WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > France > Colmar, St-Matthieu
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Alsace (région)
Bourgogne (région)
Franche-Comté (région)
Altkirch (église N.-Dame, orgue)
Angers (cathédrale, orgues)
Aups (Var: orgue italien)
Avignon (deux orgues à voir)
Barjols: orgue précieux de Provence
Bettlach (orgue Callinet magnifique)
Colmar (Collégiale)
Colmar, St-Matthieu
Photos, Colmar, St-Matthieu
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Ferrette (orgue Roethinger, 1926)
Fréjus (cathédrale, Var)
Grasse: ancienne cathédrale
Grenoble (église St-Louis, orgue Formentelli)
Hirsingue (Ht-Rhin, orgue Guerrier)
Lyon (Conservatoire Nation. Sup. de Musique)
Le Mans (cathédrale, orgue)
Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Mirepoix, un orgue Link
Mulhouse (église cathol. St-Etienne)
Mulhouse (église réform. St-Jean)
Nancy cathédrale (Lorraine)
Nantes, la cathédrale, orgues
Narbonne (ancienne cathédrale, orgue)
Noyon (cathédrale, orgues)
Paris, la capitale de la France
Poitiers (cathédrale, orgue Clicquot)
Ribeauvillé (Alsace)
La Roche-sur-Foron (orgue, fact. italienne)
Roquebrune-sur-Argens, orgue
Roquevaire (Provence)
Rouffach (Alsace)
Saint-Maximin (orgue J. E. Isnard)
Saint-Omer (un grand Cavaillé-Coll)
Saint-Raphaël (N.-Dame-de-la-Victoire)
Saint-Sever (Landes)
Seppois-le-Haut (Ht-Rhin)
Strasbourg (cathédrale N.-Dame)
Strasbourg (St-Pierre-le-Jeune, réf.)
Strasbourg (St-Pierre-le-Vieux, cathol.)
Strasbourg (St-Thomas: Silbermann)
Tain l'Hermitage: N.-Dame Assomption
Thomières (orgue Micot)
Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Toulouse (Musée des Augustins)
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Colmar, St-Matthieu


Colmar (Alsace), orgue Silbermann-Stiehr/Callinet à St-Matthieu

Grand Orgue Silbermann du Temple St-Matthieu à Colmar. Cliché personnel (août 2008)





  Colmar: église Saint-Matthieu et son orgue Andreas Silbermann, de 1732.

Lors de notre déplacement en Alsace, en août 2008, nous avons visité Colmar et, notamment, le Temple St-Matthieu pour son orgue Andreas Silbermann (1732). Bibliographie:

   -  Le lien suivant donne des renseignements très détaillés sur cet instrument: cliquer ici .

   -  la plaquette de 24 pages: Colmar (Haut-Rhin), Eglise protestante Saint-Matthieu, la Restauration de l'orgue Silbermann, ID Edition, 1, Rue de Nomeny, 67100 Strasbourg, 2002. Auteurs: Marc Schaefer, Paulette Schuller, pasteur Maurice Bach, Gilbert Poinsot. Directeur de publication: Jean-Luc Bredel.

   -  No 2 du LIEN Spécial Restauration, journal paroissial de Colmar, consacré à la restauration intérieure du Temple St-Matthieu de Colmar (16 pages), novembre 1995.

   -  la plaquette de 32 pages: Eglise St-Matthieu, Colmar, réalisation des Membres de la Commission paroissiale de Restauration de l'église St-Matthieu de Colmar, en collaboration avec M. Daniel Sorg, imprimé à Ingersheim, 1998.


•  Bref historique de l'église St-Matthieu:

L'actuelle église protestante Saint-Matthieu, ancienne église des Franciscains, est considérée comme l'une des plus belles réalisations gothiques en Alsace, même si l'église est particulièrement dépouillée, répondant ainsi aux critères qui conviennent aux ordres mendiants.

L'édifice date du XIIIe siècle, achevé vers 1335, alors que les bâtiments conventuels de l'ordre des franciscains ont été construits vers la fin du XIVe siècle. Suite aux épidémies de pestes du XVIe siècle, ces derniers sont vendus à la ville afin d'y établir un hospice.

Puis, en 1582, le sanctuaire devient église paroissiale réformée (luthérienne) et sert en même temps de chapelle de l'hôpital. La nef, protestante, est alors coupée du choeur par un mur et on ajoute un clocheton à bulbe sur le toit. Saint Matthieu devient une église simultaneum, dans laquelle on pratique et le culte catholique (choeur), et le culte protestant (nef).

D'ailleurs, lorsque l'on regarde l'église depuis la place attenante, apparaissent nettement les deux clochetons qui couronnent nef et choeur, rappelant l'utilisation du bâtiment en tant qu'église simultanée. Le choeur catholique a été rendu aux protestants en 1937 et les derniers vestiges de l'ancien couvent furent rasés.

La restauration de l'église s'est achevée en 1999 et elle accueille chaque année, la première décade de juillet, le Festival International de Musique de Colmar, preuve de l'excellente acoustique de ce lieu qui possède d'ailleurs des orgues réalisées par André Silbermann (1732). On notera la présence de 50 toiles illustrant des scènes bibliques datant du début du XVIIIe siècle (oeuvres de Johann-Friederich Wülckhen, récemment restaurées). Ce peintre, originaire de Strasbourg, est peu connu. Il n'est guère cité dans les grands ouvrages sur la peinture. Toutefois, les 50 toiles de St-Matthieu de Colmar forment un ensemble remarquable de la peinture alsacienne du début du 18ème siècle. Ces toiles sont fixées tout autour de l'église, au niveau de la balustrade de la tribune faisant le tour du sanctuaire. On remarque quelques vitraux du 15ème siècle et, sur le jubé, un grand Christ en croix du 17ème s. L'église St-Matthieu contient un vitrail rare: un vitrail dit de la "Petite Crucifixion", datant du 13ème siècle, et représentant le Christ en croix entouré de la Vierge et de l'apôtre Jean. Un autre vitrail, dit de la "Grande Crucifixion", est daté de 1478-80 (oeuvre du Strabourgeois Peter Hemmel)


•  Orgue Silbermann de St-Matthieu à Colmar, historique:

L'orgue d'Andreas Silbermann de St-Matthieu de Colmar a été construit peu après celui d'Ebersmunster, en 1732. A l'origine, cet instrument magnifique comprenait un Positif (49 notes), un Grand-Orgue (49 notes), un Echo (25 notes), un Pédalier de 25 marches. La composition magnifique d'origine est donnée dans le lien suivant: cliquer ici (voir juste après la composition actuelle).

La restauration récente a permis de mettre en évidence une intervention sur l'orgue de St-Matthieu à Colmar, par Joseph Callinet (Rouffach), en 1831. Des recherches d'archives ont montré que Callinet a fait un devis en février 1830. L'analyse de l'instrument, en restauration, a permis de confirmer les travaux de Callinet sur cet orgue déjà âgé, à ce moment, de pratiquement 100 ans ! Il effectua des réparations des mécanismes et ajouta une Bombarde de 16' à la Pédale. Ses travaux furent reçus en mai 1831.

Ensuite, l'orgue fut déplacé du jubé vers la tribune ouest, en 1861. Des travaux, à cette époque furent entrepris par les facteurs Joseph Stiehr et Martin Rinckenbach. L'orgue fut agrandi (passage à 39 jeux), avec extension des claviers à 54 notes. Le matériel sonore Silbermann fut respecté. Le demi-clavier d'Echo de Silbermann devint un clavier complet de Récit expressif. La composition de 1862 est également donnée dans le lien mentionné ci-dessus. En 1882, Martin Rinckenbach vint réparer l'orgue (dégâts provoqués par le chauffage); il en profita pour étendre la Pédale à 27 marches. Malheureusement, à ce moment-là, il mit, sur demande, l'instrument au diapason moderne (La à 440 Hz). En 1898, quelques jeux sont ajoutés, probablement par Rinckenbach et même, comme mentionné ci-dessus par Joseph Callinet (en 1831 déjà).

Après diverses péripéties sans trop de gravité, voici l'intervention du facteur Frédéric Haerpfer (pour un exemple d'un orgue alsacien Haerpfer: cliquer ici). Cette intervention (1925) se fit avec l'approbation d'Albert Schweitzer, semble-t-il (dès 1914). Les principaux travaux furent: installation d'une traction pneumatique, séparation du Positif déplacé en avancée de la tribune, la console en fenêtre est remplacée par une console indépendante, le Récit est augmenté à 13 jeux et 56 notes, installation d'un soufflet régulateur pour le Récit, échange de différents jeux... On peut dire que cette fois, le beau Silbermann avait subi un assaut plutôt subversif ! Ensuite vinrent des interventions successives du facteur Ernest Muhleisen (1947, 1951 et 1963): ajouts de quelques jeux, électrification des transmissions (avec console mobile !), les conduits d'amenée d'air (postages), primitivement en plomb, sont remplacés par des conduits plastifiés (en Westaflex), remplacement de certains clous en fer forgé par des vis....

En 1989, décision est prise de restaurer le Silbermann de St-Matthieu de Colmar. On veut revenir à l'état de 1862 (interventions des facteurs Stiehr et Rinckenbach comprises), sauf pour les jeux trop "typés". Les ajouts de qualité furent donc conservés. C'est le facteur Richard Dott qui recevra le mandat (restauration de 1995-1999). Ainsi, le matériel sonore réunit les signatures de grands facteurs alsaciens: Silbermann, bien sûr, mais aussi Callinet, Stiehr et Rinckenbach. On restitua, notamment, la hauteur de l'orgue comme lorsqu'il était placé sur le jubé (plus haut qu'en tribune). La traction mécanique d'origine fut restituée. Parallèlement, on restaura l'église. Le diapason fut restitué (La à 392 Hz). L'orgue, enfin retrouvé, fut inauguré en janvier 2000.

L'orgue de St-Matthieu à Colmar n'est donc pas un Silbermann absolument pur, mais on a préservé les adjonctions de qualité, et respectueuses de l'orgue Silbermann d'origine, adjonctions faites par des facteurs alsaciens du 19ème siècle. L'orgue actuel comporte donc encore 11 jeux entièrement de la main d'Andreas Silbermann.


•  Composition de l'orgue Silbermann de St-Matthieu à Colmar:

Positif de dos (54 notes): Montre 8' (Silbermann-Stiehr), Bourdon 8' (Silbermann), Gambe 8' (Stiehr-Dott), Prestant 4' (Silbermann-Stiehr), Flûte à cheminée (Silbermann), Doublette 2' (Dott), Fourniture 3 rangs (Dott), Cromorne 8' (Dott).

Grand-Orgue (54 notes): Bourdon 16' (Silbermann-Callinet), Montre 8' (Silbermann), Bourdon 8' (Silbermann), Salicional 8' (Stiehr), Prestant 4' (Silbermann), Flûte à cheminée 4' (Silbermann-Stiehr), Quinte 2 2/3' (Silbermann), Doublette 2' (Silbermann), Tierce 1 3/5' (Dott), Cornet 5 rangs (Silbermann), Fourniture 3 rangs (Silbermann), Cymbale 3 rangs (Silbermann-Dott), Trompette 8' (Rinckenbach), Clairon 4' (Callinet).

Récit expressif (54 notes): Bourdon 8' (Stiehr), Cor des Alpes 8' (Stiehr), Prestant 4' (Dott), Flûte majeure 4' (Siehr), Flûte conique 4' (Stiehr-Dott), Flageolet 2' (Silbermann-Stiehr), Cornet 5 rangs (Dott), Basson-Hautbois 8' (Stiehr-Rinckenbach), Voix Humaine 8' (Dott).

Pédalier (30 marches): Flûte 16' (Silbermann), Contrebasse 16' (Stiehr), Flûte 8' (Silbermann), Violoncelle 8' (Stiehr), Prestant 4' (Stiehr), Ophicléide 16' (Callinet-Stiehr), Trompette 8' (Rinckenbach), Clairon 4' (Dott).

Accouplements: GO/Pos. (à tiroir), GO/Réc. (à fourchettes). Tirasse GO/P. Tirasse Réc./P. Tremblant doux au Grand-Orgue. Tremblant doux au Récit. Diapason: La à 392 Hz.


•  L'église Saint-Matthieu de Colmar se complète d'un orgue de choeur neuf de 7 jeux répartis sur 2 claviers avec un pédalier de 27 touches en tirasse . Flûte à cheminée 8', Prestant 4', Nazard 2 2/3', Doublette 2' = clavier 1 . Bourdon 8', Flûte à cheminée 4', Régale 8' = clavier 2 . Pédalier = I/P et II/P. Diapason à 440 Hz. Facteur: Antoine Bois. Nous n'avons, malheureusement, pas pu photographier l'orgue de choeur neuf du facteur Antoine Bois (la porte sous le jubé était fermée).


•  Quelques liens Internet à consulter:


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel de l'orgue Silbermann de St-Matthieu à Colmar (août 2008). Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique "photos" attenante à cette page de texte.  


Vue du Temple St-Matthieu de Colmar: ci-dessous, à droite

Le Temple St-Matthieu à Colmar. Cliché personnel (août 2008)


Vue intérieure du Temple St-Matthieu, Colmar: ci-dessous, à droite

Vue intérieure. Cliché personnel (août 2008)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage