WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Facteurs d’orgues > Pages individuelles > Charles-Joseph Riepp (Ottobeuren)
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Pages individuelles
Jürgen Ahrend, facteur d'orgues
Arp Schnitger (1648-1719)
Aubertin Bernard, Manufacture
BEDOS de Celles, dom François de (1709-1779)
Les facteurs Callinet
Les facteurs Casavant (Canada)
Cavaillé-Coll, Aristide
Olivier Delessert (musicien-flûtier)
J. Gabler (facteur allemand, 18ème s.)
Facteurs d'orgues ISNARD, Provence
Les facteurs Moucherel (18ème s.)
Manufacture de St-Martin SA
Charles-Joseph Riepp (Ottobeuren)
Photos (C.J. Riepp, Ottobeuren)
Les Royer: facteurs flamands, Provence
Les Silbermann
Gottfried Silbermann, le génie
Xavier Silbermann (facteur français)
Les Walcker (Allemagne)
Page de liens (facteurs hors de Suisse)
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Charles-Joseph Riepp (Ottobeuren)


Un grand facteur d'orgues du 18ème siècle: Charles-Joseph Riepp

Grand Orgue Riepp (1740-45), cathédrale St-Bénigne, Dijon. Cliché personnel (juin 2009)






•   Charles-Joseph Riepp est un grand organier, allemand d'origine, ayant acquis la nationalité française en 1747. Il est né à Ottobeuren (Souabe) en 1710 et est mort à Dijon en 1775. Il s'établit à Dijon en 1735. Il correspond avec le fameux Dom Bédos. Riepp est considéré comme l'un des plus remarquables facteurs d'orgues en France où il a réalisé des instruments importants comme le grand orgue de la cathédrale de Dijon (Saint-Bénigne), mais aussi l'orgue imposant de la Collégiale de Dole. Les plus grands et plus remarquables instruments de Riepp sont les deux orgues de l'abbaye bénédictine d'Ottobeuren (1757 et 1766): ces instruments sont considérés comme l'aboutissement et le sommet de l'art "baroque" de l'orgue au 18ème siècle. Riepp a réalisé avec ces deux instruments une synthèse des factures française et allemande de l'époque.


Joseph Rabiny, était, par sa mère, neveu de Ch.J. Riepp. Il est né à Ottobeuren en 1732 et est mort à Rouffach en Alsace en 1813. Il apprit son métier avec Riepp et lui succéda à Dijon en 1775. Il construisit l'orgue de Guebwiller (4 claviers et 46 jeux). Il se fixa, en 1787, à Rouffach où son gendre et associé Fr. Callinet lui succéda. Les Callinet ont donc hérité de la tradition de Charles-Joseph Riepp à travers Joseph Rabiny. Il est beaucoup question des facteurs Callinet dans le présent site Internet.


Le grand orgue de Saint-Bénigne de Dijon date de 1740-45 (C.J. Riepp). Cet instrument est l'un des plus beaux de France avec un exceptionnel 32' manuel. Cet orgue comporte 5 claviers et 73 jeux.


Mais, c'est à Ottobeuren (Souabe) que Riepp donna une synthèse remarquable des factures d'orgues française et allemande, avec les deux fameuses orgues de choeur de la grande abbaye bénédictine: l'Orgue de l'Epître de 1766 (4 claviers, pédalier et 49 jeux) et l'Orgue de l'Evangile de 1762 (2 claviers, pédalier et 27 jeux). Ces deux instruments sont à traction mécanique. Riepp avait un très grand projet pour un troisième orgue à Ottobeuren, placé en tribune, dans l'axe de la nef baroque (il avait prévu un très grand orgue de 70 jeux environ). Le projet ne fut pas réalisé par manque de fonds. Riepp décéda en 1775. Dom Bédos de Celles avait aussi préparé un plan et un projet pour le Grand Orgue de tribune d'Ottobeuren. Cet orgue de tribune ne fut finalement réalisé qu'après la fin de la construction de la grande église baroque, par des organiers allemands (Arthur Piechler et Dom Albert Hohn). Il fut inauguré en 1957. Une révision importante de cet instrument fut faite par le facteur allemand J. Klais de Bonn, en 2001-2002. Cet orgue de tribune compte 5 claviers, un pédalier et 90 jeux (traction mécanique et électrique des claviers, traction électrique des jeux). Cet édifice sonore considérable remplit l'immense nef baroque de l'église abbatiale d'Ottobeuren.


Mais revenons aux deux orgues authentiquement Riepp dans le choeur. Le facteur a réalisé deux buffets qui se font face: à droite (Sud), l'orgue de l'Epître (49 jeux, 4 claviers), à gauche (Nord), l'orgue de l'Evangile (2 claviers, 27 jeux). Ces deux instruments s'incorporent magnifiquement avec le mobilier du choeur: les stalles baroques réalisées en 1755. Cette disposition est unique et assez imposante. Ces instruments ont été assez bien entretenus en leur état depuis le 18ème siècle. La traction des orgues est restée mécanique. Il y eut des modifications dans la soufflerie. Les tuyaux ont été raccourcis et l'on ne peut pas dire, actuellement, que les 2 instruments sonnent comme Riepp les avait harmonisés à l'origine.


L'abbaye bénédictine d'Ottobeuren devait célébrer son millénaire en 1764. Les instruments et les stalles furent tout juste prêts pour les solennités du jubilé en septembre 1766. Compositions des orgues:


•   Orgue de l'Epître: Positif = Prinzipal 16', les 8' (Flöte, Coppel, Trompette, Cromorne, Voix humaine), les 4' (Oktav, Flöte, Gamba, Clairon), Nazard 2 2/3', Quarte 2', Tierce 1 3/5', Quinte 1 1/3', Fourniture 5-6r. Hauptwerk = Coppel 16', les 8' (Prinzipal, Flöte, Salicet, Gamba, Coppel, Trompette), les 4' (Prestant, Flöte, Clairon), Tierce 3 1/5', Quinte 2 2/3', Waldflöte 2', Tierce 1 3/5', Mixtur 4r 2 2/3', Zimbel (Cymbale) 4-6r 1', Cornet 5r. Récit = Cornet 5r. Echo = Coppel 8', Flöte 4', Quinte 2 2/3', Larigot II, Quarte 2', Tierce 1 3/5', Tierce II, Hautbois 8'. Pédale = les 16' (Prinzipal, Coppel, Bombarde), les 8' (Oktave, Gamba, Trompette), Quinte 5 1/3', Flöte 4', Mixtur 3r 2 2 /3', Trompette 4'. Tremblants forts sur premier clavier, 2 + 3 + 4èmes claviers. Tremblants doux sur premier clavier, 2 + 3 + 4èmes claviers. Claviers de 51 notes. Pédalier de 25 notes. Accouplement: Hauptw./Pos.


•   Orgue de l'Evangile: Positif = Coppel 8', Flöte 8', Prestant 4', Flöte 4', Quinte 2 2/3', Doublette 2', Mixtur 4r, Cornet 3r, Schalmei (Chalumeau) 8'. Hauptwerk = Coppel 16', les 8' (Prinzipal, Salicet, Gamba, Flöte, Coppel, Cromorne), Oktave 4', Flöte 4', Doublette 2', Mixtur 4r, Zimbel (Cymbale) 3r. Pédale = Prinzipal 16', Coppel 16', Flöte 8', Flöte 4', Quinte 2 2/3', Fagott 8'. Accouplement: Pos./Hauptw. Claviers de 51 touches et pédalier de 25 notes.


•   Grand Orgue de tribune, restauré en 2001-2002 par le facteur allemand Klais: nous ne donnons pas le détail des jeux, détail visible dans un des sites Internet mentionnés ci-dessous. Toutefois, il y a 5 claviers: Positif, Hauptwerk, Brustwerk, Récit, Echo, Pédale, Trompetaria. La pédale compte un 32' en Principal et en Contraposaune (Contre-Trombone). Il y a un combinateur électronique et un séquenceur.


•   Sites Internet à consulter:

-  http://organ-au-logis.pagesperso-orange.fr/Pages/Abecedaire/Ottobeuren.htm (site décrivant les orgues Riepp de la basilique d'Ottobeuren),

http://www.klais.de/m.php?sid=20 (description, histoire du Grand Orgue [Marienorgel] d'Ottobeuren, Klais, 2002),

http://www.klais.de/m.php?tx=55 (composition du grand orgue d'Ottobeuren [Marienorgel]),

http://www.die-orgelseite.de/disp/D_Ottobeuren_Abtei2.htm (orgue de la Trinité de C. J. Riepp à Ottobeuren, le plus grands des deux instruments Riepp réalisés dans le choeur de la basilique. Photos et composition),

-  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/allemagne/ottobeuren.html (les 3 orgues d'Ottobeuren, photos, compositions des jeux),

-  les instruments Riepp d'Ottobeuren: cliquer ici et aussi ici ,

-  autre grand instrument de C.J. Riepp: le Grand Orgue de la cathédrale de Dijon. Ce site en donne les détails, photo et composition des jeux: cliquer ici

-  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/dijonsb.html (le Grand Orgue Riepp de la cathédrale de Dijon en détail),

liens internes à consulter dans notre site: pour Dijon  et  Dole .





•  Dans la rubrique "photos" attenante à cette page de texte, nous mettons trois clichés se rapportant aux orgues de l'église abbatiale d'Ottobeuren. Cliquer sur les images pour les agrandir. [Crédit: www.uquebec.ca/musique/orgues/ ].


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel (juin 2009) du Grand Orgue Riepp (1740-45) de la cathédrale St-Bénigne de Dijon.




Haut de page

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage