WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Facteurs d’orgues > Pages individuelles > Aubertin Bernard, Manufacture
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Pages individuelles
Jürgen Ahrend, facteur d'orgues
Arp Schnitger (1648-1719)
Aubertin Bernard, Manufacture
Photos: Aubertin
BEDOS de Celles, dom François de (1709-1779)
Les facteurs Callinet
Les facteurs Casavant (Canada)
Cavaillé-Coll, Aristide
Olivier Delessert (musicien-flûtier)
J. Gabler (facteur allemand, 18ème s.)
Facteurs d'orgues ISNARD, Provence
Les facteurs Moucherel (18ème s.)
Manufacture de St-Martin SA
Charles-Joseph Riepp (Ottobeuren)
Les Royer: facteurs flamands, Provence
Les Silbermann
Gottfried Silbermann, le génie
Xavier Silbermann (facteur français)
Les Walcker (Allemagne)
Page de liens (facteurs hors de Suisse)
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Aubertin Bernard, Manufacture


Manufacture d'Orgues Bernard Aubertin (Jura, Courtefontaine, en France)

Vue partielle de l'orgue Aubertin pour Mariager au Danemark. Cliché personnel (01.2010)






•   La Manufacture a été fondée en 1978 par Bernard Aubertin, mosellan issu d'une vieille famille d'ébénistes d 'Elvange. Dans le but d'y installer leurs ateliers, Bernard et Sonja Aubertin ont acquis les bâtiments d'un ancien prieuré du Jura, en piteux état et remontant à 1137, mais agrandi aux 18 et 19èmes siècles. La restauration commença, et elle est toujours constamment en cours.

•   Courtefontaine est un petit village jurassien situé en bordure de la Forêt de Chaux à égale distance des villes de Dole et Besançon. Cette vaste forêt servit, notamment, de réservoir d'alimentation en bois pour la célèbre saline royale d' Arc-et-Senans , laquelle n'est pas éloignée du lieu qui nous intéresse maintenant, à savoir Courtefontaine. La Société Bernard Aubertin emploie en moyenne une douzaine d'employés: facteurs d'orgues, tuyautiers, ébénistes. La facture pratiquée est complètement artisanale et traditionnelle. Les tuyaux en métal sont fabriqués sur place. Les buffets des instruments sont entièrement confectionnés sur place et correspondent, en dimensions, avec le lieu où l'orgue sera installé. Bernard Aubertin conçoit, dessine et harmonise lui-même ses instruments. Le but ultime est de concevoir un orgue qui s'intègre parfaitement à l'architecture du lieu qui va l'accueillir.

•   Brève biographie: Bernard Aubertin est né en 1952 à Boulay (en Moselle), dans une région où la facture d'orgues a toujours été représentée (facteurs Verschneider, Dalstein Haerpfer, Blési, Staudt....). L'atelier familial (spécialisé dans l'ameublement des églises) était situé à Elvange (Moselle). Bernard Aubertin accompagnait son père, notamment dans les églises, où il ne manquait jamais de s'exercer sur l'orgue du lieu. Bernard Aubertin suit des Etudes secondaires à Bitche, ville voisine. Il passe son baccalauréat en section littéraire et il entame 3 années d'étude à l'Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg. Parallèlement, il effectue des séjours chez différents facteurs d'orgues. A 25 ans, il fonde son entreprise. Bernard Aubertin, à côté de la construction de ses propres instruments, a réalisé des dessins pour d'autres facteurs d'orgues ainsi que des relevés d'orgues historiques pour des villes, des Associations ou pour les Monuments Historiques. Bernard Aubertin a enseigné pendant 3 ans au Centre National de Formation d'Apprentis à Eschau (Alsace); mais Bernard Aubertin est un génial autodidacte: il n'a pas fait réellement d'apprentissage et ne possède pas de Certificat professionnel. Toutefois, ses travaux très connus dans le monde de l'orgue, et la réalisation brillante de ses instruments ont fait que le Ministre français de la Culture (en 1995) lui a décerné le titre, à vie, de Maître d'Art en Facture d'orgues (sur recommandation du Conseil National des Métiers d'Art). Bernard Aubertin, outre ses activités de facteur d'orgues, s'occupe toujours de la restauration du Prieuré de Courtefontaine. 

•   La Manufacture: la Société de la Manufacture des Orgues de Courtefontaine a été fondée, en 1978, par Bernard Aubertin et Richard Freytag. Richard Freytag est devenu ensuite l'un des facteurs importants de la Manufacture d'Orgues Felsberg en Suisse (canton des Grisons). MM. Aubertin et Freytag ont, notamment, permis la réalisation de l'orgue de l'église Notre-Dame Saint-Vincent de Lyon (orgue construit selon une facture historisante et spécialement dédié au répertoire de la musique baroque classique et de l'Allemagne du Nord). L'épouse de Bernard Aubertin, Sonja, a participé activement aux travaux de restauration du Prieuré de Courtefontaine. Depuis son achat, ce prieuré est constamment en travaux et en restauration permanente. Les dimensions des bâtiments annexés à l'église romane du 12ème siècle représentent une occasion unique de développer des ateliers importants, comme ceux d'une manufacture d'orgues. De plus, la hauteur du grand corps de bâtiment, se prêtait bien à l'installation d'une grande halle de montage des instruments de grandes dimensions, avant leur démontage et leur déménagement vers leur lieu d'accueil définitif. La Société est dirigée par Bernard Aubertin autour duquel gravitent plusieurs employés: facteurs d'orgues, ébénistes, apprentis et secrétaire comptable. Dans l'équipe de B. Aubertin, on peut mentionner le facteur d'orgues Michel Gaillard, plus spécialisé dans la restauration d'orgues à traction électro-pneumatique. Ce facteur, et l'équipe des Ateliers Aubertin, ont très récemment réalisé la restauration/reconstruction du grand orgue de l'église
parisienne de Saint-Nicolas-du-Chardonnet (nous étions présent à l'inauguration de cet orgue en nov. 2009).

•   Voici quelques réalisations de la Manufacture Aubertin de Courtefontaine

  • 1990: église Saint-Louis à Vichy (Allier, France): cliquer ici pour voir, 
  • 1993: réalisation d'un orgue pour Shirane-Cho au Japon (3 clav./P/48 jeux). Pour voir: rechercher l'image au bas de cette page. 
  • 1993: réalisation d'un orgue pour la Tokyo University (3 clav./P/20 jeux),
  • 1994: Brucken en Allemagne, près de Stuttgart (1 clav./P/11 jeux),
  • 1995: Saessolsheim en Alsace: cliquer ici pour voir,
  • 1996: orgue à Vertus en Champagne, France: cliquer ici pour voir,
  • 1998: orgue à Bitche (Lorraine),
  • 2001: orgue à Thann en Alsace, église St-Thiébaut. Cliquer ici pour voir (restauration/reconstruction par M. Gaillard et l'équipe de la Manufacture Aubertin),
  • 2001: orgue de St-Marceau à Orléans; cliquer ici et aussi ici pour voir,
  • 2002: un orgue au Japon à Karuizawa,
  • 2003: un orgue au Portugal, à Faro,
  • 2004: Aberdeen, Université (en Ecosse). Voir ici pour information ,
  • 2005: église St-Louis-en-l'Île à Paris (orgue neuf). Cliquer ici pour voir; et ici pour NOTRE PASSAGE en ce lieu: cliquer ici
  • 2006: un orgue à Neuilly,
  • 2007: un orgue pour le St. John's College à Oxford, Université (GB: 3 clav./P/33 jeux): voir ici,
  • 2009: restauration-reconstruction et inauguration de l'orgue parisien de St-Nicolas-du-Chardonnet. ( Voir ici ).


•   Le 31 janvier 2010, la Manufacture d'Orgue Bernard Aubertin à Courtefontaine nous avait invité à une pré-inauguration d'un grand orgue qu'elle vient de terminer pour une église du 15ème s. au Danemark, à Mariager (Jutland). L'orgue présenté dans sa version pratiquement terminée a été présenté par M. B. Aubertin puis, l'organiste Francis Jacob, titulaire et très actif à Saessolsheim en Alsace, nous a présenté les timbres de l'instrument. Celui-ci se présente selon une architecture qui est chère à M. Aubertin: deux grandes tourelles de Pédale encadrent l'instrument, le Positif étant scindé en deux éléments pour laisser la console visible. Enfin, voici le grand Buffet central qui s'élève somptueusement en dépassant les tourelles de Pédale. L'orgue était peint en blanc, sauf toutes les dorures déjà prêtes. Cette peinture blanche sera recouverte d'une réalisation en faux marbre, dans l'église de Mariager. L'orgue que nous avons vu et entendu était donc pratiquement achevé. M. F. Jacob nous a confirmé que les 3 claviers comprenaient les plans suivants: premier clavier = Positif de dos, deuxième clavier = Grand-Orgue, troisième clavier = Kronwerk (appelé Récit). Cette pré-inauguration française d'un orgue Aubertin destiné au Danemark nous a permis d'avoir un contact avec M. Aubertin, mais aussi avec l'organiste F. Jacob et d'autres spécialistes de l'orgue présents sur place et venus souvent de très loin. A noter que ce marché danois est le premier obtenu par un facteur français dans ce pays du Nord de l'Europe, où la facture d'orgues est très présente.  

•   La Manufacture d'Orgues Bernard Aubertin de Courtefontaine est une manufacture qui délivre des instruments de haut niveau, et qui est, actuellement, très appréciée en France, mais aussi en Europe et même au Japon. Ses travaux de restauration d'instruments sont aussi remarquables et reconnus. La dernière réalisation de l'orgue parisien de St-Nicolas-du-Chardonnet est un exemple parfait de ces activités de restauration/reconstruction d'orgues dans le respect du matériel existant, tout en améliorant l'instrument, si cela est, historiquement, possible.

•   M. Bernard Aubertin est titulaire à vie, depuis 1995, du titre de Maître d'Art attribué par le Ministère de la Culture français. Il a reçu la Médaille de Vermeil de la Ville de Paris ( 2005 ), le grade de Docteur Honoris Causa de l'Université d'Aberdeen (Ecosse, 2006) et il a été nommé Chevalier de la Légion d'Honneur en 2007.


•   Composition de l'orgue Aubertin destiné à l'église de Mariager au Danemark (2010). Composition fournie par la Manufacture en 2010

Rygpositiv (Positif de dos): Montre 8', Bourdon 8', Prestant 4', Flûte 4', Flageolet 2', Flûte 1 1/3', Sesquialtera II, Mixture IV, Dulciane 8'.

Hovevaerk (Grand-Orgue): Principal 16', Montre 8', Flûte à cheminée 8', Gambe conique 8', Prestant 4', Flûte conique 4', Tierce 3 1/5', Quinte 3', Doublette 2', Mixture IV-VI, Cornet V, Trompette 16', Trompette 8', Clairon 4'.

Kronevaerk (Récit): Principal 8', Traversière 8', Bourdon 8', Unda maris 8' (de C°), Portunal 4', Nazard 3', Octave 2', Tierce 1 3/5', Quinte 1 1/3', Mixture III, Fagott (Basson) 16', Voix humaine 8'.

Pedale: Principal 16' (E), Bourdon 16', Quinte 12', Octave 8', Bourdon 8', Octave 4', Mixture V 2' + IV, Dulciane 32', Buzène 16', Trompette 8', Cornet 4'.

Accessoires: I/II, III/II, Tremblant.

[Se rappeler notre rubrique sur les noms des jeux de l'orgue: cliquer ici ].


•   Quelques liens Internet à ouvrir

    -  http://gpfo.free.fr/entreprise.php?facteur=aubertin (autre lien pour cette Manufacture),

    -  http://gaillard.orgues.free.fr/ (site d'un des facteurs travaillant avec B. Aubertin),

    -  http://www.mariagerkirke.dk/ (site de l'église de Mariager au Danemark),

    -  galerie de photos concernant cette pré-inauguration: cliquer ici (©).


•   Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel de l'orgue Aubertin pour Mariager (2010), lors de la visite aux Ateliers Aubertin le 31 janvier 2010 à Courtefontaine (F). Les autres clichés personnels pris lors de cette visite figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte.


Autre vue de la Montre de l'orgue Aubertin pour Mariager: ci-dessous, à droite

Vue de la Montre de l'orgue Aubertin pour Mariager. Cliché personnel (01.2010)


Vue de l'orgue Aubertin du St. John's College, Oxford University (GB): ci-dessous, à droite

Orgue Aubertin du St. John's College à Oxford (III/P/33 jeux). Crédit: affiche fournie par la Manufacture


Vue de l'orgue Aubertin monté et terminé, dans l'église de Mariager: ci-dessous, à droite

Vue de l'orgue Aubertin dans l'église de Mariager (2010). Cliché envoyé par la Manufacture B. Aubertin


1993: réalisation d'un orgue pour Shirane-Cho au Japon (3 clav./P/48 jeux): ci-dessous, à droite

Réalisation d'un orgue pour Shirane-Cho au Japon (3 clav./P/48 jeux), par le facteur Aubertin.

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage