WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Allemagne > Ochsenhausen (orgue J. Gabler)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Altenberg (Dom, orgue Klais)
Arnstadt (Neue Kirche)
Bamberg (St. Kunigund)
Berlin (französischer Dom)
Berlin (Heilig-Kreuz-Kirche)
Berlin (la Marienkirche)
Brandenburg, Dom
Breisach-am-Rhein (orgues, vitraux)
Brême: Dom St. Petri, orgues
Cappel (orgue Arp Schnitger)
Celle (Stadtkirche)
Constance (Dreifaltigkeitskirche)
Constance (le Münster)
Constance (St. Stephanskirche)
Dresde, la Frauenkirche
Dresde, la Hofkirche
Essen (Dom: orgues Rieger)
Francfort-sur-le-Main (Katharinenkirche)
Francfort-Höchst s./ Main (Justinuskirche)
Fribourg-en-Brisgau (Münster)
Fribourg-en-Brisgau (St-Martin)
Gensingen (orgue Stumm)
Hambourg (St.-Jakobi Kirche)
Hambourg-Altona (Johanniskirche)
Hambourg-Ottensen (orgue J.D. Busch)
Kempen (Paterskirche, orgue König)
Kulmbach (orgue Rieger)
Lindau (le Münster)
Lindau (St. Stephan, égl. réform.)
Lübeck (Dom, cathédrale)
Lübeck, Marienkirche
Lüdingworth (égl. St. Jacobi)
Lüneburg (église St. Nicolaï)
Magdeburg (Dom St. Sebastian)
Marbach (orgue Voit restauré)
Marburg (Elisabethkirche: Klais)
Memmingen (Kirche St. Martin)
Meppen (église évang. luthér.)
Merseburg (orgue Ladegast)
Naumburg (orgue Hildebrandt)
Norden (orgue Arp Schnitger)
Nuremberg (Frauenkirche, orgue Klais)
Ochsenhausen (orgue J. Gabler)
Photos (Ochsenhausen)
Opfingen bei Freiburg (église réform.)
Osnabrück (Dom: deux orgues)
Ratisbonne (Regensburg: St. Anton)
Ratisbonne (Regensburg: Alte Kapelle)
Ratzeburg (Dom, les orgues)
Recklinghausen (orgue van Vulpen)
Roggenburg (Klosterkirche: Bavière)
Schleswig (Dom, cathédrale)
Dom de Schwerin
Speyer-Dom (Spire, cathédrale)
Stade (orgue Arp Schnitger)
Tangermünde (Stephanskirche, orgue)
Ulm (Kirche St. Georg)
Waltershausen (Allemagne)
Weingarten (orgues Gabler)
Wesel (Dom), orgue
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Ochsenhausen (orgue J. Gabler)


Ochsenhausen: une grande abbaye et un grand orgue J. Gabler

Vue du grand orgue J. Gabler d'Ochsenhausen (orgue baroque). Cliché personnel (mai 2011)




•   Lors de notre déplacement en Allemagne du Sud (mai 2011), nous avons, notamment, visité l'ancienne abbaye d'Ochsenhausen, en Bade-Wurtemberg, suite à notre passage à Weingarten. Ces deux buts étaient à l'évidence destinés à combler nos lacunes sur les orgues du facteur Joseph Gabler (1700 [Ochsenhausen] - 1771 [Bregenz]). Mais aussi nous voulions un peu explorer les orgues de Lindau et de Bregenz, au bord du lac de Constance.

•   Schéma historique concernant Ochsenhausen: en 1093 est fondé à cet endroit un prieuré bénédictin par le chevalier Hatto de Wolfertschwenden bei Grönenbach et ses 3 fils. Les premières pierres sont posées vers 1100 (église romane). En 1392, le prieuré est élevé au rang d'abbaye. Pendant le grand schisme (de 1378 à 1417), le prieuré resta fidèle au pape légitime de Rome, ce qui lui valut cette élévation. De 1489 à 1495: construction de l'église gothique. Devenue abbaye de l'Empire, Ochsenhausen, en 1495, reçoit les ornements pontificaux. En 1496-99: installation d'un autel principal. En 1547: l'abbé de Weingarten prend la direction de celle d'Ochsenhausen, également. Mais la Réforme est proche: elle est arrivée à Ulm ! Les transformations de l'église vont commencer en 1621, déjà dans l'esprit de la Contre-Réforme. En 1622: création de l'autel de la Croix avec son tabernacle. En 1632, les Suédois pillent l'église. Un prêtre est tué à cette occasion (martyr de la Guerre de Trente Ans). En 1646: les Suédois brûlent les stalles et détruisent le tabernacle de l'autel de la Croix. En 1686: reconstruction des stalles par Ferdinand Zech. En 1698: surélévation du clocher dans le style baroque. Vers 1700: création de nouveaux autels, notamment d'un autel de la Croix. De 1725-1732: achèvement de la construction baroque (architecte: C. Wiedemann, stucateur: Mola, peintre: Bergmüller). En 1728: nouveau maître-autel provenant d'Augsbourg (par Jean-Joseph Obrist). En 1729: début de la construction du grand orgue par J. Gabler. Cet orgue sera terminé vers 1734. Gabler y retravaillera encore de 1751-55. En 1738: nouvel autel de la Croix. En 1742: construction de la chaire. En 1780: orgue de choeur par le facteur Joseph Höss, d'Ochsenhausen (mais d'origine tyrolienne). En 1780: exécution des fresques des nefs latérales. En 1803: sécularisation du monastère suite à l'arrivée des troupes de Napoléon. Le monastère va appartenir au prince de Metternich. En 1890: un nouvel autel style Renaissance est dressé sur la table du maître-autel. Cet autel Renaissance sera enlevé en 1938 et remplacé, faussement, par l'autel de la Croix. De 1979 à 1984: vaste campagne de restauration de cette église immense par le Directeur de la Construction gouvernementale Hauffe de Ulm. La splendeur baroque est redonnée à l'édifice. L'autel de la Croix est remis à son emplacement d'origine: à l'entrée du choeur.

•   La splendeur d'Ochsenhausen est le résultat d'une alliance éblouissante entre une église gothique, non démolie, ayant reçu un décor baroque. Le vaste vaisseau longiligne surprend, en effet, dans un contexte baroque aussi affirmé. Mais l'association des deux styles est ici une grande réussite. Quelques dates encore: le grand tableau du maître-autel représente le couronnement de Marie et date de 1668. L'autel de la Croix, centré à l'entrée du choeur, cache volontairement le maître-autel. Ce dernier montre le but de la gloire que l'on ne peut atteindre que par la Croix. Le tabernacle d'origine de l'autel de la Croix a été saisi en 1809 (enlevé à Metternich) et fut déposé en Suisse. Le Christ représenté en Croix n'est pas le Christ livré, mais celui de l'Ascension, glorifié, le regard dirigé vers le ciel. A gauche de l'autel de la Croix, on remarque l'autel de St Joseph et à droite l'autel de St Jean Nepomuk. Les stalles datent de 1686 (par Ferdinand Zech). La fresque du portail central, sous le grand orgue, est un tableau allégorique: le Christ chasse les riches marchands du Temple (voir dans nos photos).

•   Le grand orgue: la restauration de l'orgue Gabler d'Ochsenhausen (1728-1734 puis 1751-1753) est le fruit des travaux de deux Manufactures d'orgues: la Manufacture allemande Klais (voir le lien suivant: cliquer ici) et la Manufacture suisse Kuhn (voir le lien suivant: cliquer ici). Cet orgue avait subi plusieurs transformations depuis 1734 déjà. Le but recherché par les deux entreprises était de revenir dans l'état attesté de 1753, date des derniers travaux de Gabler. Dans cette aventure, la Manufacture Kuhn avait acquis une bonne expérience dans la restauration précédente effectuée, de 1981-83, sur l'orgue Gabler de Weingarten (1736-1750). L'orgue d'Ochsenhausen, avec celui de Weingarten, constituent les deux chefs-d'oeuvre du facteur J. Gabler. Fort des expériences développées à Weingarten, Gabler retoucha assez fondamentalement l'orgue d'Ochsenhausen, dans les années 1750. Il utilisa, notamment, le principe de la console de Weingarten: console tournée vers l'autel et la nef et non pas sur le mode "en fenêtre". Ce système préfigure ce que vont faire les grands facteurs d'orgues au 19ème siècle, en bénéficiant alors de la traction pneumatique puis électrique. Mais tant à Weingarten qu'à Ochsenhausen, la traction des orgues Gabler est uniquement mécanique, donc forcément très complexe du fait de la position de la console !

•   Liens directs pour ce grand orgue dans le site Internet Klais: cliquer ici et dans le site Internet Kuhn: cliquer ici .

•   L'orgue de choeur: construit par le facteur Joseph Höss, en 1760, cet instrument est divisé en deux parties. La division de Grand-Orgue (Hauptwerk) est placée côté Epître, à droite, alors que les divisions du Positif et de la Pédale se trouvent à gauche, côté Evangile. La console est au centre du choeur (restauré par la manufacture Klais, en 1988, cet orgue est à traction mécanique sur deux claviers et pédalier pour 21 jeux).


•   Composition du Grand Orgue Gabler d'Ochsenhausen [selon le site Internet de la Manufacture Kuhn]

I. Solo (C-c'''): Borduen (Bourdon) 16', Principal 8', Coppel 8', Salicional 8', Violoncel 8', Quinta Tön 8', Unda Maris 8', Flute: Trev (Flûte traversière) 4', Rohr: fla. (Flûte à cheminée) 4', Fugari 4', Piffaro 2f. 4', Trompet 8'.

II. Hauptmanual (C-c'''): Principal 8', Flauten (Flûte) 8', Viola 8', Quint 6', Octav 4', Sexq: Alt 3-4f. (Sesquialtera) 3', Cornet 3-5f. 2', Sup: Oct (Superoctave) 2', Mixtur 6-7f. 2', Carillon (depuis c).

III. Brustpositiv (Positif de Poitrine, C-c'''): CoppelFl. (Flûte) 8', Quinta Tön 8', Principal 4', Flaut Do 4', Piffaro 2f. 4', Flageolet 2', Cornet 3-4f. 2', Mixtur 3f. 1', Vox huma (Vox humana) 8', Hautbois 4', Cuculus (Coucou).

IV. Echo (C-c'''): Principal 8', Rohr.Fla (Flûte à cheminée) 8', Quinta Tön 8', Dolcian (depuis c') 8', Octave 4', Flöte 4', Violoncel 4', Super: Oct (Superoctave) 2', Cymbala (Cymbale) 3f. 2', Hautbois 8'.

Pedal (C-d'): Praestant 16', Sub: B (Subbass) 16', Violon B. (Violonbass) 2f. 16', Octav. B. (Octavbass) 8', Mixtur. B. (Mixtur-Bass) 4f. 6', Posaun. B. (Trombone-Basse) 16'.

Accessoires: accouplements = IV/III, III/II, II/I, I/P. Tous les accouplements sur le clavier I. Tremulant: Brustpositiv + Echo. Bien des timbres de cet instrument génial préfigurent l'orgue romantique.


•   Composition de l'orgue de choeur [selon le site Klais, état en 1988]:

I. Positiv (C-d'''): Principal 8', Octav 4', Rauschquint IV 2', Bourdon 8', Gamba 8', Coppel 8', Flauten (Flûte) 4'.

II. Hauptwerk (Grand-Orgue, C-d'''): Principal 8', Octav 4', Mixtur III-IV 2', Cornett IV-V 4', Superoctav 2', Spitzflöt 2', Violoncell 8', Salicional 8', Coppel 8', Hoboe (Hautbois) 8'.

Pedal (C-d°): Bombard 16', Violonbass 8', Octavbass 8', Subbass 16'.

[Se rappeler, pour les deux instruments, notre rubrique sur les noms des jeux à l'orgue: cliquer ici ].


•   Liens Internet, littérature:

    -  brochure: Ochsenhausen, Eglise St Georges sous l'Empire, abbaye bénédictine, par Doyen Erwin Sontag, Ochsenhausen, Kreis Biberach a.d. Riss, Baden Württemberg, imprimé en français à Tübingen (39 pages illustrées).

    -  http://www.ochsenhausen.de/ (site d'Ochsenhausen),

    -  site de l'abbaye: voir ici, avec photos et compositions des orgues (jeux),

    -  http://www.flickr.com/photos/arenate/3092560441/ (vue partielle),

    -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/allemagne/ochsenhausen.html (lien en français),

    -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/allemagne/ochsenhausen1.html (photos associées au lien ci-dessus, avec vue de la console),

    -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/allemagne/ochsenhausen1.jpg (vue aérienne),

    -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Gabler (lien pour J. Gabler),

    -  http://mypipeorganhobby.blogspot.com/2009/10/ochsenhausen.html (autre lien pour cet orgue Gabler). 


•   Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons en ligne un cliché personnel du grand orgue Gabler de l'abbaye d'Ochsenhausen (Allemagne). Les autres photos personnelles figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte.


Vue extérieure de l'église: ci-dessous, à droite

Vue extérieure de l'église. Façade. Cliché personnel


Vue intérieure de la vaste nef: ci-dessous, à droite

Vue intérieure de la nef. Cliché personnel


Vue de l'orgue de choeur (côté Epître, à droite): ci-dessous, à droite

Orgue de choeur à droite (Epître). Cliché personnel


Orgue de choeur à gauche (côté Evangile): ci-dessous, à droite

Orgue de choeur à gauche (Evangile). Cliché personnel


Situation géographique: ci-dessous, à droite

Situation géographique d'Ochsenhausen. Crédit: http://www.viamichelin.de/web/Karten

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]   


 
 
© 2007 VTX Webpme. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by VTX
Retour Homepage