WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > France > Aups (Var: orgue italien)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Alsace (région)
Bourgogne (région)
Franche-Comté (région)
Altkirch (église N.-Dame, orgue)
Angers (cathédrale, orgues)
Aups (Var: orgue italien)
Photo (Aups)
Avignon (deux orgues à voir)
Barjols: orgue précieux de Provence
Bettlach (orgue Callinet magnifique)
Colmar (Collégiale)
Colmar, St-Matthieu
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Ferrette (orgue Roethinger, 1926)
Fréjus (cathédrale, Var)
Grasse: ancienne cathédrale
Grenoble (église St-Louis, orgue Formentelli)
Hirsingue (Ht-Rhin, orgue Guerrier)
Lyon (Conservatoire Nation. Sup. de Musique)
Le Mans (cathédrale, orgue)
Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Mirepoix, un orgue Link
Mulhouse (église cathol. St-Etienne)
Mulhouse (église réform. St-Jean)
Nancy cathédrale (Lorraine)
Nantes, la cathédrale, orgues
Narbonne (ancienne cathédrale, orgue)
Noyon (cathédrale, orgues)
Paris, la capitale de la France
Poitiers (cathédrale, orgue Clicquot)
Ribeauvillé (Alsace)
La Roche-sur-Foron (orgue, fact. italienne)
Roquebrune-sur-Argens, orgue
Roquevaire (Provence)
Rouffach (Alsace)
Saint-Maximin (orgue J. E. Isnard)
Saint-Omer (un grand Cavaillé-Coll)
Saint-Raphaël (N.-Dame-de-la-Victoire)
Saint-Sever (Landes)
Seppois-le-Haut (Ht-Rhin)
Strasbourg (cathédrale N.-Dame)
Strasbourg (St-Pierre-le-Jeune, réf.)
Strasbourg (St-Pierre-le-Vieux, cathol.)
Strasbourg (St-Thomas: Silbermann)
Tain l'Hermitage: N.-Dame Assomption
Thomières (orgue Micot)
Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Toulouse (Musée des Augustins)
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Aups (Var: orgue italien)


Aups, village français du Var: collégiale et orgue italien (les orgues italiens: une de nos spécialités suisses aussi....)

Orgue italien Agati de la Collégiale de Aups. Cliché personnel (sept. 2011). Au repos, un rideau rouge protège les tuyaux.




•   Lors de notre séjour en Provence-Côte-d'Azur, en septembre 2011, nous avons notamment visité la Collégiale de Aups (département du Var). Aups est un village provençal typique et charmant situé dans l'arrière-pays provençal varois, aux abords du lac de Ste-Croix et des Gorges du Verdon. On atteint Aups depuis la côte méditerranéenne en passant, par exemple, par Draguignan, depuis Fréjus.

•   Avec notre ample collection de visite d'orgues italiens du canton du Tessin (en Suisse), notre site devient un peu spécialisé dans les orgues italiens présents dans l'arc alpin (en France, en Suisse).....

•   Collégiale de Aups [texte tiré du site: http://www.aups-tourisme.com/]: " Elle fut édifiée hors les murs par l'architecte Broulhony, de 1489 à 1503, pour remplacer l'église du village devenue trop petite, elle est de de style gothique provençal avec une façade Renaissance, elle est érigée en Collégiale en 1499 avec la venue du chapitre des chanoines de Valmoissine. Recevant les reliques de St-Pancrace, jeune chrétien romain martyrisé, probablement, en 304 sous Dioclétien, elle est connue sous ce vocable depuis lors. Ne subsiste de l'époque de la construction que la porte de l'ancienne sacristie puisque les guerres de religion détruisirent tout le mobilier et le magnifique tympan. Outre le médaillon de la devise des chanoines, s'ajoute sur le fronton, en 1905, lors de la séparation des biens de l'Eglise et de l'Etat, la devise républicaine Liberté, Egalité et Fraternité. Classée à l'inventaire des bâtiments de France, elle possède un musée d'art religieux précieux où on peut admirer la plus ancienne croix processionnelle de Provence datant du 14ème, des ornements brodés main du 17ème et de nombreuses pièces d'orfèvrerie dont le reliquaire en argent massif de St Pancrace du 15ème. La décoration et le mobilier de l'église sont postérieurs à 1574 (destruction par les Huguenots). Ils comprennent entre autres six retables du XVII° siècle, un du XVIII° siècle, diverses statues et boiseries. Le triptyque de l’autel de saint Eloi est d’une époque antérieure "

•   L'orgue: voici un rare instrument français construit par un facteur italien originaire de Toscane et qui travailla dans la région, de même que dans sa Province italienne et en Lombardie. Nous reproduisons ci-dessous un texte historique tiré du site suivant: Orgues de Toulon et du Var (lien actif lors de la rédaction en oct. 2011, mais disparu en avril 2012). " Acquitté sans doute par la Fabrique, l'orgue Agati, célèbre facteur de Pistoia en Toscane, semble livré en 1830, comme en fait foi son numéro d'opus : 199. Rare introduction d'orgues étrangers au style caractérisé, importés sur le territoire français, sous l'influence du pays tout proche, l'orgue Josue et Nicomede Agati recèle toute la richesse et l'originalité de ce genre d'instrument dans un écrin délicat et de petite taille qui surprendra le visiteur qui voudra bien se prêter au jeu d'entendre avant de voir. Théâtral à sa façon, (un rideau rouge vif protège la façade lors de la non-utilisation de l'orgue), nanti de décorations sculptées (armoiries, motifs de tissus et de végétaux, décorations stylisées) et récemment doré à la feuille d'or, peint de couleurs vives (faux-marbre retrouvé, teintes originales joyeuses), l'orgue italien a un univers bien à lui. Les modes passent vite et le manque d'entretien le rendra muet autour du dernier conflit mondial. Sa partie intérieure instrumentale est sauvée de la décharge de justesse par le docteur Rochas de Brignoles, le seul éminent esthète de l'orgue alors capable de pressentir l'intérêt d'un tel matériau. Il redonne vie aux tuyaux dans son instrument particulier, laissant vide le buffet protégé par des toiles pour masquer l'abandon. Le mouvement initié par le Père Jacques Gautier conduira à souhaiter le retour d'un orgue à tuyaux mais c'est vers les restes désavoués de celui de la cathédrale de Fréjus qu'on se tourne. Le temps de monter un difficile dossier administratif et financier achèvera la décrépitude des éléments stockés en vrac dans une chapelle de la collégiale, où ils achèveront de s'affaisser et de s'altérer. C'est alors que se pose, en 1995 la question de rechercher ce qu'est devenue la partie instrumentale négligée dans les années 50. Les éléments ayant été légitimement remployés, intégrés et harmonisés dans un ensemble différent, il est décidé de repartir sur une reconstitution très proche de l'original, à partir des éléments documentaires ou matériels encore existants (faux-sommier, sommier, tuyauterie, soufflerie, buffet). On complètera simplement la première octave courte (dénuée initialement des 4 premières notes dièses) et l'on restituera un instrument nouveau taillé en partie dans le stock de Fréjus, mais en collant du plus près possible à la source historique italienne, dont l'Italie regorge encore d'exemples à foison. C'est la Manufacture Provençale d'Orgues de Carcès, dirigée par Yves Cabourdin, sous la maîtrise d'oeuvre d'Eric Brottier, qui procède aux travaux. L'instrument reconstitué sonne solennellement pour l'inauguration et la bénédiction le 3 mai 1998 sous les doigts de Michel Colin. Le fameux « sourire » des orgues Agati (suivant le dessin des lignes de bouches de la façade) enchante à nouveau le visiteur, le mélomane et le fervent paroissien ".

•   Les facteurs Agati: voici une familles de facteurs italiens toscans ayant produit un assez grand nombre d'orgues durant le 19ème siècle. La manufacture, fondée à Pistoia par Pietro Agati (1735-1806) passa entre les mains de son fils Giosuè (1770-1847) puis entre celles de Nicomede (1796-1885), fils de Giosuè. Cette manufacture fusionna avec une autre entreprise concurrente, celle des Tronci, pour former la Maison Agati-Tronci, en 1883. L'une des particularités des orgues Agati est de présenter un dessin original des bouches des tuyaux de façade de leurs instruments, dessin qui évoque un sourire. En parcourant les sites Internet et la littérature concernant l'Italie, on remarque plusieurs instruments Agati qui subsistent un peu partout en Italie du Nord et en Toscane. Tous ces orgues remontent au milieu du 19ème siècle environ. On citera, notamment, pour exemple, l'orgue Nicomede Agati de 1852: Chiesa di Sant'Anna à Genova (Gênes). Dans cette page de texte, nous en mettons un cliché comme exemple d'orgue italien Agati.


•   Composition de l'orgue Agati selon les pages du site de Y. Cabourdin qui en fit la reconstruction [à noter que l'on trouve des différences selon les sources. Nous préférons celle du facteur d'origine]:

Clavier unique de 54 notes, C1-F5 (56 notes selon d'autres sources): Principale bassi 8’, Principale soprani 8’ (coupure au 2° C permettant d’alléger les gravures lors d’un tutti avec l’anche), Ottava 4’, Decima quinta (rang de ripieno 2'), Decima nona (rang de ripieno 1 1/3'), Vigesima seconda (rang de ripieno 1'), Vigesima sesta (rang de ripieno 2/3'), Flauto in Ottava 4' (au 2° C), Cornetto III (dessus de 2 2/3’-2’ et 1 1/3’au 3° C#), Voce Umana (ondulant avec le Principale au 3° C#), Fagotto (dessus de trompette) (au 3° C), Tromba (basses de trompette), Contrabassi à la pédale (12 Notes C1-B1). Le pédalier est attaché. [Pour le Ripieno: cliquer ici ]. 

Accessoires: Uccelli (3 tuyaux dont les têtes trempent dans l’eau pour imiter le chant des oiseaux), Zamponia: 2 tuyaux d’anche imitant la Vielle, Ruollo: trois tuyaux de bois discordés imitant le roulement de tambour. 


•   Liens Internet divers

    -  http://www.photos-provence.fr/dpt83/aups.html (photos de Aups, ©),

    -  photo de la console reconstituée par Cabourdin: cliquer ici

    -  cliquer ici (Association des Amis de l'orgue de Aups),  

    -  site de tourisme avec des photos montrant le charme de ce village adorable: voir ici, en espérant que ce site tienne......

    -  http://www.organiliguri.it/sp2005/dbscheda.asp?id=176 (orgue Giosuè Agati de Lavanto, S. Giacomo Apostolo, 1827, Italie),

    -  http://digilander.libero.it/desertodimillesimo/scheda_organo.htm (orgue Agati Nicomede et Fratelli de Pistoia, 1855, à Santuario della Misericordia di Savona).

    -  http://agatidiperinaldo.org/ (orgue Agati, 1829: Chiesa Parrocchiale di S. Nicolò da Bari di Perinaldo),

    -  http://www.rapallomusica.it/organo-n-agati-1866/ (orgue Agati Nicomede, 1866, en Italie: Chiesa Parrocchiale di S. Antonio Ab. in Alpicella Varazze),

    -  http://www.rapallomusica.it/organo-n-agati-e-fratelli-1849/ (orgue Nicomede Agati, 1849: Chiesa Parrocchiale di S. Pietro di Rovereto Zoagli, GE).


•   Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel de l'orgue italien Agati de Aups (département du Var, France). Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique "photos" attenante à cette page de texte.


Vue de l'orgue italien à Aups, rideau levé: ci-dessous, à droite

L'orgue italien à Aups, rideau levé. Crédit: http://www.orgues-cabourdin.fr/


Vue de la Collégiale de Aups: ci-dessous, à droite

La Collégiale: côté Nord. Cliché personnel


Vue intérieure de la Collégiale: ci-dessous, à droite

Vue de la nef de la Collégiale à Aups. Cliché personnel


Orgue Nicomede Agati, 1852: Chiesa di Sant'Anna à Genova (Gênes): ci-dessous, à droite

L'orgue Nicomede Agati, 1852: Chiesa di Sant'Anna, Gênes. Crédit: http://www.amiciorganogenova.org/


Situation géographique de Aups: ci-dessous, à droite

Situation de Aups dans le Var. Crédit: http://www.viamichelin.fr/web/Cartes-plans/Carte_plan-Aups

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage