WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Facteurs d’orgues > Pages individuelles > Les Royer: facteurs flamands, Provence
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Pages individuelles
Jürgen Ahrend, facteur d'orgues
Arp Schnitger (1648-1719)
Aubertin Bernard, Manufacture
BEDOS de Celles, dom François de (1709-1779)
Les facteurs Callinet
Les facteurs Casavant (Canada)
Cavaillé-Coll, Aristide
Olivier Delessert (musicien-flûtier)
J. Gabler (facteur allemand, 18ème s.)
Facteurs d'orgues ISNARD, Provence
Les facteurs Moucherel (18ème s.)
Manufacture de St-Martin SA
Charles-Joseph Riepp (Ottobeuren)
Les Royer: facteurs flamands, Provence
Clichés (les Royer)
Les Silbermann
Gottfried Silbermann, le génie
Xavier Silbermann (facteur français)
Les Walcker (Allemagne)
Page de liens (facteurs hors de Suisse)
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Les Royer: facteurs flamands, Provence


Les facteurs Royer, notamment Charles Royer, facteurs flamands descendus en Provence



•  Nous nous intéressons à une famille de facteurs d'orgues flamands venus s'établir en Provence à la fin du 16ème siècle: il s'agit de la "dynastie" des Royer. L'orgue flamand de la fin du 16ème s. et du début du 17ème s. ressemble par certains points à l'orgue provençal: c'est un instrument sans gigantisme mais de facture soignée. La famille de Charles Royer est donc flamande et elle va contribuer à perpétuer la tradition italianisante de l'orgue dans le Comtat Venaissin (à l'Isle-sur-la-Sorgue et à Cavaillon notamment).

Un certain Nicolas Royer a laissé des traces comme facteur d'orgues à Namur vers 1620. En 1627, un autre facteur également du nom de Nicolas Royer travaille à l'abbaye de Saint-Martin de Tournai, puis à Bruxelles vers 1634. La fille de Charles Royer, Marie, née en 1587, épouse en 1623 à Gand, Matthieu Langhedul, un des représentants de cette dynastie. Le Charles Royer qui nous intéresse pour les orgues de l'Isle-sur-la-Sorgue et de Cavaillon, est le fils de Nicolas Royer, facteur d'orgues à Namur de 1608-1623.

Charles Royer arrive en Provence vers le milieu du 17ème s. Il se fait une bonne réputation rapidement. D'abord établi à Brignoles, où il travaille avec son fils et lui apprend son métier de facteur d'orgues, il se lie avec des notables de la région. Il va s'établir à Marseille en 1662 en raison d'une commande d'un orgue dans la région. Son fils, Lazare, signe un projet pour un orgue à l'intention de la collégiale Saint-Martin à Marseille en 1668. De Charles et Lazare Royer, facteurs flamands, il subsiste actuellement 5 instruments avec des buffets remarquables: l'Isle-sur-la-Sorgue (église-collégiale), ancienne cathédrale Saint-Véran de Cavaillon, collégiale de Grignan dans la Drôme, les Grands-Carmes d'Aix-en-Provence (actuellement en l'église du Saint-Esprit) et Cuers. On pense qu'au moins 3 instruments des Royer ont disparu, notamment un instrument de Saint-Martin à Marseille. Les orgues des églises du Comtat Venaissin sont de tradition iltalienne dans le positionnement de l'instrument dans la nef: en effet, n'oublions pas que les papes séjournèrent en Avignon. L'orgue est placé à l'entrée du choeur, latéralement et présente une façade baroque italienne plate, sans la moindre tourelle. De plus, en face, dans la même travée au sud figure une réplique en principe muette de l'orgue. On a donc cette disposition très caractéristique de 2 buffets italiens se faisant face, chargés de dorures, celui de gauche en entrant dans l'église contient l'orgue réel, celui de droite en entrant est normalement muet (uniquement décoratif). Ces 2 buffets sont placés dans le prolongement des murs de la nef et du choeur et ne perturbent pas la perspective de l'église (absence de tout relief en façade de l'instrument et de sa réplique muette). On trouve cette disposition dans la Collégiale de l'Isle-sur-la-Sorgue et dans l'ancienne Cathédrale de Cavaillon. Les instruments de ces deux sanctuaires sont du facteur flamand Charles Royer. Les 2 localités sont actuellement dans le Département du Vaucluse.


•  L'orgue Royer de Cavaillon fut construit vers 1653-54, et celui de l'Isle-sur-la-Sorgue vers 1648-49.


•  [Comtat Venaissin: pays de l'ancienne France, dans le Vaucluse, ayant appartenu aux papes, avec Avignon, de 1274 à 1791].


[Dynastie des Langhedul mentionnée ci-dessus: famille de facteurs d'orgues flamands originaires d'Ypres et actifs depuis la fin du 15ème s.  Jan Langhedul arrive à Paris en 1585 et travaille à l'orgue de la Sainte-Chapelle. Matthijs Langhedul participe à la "création" de l'orgue typique français des 16 et 17èmes siècles, en s'exprimant notamment à Saint-Gervais à Paris].


•  Composition actuelle de l'orgue de la cathédrale de Cavaillon: clavier 1: Bourdon 16', les 8' (Montre, Bourdon, Flûte harmonique, Trompette), Prestant 4', Doublette 2', Fourniture 4r, Cornet 5r, Clairon 4'. Clavier 2: les 8' (Bourdon, Dulciane, Unda Maris, Trompette, Basson-Hautbois, Voix humaine), Flûte 4', Flûte 2', Plein-Jeu 4r, Trémolo. Clavier 3: les 8' (Principal, Bourdon, Trompette, Cromorne), Prestant 4', Nazard 2 2/3', Doublette 2', Larigot 1 1/3', Plein-Jeu 4r. Pédalier: Soubasse 32', Soubasse 16', Bourdon 8', Flûte 4'. Transmissions électriques. Accouplements en 8 et 16'. Tirasses en 8 et 4'. Si la façade de l'instrument est italienne, la composition est elle bien française !


•  Composition de l'orgue Royer de l'Isle-sur-la-Sorgue: clavier 1: clavier de 52 notes avec Montre 8', Prestant 4', Doublette 2', Quinte 2 2/3', Quinte 1 1/3', Octave 1', Flauto in ottava, Cornetto 4r, Fourniture 2r, Cymbale 2r, Trompette 8 (basse et dessus). Clavier 2: clavier de 30 notes avec Flûte 8', Flûte 4', Voix angélique. Pédalier: pédalier à l'italienne de 13 notes avec Contrebasse 16', Bombarde 16'. Accouplement II/I. Tirasses I et II. Tremblant.


L'orgue de l'Isle-sur-la-Sorgue a été transformé en 1825 par Mentasti (en style italien); une restauration générale de cet instrument eut lieu en 1982 (par Deloye et Sals). Le buffet quant à lui est d'origine (milieu du 17ème s.).


•  Consulter les quelques clichés mis dans la rubrique de photos attenante à cette page de texte.


•  Liens Internet à ouvrir:

-  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/aixse.html (lien vers l'église du Saint-Esprit à Aix-en-Provence et son orgue Charles Royer),

http://lapasserelle.com/orgues_moitessier.htm (autre lien pour l'Eglise du Saint-Esprit à Aix), 

-  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/aixse1.html (photos concernant cet orgue d'Aix-en-Provence),

http://www.web-provence.com/balades/cavaillon-14-cathedrale.htm (vue de l'ancienne cathédrale Saint-Véran de Cavaillon),

-  lien pou l'église de l'Isle-sur-la-Sorgue: cliquer ici (contient la composition de l'instrument et des photos intéressantes).

-  vue de l'orgue Royer de l'Isle-sur-la-Sorgue: cliquer ici ,

-  lien pour l'Isle-sur-la-Sorgue: cliquer ici ,

-  L'Isle-sur-la-Sorgue, page de photos (© !): cliquer ici et vue de l'orgue (© !): ici ,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cavaillon (lien pour Cavaillon),

http://insitu.revues.org/1116 (lien avec vue remarquable de l'orgue de Cavaillon),

http://symetrie.com/fr/titres/l-orgue/issn_0030-5170_247 (dynasties de facteurs d'orgues en Provence),

-  orgue de Cavaillon (©): voir ici.


Rubrique sur l'orgue de l'Isle-sur-la-Sorgue: ci-dessous, à droite

Orgue de l'Isle-sur-la-Sorgue. Crédit: http://www.orgbase.nl/


Vue de l'orgue doré de l'Isle-sur-la-Sorgue: ci-dessous, à droite

L'orgue doré de l'Isle-sur-la-Sorgue. Crédit: http://www.orgbase.nl/ (rubrique de cet orgue dans cette base)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage