WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > France > Alsace (région) > Ensisheim (orgue Rinckenbach)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Alsace (région)
Blodelsheim (orgue Silbermann)
Eguisheim (orgue Callinet/Kern)
Ensisheim (orgue Rinckenbach)
Photos (Ensisheim)
Guebwiller (orgue C. Mutin)
Molsheim (orgue Silbermann/Kern)
Obernai (égl. Sts-Pierre-et-Paul)
Ribeauvillé (orgue historique)
Sélestat (Ste-Foy, orgues)
Sélestat (St-Georges, orgue)
Strasbourg (St-Pierre-le-J., catho.)
Thann (collég. St-Thiébaut)
Turckheim (orgue)
Wasselonne (égl. St-Jean Bosco)
Bourgogne (région)
Franche-Comté (région)
Altkirch (église N.-Dame, orgue)
Angers (cathédrale, orgues)
Aups (Var: orgue italien)
Avignon (deux orgues à voir)
Barjols: orgue précieux de Provence
Bettlach (orgue Callinet magnifique)
Colmar (Collégiale)
Colmar, St-Matthieu
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Ferrette (orgue Roethinger, 1926)
Fréjus (cathédrale, Var)
Grasse: ancienne cathédrale
Grenoble (église St-Louis, orgue Formentelli)
Hirsingue (Ht-Rhin, orgue Guerrier)
Lyon (Conservatoire Nation. Sup. de Musique)
Le Mans (cathédrale, orgue)
Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Mirepoix, un orgue Link
Mulhouse (église cathol. St-Etienne)
Mulhouse (église réform. St-Jean)
Nancy cathédrale (Lorraine)
Nantes, la cathédrale, orgues
Narbonne (ancienne cathédrale, orgue)
Noyon (cathédrale, orgues)
Paris, la capitale de la France
Poitiers (cathédrale, orgue Clicquot)
Ribeauvillé (Alsace)
La Roche-sur-Foron (orgue, fact. italienne)
Roquebrune-sur-Argens, orgue
Roquevaire (Provence)
Rouffach (Alsace)
Saint-Maximin (orgue J. E. Isnard)
Saint-Omer (un grand Cavaillé-Coll)
Saint-Raphaël (N.-Dame-de-la-Victoire)
Saint-Sever (Landes)
Seppois-le-Haut (Ht-Rhin)
Strasbourg (cathédrale N.-Dame)
Strasbourg (St-Pierre-le-Jeune, réf.)
Strasbourg (St-Pierre-le-Vieux, cathol.)
Strasbourg (St-Thomas: Silbermann)
Tain l'Hermitage: N.-Dame Assomption
Thomières (orgue Micot)
Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Toulouse (Musée des Augustins)
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Ensisheim (orgue Rinckenbach)


Ensisheim en Alsace: un orgue Rinckenbach historique, des vitraux

Une vue de l'orgue M. Rinckenbach (1897) à Ensisheim. Cliché personne (août 2009)





•  Lors de notre parcours en Alsace, en août 2009, nous avons visité l'église St-Martin d' Ensisheim (dans le Haut-Rhin).

•  Historique en bref: le site d'Ensisheim est occupé depuis le 5ème millénaire avant J.C., cela étant attesté par des fouilles au Sud de la ville. Ensisheim est mentionnée pour la 1ère fois en 765. En 1135, elle devint capitale des possessions des Habsbourg en Alsace, Pays de Bade et Suisse du Nord. A son apogée, au 17ème s., la cité d'Ensisheim alla jusqu' à abriter plus de 200 familles nobles. La Guerre de Trente Ans apporta la désolation en Alsace et Ensisheim fut saccagée sept fois. Après la prise de Mulhouse en novembre 1944, Ensisheim fut exposée au feu de l'artillerie et aux bombardements jusqu'au 6 février 1945, date de sa libération. La potasse a été exploitée dans la région d'Ensisheim jusqu'en 2002.

•  L'église St-Martin: en 1297, on trouve une première mention de ce sanctuaire, lequel fut restauré et agrandi à plusieurs reprises au cours des siècles (du 15ème au 17ème siècles). En 1854, un effondrement partiel atteignit, notamment, la partie de l'église au niveau du clocher. Cet effondrement détruisit l'orgue Jean-André Silbermann de 1742. Une nouvelle église fut construite de 1857 à 1869, en style néo-gothique, par l'architecte Aristide Poisat. Le vaste sanctuaire est en forme de croix latine et comporte 3 nefs et un choeur ample et magnifique. Les baies vitrées sont décorées de vitraux issus des ateliers du maître verrier Jacques Le Chevallier (Fontenay-aux Roses). Ces vitraux remontent au milieu du 20ème siècle.

•  Les orgues, leur histoire: c'est, une fois de plus, l'excellent site sur les orgues en Alsace qui nous documente à ce sujet [ http://decouverte.orgue.free.fr/ ].

Un premier orgue fut construit pour Ensisheim en 1482 [facteur Conrad Sittinger, moine de St-Blaise dans la Forêt Noire, très habile facteur d'orgues. St-Blaise est une abbaye bénédictine]. Cet instrument était placé en nid d'hirondelle. Ensisheim fut l'une des 10 premières cités d'Alsace à avoir fait l'acquisition d'un orgue pour son église (au 15ème s.). La paroisse d'Ensisheim possédait une Régale (petit orgue à anches avec des résonateurs courts) pour les processions. Cette Régale datait de 1649 et fut entretenue par un facteur soleurois (originaire de Suisse) du nom de Hans Jacob Aebi, établi en Alsace. En 1742, Jean-André Silbermann construisit un orgue de 26 jeux pour Ensisheim. Cet instrument fut réparé par un facteur du nom de Ferdinand Stieffell, en 1781. L'orgue Silbermann traversa la Révolution et fut entretenu à différentes dates avant la fermeture de l'église, en 1852, église estimée dangereuse par sa construction fragilisée. Effectivement, en 1854, le clocher s'effondra en entraînant la destruction de l'orgue Silbermann. La nouvelle église vit le jour entre 1857 et 1869. De 1864 à 1896, la musique fut servie par un orgue Positif de 4 jeux. C'est alors que l'on fit appel au facteur alsacien Martin Rinckenbach pour construire un nouvel instrument en tribune. L'orgue Rinckenbach était un chef-d'oeuvre qui comprenait 30 jeux sur deux claviers et pédalier. La transmission en était mécanique avec une assistance Barker au clavier de Grand-orgue. Le buffet est d'une grande élégance. En 1917, la façade en étain fut réquisitionnée par les Allemands. L'orgue fut révisé et entretenu par la Maison alsacienne Muhleisen de 1946 à 1967, puis par le facteur Christian Guerrier en 1985. Le buffet magnifique, encore authentique pratiquement, est une oeuvre du sculpteur alsacien Théophile Klem, à Colmar (exécuté en 1897). Actuellement, à part les tuyaux de façade, l'orgue est donc authentique et représente l'accomplissement de l'art du facteur alsacien Martin Rinckenbach, à la fin du 19ème siècle. Cet orgue est un exemple magnifique d'orgue symphonique alsacien conservé pratiquement intact.

•  L'article spécifique du site des orgues en Alsace ( cliquer ici ) nous donne toutes les explications sur cet instrument remarquable d'Ensisheim. Il donne, notamment, des explications techniques concernant la fameuse Machine Barker du clavier de Grand-orgue. Il mentionne également que le compositeur français Léon Boëllmann est natif d'Ensisheim (1862-1897).


•  Composition de l'orgue Martin Rinckenbach de l'église d'Ensisheim (1897) [composition donnée par le site des Orgues en Alsace, pour 2003]:

Grand-Orgue (56 notes): Principal 16', Bourdon 16', Montre 8', Bourdon 8', Flûte majeure 8', Gambe 8', Dolce 8', Prestant 4', Flûte octave 4', Octave 2', Cornet 5r, Mixture 2', Trompette 8', Clairon 4'.

Récit expressif (56 notes): Quintaton 16', Montre-Viole 8', Bourdon 8', Flûte harmonique 8', Salicional 8', Voix céleste 8', Flauto amabile 4', Fugara 4', Voix humaine 8', Basson/Hautbois 8'.

Pédale (27 notes): Soubasse 16', Violon basse 16', Flûte basse 8', Violoncelle 8', Bombarde 16', Trompette 8'.

Accessoires: accouplements = II/I, I/P, II/P. Traction mécanique avec console indépendante dirigée vers la nef. Assistance Barker pour le GO. Sommiers à gravures en chêne. Un Tremblant doux agit sur les deux claviers. Une pédale "Appel pneumatique" agit sur la Machine Barker et appelle ou annule le GO. Il y a une pédale d'appel pour les jeux de Combinaison du GO.


•  Liens Internet à ouvrir

    -  http://ensisheim.net/ (histoire d'Ensisheim),

    -  église dans le site du Patrimoine en Francehttp://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/patrimoine/ (recherche dans base Palissy, recherche sous architecture).


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel (août 2009) de l'orgue Rinckenbach (1897) de l'église d'Ensisheim (Alsace). Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte.   


Vue de l'église d'Ensisheim: ci-dessous, à droite

Vue extérieure de l'église d'Ensisheim. Cliché personnel (08.2009)


Une vue intérieure de l'église d'Ensisheim: ci-dessous, à droite

Vue intérieure de l'église d'Ensisheim. Cliché personnel (août 2009)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage