WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > France > Bourgogne (région) > Chalon-sur-Saône (St-Vincent)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Alsace (région)
Bourgogne (région)
Auxerre: cathédrale, orgue, vitraux
Beaune: Collégiale N.-Dame, orgues
Beaune: église St-Nicolas
Chalon-s.-Saône (St-Pierre)
Chalon-sur-Saône (St-Vincent)
Photos (St-Vincent)
Charolles: orgue Q. Blumenroeder neuf
Clamecy: Collégiale, orgue C.-Coll, vitraux
Dijon (Notre-Dame)
Dijon (Saint-Bénigne)
Dijon (Saint-Michel)
Nuits-St-Georges (orgue C.-Coll)
Paray-le-Monial, basilique romane
St-Jean-de-Losne: orgue du 18ème s.
Saulieu (basilique St-Andoche)
Seurre (orgue histor.: 1699)
Talant (N.-Dame: vitraux, orgue)
Tournus: abbatiale, orgues
Vézelay (basilique romane)
Franche-Comté (région)
Altkirch (église N.-Dame, orgue)
Angers (cathédrale, orgues)
Aups (Var: orgue italien)
Avignon (deux orgues à voir)
Barjols: orgue précieux de Provence
Bettlach (orgue Callinet magnifique)
Colmar (Collégiale)
Colmar, St-Matthieu
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Ferrette (orgue Roethinger, 1926)
Fréjus (cathédrale, Var)
Grasse: ancienne cathédrale
Grenoble (église St-Louis, orgue Formentelli)
Hirsingue (Ht-Rhin, orgue Guerrier)
Lyon (Conservatoire Nation. Sup. de Musique)
Le Mans (cathédrale, orgue)
Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Mirepoix, un orgue Link
Mulhouse (église cathol. St-Etienne)
Mulhouse (église réform. St-Jean)
Nancy cathédrale (Lorraine)
Nantes, la cathédrale, orgues
Narbonne (ancienne cathédrale, orgue)
Noyon (cathédrale, orgues)
Paris, la capitale de la France
Poitiers (cathédrale, orgue Clicquot)
Ribeauvillé (Alsace)
La Roche-sur-Foron (orgue, fact. italienne)
Roquebrune-sur-Argens, orgue
Roquevaire (Provence)
Rouffach (Alsace)
Saint-Maximin (orgue J. E. Isnard)
Saint-Omer (un grand Cavaillé-Coll)
Saint-Raphaël (N.-Dame-de-la-Victoire)
Saint-Sever (Landes)
Seppois-le-Haut (Ht-Rhin)
Strasbourg (cathédrale N.-Dame)
Strasbourg (St-Pierre-le-Jeune, réf.)
Strasbourg (St-Pierre-le-Vieux, cathol.)
Strasbourg (St-Thomas: Silbermann)
Tain l'Hermitage: N.-Dame Assomption
Thomières (orgue Micot)
Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Toulouse (Musée des Augustins)
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Chalon-sur-Saône (St-Vincent)


Chalon-sur-Saône, cathédrale St-Vincent: architecture et orgues

Le Grand Orgue de la cathédrale St-Vincent de Chalon. Cliché personnel (juin 2009)





•  En juin 2009, nous avons eu l'occasion de visiter la cathédrale Saint-Vincent de Chalon-sur-Saône (Bourgogne, Département de Saône-et-Loire).

•  Cet édifice est majestueux et d'assez grande ampleur. On distingue différentes étapes de construction: les rez-de-chaussée du choeur (1120) et celui de la nef principale (1150) remontent à l'époque romane, de même que les collatéraux et, partiellement, le transept. L'abside axiale et les étages supérieurs du choeur remontent au 2ème tiers du 13ème siècle (époque gothique). Les parties hautes de la nef ont été refaites vers 1310, la voûte centrale datant du début du 15ème siècle. La nef compte 7 travées avec deux collatéraux. Le transept est saillant. Le choeur compte deux travées droites et une abside profonde à 7 pans coupés. La nef compte trois étages: les grandes arcades en cintre brisé (avec chapiteaux encore en grande partie romans), puis le triforium (du 14ème siècle) et enfin les grandes fenêtres hautes. Le triforium s'ouvre dans la nef avec, par travée, cinq baies tréflées. Devant les fenêtres hautes, rayonnantes, prend place une galerie de circulation. La voûte de la nef est ogivale, alors que les voûtes des bas-côtés sont des voûtes d'arêtes encore romanes, soutenues par des berceaux brisés. Les absidioles, qui terminent les bas-côtés, datent du 12ème siècle. Des chapelles, en bordure des collatéraux, ont été édifiées entre les 14 et 16èmes siècles. Le transept est couvert de berceaux brisés. Une rose rayonnante ajoure le grand arc entre la nef et la croisée du transept. Une baie gothique a été aménagée dans le pignon du transept Nord (grand vitrail). C'est vers 1230 que l'abside axiale a été reconstruite, avec les parties hautes du choeur. La façade Ouest de l'édifice est de style néo-gothique (réalisée par l'architecte lyonnais Antoine Chenavard de 1827 à 1844). L'édifice mesure près de 63 m de long à l'intérieur et la voûte principale s'élève à un peu plus de 24 m de haut.

•  Oeuvres: on remarque, dans une chapelle proche du choeur (Notre-Dame de la Pitié), une très belle tapisserie provenant de Bruxelles et datant de 1510; elle représente différentes images bibliques de l'Eucharistie (la Cène). La chapelle Cardinale, fondée par Jean Rolin (évêque de Chalon de 1431 à 1436), fils du chancelier de Bourgogne Nicolas Rolin, contient un retable peint de Richard Tassel (daté de 1608): il représente le Christ en croix avec des anges recueillant le sang des plaies du Christ, entre St Anatoile (ermite de Salins) et St Loup, évêque de Chalon (vers l'an 800). Ce remarquable retable est en forme de triptyque. Richard Tassel fut un peintre de la région de Langres. Le verso du retable, non visible, représente, en grisaille, une Pietà. Enfin, les chapiteaux romans de la cathédrale sont d'un très grand intérêt, dans cette région de la Bourgogne romane.

•  Les orgues: le facteur Julien Tribuot installa un orgue en 1702 (J. Tribuot est notamment l'auteur de l'orgue historique de Seurre, en Bourgogne). Les frères Riepp de Dijon intervinrent sur cet orgue de Chalon en 1750. Après la Révolution, en 1804, le facteur François Callinet remet l'orgue en état de fonctionner. Il sera ensuite démonté en 1819. En 1846, après la reconstruction de la façade de l'église, l'orgue est remonté par Félix Danjou. Certaines parties mécaniques sont refaites; le Positif de dos est logé dans le grand buffet pour satisfaire à l'esthétique romantique de l'époque. En 1858, le facteur Charles Verschneider modifie la composition de l'instrument. En 1956, la Manufacture Merklin & Kuhn effectue un relevage de l'orgue: le Pédalier est étendu à cette occasion. En 1970, le facteur Robert Boisseau restructure l'orgue et remet le Positif de dos en place, avec sa partie instrumentale. Les jeux sont augmentés dans une esthétique plutôt néo-classique, également. Les parties instrumentales les plus anciennes sont classées en 1972. Il y eut encore des interventions, en 1992, de la part des facteurs Jean Deloye et Jean-Marc Cicchero. La composition, actuellement connue sur Internet, est celle que nous donnons ci-dessous (il s'agit de celle faisant suite aux travaux de Robert Boisseau).


•  Composition de l'orgue de la cathédrale St-Vincent de Chalon-sur-Saône (après les travaux de R. Boisseau, 1970):

Positif de dos: Montre 8', Bourdon 8', Prestant 4', Nazard 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Larigot 1 1/3', Fourniture III, Cymbale II, Cromorne 8'.

Grand-Orgue: Montre 16', Montre 8', Bourdon 8', Flûte 8', Prestant 4', Grosse Tierce 3 1/5', Nazard 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Fourniture IV, Cymbale III, Cornet V, Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4'.

Récit: Quintaton 16', Principal 8', Bourdon 8', Gambe 8', Voix céleste 8', Octave 4', Octavin 2', Plein-Jeu V, Cornet V, Trompette 8', Hautbois 8', Voix humaine 8', Clairon 4'.

Pédale: Flûte 16', Soubasse 16', Flûte 8', Basse 8', Flûte 4', Fourniture IV, Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4'.

Les claviers comptent 56 notes (C - g3) et le Pédalier en compte 32 (C - g1). Il y a 47 jeux et 70 rangs. La traction est mécanique pour les jeux et les notes.


•  Liens Internet, bibliographie:

    -  Dictionnaire des Cathédrales de France, par Michel Florisoone, éditions Larousse, Paris, 1971.

    -  différents panneaux d'information disposés dans l'église (que nous avons photographiés). 

    -  http://www.chalon.fr/site/Cathedrale_Saint_Vincent-315.html (autre site sur cette cathédrale),

    -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/chalonsv.html (lien canadien sur cette église),

    -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/chalonsv1.html (photos du lien ci-dessus),

    -  autre site sur cette cathédrale: voir ici ,

    -  http://www.chalon.fr/site/Accueil-1360.html (site de Chalon-sur-Saône),

    -  vue de la cathédrale: cliquer ici

    -  http://www.culture.gouv.fr/culture/orgues/buffets/buf_ajaccio2.html (orgue de la cathédrale d'Ajaccio, restauré par J.-M. Cicchero).


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel du Grand Orgue de la cathédrale St-Vincent de Chalon-sur-Saône (cliché pris en juin 2009). Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte.  


Vue de la façade de la cathédrale de Chalon: ci-dessous, à droite

Façade de la cathédrale de Chalon (partie néo-gothique de l'église). Cliché personnel (juin 2009)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage