WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > France > Roquevaire (Provence)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Alsace (région)
Bourgogne (région)
Franche-Comté (région)
Altkirch (église N.-Dame, orgue)
Angers (cathédrale, orgues)
Aups (Var: orgue italien)
Avignon (deux orgues à voir)
Barjols: orgue précieux de Provence
Bettlach (orgue Callinet magnifique)
Colmar (Collégiale)
Colmar, St-Matthieu
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Ferrette (orgue Roethinger, 1926)
Fréjus (cathédrale, Var)
Grasse: ancienne cathédrale
Grenoble (église St-Louis, orgue Formentelli)
Hirsingue (Ht-Rhin, orgue Guerrier)
Lyon (Conservatoire Nation. Sup. de Musique)
Le Mans (cathédrale, orgue)
Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Mirepoix, un orgue Link
Mulhouse (église cathol. St-Etienne)
Mulhouse (église réform. St-Jean)
Nancy cathédrale (Lorraine)
Nantes, la cathédrale, orgues
Narbonne (ancienne cathédrale, orgue)
Noyon (cathédrale, orgues)
Paris, la capitale de la France
Poitiers (cathédrale, orgue Clicquot)
Ribeauvillé (Alsace)
La Roche-sur-Foron (orgue, fact. italienne)
Roquebrune-sur-Argens, orgue
Roquevaire (Provence)
Clichés (Roquevaire)
Rouffach (Alsace)
Saint-Maximin (orgue J. E. Isnard)
Saint-Omer (un grand Cavaillé-Coll)
Saint-Raphaël (N.-Dame-de-la-Victoire)
Saint-Sever (Landes)
Seppois-le-Haut (Ht-Rhin)
Strasbourg (cathédrale N.-Dame)
Strasbourg (St-Pierre-le-Jeune, réf.)
Strasbourg (St-Pierre-le-Vieux, cathol.)
Strasbourg (St-Thomas: Silbermann)
Tain l'Hermitage: N.-Dame Assomption
Thomières (orgue Micot)
Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Toulouse (Musée des Augustins)
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Roquevaire (Provence)


Roquevaire en Provence: un orgue considérable en souvenir de Pierre Cochereau

Vue de l'orgue immense de Roquevaire. Cliché personnel (en sept. 2011) 

   Roquevaire en Provence: voici un village provençal situé dans les Bouches-du-Rhône à une vingtaine de km de Marseille et aussi d'Aubagne. L'église de Roquevaire est une belle église paroissiale du 18ème siècle mesurant pratiquement 50 m de long et 22 m de haut. Elle peut rassembler environ 1000 personnes. Nous avons visité cette église et pu photographier son orgue, lors de notre séjour en Provence, en septembre 2011.

•   L'histoire de l'orgue de Roquevaire est intéressante: en 1826, le conseil municipal vote un budget pour doter son église paroissiale d'un orgue (il n'y en avait point jusqu'alors). C'est un dénommé Léonard Blondeau de Marseille qui reçoit le mandat de construire cet instrument. L'édification de l'orgue cause bien des problèmes à la municipalité de Roquevaire. Les travaux de Blondeau sont plus ou moins contestés et l'on fait appel à des experts d'Aix-en-Provence pour réceptionner l'orgue. Les experts constatent que l'instrument n'a pas tous ses jeux et qu'il y a des défauts de construction: il y aura des années de procédure à ce sujet ! On répara l'orgue de 1880-82. En 1891, l'instrument ne "parle" plus ! Un facteur de Marseille, François Mader, restaurera et terminera l'orgue de Roquevaire et on pourra l'inaugurer en mars 1893. Cet instrument comptait 14 jeux (sur 20 prévus) avec 2 claviers et pédalier, ce dernier comptait une Bombarde de 16'. L'entretien de l'orgue est confié à un nommé Jacques Négrel de Roquevaire. Ce dernier ajoutera quelques jeux néo-classiques pour être dans la "course" (Soubasse 16', Flûte 8', Nasard 2 2/3' et Larigot 1 1/3'); il supprimera par contre la Voix céleste et la Voix humaine. Le buffet d'origine (de Blondeau) est probablement un buffet récupéré ou construit par des artisans de Marseille et apparemment au tout début du 19ème siècle. Le titulaire de l'orgue, l'organiste Jacques Garnier, réussit à le maintenir "en survie" jusqu'en 1988 . Là, l'instrument est à bout de souffle.

•   En 1989 , un 1er projet est étudié (prévus: 45 jeux avec des Chamades). En 1992, un second projet est mis sur la table (prévus: 63 jeux avec un Positif de dos). On devait percer l'arc qui soutenait la petite tribune de l'ancien orgue, d'où le renoncement à une traction mécanique directe et l'option prise pour une traction électrique générale. L'Etat ne daigna pas s'intéresser de très près à ce projet, notamment sous prétexte que Roquevaire n'avait pas d'orgue classé auparavant et que ce village était "pratiquement inconnu". Pour s'affranchir de l'aide de l'Etat et se diriger vers une facture contemporaine de l'orgue, on décida de faire sans l'Etat ! Une souscription fut lancée. Une opportunité se présenta: récupérer l'orgue personnel de Pierre Cochereau (il en restait une quarantaine de jeux) et surtout sa belle console à 5 claviers . Le projet définitif fut le suivant: construire un orgue avec le matériel de Pierre Cochereau (titulaire de Notre-Dame de Paris, décédé bien trop tôt, en 1984) et compléter l'instrument avec du matériel neuf, mais aussi des tuyaux récupérés de l'ancien orgue de Roquevaire (soit 72 jeux réels avec 5 claviers et pédalier). Cet orgue compte 4723 tuyaux (20 % venant de l'orgue personnel de P. Cochereau, 10 % de l'orgue d'origine de Roquevaire et 70 % étant des tuyaux neufs). La console, primitivement prévue en tribune, fut, sur les conseils de Jean Guillou, mise dans la nef, comme à Saint-Eustache à Paris (dont Jean Guillou est le titulaire). Le buffet est celui d'origine de l'orgue de Roquevaire. La transmission est donc intégralement électrique depuis cette console mobile dans la nef (transmission par fibre optique et traction électrique des jeux et de toutes les commandes de la console). Le facteur d'orgue qui réalisa ce chef-d'oeuvre est Daniel Birouste: Manufacture d'Orgues de Plaisance du Gers. C'est ainsi qu'un petit village de Provence est devenu titulaire d'un des plus beaux instruments de France, instrument intégrant le merveilleux souvenir de l'interprète incomparable que fut Pierre Cochereau à Notre-Dame à Paris ! Un Festival International se tient à Roquevaire et il y a de nombreux récitals.

•   La console à deux claviers de l'orgue construit par le facteur François Mader de Marseille, en 1893, est toujours visible dans la nef de l'église, à droite. Il est prévu de la raccorder au grand instrument pour permettre à deux organistes de jouer en même temps sur l'orgue en utilisant des jeux différents (il y en a en tout 72 à disposition !). François Mader, émigré polonais, facteur d'orgues reconnu, exerça son métier dans la région de Marseille: son oeuvre n'est pas complètement identifiable faute de signatures.  

   Liste de sites Internet à consulter :


   Composition de l'orgue de Roquevaire ci-dessus [selon la brochure mentionnée ci-dessus, en 1997]:

Clavier 1 : Positif de dos avec Quintaton 16', Principal 8', Bourdon 8', Prestant 4', Flûte à cheminée 4', Nasard 2 2/3', Quarte 2', Tierce 1 3/5', Larigot 1 1/3', Fourniture 4r, Trompette 8', Cromorne 16', Tremblant doux.

Clavier 2 : Grand-Orgue avec Montre 16', Montre 8', Salicional 8', Unda Maris 8', Flûte à cheminée 8', Prestant 4', Gemshorn 4', Flûte 2', Sesquialtera 2r, Plein-Jeu 7r, Trompette 8', Clairon 4', Chamade 16', Chamade 8', Chamade 4' (Chamade = tuyau à anche, horizontal, en façade de l'instrument).

Clavier 3 : Récit expressif avec Bourdon 16', Diapason 8', Cor de Nuit 8', Gambe 8', Voix céleste 8', Octave 4', Doublette 2', Quinte 1 1/3', Mixture 4r, Bombarde 16', Trompette harmonique 8', Clairon harmonique 4', Basson-Hautbois 8', Voix humaine 8', Trémolo.

Clavier 4 : Grand-Choeur avec Pommer 16', Flûte à fuseau 8', Flûte conique 4', Grande Tierce 3 1/5', Doublette 2', Grande Neuvième 1 7/9', Cornet 2-5r, Tuba magna 16', Clarinette 8', Chamade 16', Chamade 8', Chamade 4', Trémolo.

Clavier 5 : Solo avec Flûte harmonique 8', Flûte octaviante 4', Nasard harmonique 2 2/3', Octavin 2', Tierce harmonique 1 3/5', Septième 1 1/7', Piccolo 1', Musette 8', Chamade 16', Chamade 8', Chamade 4', Tremblant doux.

Pédalier : Soubasse 32', Grosse Flûte 16', Principal 16', Soubasse 16', Flûte 8', Grande Tierce 6 2/5', Théorbe 4 4/7' + 3 5/9', Flûte 4', Flûte creuse 2', Douçaine 32', Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4', Chamade 8', Chamade 4', Chamade 2'.

Accessoires: accouplements = POS/GO en 16, 8, 4; REC/GO en 16, 8, 4; GC/GO en 16, 8, 4; SOL/GO en 16, 8, 4; GC/REC en 16, 8, 4; SOL/REC en 16, 8, 4; SOL/GC en 16, 8, 4; REC/POS en 16, 8; SOL/POS en 8; GC/POS en 4. Tirasses = POS en 8, 4; GO en 8, 4; REC en 8, 4; GC en 8, 4; SOL en 8, 4. Console mobile dans la nef, traction électrique des notes et registres, combinateur électronique, division de Pédale, Crescendos et Tutti programmables, Chamade pouvant être appelée sur n'importe quel clavier (sauf Positif), octave grave et octave aiguë et suppression en 8 pour chaque clavier, fonction Replay, transfert de combinaisons sur disquette. Claviers de 61 notes et pédalier de 32 notes. Il y a 72 jeux.

[Pour le jeu de Théorbe (Pédale): cliquer ici ].

[Se rappeler notre rubrique sur les noms des jeux à l'orgue: cliquer ici ]. 


•   Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page nous mettons un cliché personnel du Grand Orgue de l'église paroissiale de Roquevaire (Provence, France). Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique "photos" attenante à cette page de texte.  


Une vue de l'église de Roquevaire: ci-dessous, à droite

Vue de l'église de Roquevaire. Crédit: http://www.ville-de-roquevaire.fr/


Vue intérieure de la nef: ci-dessous, à droite

Vue intérieure de la nef. Cliché personnel (sept. 2011)


Situation géographique de Roquevaire: ci-dessous, à droite

Situation géographique. Crédit: http://www.viamichelin.fr/web/Cartes-plans/Carte_plan-Roquevaire

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage