WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > France > Rouffach (Alsace)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Alsace (région)
Bourgogne (région)
Franche-Comté (région)
Altkirch (église N.-Dame, orgue)
Angers (cathédrale, orgues)
Aups (Var: orgue italien)
Avignon (deux orgues à voir)
Barjols: orgue précieux de Provence
Bettlach (orgue Callinet magnifique)
Colmar (Collégiale)
Colmar, St-Matthieu
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Ferrette (orgue Roethinger, 1926)
Fréjus (cathédrale, Var)
Grasse: ancienne cathédrale
Grenoble (église St-Louis, orgue Formentelli)
Hirsingue (Ht-Rhin, orgue Guerrier)
Lyon (Conservatoire Nation. Sup. de Musique)
Le Mans (cathédrale, orgue)
Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Mirepoix, un orgue Link
Mulhouse (église cathol. St-Etienne)
Mulhouse (église réform. St-Jean)
Nancy cathédrale (Lorraine)
Nantes, la cathédrale, orgues
Narbonne (ancienne cathédrale, orgue)
Noyon (cathédrale, orgues)
Paris, la capitale de la France
Poitiers (cathédrale, orgue Clicquot)
Ribeauvillé (Alsace)
La Roche-sur-Foron (orgue, fact. italienne)
Roquebrune-sur-Argens, orgue
Roquevaire (Provence)
Rouffach (Alsace)
Photos (Rouffach)
Saint-Maximin (orgue J. E. Isnard)
Saint-Omer (un grand Cavaillé-Coll)
Saint-Raphaël (N.-Dame-de-la-Victoire)
Saint-Sever (Landes)
Seppois-le-Haut (Ht-Rhin)
Strasbourg (cathédrale N.-Dame)
Strasbourg (St-Pierre-le-Jeune, réf.)
Strasbourg (St-Pierre-le-Vieux, cathol.)
Strasbourg (St-Thomas: Silbermann)
Tain l'Hermitage: N.-Dame Assomption
Thomières (orgue Micot)
Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Toulouse (Musée des Augustins)
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Rouffach (Alsace)


Rouffach en Alsace, orgue Callinet à Notre-Dame, vitraux

Vue de l'orgue Callinet de l'église N.-Dame à Rouffach. Cliché personnel (août 2008)





•  Rouffach: voici une petite ville typiquement alsacienne, entre Mulhouse et Colmar. L'église Notre-Dame contient un orgue exceptionnel de Claude-Ignace Callinet (de la dynastie des Callinet). A Rouffach, les facteurs Callinet avaient établi leurs ateliers de facture d'orgues. Lors de notre déplacement en Alsace, en août 2008, nous avons tenu à passer par Rouffach, lieu hautement symbolique pour l'amateur d'orgues historiques.


•  Eglise Notre-Dame à Rouffach (bref historique):

L'histoire de cette église commence au 11ème siècle avec la construction d'une basilique à trois nefs de style roman. Les deux absides prolongeant les bas-côtés sont de style roman, de même que la base de la coupole de la croisée du transept. Les bras du transept, plafonnés à l'origine, furent voûtés à la fin du 12ème siècle avec adjonction de contreforts. La tour, avec flèche à 8 pans, qui surmonte la croisée du transept, date du 13ème siècle.

La nef fut construite dès le début du 13ème siècle, en style gothique. La dernière travée de la nef, avant les tours occidentales, est un peu plus tardive. A la fin du 13ème siècle, on décida de reconstruire le choeur en style gothique. Un jubé fut construit, vers 1300, pour fermer le choeur (jubé détruit au 18ème siècle). Le massif occidental de l'église est commencé vers 1300. La façade est d'inspiration strasbourgeoise. Une rose imposante anime cette façade. Les tours ne furent pas terminées. Seule la tour Nord fut plus avancée dans sa construction, lors de la restauration de 1866. La guerre de 1870 empêcha l'achèvement des deux tours, pourtant prévu. L'église de Rouffach est un édifice imposant. Un décor sculpté a été exécuté au 14ème siècle sous les ordres des maîtres d'oeuvre (Johann Behem, et le Maître Woelflin de Rouffach). Le magnifique maître-autel est de style néo-gothique et raconte l'histoire de Saint Arbogast, guérisseur du fils de Dagobert II. Les vitraux de l'église de Rouffach sont composites, notamment ceux du choeur: ce sont de très belles compositions de la fin du 19ème siècle de Franz Xaver Zettler (Münich) contenant des éléments restaurés datant du 13ème siècle. A ce titre, les 3 grandes verrières du choeur présentent un grand intérêt archéologique.


•  Les orgues Callinet de Notre-Dame à Rouffach:

Il faut d'abord consulter la belle rubrique du site alsacien d'E. Eisenberg: cliquer ici, et consulter notre rubrique sur les facteurs Callinet d'Alsace.

Histoire des orgues: un premier orgue est mentionné à N.-Dame de Rouffach en 1489. Cet instrument fut réparé en 1532 par un facteur de Masevaux. En 1571: nouvelle réparation par le facteur Chrisostome Letzer de Freiburg. En 1604: nouvel orgue installé par le facteur strasbourgeois Hans Klein. En 1626: nouvel orgue construit par un facteur de Bremgarten, en Suisse (Thomas Schott). En 1739, Jean-André Silbermann établit un inventaire complet de l'orgue de Rouffach: il s'agit d'un 2 claviers, pédalier de 23 jeux. En 1758, le facteur Louis Dubois d'Ammerschwihr fait à nouveau un inventaire de l'orgue de Rouffach: sur les 23 jeux relevés par Silbermann, il n'en reste que 18 et Louis Dubois fait une proposition de réparation + augmentation de l'instrument. L'organiste, en 1793, se plaint de l'état "ruiné" de son orgue: Joseph Rabiny et François Callinet établissent un devis de restauration. Il faudra attendre 1825 pour que Joseph Callinet effectue des travaux sur cet orgue. La première intervention de taille aura lieu sous l'impulsion de Claude-Ignace Callinet, en 1855. Il présente un devis de réparation et agrandissement qui est bien reçu. Le nouvel orgue sera terminé pour Noël 1855: c'est en grande partie celui qui est visible encore à ce jour.

Le buffet de style gothique, les 3 claviers de 54 notes, le pédalier de 24 marches, le buffet expressif du Récit, la Montre neuve en 16' sont, notamment, de Claude-Ignace Callinet. Mais, ce qui est intéressant, c'est que Callinet réutilise au maximum les anciens jeux qu'il répare, égalise et réaccorde. En conséquence, dans l'instrument de 1855, et donc dans l'actuel aussi, figurent plusieurs jeux complets du 17ème siècle. C'est ainsi que l'orgue de Rouffach est devenu l'un des plus anciens orgues d'Alsace, quant à sa partie instrumentale. De plus, si l'on excepte les jeux posés par C.-I. Callinet dans le buffet neuf, tous les autres tuyaux de l'orgue (en dehors des compléments rendus nécessaires durant les différentes extensions de l'étendue des claviers) dateraient de 1758 (travaux du facteur Dubois). Or, Dubois ayant indiqué n'avoir, à l'époque, procédé qu'à la réparation et l'extension de l'orgue, il s'avère donc qu'une notable partie du matériel instrumental de l'orgue de Rouffach date très vraisemblablement de 1626 ! Une expertise faite par Alfred Kern, lors de la restauration de l'orgue de Rouffach, établit que 9 jeux complets sont du 17ème siècle ! L'orgue de Rouffach prend donc une dimension historique exceptionnelle. Le facteur Alfred Kern restaura donc l'orgue de Rouffach, en 1983, en ajoutant 7 jeux neufs.


•  Composition de l'orgue C. I. Callinet de Rouffach (selon le site suivant, en 1986: cliquer ici): 

Grand-Orgue (54 notes): Montre 16', Bourdon 16', Montre 8', Bourdon 8', Prestant 4', Flûte 4', Nasard 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Cornet 5r, Fourniture 3r, Trompette 8', Clairon 4'.

Positif intérieur (54 notes): Bourdon 8', Flûte 8', Salicional 8', Prestant 4', Flûte 4', Doublette 2', Cymbale 3r, Trompette 8', Cromorne 8'.

Récit expressif (54 notes): Bourdon 8', Flûte traversière 8', Flûte 4', Flageolet 2', Cornet 3r, Voix humaine 8', Basson / Hautbois 8', Tremblant doux.

Pédalier (27 marches): Flûte 16', Flûte 8', Violoncelle 8', Flûte 4', Ophicléide 16', Trompette 8', Clairon 4'.

Accouplements: II/I, I/P. Pédale d'expression pour le Récit.

[Explication du jeu Ophicléide: cliquer ici ].


•  Liens Internet à consulter:

    -  http://decouverte.orgue.free.fr/facteurs/callinet.htm (les facteurs Callinet),  

    -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Rouffach (page sur Rouffach),

    -  http://www.alsace-passion.com/rouffach.htm (page sur Rouffach),

    -  http://www.musimem.com/orgues_en_alsace.htm (quelques orgues en Alsace, ©),

    -  http://callinetbaume.free.fr/callinet.htm (page sur les Callinet),

    -  lien sur le site du Patrimoine de France pour l'église: cliquer ici (recherche en mode expert dans architecture),

    -  lien sur le site du Patrimoine de France pour l'orgue: cliquer ici (recherche en mode expert dans mobilier),

    -  feuille à disposition dans l'église sur l'histoire des orgues de Rouffach, par Gérard Michel (archives de l'Eglise d'Alsace, 1982, et Orgues, Organiers et Organistes à Rouffach de 1489 à 1983, Art Réal Guebwiller, 1983),

    -  en avril 2012, le site Internet des facteurs Kern de Strasbourg a complètement disparu du Net. C'est une grande perte pour nous.


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons une photo personnelle (août 2008) de l'orgue Claude-Ignace Callinet de Rouffach. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique "photos" attenante à cette page de texte. 
 


Vue de l'église N.-Dame de Rouffach: ci-dessous, à droite

Vue de l'église Notre-Dame à Rouffach. Cliché personnel (août 2008)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage