaillé-Coll, avec un buffet fantastique et 8 jeux anciens, dont un Cornet estimé d'origine. L'orgue de la cathédrale de Toulouse est maintenant rétabli. Il a été utilisé lors d'un Concours de musique d'orgue contemporaine en 1986.


•  Eléments bibliographiques et liens:

-  Dictionnaire des Cathédrales de France, Larousse, Paris, 1971,

-  Site des facteurs Kern: http://www.kernpipeorgan.com/francais/toulouse.htm (lien pour la restauration et compo.),

http://saint.etienne.tlse.free.fr/ (site de la cathédrale dans la ville),

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9drale_Saint-%C3%89tienne_de_Toulouse (page Wikipedia sur cette cathédrale),

http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/toulousese.html (texte sur les orgues),

http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/toulousese1.html (galerie de photos),

-  autre page sur ce Grand Orgue: cliquer ici , on y trouve la composition des jeux actuelle,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_de_Joyeuse (début de monographie sur Jean de Joyeuse),

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Baptiste_Micot (début de monographie sur le facteur Micot),

http://cathedrale.toulouse.free.fr/ (paroisse de la cathédrale de Toulouse).


•  Composition de l'orgue Cavaillé-Coll de la cathédrale de Toulouse:

Grand-Orgue: Montre 16', Bourdon 16', les 8' (Montre, Bourdon, Viole de Gambe, Première Trompette, Deuxième Trompette), Grosse Fourniture 2r, Petite Fourniture 3r, Cymbale 4r, Cornet 5r, Flûte 4', Prestant 4', Quarte de Nasard 2', Nasard 2 2/3', Tierce 1 3/5', Clairon 4', Tremblant. 

Récit expressif: Salicional 8', Prestant 4', Doublette 2', Sifflet 1', Flûte à cheminée 8', Cornet 3r, Trompette 8', Hautbois 8', Voix humaine 8', Tremblant.

Positif de dos: Montre 8', Prestant 4', Doublette 2', Plein-Jeu 5-6r, Bourdon 8', Flûte à cheminée 4', Nasard 2 2/3', Tierce 1 3/5', Larigot 1 1/3', Trompette 8', Cromorne 8', Tremblant.

Echo en fenêtre (37 notes): Cornet 5r, Trompette 8'.

Pédalier: Flûte 16', Bombarde 16', Flûte 8', Flûte 4', Gros Nasard 5 1/3', Grosse Tierce 3 1/5', Trompette 8', Clairon 4'.

Il y 47 jeux et 60 rangs. La traction est mécanique intégrale. Les claviers comptent 56 notes, sauf l'Echo qui en compte 37. Le pédalier compte 30 touches. La pédale d'expression agit sur le Récit. Accouplements: Pos/GO, Récit/GO, GO/Péd, Récit/Péd 8' 4'. Il y a un appel d'anches à la pédale. Voici un grand Cavaillé-Coll comme on les aime ! A noter que cette cathédrale possède un orgue de choeur du même facteur (1868).


•  Ci-dessus, en guise de vignette de cette page, nous mettons un cliché du Grand Orgue C.-Coll de la cathédrale de Toulouse. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. [Source: www.uquebec.ca/~uss1010/orgues/france/ ]. 


Vue de la cathédrale de Toulouse: ci-dessous, à droite

Vue de la cathédrale de Toulouse. Crédit: //fr.wikipedia.org/


Vue de vitraux dans la cathédrale de Toulouse: ci-dessous, à droite

Vitraux à la cathédrale de Toulouse. Crédit: www.wikitoulouse.haisoft.fr/wiki/

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage