WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > France > Alsace (région) > Molsheim (orgue Silbermann/Kern)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Alsace (région)
Blodelsheim (orgue Silbermann)
Eguisheim (orgue Callinet/Kern)
Ensisheim (orgue Rinckenbach)
Guebwiller (orgue C. Mutin)
Molsheim (orgue Silbermann/Kern)
Photos (Molsheim)
Obernai (égl. Sts-Pierre-et-Paul)
Ribeauvillé (orgue historique)
Sélestat (Ste-Foy, orgues)
Sélestat (St-Georges, orgue)
Strasbourg (St-Pierre-le-J., catho.)
Thann (collég. St-Thiébaut)
Turckheim (orgue)
Wasselonne (égl. St-Jean Bosco)
Bourgogne (région)
Franche-Comté (région)
Altkirch (église N.-Dame, orgue)
Angers (cathédrale, orgues)
Aups (Var: orgue italien)
Avignon (deux orgues à voir)
Barjols: orgue précieux de Provence
Bettlach (orgue Callinet magnifique)
Colmar (Collégiale)
Colmar, St-Matthieu
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Ferrette (orgue Roethinger, 1926)
Fréjus (cathédrale, Var)
Grasse: ancienne cathédrale
Grenoble (église St-Louis, orgue Formentelli)
Hirsingue (Ht-Rhin, orgue Guerrier)
Lyon (Conservatoire Nation. Sup. de Musique)
Le Mans (cathédrale, orgue)
Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Mirepoix, un orgue Link
Mulhouse (église cathol. St-Etienne)
Mulhouse (église réform. St-Jean)
Nancy cathédrale (Lorraine)
Nantes, la cathédrale, orgues
Narbonne (ancienne cathédrale, orgue)
Noyon (cathédrale, orgues)
Paris, la capitale de la France
Poitiers (cathédrale, orgue Clicquot)
Ribeauvillé (Alsace)
La Roche-sur-Foron (orgue, fact. italienne)
Roquebrune-sur-Argens, orgue
Roquevaire (Provence)
Rouffach (Alsace)
Saint-Maximin (orgue J. E. Isnard)
Saint-Omer (un grand Cavaillé-Coll)
Saint-Raphaël (N.-Dame-de-la-Victoire)
Saint-Sever (Landes)
Seppois-le-Haut (Ht-Rhin)
Strasbourg (cathédrale N.-Dame)
Strasbourg (St-Pierre-le-Jeune, réf.)
Strasbourg (St-Pierre-le-Vieux, cathol.)
Strasbourg (St-Thomas: Silbermann)
Tain l'Hermitage: N.-Dame Assomption
Thomières (orgue Micot)
Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Toulouse (Musée des Augustins)
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Molsheim (orgue Silbermann/Kern)


Molsheim, église Trinité-St-Georges: un orgue Silbermann, reconstruit par A. Kern

Vue de l'orgue Silbermann/Kern de l'église de Molsheim. Cliché personnel (août 2009)





•  Lors de notre passage en Alsace, en août 2009, nous avons visité l'église paroissiale (ancienne église des Jésuites) de Molsheim (dans le Bas-Rhin ).

•  Un peu d'histoire: la première mention de Molsheim apparaît vers 820 dans un acte de donation de vignes. Les évêques de Strasbourg avaient des biens à Molsheim ce qui entraîna des conflits avec les empereurs germaniques. Molsheim fut même incendiée au cours de ces querelles. L'évêque Jean Ier fit agrandir le mur d'enceinte de la ville en 1318 et y fit construire un château. En 1580, face à la montée du protestantisme, les Jésuites fondèrent une Ecole à Molsheim que l'évêque Léopold d'Autriche transforma en Académie. La renommée de cette Académie fut assez vite reconnue. En 1702, Louis XIV fait transférer l'Académie à Strasbourg. En 1765 intervient la suppression de la Compagnie de Jésus. L'église des Jésuites de Molsheim devient alors paroissiale en 1790.

•  Histoire de l' église des Jésuites à Molsheim: la construction de ce monument est une conséquence directe de la Réforme en Alsace. Le Décret de fondation du Collège des Jésuites à Molsheim a été signé le 15 mars 1580. Des bâtiments sont mis en chantier rapidement: l'édifice destiné aux classes et au logement des Pères est achevé en 1583. La chapelle de l'ancien hôpital, mise à disposition des pères, ne suffisait plus au rayonnement apostolique des Jésuites: l'archiduc Léopold décida de la construction de l'église des Jésuites de Molsheim en novembre 1614. Le maître d'oeuvre fut Christophe Wambser d' Aschaffenburg en Franconie. La première pierre fut posée en 1615 en présence de l'archiduc Charles d'Autriche, frère de l'évêque de Strasbourg. La construction eut lieu rapidement: à la Toussaint 1617, la première messe fut célébrée dans l'église. En août 1618, l'évêque de Bâle procède à la consécration solennelle. Cette église est un chef-d'oeuvre d'architecture de style gothique tardif. La nef est doublée de collatéraux et de grandes tribunes, ces dernières conférant à l'édifice une ampleur intérieure inhabituelle. A l'Ouest se dresse une grande tour, la tour St-Michel. L'église mesure 61,50 m de long sur 21,50 m de large. La hauteur de la nef atteint 20 m. La chaire date de 1631. Le vaste choeur de l'église possède un maître-autel de 1865. Le vitrail axial du choeur est une réalisation de 1860 par B. Petit-Gérard, maître verrier (représentation de Sainte-Odile). Des pièces de mobilier, des portes intérieures de l'église sont de style Renaissance. Les croisillons Nord et Sud et leurs chapelles sont, par contre, de style Jésuite (baroque: décor de la première moitié du 17ème siècle).

•  La chapelle latérale Nord (à gauche) est dédiée à Saint-Ignace de Loyola, patron de la Compagnie de Jésus. Cette chapelle a été aménagée richement en prévision des cérémonies de canonisation de saint Ignace qui eurent lieu en l'église de Molsheim en 1622. Des fresques et des peintures furent réalisées en cette chapelle en 1621. Les riches stucs remontent à 1630 et sont un très rare exemple de style Jésuite en Alsace (oeuvre de Jean Kuhn).

•  La chapelle latérale Sud (à droite) est dédiée à la Vierge. Les peintures murales remontent au 18ème siècle (vers 1748). La aussi, les très beaux stucs attribués à Jean Kuhn abondent. Jean Kuhn est un artiste stucateur originaire de Schäftersheim dans le Wurtemberg, ayant acquis de droit de bourgeoisie à Strasbourg en 1626. Après ses travaux de Molsheim, il partit s'installer à Düsseldorf. Les restaurations de 1989 ont permis de mettre en évidence des détails des peintures remontant largement au milieu du 17ème siècle. On est certain, maintenant, que ces peintures murales Sud remontent, pour l'essentiel, à 1648, environ.

•  Dans l'entrée Nord de l'église, on remarque une remarquable Croix de pierre qui aurait été sculptée par Conrad Seyfert en 1480. Cette croix portant le Christ est monolithique et mesure 4,50 m de haut sur 2,10 m de large. C'est une sculpture exceptionnelle de la fin du Moyen-Âge.

•  Les orgues: une fois de plus, ici, c'est le très beau site sur les Orgue en Alsace qui nous renseigne en détail: cliquer ici . L'orgue de Molsheim a été posé par Jean-André Silbermann, en 1781. C'est l'un des tout derniers Silbermann d'Alsace. Le clavier d' Echo était déjà pourvu de 4 octaves à l'origine, ce qui est unique en Alsace chez les Silbermann. La première église paroissiale de Molsheim est l'église du Dompeter (Saint-Pierre). Une église paroissiale, en ville, est édifiée en 1530, mais elle fut démolie à la Révolution. Elle avait abrité un orgue, avant 1615. L'église actuelle des Jésuites (Trinité et Saint-Georges) est construite de 1615 à 1617. Elle devint paroissiale en 1791. Un premier orgue y fut installé en 1618. Cet orgue fut joué par Georg Muffat, lequel était élève au Collège de Molsheim, en 1668. L'orgue Silbermann (dont Muffat ne joua pas) arriva en 1781. Les sculptures latérales du grand Buffet (appelées Jouées) proviennent d'un autre instrument, car elle ne sont pas exactement aux dimensions du buffet Silbermann. L'orgue Silbermann comprenait 22 jeux sur deux claviers complets et pédalier. Des réparations furent effectuées en 1816 par le facteur Stiehr, et plus tard en 1838 et 1854. Un facteur d'orgues vint s'établir à Molsheim, en 1886. Il s'agissait de Franz Xaver Kriess. Trois générations de Kriess travaillèrent à l'orgue de Molsheim, non sans dégâts ! L'Echo (clavier No 2) fut transformé en Récit expressif; le diapason fut modifié, tout comme la composition au fil des ans (de 1887 à 1941). De 1969 à 1971, le grand facteur alsacien Alfred Kern reconstruisit le vénérable Silbermann, avec énormément de soin et de fidélité. Le son de ce Silbermann reconstitué est, paraît-il, l'un des plus proches de la réalité du son Silbermann en Alsace.

•  Liens utiles sur l'orgue:

    -  http://decouverte.orgue.free.fr/orgues/molstrsg.htm (monographie sur l'orgue de Molsheim),

    -  http://decouverte.orgue.free.fr/images/molstcon.jpg (photo de la console de l'orgue),

    -  http://decouverte.orgue.free.fr/orgues/bolsenhe.htm (orgue du facteur Kriess à Bolsenheim, 1889).


•  Composition de l'orgue Silbermann / Kern de l'église de Molsheim (donnée par le site des Orgues en Alsace, pour 2005)

Grand-Orgue (51 notes): Bourdon 16', Montre 8', Bourdon 8', Prestant 4', Quinte 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Sifflet 1' (Basses et Dessus), Cornet 5r, Fourniture 3r, Cymbale 2r, Trompette 8' (Basses et Dessus).

Echo (51 notes): Bourdon 8' (Basses et Dessus), Flûte 4' (Basses et Dessus), Nasard 2 2/3' (Basses et Dessus), Doublette 2' (Basses et Dessus), Tierce 1 3/5' (Dessus), Flageolet 1' (Dessus), Fagott-Bass 8' (Basses) (Basson-Basse).

Pédale (25 notes): Soubasse 16', Octavebasse 8', Trompette 8'.

Accessoires: mécanique suspendue de Kern, à balanciers pour l'Echo. Tremblant fort. Il n'y a ni tirasse, ni accouplement. Diapason: Sib à 400 Hz (La à 415 Hz).

[Se rappeler notre monographie concernant les jeux de l'orgue: cliquer ici ] .


•  Liens Internet et brochure:

    -  brochure: Eglise des Jésuites, Molsheim (Bas-Rhin), par E. Eschbach, SAEP-Editions, Ingersheim, France (1990) [32 pages],

    -  http://www.alsace-passion.com/molsheim/molsheim_1.htm (lien sur Molsheim),

    -  monographie concernant l'orgue dans le site du Patrimoine: cliquer ici (rechercher dans cette base Palissy, sous mobilier),

    -  monographie concernant l'église dans le site du Patrimoine: cliquer ici (rechercher dans cette base Palissy, sous architecture),

    -  fiche complète sur l'église: cliquer ici (©).


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel (pris en août 2009) de l'orgue Silbermann/Kern de l'église de Molsheim (Alsace). Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte.    


Vue extérieure de l'église des Jésuites de Molsheim: ci-dessous, à droite

Vue de l'église de Molsheim. Cliché personnel (août 2009)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage