WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > France > Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Alsace (région)
Bourgogne (région)
Franche-Comté (région)
Altkirch (église N.-Dame, orgue)
Angers (cathédrale, orgues)
Aups (Var: orgue italien)
Avignon (deux orgues à voir)
Barjols: orgue précieux de Provence
Bettlach (orgue Callinet magnifique)
Colmar (Collégiale)
Colmar, St-Matthieu
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Photos (Ebersmunster)
Ferrette (orgue Roethinger, 1926)
Fréjus (cathédrale, Var)
Grasse: ancienne cathédrale
Grenoble (église St-Louis, orgue Formentelli)
Hirsingue (Ht-Rhin, orgue Guerrier)
Lyon (Conservatoire Nation. Sup. de Musique)
Le Mans (cathédrale, orgue)
Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Mirepoix, un orgue Link
Mulhouse (église cathol. St-Etienne)
Mulhouse (église réform. St-Jean)
Nancy cathédrale (Lorraine)
Nantes, la cathédrale, orgues
Narbonne (ancienne cathédrale, orgue)
Noyon (cathédrale, orgues)
Paris, la capitale de la France
Poitiers (cathédrale, orgue Clicquot)
Ribeauvillé (Alsace)
La Roche-sur-Foron (orgue, fact. italienne)
Roquebrune-sur-Argens, orgue
Roquevaire (Provence)
Rouffach (Alsace)
Saint-Maximin (orgue J. E. Isnard)
Saint-Omer (un grand Cavaillé-Coll)
Saint-Raphaël (N.-Dame-de-la-Victoire)
Saint-Sever (Landes)
Seppois-le-Haut (Ht-Rhin)
Strasbourg (cathédrale N.-Dame)
Strasbourg (St-Pierre-le-Jeune, réf.)
Strasbourg (St-Pierre-le-Vieux, cathol.)
Strasbourg (St-Thomas: Silbermann)
Tain l'Hermitage: N.-Dame Assomption
Thomières (orgue Micot)
Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Toulouse (Musée des Augustins)
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)


Ebersmunster en Alsace: église baroque, orgue historique A. Silbermann (1730-32)

Vue de l'orgue A. Silbermann d'Ebersmunster (1730-32). Cliché personnel (août 2008)





•  Lors de notre passage en Alsace, en août 2008, nous avons bien sûr visité l'église abbatiale d'Ebersmunster, dans la région de Sélestat. Ebersmunster se trouve à une trentaine de kilomètres au Nord de Colmar et une quarantaine de kilomètres au Sud de Strasbourg non loin de la voie rapide reliant les deux préfectures de la région. On attribue la fondation de cette abbaye au duc Adalric, père de Sainte Odile. Le nouveau monastère aurait été organisé par l'évêque irlandais Saint Dié. Le premier sanctuaire aurait été doté de reliques apportées de St-Maurice d'Agaune en Suisse (Valais). La règle bénédictine fut introduite à Ebersmunster au 8ème s. Au 9ème s., l'abbaye est placée sous la tutelle des évêques de Strasbourg. Les moines conservèrent une certaine indépendance en gardant le droit d'élire eux-mêmes leur Abbé, jusqu'à la Révolution. En 1791, la communauté est dispersée. L'ancienne abbatiale devient paroissiale du village. En 1889, dans les bâtiments conventuels, on installe un orphelinat.

On ne connaît pas beaucoup de détails sur l'église d'Ebersmunster, avant la construction baroque actuelle. Il y eut une église pré-romane attestée par des documents. Puis vint une abbatiale romane, consacrée en 1155. On sait que des modifications eurent lieu à l'époque gothique. L'abbaye, occupée par les Suédois, fut reprise par les troupes impériales, en 1632, et incendiée. En 1670, une nouvelle construction est mise en chantier. Son décor peint fut achevé au tournant du 17ème siècle, au niveau du choeur et de la tour du chevet. La façade est élevée au début du 18ème s. L'achèvement de l'église actuelle est l'oeuvre d'un architecte, originaire du Vorarlberg, Peter Thumb (1681-1766). Thumb, de 1725-27, renouvela l'église en conservant la façade et le choeur plus anciens (fin 17ème s.). La nef et le transept sont donc l'oeuvre de Thumb. Mobilier, décors peints sont terminés vers 1733, la consécration ayant eu lieu à Noël 1730.

L'église abbatiale d'Ebersmunster est donc une émanation extraordinaire en France du baroque de l'Allemagne du sud et du Vorarlberg autrichien. L'édifice mesure près de 60 m de long à l'intérieur avec une hauteur, sous voûtes, de pratiquement 20 m. La richesse du décor peint et des stucs est impressionnante, mais non surchargée. Les peintures murales des voûtes de la nef furent exécutées en 1727 par les peintres Joseph Matter (ou Mattle) et J. F. Syber (ou Siffert) qui ont signé leurs oeuvres; l'apothéose de saint Benoît, dans la 3e travée, s'inspire d'une gravure réalisée pour la soutenance d'une thèse de l'université bénédictine de Salzbourg en 1701, dont les auteurs sont Johann Karl von Reslfeld et Leonhard Heckenauer; les peintures ont été couvertes d'un badigeon à la Révolution et furent dégagées en 1861, puis restaurées de 1864 à 1867 par Eugène Laville, la date de 1866 étant inscrite sur une peinture de la 2e travée de la nef (la peinture au-dessus de la tribune d'orgue était toutefois restée visible); la dernière restauration des peintures de la nef eut lieu en 1981 et 1982. Les peintures de la coupole du transept (une Assomption) sont signées par le peintre tyrolien Joseph Mages et datée de 1759; les peintures du choeur sont certainement du même artiste, mais ne sont pas signées; la peinture de la Sainte Famille dans le bras sud du transept porte les initiales d'Eugène Laville qui l'a sans doute restaurée en même temps que les peintures de la nef vers 1866; la dernière restauration des peintures, à ce niveau, eut lieu en 1978 et 1979. Dans le mobilier, il faut parler des stalles exceptionnelles exécutées par un Frère convers à la fin du 17ème s. L'auteur de ce chef-d'oeuvre est donc, à notre connaissance, inconnu. La chaire date de 1693 (par Winterhalder Clemens, sculpteur), avec une grande statue de Samson portant la "cuve" du meuble. Le maître-autel est daté de 1727-28 (par le menuisier Haagel et le sculpteur J. L. Meyer de Sélestat). Les autels latéraux datent de 1730. Les peintures ornant les autels datent du 18ème siècle ou, pour certaines, du tout début du 19ème siècle.

En Alsace, Ebersmunster demeure comme l'EXEMPLE parfait de l'art baroque hérité des grandes abbayes baroques du Sud de l'Allemagne, notamment.


•  L'orgue Silbermann d'Ebersmunster:

[Ouvrir avant tout la belle rubrique du site d'E. Eisenberg à ce sujet: cliquer ici, et notre rubrique sur les Silbermann].

Cet orgue monumental est l'une des dernières oeuvres du grand facteur Andreas Silbermann de Strasbourg. Il fut commencé en 1730 et complété, avec l'aide de son fils Jean-André, en 1732. Avec cet orgue, Silbermann a voulu s'inspirer de celui de Saint-Germain-des-Prés à Paris (disparu aujourd'hui), orgue qui était l'oeuvre des facteurs Pierre et Alexandre Thierry, facteurs chez lesquels A. Silbermann avait étudié la facture d'orgues en 1704-06. L'orgue de St-Germain-des-Prés était un grand 3 claviers, pédalier construit de 1661-67 (comme exemple, voir aussi l'orgue F. Thierry de N.-Dame de Paris). L'orgue d'Ebersmunster fut entretenu par Johann-Josias Silbermann jusqu'en 1782, puis par Martin Wetzel en 1857 (pour voir un orgue Wetzel en Alsace: cliquer ici). L'intervention d'Edmond-Alexandre Roethinger, facteur alsacien, en 1939, fut un peu plus malheureuse (intonation retouchée, accord refait). C'est en 1999 que les facteurs Gaston Kern, Yves König et Richard Dott unirent leurs efforts et leurs connaissances pour restaurer exemplairement le grand Silbermann d'Ebersmunster. Ce fut une remarquable réussite. 

[Johann-Josias Silbermann, fils de Jean-André, fut habile facteur d'orgues, formé par son père, mais il eut une courte existence (1765-1786)].  


•  Composition actuelle de l'orgue Silbermann d'Ebersmunster

Positif de dos (49 notes): Bourdon 8', Prestant 4', Nazard 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Forurniture 3r (1', 2/3', 1/2'), Cromorne 8'.

Grand-Orgue (49 notes): Bourdon 16', Montre 8', Bourdon 8', Prestant 4', Nazard 2 2/3', Quarte de Nazard 2', Tierce 1 3/5', Cornet 5r, Fourniture 3r (2', 1 1/3', 1'), Cymbale 3r (1', 2/3', 1/2'), Trompette 8' (Basses et Dessus), Clairon 4' (Basses et Dessus), Voix humaine 8'. Accouplement: I/II à tiroir.

Echo (25 notes): Bourdon 8', Prestant 4', Cornet 3r, Trompette 8'.

Pédale (25 notes): Flûte 16', Flûte 8', [Bombarde 16', supprimée], Trompette 8', Clairon 4'. Selon les sources: il n'y a pas de Bombarde à la Pédale, car elle a été retirée, s'agissant d'un jeu ajouté par Wetzel; selon les sources, la Flûte 8' de Pédale est un jeu d'Octavebasse 8'.

La traction est mécanique suspendue. Les sommiers à gravures sont encore d'origine. Diapason: le Si est à 440 Hz. Tremblant doux et fort. Il y a 4 soufflets cunéiformes. L'orgue fut inauguré par Michel Chapuis en mai 1998.


•  Liens Internet à consulter:

    -  brochure 15 pages: L'église abbatiale et paroissiale d'Ebersmunster, édité par la Paroisse d'Ebersmunster, 2003 (Verlag Schnell 6 Steiner GMBH, Regensburg),

    -  http://decouverte.orgue.free.fr/orgues/ebersmun.htm (page sur l'orgue d'Ebersmunster),

    -  http://amisabbatiale-ebersmunster.fr/ (site des Amis de cette Abbatiale),

    -  http://www.alsace-passion.com/ebers/ebersmunster_1.htm (page sur Ebersmunster),

    -  http://www.alsace-visite-guidee.info/ebersmunster.htm (autre page sur Ebersmunster),

    -  http://mairie.ebersmunster.free.fr/ (site d'Ebersmunster),

    -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Ebersmunster (page Wikipedia sur Ebersmunster),

    -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/ebersmunster.html (autre page à lire),

    -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/ebersmunster1.html (photos à voir),

    -  site du Patrimoine de France, pour Ebersmunster: base Palissy: http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/patrimoine/ (recherche experte sous architecture, mobilier) ,

    -  le site des facteurs Kern de Strasbourg ayant disparu en avril 2012, nous pouvons le remettre, car il est revenu: cliquer ici


•  Ci-dessus, en guise de vignette de cette page, nous mettons un cliché personnel agrandissable (13.08.2008) de l'orgue Silbermann de l'église abbatiale d'Ebersmunster. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Les autres photos personnelles d'Ebersmunster figurent dans la rubrique "photos" attenante à cette page de texte.


Vue intérieure de la nef baroque à Ebersmunster: ci-dessous, à droite

Vue de la nef de l'église abbatiale d'Ebersmunster. Cliché personnel (août 2008)


Une vue de l'église abbatiale à Ebersmunster: ci-dessous, à droite

Vue de l'église abbatiale d'Ebersmunster. Cliché personnel (août 2008)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage