WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Allemagne > Constance (St. Stephanskirche)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Altenberg (Dom, orgue Klais)
Arnstadt (Neue Kirche)
Bamberg (St. Kunigund)
Berlin (französischer Dom)
Berlin (Heilig-Kreuz-Kirche)
Berlin (la Marienkirche)
Brandenburg, Dom
Breisach-am-Rhein (orgues, vitraux)
Brême: Dom St. Petri, orgues
Cappel (orgue Arp Schnitger)
Celle (Stadtkirche)
Constance (Dreifaltigkeitskirche)
Constance (le Münster)
Constance (St. Stephanskirche)
Photos (St. Stephanskirche)
Dresde, la Frauenkirche
Dresde, la Hofkirche
Essen (Dom: orgues Rieger)
Francfort-sur-le-Main (Katharinenkirche)
Francfort-Höchst s./ Main (Justinuskirche)
Fribourg-en-Brisgau (Münster)
Fribourg-en-Brisgau (St-Martin)
Gensingen (orgue Stumm)
Hambourg (St.-Jakobi Kirche)
Hambourg-Altona (Johanniskirche)
Hambourg-Ottensen (orgue J.D. Busch)
Kempen (Paterskirche, orgue König)
Kulmbach (orgue Rieger)
Lindau (le Münster)
Lindau (St. Stephan, égl. réform.)
Lübeck (Dom, cathédrale)
Lübeck, Marienkirche
Lüdingworth (égl. St. Jacobi)
Lüneburg (église St. Nicolaï)
Magdeburg (Dom St. Sebastian)
Marbach (orgue Voit restauré)
Marburg (Elisabethkirche: Klais)
Memmingen (Kirche St. Martin)
Meppen (église évang. luthér.)
Merseburg (orgue Ladegast)
Naumburg (orgue Hildebrandt)
Norden (orgue Arp Schnitger)
Nuremberg (Frauenkirche, orgue Klais)
Ochsenhausen (orgue J. Gabler)
Opfingen bei Freiburg (église réform.)
Osnabrück (Dom: deux orgues)
Ratisbonne (Regensburg: St. Anton)
Ratisbonne (Regensburg: Alte Kapelle)
Ratzeburg (Dom, les orgues)
Recklinghausen (orgue van Vulpen)
Roggenburg (Klosterkirche: Bavière)
Schleswig (Dom, cathédrale)
Dom de Schwerin
Speyer-Dom (Spire, cathédrale)
Stade (orgue Arp Schnitger)
Tangermünde (Stephanskirche, orgue)
Ulm (Kirche St. Georg)
Waltershausen (Allemagne)
Weingarten (orgues Gabler)
Wesel (Dom), orgue
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Constance (St. Stephanskirche)


Constance, au bord du lac de Constance: l'église Saint-Etienne, orgues et vitraux

Vue du Grand Orgue Heintz de la Stephanskirche de Constance. Cliché personnel (sept. 2008)





•  Lors de notre déplacement (sept. 2008) dans la région de Schaffhouse, nous avons, notamment, visité la ville allemande de Constance (Konstanz). Cette belle ville, avec plusieurs édifices baroques, mérite une journée. Trois églises attiraient notre intérêt: la Stephanskirche (Saint-Etienne), le Münster et l'église de la Trinité (Dreifaltigkeitskirche).


•  Petit historique sur la ville de Constance: un siège épiscopal fut fondé sur les ruines d'un castrum romain du nom de Constantia. La ville se développa grâce au marché et à la place commerçante, autour de la cathédrale (Münster). Le développement de la ville se fit en direction de la Thurgovie (Suisse). Constance est située sur les deux rives du Rhin à sa sortie du lac de Constance.

Au du 13ème siècle, elle devint un centre de commerce de la toile dans l'Allemagne du Sud. Jusqu'au milieu du 16ème siècle, le Conseil de la ville de Constance, ville impériale dès 1372, dut louvoyer entre une Confédération helvétique toujours plus puissante d'un côté, les Habsbourg et les Ligues urbaines de l'autre. Constance fut choisie pour le Concile oecuménique de 1414-1418 (Concile de Constance): ceci illustre bien l'estime dont elle jouissait. Mais son implication dans divers conflits concernant la nouvelle Confédération suisse (Appenzell, Zürich) rendit sa situation plus précaire. En effet, Constance avait acquis la haute juridiction sur la Thurgovie voisine. Mais elle se vit contrainte d'adhérer à la Ligue Souabe et d'affronter finalement la Confédération en 1499. Les Suisses sortirent vainqueurs et Constance eut alors une frontière d'Etat sous ses murs. Un déclin économique s'ensuivit.

La Réforme arriva à Constance dès 1519. En 1526, l'évêque dut quitter la ville et le siège épiscopal qui fut transféré à Meersburg (sur la rive allemande du lac de Constance). La ville de Constance conclut alors des traités de combourgeoisie avec Zürich (1527), Berne (1528). Elle entra en relation avec Bâle, Strasbourg et devint un centre de propagation de la foi réformée en Allemagne du Sud et au Nord de la Suisse. Mais, en 1548, Constance dut céder aux exigences de Charles-Quint et fut contrainte de se rallier aux Habsbourg d'Autriche. Constance perdit son statut de cité impériale et devint simple ville autrichienne. Les troupes autrichiennes investissent la ville qui redevient catholique. Les protestants aisés purent fuir auprès des Confédérés. Il subsista toutefois quelques protestants à Constance jusqu'au 17ème s.

La vie politique de Constance se normalisa vers 1560. Elle redevient position centrale commerciale au bord du plus grand lac d'Europe centrale. Survient la Guerre de Trente Ans et le siège de la ville par les Suédois en 1633. Constance s'en trouve à nouveau affaiblie. Elle tente de se rapprocher des Confédérés helvétiques, sans grand succès. Napoléon, et son nouvel ordre européen, n'achève pas la domination autrichienne sur Constance et son rattachement au grand-duché de Bade. L'évêché de Constance est supprimé en 1821. Constance faillit être annexée par la Confédération. Le Congrès de Vienne en 1815 ne permit pas ce rattachement. Toutefois, les relations entre Constance et la Suisse, plus particulièrement la Thurgovie, se sont intensifiées au cours du 19ème siècle. 


•  Eglise St. Stephan de Constance (Saint-Etienne), ou Stephanskirche:

Cette église est l'une des plus belles de Constance. Il faut la visiter avec la cathédrale (Münster) et la Dreifaltigkeitskirche (église de la Trinité). L'église St. Stephan de Constance repose sur un très ancien sanctuaire du 7ème siècle. Un sanctuaire roman a existé sur ce site vers 1125. Pendant le Concile de Constance, la Stephanskirche fut largement utilisée. En mai 1527, la dernière messe catholique fut célébrée dans l'église St. Stephan. Le prédicateur suisse Zwingli vint prêcher à St. Stephan en 1529. Le culte catholique ne revint à St. Stephan qu'en 1550.

Historiquement, la Stephanskirche de Constance, romane, fut agrandie au 12ème siècle. A l'époque gothique, l'église fut à nouveau agrandie (au 15ème siècle). La tour fut élevée en 1483 et achevée en 1485. Les travaux de l'église, commencés vers 1428, s'étendirent sur toute la durée du 15ème s. Durant le 17ème siècle et jusqu'au milieu du 18ème s., on n'entreprit que des travaux isolés, essentiellement de style baroque tardif. Le choeur fut retravaillé et reçut une voûte baroque remarquablement peinte par Franz Ludwig Hermann (vie: 1710-1791). Le jubé fut démoli. Le 19ème siècle apporta quelques transformations, notamment la réalisation des plafonds plats des nefs. L'orgue situé dans la nef fut remplacé par un Grand Orgue sur une tribune au-dessus de l'entrée principale. Le 19ème siècle apporta également de beaux vitraux néo-gothiques. Une grande rénovation eut lieu entre 1905 et 1917. On refit les plafonds et les peintres Karl Philipp et Franz Schilling exécutèrent des peintures au-dessus des arcades de la nef principale (scènes de la vie du Christ). Une dernière restauration eut lieu entre 1978 et 1997.


•  Les Grandes Orgues:

L'instrument de la Stephanskirche est un imposant 4 claviers qui orne magnifiquement la tribune au-dessus de l'entrée principale de la nef.

Un peu d'histoire concernant cet instrument: Constance, en Allemagne, au bord du lac du même nom, est située face à la localité suisse de Kreuzlingen. La St. Stephanskirche (église Saint-Etienne) de Constance contient un orgue historique. On parle d'un orgue dans cette église déjà vers 1525. Mais le premier orgue de ce sanctuaire date du 15ème siècle, apparemment. Dès 1817, le facteur d'orgues de Constance Gottfried Maucher, reconstruit un orgue pour l'église Saint-Etienne. Ce facteur utilise en partie le matériel instrumental de l'ancien instrument. Le buffet de l'orgue de tabernacle de l'Abbaye de Salem (buffet de Karl Joseph Riepp: 1771-74) est remployé à cet effet. L'orgue Maucher fut utilisé jusqu'en 1858. Un nouvel orgue, plus important, est alors construit pour la St. Stephanskirche par le facteur Konrad Albiez (un instrument de 34 jeux, 3 claviers et pédalier). Cet instrument est placé en tribune à l'ouest de la nef. En 1937, le facteur Mönch reconstruit un orgue plus important de 60 jeux et agrandit le buffet Riepp d'origine. En 1991, une transformation de l'orgue est prévue par le facteur Georges Heintz de Schiltach: l'orgue de Constance contient alors 58 jeux sur 4 claviers et pédalier, avec une traction purement mécanique. La manufacture Georges Heintz de Schiltach existe depuis le premier janvier 1970. Elle a produit actuellement environ 190 instruments, celui de Constance (Stephanskirche) étant le plus important (4 claviers). L'orgue Heintz de Constance fut commencé en 1997. Les deux parties latérales du buffet (tuyaux de pédale) sont de K.J. Riepp encore actuellement. L'orgue actuel fut inauguré en l'an 2000. Des jeux historiques du facteur Albiez ont été conservés (1858). 


•  Composition de l'orgue Heintz de la Stephanskirche de Constance

Clavier 1 (Hauptwerk, Grand-Orgue) Principal 16', Principal 8', Coppelflöte 8', Gamba 8', Octave 4', Gemshorn (Cor de chamois) 4', Terz (Tierce) 3 1/5', Quinte 2 2/3', Superoctave 2', Cornett 5f (depuis g°) 8', Mixtur 4f 2', Cymbale 4f 1', Trompete 16', Trompete 8'.

Clavier 2 (Oberwerk): Bourdon 16', Suavial 8', Gedeckt 8', Voce Humana 8', Principal 4', Rohrflöte (Flûte à cheminée) 4', Quinte 2 2/3', Flageolett 2', Sifflet 1', Scharf 4f (Mixture aiguë) 1 1/3', Trompete 8', Cromorne 8', Tremulant.

Clavier 3 (Schwellwerk, Récit): Bourdon 16', Montre 8', Salicional 8', Voix céleste 8', Flûte harmonique 8', Principal 4', Flûte octaviante 4', Fugara 4', Nazard harmonique 2 2/3', Octavin 2', Tierce harmonique 1 3/5', Plein-Jeu 5f 2', Basson 16', Trompette harmonique 8', Basson-Hautbois 8', Clairon harmonique 4', Tremulant.

Clavier 4 (Positif): Bourdon 8', Metallgedackt (genre de Bourdon en métal) 4', Waldflöte 2', Sesquialter 2f, Larigot 1 1/3', Vox Humana 8', Tremulant.

Pédalier: Grand Bourdon 32', Principalbass 16', Subbass 16', Octavbass 8', Gemshorn (Cor de chamois) 8', Piffaro 2f 4' + 2', Mixtur 5f 4', Bombarde 16', Trompete 8', Clairon 4'.

Accouplements: II/I, III/I, III/II, I/P, II/P, III/P. Trais combinaisons fixes. Une pédale expressive (Récit). Traction mécanique.

[Pour des explications de jeux, voir notre rubrique interne à ce sujet].


•  Liens Internet à consulter:

    -  brochure: St. Stephan, Konstanz, brochure historique en allemand, bien illustrée, Kunstverlag Josef Fink, Lindenberg, 2003 (33 pages),

    -  http://www.orgelbau-heintz.de/p02-3.htm (monographie sur l'orgue) [lien brisé: site en reconstruction en 07. 2015, en attente] [le site Heintz est toujours inactif en 02.2016],

    -  https://de-de.facebook.com/OrgelbauHeintz (page Facebook du facteur),

    -  le lien suivant donne le détail de la composition de l'orgue: voir ici,

    -  http://www.konstanz.de/ (site de Constance),

    -  http://commons.wikimedia.org/wiki/Konstanz (vues de Constance),

    -  photo de l'orgue: voir ici

    -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Konstanz (page en français sur Constance),

    -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_de_Constance (lac de Constance),

    -  http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F7046.php (histoire de la ville, en français),

    -  http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F17161.php (texte en français sur le Concile de Constance),

    -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Huss (Jean Huss, réformateur tchèque brûlé à Constance).


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel (sept. 2008) du Grand Orgue Heintz de la Stephanskirche de Constance. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique "photos" attenante à cette page de texte.


 





Vue intérieure de la Stephanskirche de Constance: ci-dessous, à droite

Vue intérieure de la Stephanskirche. Cliché personnel (sept. 2008)


Vue extérieure de la Stephanskirche de Constance: ci-dessous, à droite

Vue extérieure de la Stephanskirche. Cliché personnel (sept. 2008)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage