WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Allemagne > Breisach-am-Rhein (orgues, vitraux)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Altenberg (Dom, orgue Klais)
Arnstadt (Neue Kirche)
Bamberg (St. Kunigund)
Berlin (französischer Dom)
Berlin (Heilig-Kreuz-Kirche)
Berlin (la Marienkirche)
Brandenburg, Dom
Breisach-am-Rhein (orgues, vitraux)
Photos (Breisach-a.-Rhein)
Brême: Dom St. Petri, orgues
Cappel (orgue Arp Schnitger)
Celle (Stadtkirche)
Constance (Dreifaltigkeitskirche)
Constance (le Münster)
Constance (St. Stephanskirche)
Dresde, la Frauenkirche
Dresde, la Hofkirche
Essen (Dom: orgues Rieger)
Francfort-sur-le-Main (Katharinenkirche)
Francfort-Höchst s./ Main (Justinuskirche)
Fribourg-en-Brisgau (Münster)
Fribourg-en-Brisgau (St-Martin)
Gensingen (orgue Stumm)
Hambourg (St.-Jakobi Kirche)
Hambourg-Altona (Johanniskirche)
Hambourg-Ottensen (orgue J.D. Busch)
Kempen (Paterskirche, orgue König)
Kulmbach (orgue Rieger)
Lindau (le Münster)
Lindau (St. Stephan, égl. réform.)
Lübeck (Dom, cathédrale)
Lübeck, Marienkirche
Lüdingworth (égl. St. Jacobi)
Lüneburg (église St. Nicolaï)
Magdeburg (Dom St. Sebastian)
Marbach (orgue Voit restauré)
Marburg (Elisabethkirche: Klais)
Memmingen (Kirche St. Martin)
Meppen (église évang. luthér.)
Merseburg (orgue Ladegast)
Naumburg (orgue Hildebrandt)
Norden (orgue Arp Schnitger)
Nuremberg (Frauenkirche, orgue Klais)
Ochsenhausen (orgue J. Gabler)
Opfingen bei Freiburg (église réform.)
Osnabrück (Dom: deux orgues)
Ratisbonne (Regensburg: St. Anton)
Ratisbonne (Regensburg: Alte Kapelle)
Ratzeburg (Dom, les orgues)
Recklinghausen (orgue van Vulpen)
Roggenburg (Klosterkirche: Bavière)
Schleswig (Dom, cathédrale)
Dom de Schwerin
Speyer-Dom (Spire, cathédrale)
Stade (orgue Arp Schnitger)
Tangermünde (Stephanskirche, orgue)
Ulm (Kirche St. Georg)
Waltershausen (Allemagne)
Weingarten (orgues Gabler)
Wesel (Dom), orgue
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Breisach-am-Rhein (orgues, vitraux)


Breisach-am-Rhein, cathédrale Saint-Etienne: orgues et vitraux

Vue de l'orgue Klais (1963) de la cathédrale St-Etienne, Breisach-am-Rhein. Cliché personnel (août 2009)





•  Lors de notre déplacement en Alsace, en août 2009, nous avons également visité la ville de Breisach-am-Rhein en Allemagne (Land de Bade-Wurtemberg), et sa cathédrale Saint-Etienne.

•  La site de Breisach-am-Rhein (Brisach) est peuplé depuis la plus haute antiquité. Au 7ème siècle, des moines irlandais apportèrent le christianisme aux Alamans. Les paroisses qui se formèrent dans la région du Haut-Rhin furent longtemps administrées par l'évêché de Constance. Un traité conclu en 1185 céda à l'évêque de Bâle et au roi Henri VI le pouvoir sur cette ville. Cette date de 1185 peut être considérée comme la date de fondation de Breisach. 13 ans plus tard, Breisach devint possession du duc Berthold V de Zähringen. La fortification de Breisach date de cette époque. Sous les Habsbourg, Breisach acquit le statut de ville impériale, lui permettant, notamment, de battre monnaie. La construction de la cathédrale débuta à la fin du 12ème siècle. Au 17ème siècle, Breisach était un bastion impérial imposant. Breisach fut attaqué par le duc Bernard de Saxe-Weimar qui luttait pour les Suédois. Après le décès du duc de Saxe-Weimar, Breisach revint à la France. Louis XIV mandata sont architecte Vauban pour construire à Breisach, rive droite du Rhin, un verrou défensif face à l'Empire. Breisach fut donc fortifiée, mais les Français construisirent aussi un forteresse, rive gauche du Rhin: c'est la fameuse place forte de Neuf-Brisach élevée par Vauban, en Alsace, non loin des rives du Rhin. En 1714, Breisach redevint propriété des Habsbourg. L'impératrice Marie-Thérèse décida de démanteler la forteresse en 1743, pour éliminer la pomme de discorde entre l'Allemagne et la France. Après la guerre franco-allemande de 1870, la frontière avec l'Alsace tomba. Les lignes ferroviaires avec Freiburg et Colmar furent réalisées au 19ème s. Breisach fut détruite à 85 % pendant la Deuxième Guerre mondiale. Le grand Canal d'Alsace entre Bâle et Strasbourg fut terminé, vers Breisach, en 1959. Une écluse a été réalisée pour la navigation fluviale. 

•  La cathédrale Saint-Etienne de Breisach: cet édifice se dresse sur un éperon rocheux de la vaste zone fluviale du Rhin supérieur, entre Forêt Noire et Vosges. Cette cathédrale fut commencée sous le règne du duc Berthold V de Zähringen, à la toute fin du 12ème siècle. Elle fut terminée vers 1230. Toutefois, le choeur fut repris vers 1275 (style gothique) lorsque Breisach-am-Rhein devint ville impériale libre. On pense que la construction fut achevée vers l'an 1300. Le décor intérieur est remarquable et appartient aux plus belles réalisations du gothique tardif dans le bassin du Rhin supérieur. Le peintre fresquiste Martin Schongauer, qui termina sa vie à Breisach en 1491, peignit dans la cathédrale un Jugement Dernier sur les murs Ouest, Sud et Nord. On remarque aussi une chaire de 1597, des stalles gothiques, une précieuse châsse en argent repoussé (1496) pour les reliques des saints patrons de la ville, saint Gervais et saint Protais. Le jubé, séparant le choeur des prêtres de la nef des laïques, est un pur chef-d'oeuvre de l'art de la sculpture sur pierre de l'époque gothique flamboyante, installé ici probablement après 1490. Ce jubé est l'une des plus belles oeuvres qu'il soit donné de voir, dans l'art de sculpter la pierre en forme de véritables dentelles. Le maître-autel, enfin, est probablement l'une des réalisations les plus accomplies de la sculpture sur bois du premier quart du 16ème siècle. L'auteur de ce chef-d'oeuvre est le maître H. L. (HANS LOI [?]) vers 1523 à 1526. On a beaucoup réfléchi sur les initiales H. L. et leur signification. Dans les archives de la ville d'Ulm, on a découvert le plan d'un reliquaire marial attribué au maître H. L., à savoir Hans Loi ou Hans Loy, un très habile sculpteur sur bois dont on trouve la trace à Freiburg en 1514

•  Les vitraux: les très beaux vitraux des nefs latérales et des absides sont l'oeuvre de Peter V. Feuerstein de Neckarsteinach (en 1967). Ces verrières nous racontent l'histoire du Peuple de Dieu dans un flamboiement remarquable de couleurs.

•  Les orgues: un orgue est déjà mentionné dans cette église vers 1598. Selon les archives, il semble qu'il y ait eu deux orgues en ce lieu vers 1606. En 1730, on parle d'un orgue placé en nid d'hirondelle. Cet orgue fut détruit dans un incendie en 1793. Un orgue fut ensuite placé sur le jubé en 1811 (orgue d'occasion). Un nouvel orgue, en 1835, fut construit par les ateliers Merkel de Freiburg. Cet orgue fut remplacé par un instrument des ateliers Kiene, en 1905. Cet instrument fut à nouveau remplacé en 1931 par un orgue des ateliers Mönch d'Ueberlingen, lequel orgue fut détruit durant les bombardements de la Deuxième Guerre mondiale. Actuellement, l'église est équipée d'un orgue de la manufacture Klais, datant de 1963. Cet orgue est placé sur une tribune dans le bras Nord du transept. On a renoncé à construire cet orgue sur une tribune en Ouest, ceci pour préserver l'intégralité des peintures murales de Martin Schongauer réalisées à la fin du 15ème siècle.


•  Composition de l'orgue Klais (1963) de l'église St-Etienne de Breisach-am-Rhein:

I. Rückpositiv (Positif de dos): Holzgedackt 8', Quintade 8', Flöte 4', Principal 2', Terz (Tierce) 1 3/5', Sifflöte 1 1/3', Cymbel (Cymbale) IV, Musette 8', Tremulant.

II. Hauptwerk (Grand-Orgue): Pommer 16', Principal 8', Gemshorn 8', Octave 4', Spillflöte 4', Quinte 2 2/3', Hohlflöte (Flûte creuse) 2', Mixtur V-VI, Trompete 8', Kopftrompete 4'.

III. Schwellwerk (Récit): Rohrflöte (Flûte à cheminée) 8', Gamba 8', Principal 4', Holzflöte 4', Schweizerpfeife 2', Sesquialter II, Scharff (Mixture aiguë) IV, Holzdulcian 16', Hautbois 8', Tremulant.

Pedal: Principal 16', Subbass 16', Octave 8', Bartpfeife 8', Holzprincipal 4', Nachthorn 2', Hintersatz IV, Posaune (Trombone) 16', Trompete 8'.

[Se rappeler notre rubrique spécifique sur les noms des jeux de l'orgue: cliquer ici ].


•  Liens Internet et documentation:

    -  plaquette: La Cathédrale Saint-Etienne de Brisach, Verlag Schnell & Steiner GMBH, Ratisbonne, édition française revue, 2007 (30 pages),

    -  plaquette: Breisach-am-Rhein, Histoire, tour de ville, visite de la Cathédrale, par Hermann Metz, traduction de Irene et Bruno Lüscher, Bildverlag J. Gass, Breisach, 2ème édition, 2005 (48 pages),

    -  http://de.wikipedia.org/wiki/Breisacher_Stephansm%C3%BCnster (l'église et ses trésors),

    -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Vieux-Brisach (page en français),

    -  http://www.universalis.fr/encyclopedie/T323754/MAITRE_H_L.htm (page sur le maître H.L.),   

    -  une belle vue de cette cité: cliquer ici

    -  http://www.die-orgelseite.de/disp/D_Breisach_Muenster.htm (rubrique sur l'orgue Klais),

    -  vue du jubé: cliquer ici ,

    -  informations détaillées sur le maître-autel: cliquer ici ,

    -  informations sur les peintures murales: cliquer ici et cliquer ici .


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel de l'orgue Klais (1963) de la cathédrale St-Etienne de Breisach-am-Rhein, Bade-Wurtemberg (D). Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte.  


Vue de la cathédrale de Breisach-am-Rhein: ci-dessous, à droite

La cathédrale de Breisach-am-Rhein. Cliché personnel (août 2009)


Panorama sur le Rhin depuis la parvis de la cathédrale de Breisach: ci-dessous, à droite

Panorama sur le Rhin à Breisach-am-Rhein. Cliché personnel

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage