WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > France > Paris, la capitale de la France > Cathédrale Américaine de Paris
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Alsace (région)
Bourgogne (région)
Franche-Comté (région)
Altkirch (église N.-Dame, orgue)
Angers (cathédrale, orgues)
Aups (Var: orgue italien)
Avignon (deux orgues à voir)
Barjols: orgue précieux de Provence
Bettlach (orgue Callinet magnifique)
Colmar (Collégiale)
Colmar, St-Matthieu
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Ferrette (orgue Roethinger, 1926)
Fréjus (cathédrale, Var)
Grasse: ancienne cathédrale
Grenoble (église St-Louis, orgue Formentelli)
Hirsingue (Ht-Rhin, orgue Guerrier)
Lyon (Conservatoire Nation. Sup. de Musique)
Le Mans (cathédrale, orgue)
Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Mirepoix, un orgue Link
Mulhouse (église cathol. St-Etienne)
Mulhouse (église réform. St-Jean)
Nancy cathédrale (Lorraine)
Nantes, la cathédrale, orgues
Narbonne (ancienne cathédrale, orgue)
Noyon (cathédrale, orgues)
Paris, la capitale de la France
Cathédrale Américaine de Paris
Photos: Cathédr. Américaine
Cathédrale Notre-Dame de Paris
La Madeleine (orgue C.-Coll)
Le Louvre (oratoire: orgue Gonzalez)
N.-Dame-des-Blancs-Manteaux
N.-Dame-des-Victoires, orgue Kern
Sacré-Coeur (Montmartre)
Saint-Augustin: orgues
St-Etienne-du-Mont: orgue, vitraux
St-Eustache et son grand orgue
St-Germain-des-Prés
St-Germain-l'Auxerrois (orgues)
Saint-Gervais (l'orgue des Couperin)
Saint-Louis des Invalides, orgue
Saint-Louis-en-l'Île, église
St-Nicolas-des-Champs: orgue Clicquot
St-Nicolas-du-Chardonnet
Saint-Pierre de Chaillot, orgue
Saint-Pierre de Montmartre
Saint-Roch: orgue historique
St-Séverin (orgue, vitraux)
St-Sulpice, Paris (orgue C.-Coll)
Sainte-Clotilde (orgue, vitraux)
Sainte-Trinité: orgue C.-Coll
Poitiers (cathédrale, orgue Clicquot)
Ribeauvillé (Alsace)
La Roche-sur-Foron (orgue, fact. italienne)
Roquebrune-sur-Argens, orgue
Roquevaire (Provence)
Rouffach (Alsace)
Saint-Maximin (orgue J. E. Isnard)
Saint-Omer (un grand Cavaillé-Coll)
Saint-Raphaël (N.-Dame-de-la-Victoire)
Saint-Sever (Landes)
Seppois-le-Haut (Ht-Rhin)
Strasbourg (cathédrale N.-Dame)
Strasbourg (St-Pierre-le-Jeune, réf.)
Strasbourg (St-Pierre-le-Vieux, cathol.)
Strasbourg (St-Thomas: Silbermann)
Tain l'Hermitage: N.-Dame Assomption
Thomières (orgue Micot)
Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Toulouse (Musée des Augustins)
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Cathédrale Américaine de Paris


La Cathédrale Américaine de Paris, orgue C.-Coll

Le grand orgue C.-Coll vers le choeur, au Sud. Cliché personnel (nov. 2012)




•   Lors de notre déplacement à Paris en novembre 2012, nous avons eu la chance de pouvoir visiter librement la Cathédrale Américaine de Paris, magnifique édifice néogothique (8ème Arrondissment).

•   Un peu d'histoire: l'Encyclopédie Wikipedia nous apprend ce qui suit = " La cathédrale américaine de Paris (en anglais American Cathedral in Paris), également cathédrale de la Sainte-Trinité (Cathedral of the Holy Trinity), est une église de Paris datant de la fin du XIXe siècle, de culte anglican et servant de cathédrale à la Convocation des églises américaines en Europe de l'Église épiscopale des États-Unis, située au 23 avenue George-V dans le 8e arrondissement. Elle a été construite à partir de 1881 dans un style néogothique sur les plans de l'architecte anglais George Edmund Street, et inaugurée en 1886. Les vitraux de l'édifice, au nombre de 42, sont dus au verrier James Bell, qui les réalisa entre 1883 et 1893 sur le thème du Te Deum. Elle fut plus tard complétée par une flèche dessinée en 1904-1906 par Arthur Edmund Street (né à Oxford en 1855), fils de l'architecte original, décédé entre-temps; puis vint encore, en 1911, un presbytère; et enfin en 1923 un mémorial aux soldats américains morts pendant la Première Guerre mondiale. L'édifice et son clocher, ainsi que la galerie couverte bordant sa façade sud, ont été inscrits aux monuments historiques par un arrêté du 27 août 19971 ". [Attention, ne pas confondre cet édifice avec l'Eglise Américaine de Paris, située sur le Quai d'Orsay, dans le 7ème Arrondissement (avec un orgue Beckerath de 1988)].

•   L'Anglicanisme: l'Encyclopédie Wikipedia nous apprend ce qui suit à ce sujet = " l'anglicanisme est une confession du christianisme dont l'origine remonte au XVIe siècle lorsque le roi d'Angleterre Henri VIII rompit avec le pape et Rome. Cette branche du christianisme est aujourd'hui présente principalement dans les pays qui ont pu être imprégnés par la culture anglaise; outre l'Angleterre, il s'agit notamment des anciennes colonies britanniques en Amérique et en Afrique. En toute rigueur, on ne saurait parler de l'« Église anglicane » puisque les différentes églises se reconnaissant dans cette confession sont autocéphales. La plupart sont rassemblées dans la Communion anglicane, au sein de laquelle l'Église d'Angleterre et son primat, l'archevêque de Canterbury, ne jouissent que d'une primauté d'honneur. Ces églises sont en pleine communion (en matière doctrinale et sacramentelle) les unes avec les autres et représentent ensemble environ 77 millions de fidèles. Les Églises anglicanes ont une structure épiscopale. Elles se disent à la fois catholiques et réformées, et l'anglicanisme a souvent été présenté comme une "via media" entre ces deux branches de la chrétienté. Elles se présentent comme des Églises catholiques non romaines, parce qu'elles se veulent en continuité avec la tradition apostolique (ainsi la patristique est très développée dans le monde anglican) et affirment avoir conservé la succession apostolique. Ni l'Église catholique romaine ni l'Église orthodoxe ne leur reconnaissent cette qualité : ainsi par la lettre apostolique Apostolicae Curae le pape Léon XIII déclare en 1896 « nulles et sans valeur » les ordinations anglicanes (doctrine confirmée par le motu proprio Ad Tuendam Fidem en 1998). Les archevêques anglicans de Canterbury et d'York ont donné leur réponse dans Saepius officio. Pour autant, lors du concile Vatican II est affirmée la « place particulière » des Anglicans, « qui gardent en partie les traditions et les structures catholiques ».   Par ailleurs, les Églises anglicanes se disent réformées parce qu'elles ont adhéré à certains principes nouveaux issus de la Réforme protestante en matière de doctrine et de liturgie. À l'origine la doctrine anglicane est énoncée dans les Trente-neuf articles (Bill of 39 articles) qui ont longtemps eu une valeur impérative. L'éventail entre les positions doctrinales s'est ensuite élargi et donne lieu à de nombreuses classifications (Haute Église, Basse Église, Large Église, Anglo-catholicisme, Évangélisme…). Alors que pendant longtemps la coexistence apaisée entre de telles positions divergentes était considérée comme une spécificité de l'anglicanisme, la communion est depuis la fin du XXe siècle soumise à de forts tiraillements sur certaines questions : ordination des femmes, position par rapport à l'homosexualité notamment ". Autre lien sur l'Anglicanisme: cliquer ici

•   L'édifice: la Cathédrale Américaine de Paris est une église grandiose de style néogothique, caractéristique du genre américain et aussi anglais. Des oeuvres d'art de grande valeur s'y trouvent et sont visibles: principalement le retable au-dessus du maître-autel avec une évocation de la Nativité (Adoration des Mages), la Crucifixion et la Résurrection avec apparition du Christ à Marie-Madeleine (ce retable est de l'artiste américain Edwin Abbey, représentant du préraphaélisme anglais). A gauche du choeur, on remarque une chapelle dite des Martyrs avec un extraordinaire retable du 15ème siècle, oeuvre du " Maître du Roussillon ". Ce retable montre deux jeunes martyrs, saint Justin et Pastor, tués à l'âge de 8 et 13 ans en 304 durant les persécutions de Dioclétien. La Cathédrale Américaine s'orne également d'au moins 600 oeuvres de tapisserie confectionnées par des membres et amis de la paroisse. La nef est ornée des drapeaux des Etats américains, du drapeau français et du drapeau européen. La cathédrale fut consacrée en 1886. Les vitraux sont au nombre d'une quarantaine et sont l'oeuvre du verrier James Bell

•   Les orgues: le grand orgue est une oeuvre du facteur français Cavaillé-Coll (en 1887). Il est placé en hauteur dans l'angle formé par les chapelles Sud et le choeur. Il est difficile à observer et à photographier. Il fut revu par la Société C.-Coll / Mutin (en 1922), électrifié par les facteurs Convers / C.-Coll (en 1930) puis revu par les facteurs nantais Beuchet-Debierre (en 1970-72). Finalement, le facteur Bernard Dargassies a restauré le grand orgue du choeur et construit un nouveau Grand-Choeur (ou Antiphonal) en 1992-93: cette division nouvelle est jouable au 4ème clavier de la console unique. Cet Antiphonal est disposé sur une tribune en façade, autour d'une très belle et vaste verrière néogothique. [le terme Antiphonal désigne un orgue de choeur, en organologie, aux USA. Mais ici, à la Cathédrale Américaine, l'Antiphonal n'est pas placé dans le choeur, mais au fond de la nef en position axiale, face au choeur dans le prolongement de la nef. Il comporte de plus d'imposantes chamades]. 


•   Composition des orgues C.-Coll / Dargassies de la Cathédrale Américaine de Paris [selon le site Internet de cette Cathédrale: http://www.americancathedral.org/ ]

Grand-Orgue, clavier I (61 notes): Diapason 16', Bourdon 16', Montre 8', Violoncelle 8', Flûte harmonique 8', Bourdon 8', Prestant 4', Flûte 4', Quinte 2 2/3', Doublette 2', Plein-Jeu 3-5 rangs, Résultante de 16' 1 rang (depuis le 2ème G), Basson 16', Trompette 8', Clairon 4', Cloches (Chimes) 32 timbres ou tubes.

Positif, clavier II (61 notes): Principal 8', Bourdon 8', Flûte 8', Dulciane 8', Voix angélique 8' (depuis C2), Prestant 4', Flûte douce 4', Nasard 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Trompette 8', Clarinette 8', Trémolo.

Récit expressifclavier III (61 notes): Quintaton 16', Diapason 8', Flûte traversière 8', Viole de Gambe 8', Voix céleste 8', Flûte octaviante 4', Octavin 2', Larigot 1 1/3', Plein-Jeu 3-5 rangs, Cornet 3-5 rangs (depuis C2), Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4', Basson-Hautbois 8', Voix humaine 8', Trémolo.

Solo expressif (en boîte expressive), clavier IV (61 notes): French Horn 8', Tuba 8', Philomela 8', Viole 8', Voix céleste 8' (depuis C2), Orchestral Trumpet 8', Trémolo.

Grand Choeur ou Antiphonal, en galerie de façade, jouable depuis le clavier IV (61 notes): Montre 16', Montre 8', Bourdon 8', Prestant 4', Doublette 2', Grosse Fourniture 2 rangs, Plein-Jeu 4 rangs, Cymbale 3 rangs, Grand Cornet V 8', Trompette 8', Chamade 8', Chamade 4', Chamade on Recit 8', Chamade on Recit 4', Montre 16' on Pédale, Chamade 8' on Pédale, Chamade 4' on Pédale.

Pédalier (32 notes): Soubasse 32', Violoncelle 32', Soubasse 16', Contrebasse 16', Violoncelle 16', Quinte 10 2/3', Flûte 8', Bourdon 8', Violoncelle 8', Bourdon 4', Bombarde 32', Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4'.

Accessoires (en anglais): Couplers all manuals to Pédale at 8' and 4', Solo, Récit, Positif to GO at 16', 8', 4'; Solo, Récit to Positif at 16', 8' and 4'; Solo to Récit at 16', 8', and 4'. All manuals couplers to self at 16', off 8' and 4'. Coupler GO to Positif 8'. Manual and Pédale reversibles. Solo, Récit, Positif to GO at 8', Solo, Récit to Positif at 8', Solo to Récit at 8', Solo, Récit, Positif, GO to Pédale at 8'. Pédale réversible Soubasse 32'. Combinaisons general 8 pistons above Pedalboard; GO, Positif, Récit 8 Pistons each; Solo/Grand Choeur 8 pistons; Couplers, 8 pistons. 99 Memory levels, 4 programmable crescendi, one programmable Tutti, programmable Sequencer. On peut dire que cet orgue est l'un des plus complexes de la capitale française ! Pour le jeu de Philomela, voir ici: cliquer ici .


•   Liens divers, brochures

    -  http://amcathparis.com/ (lien d'accueil),

    -  http://fr.structurae.de/structures/data/index.cfm?id=s0027040 (fiche dans le site Structurae),

    -  http://orgue.free.fr/a8o1.html (autre lien pour l'orgue),

    -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Anglicanisme (l'Anglicanisme),

    -  composition des jeux de l'orgue: voir ici,

    -  http://amcathparis.com/organ/ (autre page sur l'orgue et son histoire, sa compo.), 

    -  http://www.leparisdesorgues.fr/facteurs-d-orgues/dargassies-bernard/ (une page sur B. Dargassies),

    -  feuille historique et d'information (à l'entrée): The American Cathedral in Paris (format A4).


•   Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons en ligne un cliché personnel de l'orgue Cavaillé-Coll de la Cathédrale Américaine de Paris. Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique "photos" attenante à cette page de texte.


Vue de la division Grand Choeur ou Antiphonal de l'orgue (façade): ci-dessous, à droite

Division du Grand Choeur de l'orgue (ajout du facteur Dargassies). Cliché personnel


Vue intérieure de la nef en direction du choeur: ci-dessous, à droite

Vue intérieure de la nef. Cliché personnel


Vue de la façade en contre-plongée: ci-dessous, à droite

Façade de la cathédrale. Cliché personnel


Vue du maître-autel avec retable préraphaélique anglais superbe: ci-dessous, à droite

Maître-autel de cette cathédrale. Cliché personnel


Situation de cet édifice dans Paris: ci-dessous, à droite

Emplacement dans Paris. Crédit: http://maps.google.ch/maps?hl=fr&gs_rn=1&gs_ri=hp&pq=cath%C3%A9drale

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage