WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Facteurs d’orgues > Pages individuelles > BEDOS de Celles, dom François de (1709-1779)
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Pages individuelles
Jürgen Ahrend, facteur d'orgues
Arp Schnitger (1648-1719)
Aubertin Bernard, Manufacture
BEDOS de Celles, dom François de (1709-1779)
Les facteurs Callinet
Les facteurs Casavant (Canada)
Cavaillé-Coll, Aristide
Olivier Delessert (musicien-flûtier)
J. Gabler (facteur allemand, 18ème s.)
Facteurs d'orgues ISNARD, Provence
Les facteurs Moucherel (18ème s.)
Manufacture de St-Martin SA
Charles-Joseph Riepp (Ottobeuren)
Les Royer: facteurs flamands, Provence
Les Silbermann
Gottfried Silbermann, le génie
Xavier Silbermann (facteur français)
Les Walcker (Allemagne)
Page de liens (facteurs hors de Suisse)
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
BEDOS de Celles, dom François de (1709-1779)


Dom Bédos de Celles, grand facteur d'orgues français du 18ème s.

Orgue Dom Bédos de l'église Ste-Croix à Bordeaux (18ème s.). Crédit: www.france-orgue.fr/bordeaux/




•  La famille Bédos de Celles possédait la seigneurie de Celles, petit village près de Clermont-l'Hérault, maintenant partiellement recouvert par les eaux du lac de Salagou. François de Bédos de Celles est né à Caux, le 24 janvier 1709. Il entre dans la Congrégation de St-Maur à la Daurade de Toulouse où il fait profession de foi en juin 1726. En 1745, il devient secrétaire de l'Abbaye de Sainte-Croix à Bordeaux. Il entretient toute sa vie des relations fructueuses avec la famille Lépine, famille de facteurs d'orgues (il fut probablement l'élève de Jean-François Lépine, actif en région toulousaine vers 1725). La facture d'orgues sera la seconde vocation de Dom François de Bédos de Celles. Résidant à l'Abbaye de Saint-Sever de Rustan, il y construira un orgue neuf. C'est vraisemblablement vers les années 1744 - 46 qu'il commence à élever l'orgue de l'Abbaye de Sainte-Croix à Bordeaux, son chef-d'oeuvre. Il entamera la construction d'un autre orgue ensuite, celui de Saint-Allyre de Clermont-Ferrand où il résidera jusqu'en avril 1751. D'autres instruments vont alors suivre: notamment Aire-sur-Adour (1757-59), Saint-Vincent au Mans, la cathédrale d'Agde (en 1765, son dernier chantier)...

Mais Dom Bedos est né à Caux, diocèse de Béziers, le 24 janvier 1709, d'une famille de très vieille noblesse aux armoiries ainsi définies : De gueules, à trois croissants d'argent, surmontés de trois étoiles de même, à l'orle de huit coquilles d'argent.. Il doit le qualificatif « Dom » à son appartenance à l'ordre religieux des bénédictins de Saint-Maur, installés à la Daurade, à Toulouse.

-  site concernant le hameau de Celles: voir ici

http://fr.wikipedia.org/wiki/Basilique_de_la_Daurade (site pour la Daurade de Toulouse). 

Dom Bédos de Celles sera un moine expert, arbitre parfois, et conseiller reconnu dans la construction d'orgues, notamment auprès du fameux facteur Jean-François Lépine, dit l'Aîné (1732-1817). Dom Bédos de Celles eut des collaborateurs. Le nom de l'un d'entre eux est parvenu jusqu'à nous: il s'agit d'un nommé Labruyère (ou Labruguière), né en 1721, dont le nom réel fut Jean Beyssac. Ce Labruyère collabora avec Dom Bédos lors de la construction de l'orgue de Sainte-Croix à Bordeaux.

L'ouvrage majeur de Dom Bédos de Celles, L'Art du Facteur d'Orgues, fut rédigé à la demande de l'Académie des Sciences dont il fut l'un des correspondants dès janvier 1758. Cette rédaction occupera le facteur d'orgues durant 10 ans. Cet ouvrage important est encore actuellement un ouvrage de référence pour la construction des orgues dans l'esprit et la technique du 18ème siècle français. Cet ouvrage traite non seulement de la facture d'orgues, mais aussi de celle de la vielle et du clavecin avec pédalier. Cet ouvrage aborde également en détail le problème de l'interprétation, de l'articulation et des principes de base de la registration à l'orgue tels que Claude Balbastre les pratiquait à cette époque.

Dom Bédos de Celles est décédé à l'Abbaye de Saint-Denis en novembre 1779.


•  Bordeaux: orgue Dom Bédos de l'église Sainte-Croix. Cette église est une ancienne abbatiale d'un monastère bénédictin. Cette abbaye fut fondée au 7ème siècle et l'église actuelle remonte au 12ème siècle (époque romane). La nef a 39 m de long et 15 m de haut. Le fameux moine Dom Bédos de Celles y réalisa un chef-d'oeuvre, un orgue superbe, datant de 1774. Cet orgue, après des débats nombreux, fut finalement restauré par le facteur français Pascal Quoirin, en 1995. Dom Bédos de Celles a posé les bases d'une facture d'orgues exemplaire et il a réalisé, à 39 ans, à Ste-Croix de Bordeaux, un instrument imposant, l'un des plus beaux et des plus brillants de France. Des projets de restauration commencèrent vers 1960. Une certaine polémique s'engagea entre les partisans d'une restauration historique avec retour de l'instrument à l'église Ste-Croix, et les partisans d'une reconstruction dans le genre néoclassique. En effet, sur réquisition de l'archevêque de Bordeaux, l'orgue Dom Bédos de Ste-Croix avait "émigré" à la cathédrale de Bordeaux. Après bien des discussions, un orgue neuf est reconstruit pour la cathédrale St-André et tout le matériel de Dom Bedos est redirigé sur l'église Ste-Croix. La restauration du facteur P. Quoirin fut exemplaire (elle dura 11 années) et elle s'appuya directement sur les écrits de Dom Bédos: L'Art du Facteur d'Orgues. L'inauguration de l'orgue Dom Bédos de Bordeaux eut lieu en 1997, et fut unanimement saluée par les organistes du monde entier. Depuis, cet orgue est le centre d'activités académiques et d'études sur la facture d'orgues et la musique du 18ème siècle. De prestigieux organistes ont réalisé des enregistrements avec cet instrument exceptionnel, mondialement connu [texte résumé inspiré du site fnac.com].


•  Liste de liens concernant Dom Bédos de Celles:

http://www.atelier-quoirin.com/ (site Internet du facteur P. Quoirin), 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dom_Bedos_de_Celles (monographie sur Dom Bédos de Celles),

-  http://hydraule.org/bureau/biblio/dombedos/index.htm (L'Art du Facteur d'Orgues sur Internet),

http://www.synec-doc.be/musique/dbedos/dbedos.htm (extraits de l'ouvrage),

http://www.musimem.com/Dom_Bedos.htm (monographie historique sur Dom Bédos de Celles),

http://www.france-orgue.fr/bordeaux/index.php?zpg=bdx.tdb.pre (concerne l'orgue de Ste-Croix à Bordeaux),

http://www.france-orgue.fr/bordeaux/index.php?zpg=bdx.org (l'orgue de Ste-Croix à Bordeaux),

http://www.france-orgue.fr/bordeaux/index.php?zpg=bdx.org.pho (une grande photo de cet orgue de Ste-Croix, ©),

-  http://www.atelier-quoirin.com/Bdx_SteCroix.php (monographie du facteur Quoirin sur cet orgue de Ste-Croix), 

http://orgue.free.fr/croibord.html (autre article sur cet orgue: composition et photo), 

-  deux liens concernant l'église Sainte-Croix de Bordeaux: voir ici et aussi ici ,

http://frederic.chapelet.free.fr/ndtables.htm (monographie sur l'orgue de N.-Dame des Tables à Montpellier), 

-  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/montpelliersp.html (orgue J.-F. Lépine de la cathédrale de Montpellier), 

-  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/montpelliersp1.html (photos de cet orgue Lépine de la cathédrale de Montpellier),

-  autre lien sur ce facteur: cliquer ici , et texte important ici.  


•  Composition actuelle de l'orgue de Dom Bédos à Ste-Croix, Bordeaux:

Clavier 1: Positif de dos avec Montre 8', Bourdon 8', Prestant 4', Doublette 2', Petit Plein-Jeu IX, Flûte 4', Nasard 2 2/3', Tierce 1 3/5', Larigot 1 1/3', Cornet V, Trompette 8', Clairon 4', Cromorne 8', Voix humaine 8'.

Clavier 2: Grand-Orgue avec Bourdon 32', Montre 16', Bourdon 16', Montre 8', Second 8', Bourdon 8', Prestant 4', Doublette 2', Grosse Fourniture II, Grand Plein-Jeu XIII, Gros Nasard 5 1/3', Grosse Tierce 3 1/5', Nasard 2 2/3', Tierce 1 3/5', Première Trompette 8', Seconde Trompette 8', Clairon 4'.

Clavier 3: clavier de Bombarde avec Bombarde 16', Gros Cromorne 8'.

Clavier 4: Récit avec Cornet V, Trompette 8'.

Clavier 5: Echo avec Cornet V.

Pédalier: Flûte 16', Flûte en bois 8', Flûte en étain 8', Flûte 4', Bombarde 16', Trompette 1 de 8', Trompette 2 de 8', Clairon 4'.

Clavier 1 = 51 notes. Clavier 2 = 51 notes. Clavier 3 = 51 notes. Clavier 4 = 32 notes. Clavier 5 = 39 notes. Pédalier à la Française: 32 touches pour Flûtes et Bombarde; 36 touches pour les Trompettes et le Clairon. A noter que le clavier de Récit, au 18ème s. français, prend une configuration très différente de la configuration du grand Récit du 19ème s., également français ! Au 18ème s., le Récit est essentiellement un clavier où parlent des jeux brillants et solistes, notamment le jeu de Cornet (cliquer ici pour ce jeu). Le Cornet se marie bien avec des jeux d'anches, comme la Trompette.


•  Ci-dessus, en guise de petite vignette de cette page, nous mettons un petit cliché de l'orgue Dom Bédos de l'église Ste-Croix à Bordeaux (restauration-reconstruction par P. Quoirin). Cliquer sur l'image pour l'agrandir un peu. [Source: www.france-orgue.fr/bordeaux/ ].


Vue de l'église Ste-Croix de Bordeaux: ci-dessous, à droite

Eglise Ste-Croix de Bordeaux. Crédit: www.alex-greg.net/

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage