WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > France > Bourgogne (région) > Beaune: Collégiale N.-Dame, orgues
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Alsace (région)
Bourgogne (région)
Auxerre: cathédrale, orgue, vitraux
Beaune: Collégiale N.-Dame, orgues
Photos (Beaune, N.-Dame)
Beaune: église St-Nicolas
Chalon-s.-Saône (St-Pierre)
Chalon-sur-Saône (St-Vincent)
Charolles: orgue Q. Blumenroeder neuf
Clamecy: Collégiale, orgue C.-Coll, vitraux
Dijon (Notre-Dame)
Dijon (Saint-Bénigne)
Dijon (Saint-Michel)
Nuits-St-Georges (orgue C.-Coll)
Paray-le-Monial, basilique romane
St-Jean-de-Losne: orgue du 18ème s.
Saulieu (basilique St-Andoche)
Seurre (orgue histor.: 1699)
Talant (N.-Dame: vitraux, orgue)
Tournus: abbatiale, orgues
Vézelay (basilique romane)
Franche-Comté (région)
Altkirch (église N.-Dame, orgue)
Angers (cathédrale, orgues)
Aups (Var: orgue italien)
Avignon (deux orgues à voir)
Barjols: orgue précieux de Provence
Bettlach (orgue Callinet magnifique)
Colmar (Collégiale)
Colmar, St-Matthieu
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Ferrette (orgue Roethinger, 1926)
Fréjus (cathédrale, Var)
Grasse: ancienne cathédrale
Grenoble (église St-Louis, orgue Formentelli)
Hirsingue (Ht-Rhin, orgue Guerrier)
Lyon (Conservatoire Nation. Sup. de Musique)
Le Mans (cathédrale, orgue)
Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Mirepoix, un orgue Link
Mulhouse (église cathol. St-Etienne)
Mulhouse (église réform. St-Jean)
Nancy cathédrale (Lorraine)
Nantes, la cathédrale, orgues
Narbonne (ancienne cathédrale, orgue)
Noyon (cathédrale, orgues)
Paris, la capitale de la France
Poitiers (cathédrale, orgue Clicquot)
Ribeauvillé (Alsace)
La Roche-sur-Foron (orgue, fact. italienne)
Roquebrune-sur-Argens, orgue
Roquevaire (Provence)
Rouffach (Alsace)
Saint-Maximin (orgue J. E. Isnard)
Saint-Omer (un grand Cavaillé-Coll)
Saint-Raphaël (N.-Dame-de-la-Victoire)
Saint-Sever (Landes)
Seppois-le-Haut (Ht-Rhin)
Strasbourg (cathédrale N.-Dame)
Strasbourg (St-Pierre-le-Jeune, réf.)
Strasbourg (St-Pierre-le-Vieux, cathol.)
Strasbourg (St-Thomas: Silbermann)
Tain l'Hermitage: N.-Dame Assomption
Thomières (orgue Micot)
Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Toulouse (Musée des Augustins)
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Beaune: Collégiale N.-Dame, orgues


Beaune, Collégiale Notre-Dame: art, culture, orgues, vitraux

Grand Orgue Riepp/Ghys/Formentelli de la Collégiale de Beaune. Cliché personnel (juin 2008)





•  En juin 2009, nous avons visité Beaune (Côte-d'Or) et sa très belle Collégiale N.-Dame.

La Collégiale de Beaune est l'un des édifices importants de la période romane finissante, en Bourgogne. Elle fut débutée au milieu du 12ème siècle et s'inscrit dans le modèle clunisien parfait. Elle fut achevée au début du 13ème siècle en gardant une unité de style assez remarquable. Un incendie intervint en 1272: des travaux de reconstruction furent entrepris, dans les parties hautes du choeur, avec remplacement des fenêtres romanes par des baies gothiques, et construction d'arcs-boutants au niveau, notamment, du chevet. Toitures et tour de la croisée du transept furent modifiées. Des chapelles furent rajoutées jusqu'au 16ème siècle (certaines sont remarquables, de style Renaissance). Viollet-le-Duc fournit un devis de restauration en 1844 avec exécution des travaux dès 1860. Malgré ces travaux, les voûtes romanes en berceau brisé furent conservées (nef centrale, transept et en partie dans le choeur). Bas-côtés et déambulatoire possèdent des voûtes d'arêtes. Donc, cette Collégiale est dans l'ensemble de style roman, à l'exception principale des hautes voûtes du choeur, lesquelles sont gothiques ainsi que les fenêtres hautes de la grande abside axiale. Le porche monumental fut ajouté au 13ème siècle et est de style gothique également. Ce sanctuaire conserve un riche mobilier allant de l'époque romane (Vierge en majesté) jusqu'au 17ème siècle (ornements liturgiques) en passant par le 16ème siècle (retable sculpté). Il y a aussi des restes importants de peintures murales du 15ème siècle (chapelle St-Léger). La belle chapelle du chanoine Bouton date de la Renaissance.

Mais la Collégiale N.-Dame de Beaune est surtout connue pour sa Tenture [©] relative à la Vie de la Vierge, placée dans le choeur. Cet ensemble exceptionnel, datant de 1500 environ (4ème quart probable du 15ème siècle), est une oeuvre particulièrement impressionnante et très connue. L'iconographie de cette pièce monumentale se présente sous la forme d'une vaste narration partant de la gauche vers la droite lorsqu'on est placé face à l'abside: toutes les principales étapes de la vie de Marie y sont représentées. Les parties relatant l'Annonciation et la Nativité sont extrêmement belles (nous les avons prises en photos sans emploi du flash). Cette tenture fut restaurée en 1852 par les soeurs de l'Hôtel-Dieu de Beaune. D'autres interventions conservatoires eurent lieu en 1993 et en 1995.

La Collégiale de Beaune renferme d'autres trésors, notamment des tableaux du 17ème siècle, comme la belle Glorification de Saint-François-de-Paule (2ème quart du 17ème siècle: par le peintre Guillaume Perrier [pris en photo par nous]).

•  Orgues: la Collégiale de Beaune est connue, enfin, pour ses Grandes Orgues. L'instrument est probablement l'un des plus beaux de la Bourgogne. Il possède un buffet peint et sculpté d'une prestance extraordinaire, 4 claviers, un pédalier et une cinquantaine de jeux. L'histoire de cet orgue exceptionnel est exposée dans la belle plaquette " Les Orgues de Beaune ", éditée par l'Association Les Orgues de Beaune, AZ Média, Dijon, 2002 (22 pages). Les étapes essentielles des Grandes Orgues de Notre-Dame de Beaune sont les suivantes [selon le site: www.alyon.asso.fr/musique/orgues/beaune.html ]:

   ° un orgue est présent dès le 15ème siècle: 1447, par Jehannin du Mex, facteur à Dijon.

   ° nouvel instrument vers 1549, par un facteur de La Rochelle.

   ° début du 17ème s.: réparations par le facteur J. Gros d'Avallon.

   ° de 1635 à 1644, construction d'un nouvel orgue par le facteur Jean de Herville (2 claviers, pédalier, 21 jeux). Certains des jeux de cet orgue sont encore présents à ce jour.

   ° de 1644 à 1753: passage de l'orgue bourguignon à l'orgue classique français. Relevage par Noël Grantin (1644-51), puis par Claude Lauvernier (1682-85); état des lieux fait par Claude Grantin en 1686 + devis pour une reconstruction; ce devis ayant été écarté, c'est le facteur Jean Treuillot (Langres) qui reconstruit l'instrument de 1687-88 (4 claviers, pédalier, 25 jeux). 

   ° 1711-1737: différents relevages et entretiens.

   ° 1753-1775: intervention en profondeur du célèbre facteur Karl (Charles)-Joseph Riepp: l'orgue passe à 37 jeux. Se rappeler que Riepp à travaillé dans la région en participant à la construction des instruments de St-Bénigne de Dijon et de N.-Dame à Dole.

   ° 1786-89: intervention des facteurs bien connus Joseph Rabiny et François Callinet. L'orgue échappe aux destructions de la Révolution.

   ° 1864-66: restauration par les facteurs Barker-Verschneider. L'orgue est alors un 3 claviers, pédalier de 36 jeux.

   ° 1895-96: reconstruction par le grand facteur dijonnais Jean-Baptiste Ghys. Exemple, à Dijon, d'un orgue Ghys [©].

   ° 1955: la manufacture Merklin & Kuhn de Lyon effectue des travaux et transformations sur l'orgue de Beaune, réinauguré par Marcel Dupré.

   ° 1985-88: reconstruction / restauration par le grand facteur Barthélémy Formentelli de Vérone. L'orgue est inauguré par M-Cl. Alain en décembre 1988.


•  La Collégiale de Beaune possède également un petit orgue de choeur, un instrument appelé Polyphone (ce n'est pas un harmonium !), construit par la Maison Debierre-Glotton de Nantes. Il possède un clavier unique, avec 8 jeux. Il a été construit au début du 20ème siècle et restauré en 1984. Cet orgue est de type "coffre", ancien, est très robuste. Des jalousies expressives peuvent être actionnées avec une genouillère. Le clavier est transpositeur par déplacement latéral.

•  Enfin, la Collégiale de Beaune recèle un certain nombre de beaux vitraux datant essentiellement du 19ème siècle. Les vitraux de N.-Dame de Beaune sont décrits en détail dans la plaquette " Les Vitraux de la Basilique de Notre-Dame de Beaune ", éditée par l'Association des Amis des Trésors d'Art de Notre-Dame de Beaune, Imprimerie J.-M. Dupin, Beaune, 1999 (43 pages). Les hauts vitraux du choeur (abside) sont consacrés au couronnement de la Vierge (verrière axiale) et évoquent " la souveraineté céleste de la mère de Jésus ". Cet ensemble remarquable des vitraux des fenêtres hautes du choeur date de la première moitié du 19ème siècle (dessin du maître verrier Emile Thibaud de Clermont-Ferrand, 1843). Dans le déambulatoire, on remarque des vitraux de l'époque Art Nouveau, issus de l'atelier de Jacques Gruber (Ecole de Nancy). L'église recèle, cependant, des fragments de vitraux du 15ème et début 16ème siècles (chapelle Sainte-Catherine). D'autres chapelles montrent des vitraux dans le style du 16ème siècle et conçus, notamment, par Edouard-Amédée Didron, maître verrier à Paris, vers la fin du 19ème siècle.


•  Composition actuelle du Grand Orgue de N.-Dame de Beaune (dernière restauration par B. Formentelli, 1988):

Positif de dos (clavier 1): Bourdon 8', Dessus de Flûte 8', Montre 4', Doublette 2', Nasard 2 2/3', Tierce 1 3/5', Larigot 1 1/3', Dessus de Cornet IVr, Fourniture IIIr, Cymbale IIr, Trompette 8', Cromorne 8'.

Grand-Orgue (clavier 2): Bourdon 16', Montre 8', Bourdon 8', Prestant 4', Flûte 4', Grosse Tierce 3 1/5', Nasard 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Dessus de Cornet Vr, Fourniture Vr, Cymbale IVr, Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4'.

Positif intérieur (clavier 3): Montre 8', Bourdon 8', Prestant 4', Nasard 2 2/3', Quarte 2', Tierce 1 3/5', Trompette 8', Voix humaine 8'.

Récit expressif (clavier 4): Bourdon 8', Flûte harmonique 8', Gambe 8', Voix céleste 8', Flûte octaviante 4', Cornet Vr, Trompette 8', Hautbois 8', Voix humaine 8'.

Pédalier: Flûte 16', Soubasse 16', Flûte 8', Flûte 4', Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4'.

Accessoires principaux: accouplements à tiroir pour I/II et II/III; accouplement du Réc./GO; tirasses pour: GO, Positif intérieur, Récit; Tremblant doux; expression pour le Récit; autres accouplements: P/IV, P/III, P/II. Les claviers comptent 56 touches; le pédalier en compte 30.  

•  Composition de l'orgue de choeur Debierre-Glotton (début du 20ème s.):

Clavier unique: Bourdon 16' (Dessus: Ut 3-Sol 5), Violoncelle 8' (Basses et Dessus en 2 registres avec coupure entre Si 2 et Ut 3), Bourdon 8' (Basses: Ut 1-Si 2), Flûte harmonique 8' (Dessus: Ut 3-Sol 5), Voix céleste (Dessus: Ut 3-Sol 5), Flûte 4' (Basses: Ut 1- Si 2), Flûte octaviante 4' (Dessus: Ut 3-Sol 5), Basson 8' (Basses et Dessus en 2 registres avec coupure entre Si 2 et Ut 3). Les jeux peuvent être "programmés" par une rotation du tirant, ce qui permet de les tirer ou de les repousser avec un autre tirant appelé "Combinaison".


•  Sites Internet et bibliographie:

    -  plaquette: " Les Orgues de Beaune ", éditée par l'Association Les Orgues de Beaune, AZ Média, Dijon, 2002 (22 pages)

    -  plaquette: " Les Vitraux de la Basilique de Notre-Dame de Beaune ", éditée par l'Association des Amis des Trésors d'Art de Notre-Dame de Beaune, Imprimerie J.-M. Dupin, Beaune, 1999 (43 pages) .

    -  http://www.beaune.fr/ (site de Beaune);    http://beaune.free.fr/ (autre site),

    -  http://www.hospices-de-beaune.com/ (site des Hospices de Beaune), 

    -  une vue du chevet de la Collégiale N.-Dame: cliquer ici ,

    -  http://www.pbase.com/zobroc/beaune (galerie de photos sur Beaune, ©),

    -  description dans le site officiel culturel français: cliquer ici ,

    -  une vue de la Collégiale: cliquer ici (©) ,

    -  http://www.alyon.asso.fr/musique/orgues/beaune.html (histoire du Grand Orgue),

    -  http://orgue.free.fr/of568.html (composition des jeux du Grand Orgue).


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel (juin 2009) du Grand Orgue Riepp / Ghys / Formentelli de la Collégiale N.-Dame de Beaune. Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte.


Tenture de la vie de la Vierge, dans le choeur (Annonciation): ci-dessous, à droite

Tenture de la vie de la Vierge (Annonciation, vers 1500). Cliché personnel (juin 2009)


Tenture de la vie de la Vierge, dans le choeur (Nativité): ci-dessous, à droite

Tenture de la vie de la Vierge (Nativité, vers 1500). Cliché personnel (juin 2009)


Tableau: glorification de St-François-de-Paule (17ème s.): ci-dessous, à droite

Tableau de Guillaume Perrier (17ème s.): glorification de St-Franç.-de-Paule. Cliché personnel (juin 2009)


Vue extérieure de la Collégiale de Beaune: ci-dessous, à droite

Vue extérieure de la Collégiale de Beaune: porche. Cliché personnel (mai 2009)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage