WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Allemagne > Ratisbonne (Regensburg: Alte Kapelle)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Altenberg (Dom, orgue Klais)
Arnstadt (Neue Kirche)
Bamberg (St. Kunigund)
Berlin (französischer Dom)
Berlin (Heilig-Kreuz-Kirche)
Berlin (la Marienkirche)
Brandenburg, Dom
Breisach-am-Rhein (orgues, vitraux)
Brême: Dom St. Petri, orgues
Cappel (orgue Arp Schnitger)
Celle (Stadtkirche)
Constance (Dreifaltigkeitskirche)
Constance (le Münster)
Constance (St. Stephanskirche)
Dresde, la Frauenkirche
Dresde, la Hofkirche
Essen (Dom: orgues Rieger)
Francfort-sur-le-Main (Katharinenkirche)
Francfort-Höchst s./ Main (Justinuskirche)
Fribourg-en-Brisgau (Münster)
Fribourg-en-Brisgau (St-Martin)
Gensingen (orgue Stumm)
Hambourg (St.-Jakobi Kirche)
Hambourg-Altona (Johanniskirche)
Hambourg-Ottensen (orgue J.D. Busch)
Kempen (Paterskirche, orgue König)
Kulmbach (orgue Rieger)
Lindau (le Münster)
Lindau (St. Stephan, égl. réform.)
Lübeck (Dom, cathédrale)
Lübeck, Marienkirche
Lüdingworth (égl. St. Jacobi)
Lüneburg (église St. Nicolaï)
Magdeburg (Dom St. Sebastian)
Marbach (orgue Voit restauré)
Marburg (Elisabethkirche: Klais)
Memmingen (Kirche St. Martin)
Meppen (église évang. luthér.)
Merseburg (orgue Ladegast)
Naumburg (orgue Hildebrandt)
Norden (orgue Arp Schnitger)
Nuremberg (Frauenkirche, orgue Klais)
Ochsenhausen (orgue J. Gabler)
Opfingen bei Freiburg (église réform.)
Osnabrück (Dom: deux orgues)
Ratisbonne (Regensburg: St. Anton)
Ratisbonne (Regensburg: Alte Kapelle)
Ratzeburg (Dom, les orgues)
Recklinghausen (orgue van Vulpen)
Roggenburg (Klosterkirche: Bavière)
Schleswig (Dom, cathédrale)
Dom de Schwerin
Speyer-Dom (Spire, cathédrale)
Stade (orgue Arp Schnitger)
Tangermünde (Stephanskirche, orgue)
Ulm (Kirche St. Georg)
Waltershausen (Allemagne)
Weingarten (orgues Gabler)
Wesel (Dom), orgue
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Ratisbonne (Regensburg: Alte Kapelle)


Regensburg (Ratisbonne): Stiftskirche Unserer Lieben Frau, Alte Kapelle, orgue Mathis (2006)

Vue de l'orgue Papst-Benedikt-Orgel dans la Alte Kapelle à Regensburg (Mathis, 2006). Crédit: Die Papst-Benedikt-Orgel in der Stiftskirche Unserer Lieben Frau zur Alten Kapelle Regensburg, Schnell & Steiner Verlag, 2007.





•  Dans le cadre de notre mise en évidence de la facture d'orgues en Europe centrale, nous nous intéressons à l'orgue Mathis-Orgelbau restauré / reconstruit par cette manufacture dans l' Ancienne Chapelle de l'église Stiftskirche Unserer Lieben Frau à Regensburg (Ratisbonne). Cette église se situe dans le centre historique de Regensburg, non loin de la cathédrale. Regensburg occupe le point le plus au Nord du cours du Danube et se situe non loin de Munich et de Passau, en Bavière.

•  Histoire des lieux: l'église Alte Kapelle est construite sur un site romain. La légende veut que cette église de Ratisbonne soit la plus ancienne de Bavière. Le duc de Bavière Theodo II y fut baptisé vers l'an 700. On estime donc qu'une chapelle existait déjà à cet endroit vers les 7 et 8èmes siècles. La première mention écrite de l'édifice remonte à l'an 875. Le roi Henri (futur empereur Henri II) fit reconstruire l'église vers l'an 1002. Il en fit don à l'évêché de Bamberg en 1009. Plusieurs écrits des 13 et 14èmes siècles montrent qu'un pèlerinage marial a existé depuis longtemps dans la Alte Kapelle (Stift zu Unserer Lieben Frau). L'édifice fut modifié plusieurs fois au plan architectural. Au 15ème siècle, un choeur gothique fut greffé à la nef romane. Durant le seconde moitié du 18ème siècle, l'édifice subit une profonde transformation en style rococo. Ce lieu a, depuis des siècles, été un centre de référence pour la musique liturgique (présence de spécialistes de la musique d'église). Depuis le 12ème siècle, l'institution a formé des choristes de grande valeur. Au 19ème siècle, la Alte Kapelle de Regensburg fut un centre important du renouveau de la musique liturgique d'église (Cécilianisme). La Alte Kapelle fut élevée par le Pape Paul VI, en 1964, au rang de Basilique mineure. Cette institution catholique importante a fonctionné sans interruption de 1002 jusqu'à nos jours. La transformation en style rococo, à partir de 1747, a fait pratiquement disparaître tous les signes de l'architecture médiévale plus ancienne. Le décor intérieur actuel est d'une richesse remarquable. Une grande restauration intérieure eut lieu de 1992 à 2002. En 2006, lors de la visite du pape Benoît XVI, il eut l'occasion de bénir le nouvel orgue sorti des ateliers de la manufacture suisse Mathis-Orgelbau (Näfels). Cet orgue porte le nom de l'Orgue du Pape Benoît XVI (Papst-Benedikt-Orgel). Dans une chapelle au Sud, on peut admirer une Vierge à l'Enfant très rare (Gnadenkapelle; Gnadenbild): la légende veut que ce soit l' Evangéliste Luc lui-même qui ait peint cette icône unique (la Vierge porte l'Enfant sur son bras droit). Le pape Benoît VIII fit don de cette représentation de la Vierge à l'Enfant à l'empereur Henri II, pour son couronnement comme empereur romain-germanique, en 1014. Cette représentation de la Vierge à l'Enfant était placée, à l'origine, dans le choeur de l'église Alte Kapelle. Au 17ème siècle, on raconte qu'un enfant aveugle recouvra la vue face à cette inestimable icône. Depuis, en 1694, on a placé cette Vierge à l'Enfant dans une chapelle (Jakobskapelle) qui devint alors Gnadenkapelle, ceci pour la rendre plus visible et accessible aux pèlerins. Lors de la sécularisation au tout début du 19ème siècle, l'icône fut placée au Musée National de Bavière. Son retour dans la Alte Kapelle fut fêté en avril 1864.

•  Les orgues: la mention d'un orgue dans la Alte Kapelle est déjà faite au 16ème siècle. Le premier instrument documenté est un orgue du facteur d'Ulm Caspar Sturm, en 1584 (15 jeux sur un clavier et pédalier). Cet orgue était muni d'un Tremblant (Tremulant), d'un jeu de Chant d'oiseaux, ou sorte de Rossignol, (Vogelgesang) d'une Herrpauke (sorte de percussion. Pauke = timbale, grosse caisse). Les deux derniers jeux (Vogelgesang et Pauke) étaient très prisés au début de l'ère baroque. La Herrpauke se rapprochait d'une sorte de "ronflement" ! L'emplacement de cet orgue n'est pas vraiment connu avec précision, toutefois, en 1719, on le place sur une tribune construite en Ouest de la nef. Cet orgue, conçu à l'articulation des époques Renaissance et baroque, remplit son office correctement jusqu'en 1747, année où il fut mis un peu de côté (il demeura toutefois dans l'église jusqu'en 1787). Pour terminer la transformation de l'église en style rococo, en 1791, un orgue neuf correspondant aux goûts musicaux de l'époque, fut installé par le facteur Andreas Weiss de Nabburg en Bavière (1722-1807). Le buffet extraordinaire de cet instrument (d'un style rococo magnifique) a été repris par la manufacure Mathis-Orgelbau, lors de la réalisation de l'orgue du Pape Benoît XVI, pour 2006. L'orgue de A. Weiss, dans sa composition d'origine, était une représentation parfaite d'un orgue de la fin du 18ème siècle en Bavière. Il comportait 2 claviers et un pédalier avec 3 jeux de 16 pieds. La composition de cet instrument est parfaitement encore connue, grâce aux archives. Des jeux annonçant le romantisme étaient déjà présents, comme le Salicional, la Dulciana, la Gamba, par exemple. Le buffet (un chef-d'oeuvre) fut complété et peint en 1797. Au 19ème siècle (1870), le facteur local (de Ratisbonne) Anton Breil (1821-1892) reconstruisit l'instrument en réutilisant 16 des 30 anciens jeux de Weiss. L'orgue fut aussi reculé, en tribune, de 60 cm. En 1899, une nouvelle partie instrumentale fut installée par le facteur Martin Binder de Pfaffenhofen (1849-1904). L'orgue fut ensuite modernisé en 1939, dans le sens du mouvement de l'Orgelbewegung (retour à une "baroquisation" des jeux). En 1974 arrive un nouvel instrument du facteur Eduard Hirnschrodt de Regensburg (1906-1990): la traction des notes est mécanique et celle des jeux est électrique; les 32 jeux se répartissent sur 3 claviers et pédalier. Hirnschrodt a cessé ses activités en 1982. 20 ans plus tard, les responsables de la musique dans la Alte Kapelle constate les défaillances progressives de l'orgue Hirnschrodt et les difficultés pour le réparer dans un buffet historique aussi précieux. Le Maître de Chapelle et les autorités musicales souhaitent restituer, dans ce lieu remarquable, un orgue du style de l'instrument d'origine (Andreas Weiss: fin du 18ème siècle en Bavière). En juin 2005, la manufacture suisse Mathis-Orgelbau fut désignée pour faire des propositions, lorsque le financement fut assuré. La Fondation Joseph Gabriel Rheinberger (compositeur du Liechtenstein: 1839-1901) prit en charge les coûts à hauteur de 730'000 euros pour faire don de l'instrument à la Alte Kapelle de Regensburg, avec la dédicace et la demande que: "die neue Orgel in der päpstlichen Basilika Alte Kapelle zu Regensburg als Schenkung an den Heiligen Vater, Papst Benedikt XVI, gehen und wenn möglich auch nach ihm benannt werden solle". Benoît XVI accepta l'idée en remettant l'orgue en possession des autorités écclésiales de la Fondation (Stiftskirche) de la Alte Kapelle. La manufacture Mathis, qui avait déjà travaillé sur le projet pour en permettre le financement, démonta complètement l'orgue Hirnschrodt en janvier 2006. De mai à juillet 2006, le nouvel orgue ( "Papst-Benedikt-Orgel" ) fut remonté et harmonisé en septembre 2006. Le 13 septembre 2006, le pape Benoît XVI put bénir lui-même l'orgue de la Alte Kapelle de Regensburg, orgue qui dès lors porterait son nom en dédicace. 

•  Les premiers contacts de la manufacture Mathis avec Rengensburg remontent aux années 1990. Les autorités organistiques de l'époque souhaitaient reconstruire un orgue de 37 jeux sur 3 claviers et pédalier. Mais les études, reprises vers 2005, montrèrent qu'un orgue de deux claviers était mieux dimensionné pour le buffet historique à disposition, lequel devait être démonté et restauré pour lui enlever des ajouts survenus durant les 19 et 20èmes siècles. Ce buffet fut restauré sur place, avec la tribune, alors que la partie instrumentale vint à Näfels, à la manufacture suisse, pour examen des tuyaux et remploi de ceux qui étaient encore historiques. L'orgue neuf devait finalement comporter 40 jeux sonnants (klingende Register), dont 5 anches. En plus on relève la présence de 4 jeux accessoires: un Glockenspiel (Carillon sur cloches), un Vogelgesang (Chant d'oiseaux), un Nachtigall (Rossignol) et un Kuckuck (Coucou). L' orgue du Pape Benoît de la Alte Kapelle de Ratisbonne est un exemple exceptionnel d'un instrument-témoin qui a suivi une filière constante dans la facture d'orgues en Europe centrale: 1584 (Caspar Sturm, Ulm), 1791 (Andreas Weiss, Nabburg), 1870 (Anton Breil, Regensburg), 1899 (Martin Binder, Pfaffenhofen), 1974 (Eduard Hirnschrodt, Regensburg), 2006 (Manufacture Mathis, Näfels, Suisse centrale). En ce sens, le travail de reconstruction de la Manufacture Mathis est absolument exemplaire et justifie complètement la renommée de cette firme en Suisse et en Europe. 


•  Composition de l'orgue " Papst-Benedikt-Orgel " de la Alte Kapelle à Regensburg (Mathis-Orgelbau, 2006): source = Die Papst-Benedikt-Orgel in der Stiftskirche Unserer Lieben Frau zur Alten Kapelle, Regensburg, brochure richement illustrée de 31 pages, Verlag Schnell & Steiner GMBH Regensburg, 2007:  

I. Hauptwerk (Grand-orgue): Coppel 16' (en bois), Principal 8', Gamba 8', Quintadena 8', Coppel 8', Portun 8' (C-H avec le Coppel 8', et depuis c°, en tuyaux ouverts), Octav 4', Flautten 4' (en bois, tuyaux ouverts), Flaut travers 4' (en métal, depuis c'), Quint 2 2/3', Superoctav 2', Tertiana 1 3/5', Mixtur major III-IV 2', Mixtur minor II-III 1', Trompetten 8'.

II. Positiv (en Oberwerk): Coppel 8', Solicinal (Salicional) 8', Unda maris (depuis f°) 8', Principal 4', Dulciana 4', Spitz Flauten 4', Nasard 2 2/3', Octav 2', Flascholett (Flageolet) 2', Terz (Tierce) 1 3/5', Quint 1 1/3', Mixtur III-IV 1 1/3', Krumbhorn (Cromorne) 8', Hoboe (Hautbois) 8', Tremulant.

Pedal: Principal-Bass 16' (en bois, ouvert), Violon-Bass 16' (en bois, ouvert), Sub-Bass 16' (en bois), Quint-Bass 10 2/3' (en bois), Octav-Bass 8', Gamba-Bass 8', Coppel-Bass 8', Superoctav 4', Mixtur IV 2 2/3', Bombard 16' (résonateurs en bois), Trompetten-Bass 8'.

Jeux accessoires: Glockenspiel, Vogelgesang, Nachtigall, Kuckuck. Principaux détails techniques: II/I, I/P, II/P. Le buffet est de 1791 (restauré minutieusement). Les claviers de la console en fenêtre comptent 58 touches et le pédalier en compte 30. Il y 47 tirants de registres en console pour 40 jeux sonnants, un Tremblant, 3 Accouplements et 3 jeux accessoires (Glockenspiel, Vogelgesang, Nachtigall). Trois tirants au pied pour les accouplements, un tirant pour enlever les anches, un tirant au pied pour le jeu de Coucou. Traction mécanique. Les jeux sont également équipés pour fonctionner avec un programmateur. Le tempérament est celui de Neidhardt III (1724).

[Se rappeler notre rubrique pour les jeux de l'orgue: cliquer ici ]. 


•  Autres liens
                                               

                                
•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché de cette orgue Mathis (2006) de la Alte Kapelle de Regensburg (Bavière, D). [Crédit: Die Papst-Benedikt-Orgel in der Stiftskirche Unserer Lieben Frau zur Alten Kapelle, Regensburg, Schnell & Steiner Verlag, 2007].  


Vue de la console de l'orgue Mathis, Alte Kapelle, Regensburg: ci-dessous, à droite

Vue de la console de cet orgue. Crédit: Die Papst-Benedikt-Orgel in der Stiftskirche Unserer Lieben Frau zur Alten Kapelle Regensburg, Schnell & Steiner Verlag, 2007.


Vue extérieure de la Alte Kapelle de Regensburg: ci-dessous, à droite

Vue extérieure de la Alte Kapelle à Regensburg. Crédit: //de.wikipedia.org/wiki/


Vue intérieure de la nef et choeur rococo de cette église: ci-dessous, à droite

Vue de l'intérieur rococo de la Alte Kapelle. Crédit: //de.wikipedia.org/wiki/


Vue de la couverture de l'ouvrage de référence sur cet orgue: ci-dessous, à droite

Page de couverture de la plaquette de référence de 31 pages (2007). Crédit: Die Papst-Benedikt-Orgel in der Stiftskirche Unserer Lieben Frau zur Alten Kapelle Regensburg, Schnell & Steiner Verlag, 2007.

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage