WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > France > Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Alsace (région)
Bourgogne (région)
Franche-Comté (région)
Altkirch (église N.-Dame, orgue)
Angers (cathédrale, orgues)
Aups (Var: orgue italien)
Avignon (deux orgues à voir)
Barjols: orgue précieux de Provence
Bettlach (orgue Callinet magnifique)
Colmar (Collégiale)
Colmar, St-Matthieu
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Ferrette (orgue Roethinger, 1926)
Fréjus (cathédrale, Var)
Grasse: ancienne cathédrale
Grenoble (église St-Louis, orgue Formentelli)
Hirsingue (Ht-Rhin, orgue Guerrier)
Lyon (Conservatoire Nation. Sup. de Musique)
Le Mans (cathédrale, orgue)
Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Photos (Marmoutier: orgue, vitraux)
Mirepoix, un orgue Link
Mulhouse (église cathol. St-Etienne)
Mulhouse (église réform. St-Jean)
Nancy cathédrale (Lorraine)
Nantes, la cathédrale, orgues
Narbonne (ancienne cathédrale, orgue)
Noyon (cathédrale, orgues)
Paris, la capitale de la France
Poitiers (cathédrale, orgue Clicquot)
Ribeauvillé (Alsace)
La Roche-sur-Foron (orgue, fact. italienne)
Roquebrune-sur-Argens, orgue
Roquevaire (Provence)
Rouffach (Alsace)
Saint-Maximin (orgue J. E. Isnard)
Saint-Omer (un grand Cavaillé-Coll)
Saint-Raphaël (N.-Dame-de-la-Victoire)
Saint-Sever (Landes)
Seppois-le-Haut (Ht-Rhin)
Strasbourg (cathédrale N.-Dame)
Strasbourg (St-Pierre-le-Jeune, réf.)
Strasbourg (St-Pierre-le-Vieux, cathol.)
Strasbourg (St-Thomas: Silbermann)
Tain l'Hermitage: N.-Dame Assomption
Thomières (orgue Micot)
Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Toulouse (Musée des Augustins)
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Marmoutier (orgue A. Silbermann)


Marmoutier, en Alsace: orgue historique d'Andreas Silbermann (1709), vitraux

Vue de l'orgue A. Silbermann de Marmoutier. Cliché personnel (août 2008)





•  Le 13 août 2008, nous avons visité plusieurs orgues Silbermann en Alsace, notamment celui qui nous occupe ici: l'orgue André Silbermann de Marmoutier (1709), situé dans l'ancienne église abbatiale St-Etienne. Cet orgue est un chef-d'oeuvre absolu du maître organier alsacien. Marmoutier est aussi le siège du Centre Européen de l'Orgue (leur site est désactivé).

•  Histoire de l'abbaye:

Marmoutier se situe à une trentaine de km au nord-est de Strasbourg (Bas-Rhin). Une première abbaye fut fondée à Marmoutier au 6ème siècle par des moines irlandais, guidés par Saint Colomban. Au 8ème siècle, l'abbaye prend de l'importance sous l'influence de l'Abbé Maur. Elle s'appelle Mauri Monasterum (monastère de Maurus), devenue plus tard Marmoutier. La règle bénédictine est introduite et l'abbaye, à la tête d'un ample territoire, revêt une grande importance. Au 12ème siècle une église plus vaste est contruite dans un style roman propre à la région du Rhin. Le massif ouest de l'église est resté intact et montre la beauté de cet art roman (3 tours monumentales et narthex). La nef construite de 1225 à 1290 est de style gothique influencé par le style de la cathédrale de Strasbourg. Le transept fut remanié aux 14 et 18èmes siècles. Le choeur (13ème s.) fut rebâti en style néo-gothique au 18ème siècle (1761). On remarque, dans le choeur, des stalles exceptionnelles de style Louis XV (1770). Une crypte archéologique a été ouverte, sous le choeur: on y découvre des éléments des édifices plus anciens, des sarcophages. Les chapiteaux du narthex (vestibule) de la nef sont romans et magnifiquement sculptés.
L'abbaye connut un déclin de son influence dès les 14 et 15èmes siècles. La Guerre de Trente Ans, notamment, causa la destruction et le pillage d'une partie des bâtiments de l'abbaye. Après la Guerre de Trente Ans, Marmoutier connaît un nouvel essor, lequel se traduit par la reconstruction du Choeur. La Révolution marquera la fin de l'abbaye dont les bâtiments sont vendus, pillés, détruits.

On remarque, à Marmoutier, un ensemble de vitraux remarquables de tradition néo-gothique. Ces vitraux sont l'oeuvre de Franz Xaver Zettler de Münich (dès 1907). L'ensemble des vitraux date du premier quart du 20ème siècle. Le vitrail axial du Sacré-Coeur est, par contre, une oeuvre (rose) de 1767 (par Jean-Adolpge Dannegger).


•  L'orgue d'André (Andreas) Silbermann: consulter d'abord la très belle rubrique du site E. Eisenberg: cliquer ici . Cliquer ici pour la dynastie des Silbermann.

En tribune ouest, à Marmoutier, se dresse l'un des plus grands chefs-d'oeuvre du facteur Andreas Silbermann (datant de 1709). Cet orgue a une valeur immense car il représente le seul témoin conservé de la première période créatrice d'Andreas, celle encore nettement influencée par la facture d'orgue parisienne, facture qu'il assimila lors d'un séjour chez François Thierry, "facteur d'orgues du Roy" à Paris (1704-1706). Ce François Thierry fut, notamment, constructeur du Grand Orgue de Notre-Dame de Paris en 1733 (cliquer ici pour voir). Si l'orgue de Marmoutier est un instrument plutôt classique français, Silbermann voulut y adjoindre une Pédale d'inspiration plus allemande, basée sur un 16'. Andreas, comme il en avait souvent l'habitude, laissa des Chapes vides libres pour permettre un agrandissement futur de l'instrument (une sage et remarquable décision: un organier qui sait qu'il construit "solide" et que l'on voudra probablement agrandir son orgue, plutôt que le remanier "outrageusement"). D'abord déposé sur un jubé (transept sud), l'orgue d'Andreas fut déplacé sur une tribune en ouest (c'est son emplacement actuel, depuis 1789). Le fils d'Andreas, Jean-André Silbermann agrandira l'orgue de son père en 1746 (réparation de la soufflerie en 1743). Il utilisa, notamment, les Chapes vides, mais ajouta aussi un 3ème clavier d'Echo de 25 notes. On se rend compte que l'orgue de Marmoutier, à l'étude de sa composition de jeux, est assez proche de l'orgue de l'église St-Gervais de Paris (l'orgue des Couperin, auquel travaillèrent les facteurs Thierry, notamment). Le facteur Charles Wetzel effectua des travaux sur l'orgue de Marmoutier en 1876 (pour un exemple d'un orgue Wetzel: cliquer ici). Les facteurs Wetzel travaillèrent à Marmoutier jusqu'en 1937 ! Heureusement, les dégâts occasionnés bien souvent aux orgues historiques entre les années 1880 et 1940, ne furent pas irrémédiables à Marmoutier. Le grand et magnifique Silbermann de Marmoutier allait pouvoir être sauvé !

En 1955, les facteurs alsaciens Ernest Muhleisen et Alfred Kern unirent leurs efforts pour restaurer l'orgue de Marmoutier. Le détail des travaux figurent dans le site remarquable d'Eric Eisenberg (cliquer ici). Le résultat est que l'orgue de Marmoutier est d'une remarquable authenticité et fait figure de modèle de la facture alsacienne française du début du 18ème siècle dans le monde.

Lors de notre passage à Marmoutier, en août 2008, une exposition didactique remarquable se tenait dans les bas-côtés de l'église, au sujet des orgues Silbermann. On pouvait, notamment, lire tous les détails sur l'instrument, la vie des Silbermann et, de plus, la liste des travaux prévus en 2009-2010 pour le 300ème anniversaire de l'orgue (1709). Ces travaux prévus sont: nettoyage complet, nettoyage et traitement des bois et éléments sculptés, dépoussiérage complet, remplacement/regarnissage des parties en peau, remplacement des étiquettes des tirants de jeux, reconstruction d'un pédalier en copie avec un banc, reconstruction des panneaux arrières du Grand Buffet, remise en fonction du Tremblant fort, révision du réservoir actuel avec mise en place éventuelle de soufflets cunéiformes. En sept. 2010, grâce au site d'E. Eisenberg (détails: cliquer ici), nous savons que l'orgue de Marmoutier a été relevé par le facteur Quentin Blumenroeder et inauguré par Gustav Leonhart en juin 2010. La composition est évidemment restée la même.    


•  Composition de l'orgue Silbermann de Marmoutier (dans sa version 2003, selon le site d'E. Eisenberg):

Positif de Dos (49 notes): Bourdon 8', Prestant 4', Nasard 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Fourniture 3r, Cromorne 8'.

Grand-Orgue (49 notes): Bourdon 16', Montre 8', Bourdon 8', Prestant 4', Nasard 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Cornet 5r, Fourniture 3r, Cymbale 3r, Trompette 8' (Basses et Dessus), Clairon 4' (Basses et Dessus), Voix humaine 8'. Accouplement I/II. Tiroir par déplacement III + II. 

Echo (clavier de 25 notes): Bourdon 8' (sans tirant), Prestant 4', Cornet 3r.

Pédale: Flûte 16', Flûte 8', Flûte 4', Bombarde 16', Trompette 8'.

Tremblant doux et fort. Diapason un ton plus bas que le La à 440 Hz. Console en fenêtre. Pédalier datant de 1955 (sera rétabli en copie de l'original). Les tirants du Positif sont dans le dos de l'organiste, à sa gauche. Les réservoirs d'air à plis parallèles sont de Wetzel. A l'origine, il y avait 4 soufflets cunéiformes. Traction entièrement mécanique, de type traction suspendue. Consulter le site d'E. Eisenberg pour connaître tous les détails des travaux terminés en 2010 (notamment: pédalier neuf sur le modèle Silbermann).  


•  Liens Internet à consulter:

    -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Marmoutier (page sur Marmoutier),

    -  http://www.alsace-passion.com/marm/marmoutier_1.htm (autre page sur Marmoutier),

    -  http://decouverte.orgue.free.fr/orgues/marmouti.htm (rubrique complète sur l'orgue de Marmoutier),

    -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/marmoutier.html (autre rubrique, Marmoutier),

    -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/marmoutier1.html (photos de Marmoutier),

    -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_Silbermann (page sur les Silbermann),

    -  http://www.orgues-et-vitraux.ch/default.asp/2-0-1483-6-6-1/ (notre page sur les Silbermann),

    -  liens pour les vitraux de Marmoutier: rechercher dans la base Palissy du Patrimoine de France: http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/patrimoine/ . 


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel (13.08.2008) de l'orgue Andreas Silbermann de Marmoutier (1709). Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Les autres photos personnelles de Marmoutier figurent dans la rubrique "photos" attenante à cette page de texte.
 


Vue de la façade de l'église de Marmoutier: ci-dessous, à droite

Façade romane grandiose de l'église abbatiale de Marmoutier. Cliché personnel (août 2008)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage