WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Suisse > Lucerne, canton > Willisau (Pfarrkirche S. Peter & Paul)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Appenzell, canton et ville
Argovie, canton
Bâle-Campagne, demi-canton
Bâle-Ville, demi-canton
Berne, canton
Fribourg, canton
Genève, canton
Glaris, canton
Grisons, canton
Jura, canton
Lucerne, canton
Beromünster (Collégiale St-Michel)
Beromünster (Pfarrkirche)
Büron: Pfarrkirche St. Gallus
Buttisholz (Pfarrkirche S. Verena)
Dagmersellen (Pfarrkirche)
Ebikon: Pfarrkirche St. Maria
Entlebuch (Pfarrkirche)
Escholzmatt (Pfarrkirche St. Jakob)
Ettiswil (église baroque, orgue)
Gerliswil-Emmen: Kirche Heil. Familie
Gettnau (orgue H. Pürro)
Grosswangen: Pfarrkirche St. Konrad
Hasle im Entlebuch (église)
Hergiswald (Obernau): pèlerinage
Hergiswil bei Willisau (église)
Hildisrieden: église paroissiale néogothique
Hitzkirch: église baroque, orgue Hauser
Hochdorf: Pfarrkirche, orgues Goll
Horw: église paroissiale, orgue Goll
Knutwil: Pfarrkirche, orgue Graf
Eglise des Franciscains (Lucerne)
Hofkirche (cathédrale), Lucerne
Eglise des Jésuites, Lucerne
Matthäuskirche (Lucerne), orgue
Pauluskirche (Lucerne): orgue Kuhn
Kriens: Pfarrkirche St. Gallus
Luthern, église St. Ulrich, baroque
Malters: orgues Metzler
Marbach (Pfarrkirche St. Nikolaus)
Menznau (orgue Metzler)
Neuenkirch: église St. Ulrich
Nottwil: Pfarrkirche St. Marien
Pfaffnau (Stiftskirche St. Urban)
Reiden (église catholique)
Römerswil (église paroissiale, orgue)
Ruswil: église St. Mauritius
Schötz: église paroissiale
Schüpfheim (Pfarrkirche)
Sempach: église paroissiale
Sursee (église réformée)
Sursee (Pfarrkirche)
Ufhusen: église paroissiale
Wauwil: Pfarrkirche Herz Jesu
Wiggen (Pfarrkirche)
Willisau (Pfarrkirche S. Peter & Paul)
Photos (Willisau)
Wolhusen (église catholique)
Zell (église St-Martin)
Neuchâtel, canton
Nidwald, demi-canton
Obwald (demi-canton): Engelberg
Obwald (demi-canton): autres lieux
St-Gall, canton
Schaffhouse, canton
Schwyz (Schwytz), canton
Soleure, canton
Tessin, canton
Thurgovie, canton
Uri, canton
Valais, canton
Vaud, canton
Zoug, canton
Zurich, canton
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Willisau (Pfarrkirche S. Peter & Paul)


Willisau: l'église paroissiale St-Pierre et Paul. Orgue H. Pürro

Le grand orgue H. Pürro (1972) de l'église paroissiale de Willisau. Cliché personnel (sept. 2010)




•   En septembre 2010, nous avons eu l'occasion de visiter l'agglomération de Willisau (canton de Lucerne) et sa grande église (©) St. Peter und Paul.

•   Un peu d'histoire: les seigneurs de von Hasenburg (famille noble d'Asuel, d'origine bourguignonne) firent l'acquisition, au 12ème siècle, de terres dans la région où allait s'élever le bourg de Willisau (au pied du massif du Napf). [Asuel est encore actuellement un petit village jurassien, près de Porrentruy]. En 1302 à 1303, les trois frères Markward, Heimo et Walter von Hasenburg (ou d'Asuel) fondèrent la petite agglomération de Willisau. Si la fondation de Willisau remonte au tout début du 14ème siècle, on a la certitude, notamment par des fouilles, que le site fut occupé dès 890 par des Alamans (tribus alémanes). Vers 1100, on trouve la mention du lieu Willineshôwo. 1302-03: fondation par les seigneurs de Hasenburg (d'Asuel). En 1367, Willisau, par le jeu des alliances, appartiendra au comtes d'Aarburg. En se retirant de Willisau, en 1386, avant la bataille de Sempach, le duc Léopold d'Autriche sauva la petite cité de la destruction. En 1407, Willisau est rattachée à la ville voisine de Lucerne. En 1471, Willisau est détruite par un incendie. En 1704, un nouvel incendie détruira partiellement la cité. En 1798, les bourgeois perdent leurs droits (suite à la Révolution). Dès 1803, Willisau est érigée en commune.

•   Histoire de l'église (Pfarrkirche St. Peter und Paul): avant l'édifice actuel construit de 1805 à 1810, différents sanctuaires se sont succédés à cet endroit. Une première église s'est élevée au moment des premiers pas de la fondation du bourg de Willisau (dès le 10ème s. jusqu'au 13ème s.). Il s'agissait d'une église halle à chevet plat. Cet édifice, de style roman tardif, fut modifié et agrandi au moment de l'époque gothique. Plusieurs autels furent édifiés jusqu'au 16ème siècle. En 1647, un orage mit le feu à la partie supérieure de la tour frontale, encore de style roman. Cet incident fut le point de départ de décisions concernant l'amélioration et la transformation de l'église. De 1649 à 1652, elle fut profondément remaniée. La tour frontale fut surélevée d'un étage, le choeur fut agrandi, la nef fut prolongée vers l'Est et surélevée de quatre pieds. Des peintures vinrent orner les voûtes du choeur. Un nouvel orgue est mentionné déjà en 1665. En 1680, un orage atteignit à nouveau la tour. De 1689 à 1693 on entreprit une nouvelle reconstruction de style baroque. La nef reçut une voûte en gypse. La consécration eut lieu en 1693. La tour romane dominait encore l'édifice. En été 1803, une nouvelle reconstruction fut décidée (suite aux évènements de 1798). L'architecte Josef Purtschert (1749-1809) dirigeait les travaux, mais il décéda sur le chantier en 1809, suite à une chute. Josef Singer, de Lucerne, conduisit les travaux à leur terme (en 1810). La consécration du nouvel édifice, complètement terminé, eu lieu en 1822 en présence du nonce apostolique Ignatius Graf Nasalli. Cette église était de style classique, une monumentale construction en forme de halle avec piliers de 56 mètres de long sur 25,5 mètres de large. La tour romane fut conservée. Un seul toit recouvrit l'ensemble architectural d'apparence assez massive. La plupart des peintures ornant les autels proviennent du peintre Xaver Hecht (1757-1835). C'est également ce peintre et son atelier qui réalisèrent les fresques des voûtes, en s'inspirant largement de la Renaissance et de l'art baroque italiens. Les fresques ont été réalisées selon un programme iconographique incluant un art remarquable du trompe-l'oeil, inspiré de l'art baroque du Sud de l'Allemagne. Les stucs remarquables ont été réalisés par Johann Moosbrugger, de la fameuse dynastie des stucateurs Moosbrugger (Vorarlberg). Le marbrier David Doret (famille originaire du canton de Neuchâtel) contribua à l'élaboration de la chaire et des autels latéraux. Une restauration de l'église fut entreprise entre 1928 et 1929. C'est de cette restauration que date le clocher massif en béton recouvert de cuivre qui domine l'entrée du choeur. Ce clocher remplaça un clocheton plus svelte et élégant datant de l'époque classique. Il est intéressant de savoir que ce clocher représente l'une des premières applications du béton dans la construction d'églises en Suisse. Les travaux s'achevèrent par une restauration du clocher roman et des façades. Une restauration fut entreprise en 1991, puis des travaux importants furent entrepris de 1994 à 1997. Une inauguration de l'église complètement restaurée, avec un nouveau mobilier liturgique, eut lieu en avril 1997. L'église de Willisau est l'un des monuments très marquants de l'art classique avec d'importantes réminiscences baroques en Suisse.

•   Les orgues: plus haut, nous avons mentionné la présence d'un orgue dans ce sanctuaire en 1665, déjà. Toutefois, l'orgue de tribune actuel est un instrument considérable dont les origines remontent à 1822 à 1824: le facteur alsacien Valentin Rinkenbach (parfois orthographié Ringgenbach: 1795-1862), natif d'Ammerschwihr, était installé un temps (vers 1826) à Willisau, où il réalisa le grand orgue de tribune dans un buffet projeté par le peintre et dessinateur Xaver Hecht, lequel avait aussi oeuvré dans l'édifice. La manufacture Heinrich Pürro de Willisau, en collaboration avec le facteur Gerhard Schmid de Kaufbeuren, construisit un nouvel orgue en respectant le buffet d'origine mais en y ajoutant un Positif de dos (en 1972). Cet instrument fort imposant avait été précédé par un orgue de Johann Nepomuk Kiene en 1863, puis par un orgue Goll (Lucerne) en 1915. [Un orgue de choeur du facteur Max Klingler (1898) a figuré dans cette église jusqu'en 1949, date de sa vente]. La ressemblance avec les buffets des orgues Callinet d'Alsace s'explique par le fait que Valentin Rinkenbach s'inspirait souvent des buffets alsaciens Callinet dans ses instruments. Lien pour la famille de facteurs d'orgues Rinkenbach en Alsace: voir ici.


•   Composition des jeux de l'orgue Heinrich Pürro de Willisau (1972) [tirée de la base de données lucernoise sur les orgues en Suisse: Orgeldokumentationszentrum, état 2008]:

I. Hauptwerk (Grand-Orgue): Pommer 16', Principal 8', Holzflöte (Flûte en bois) 8', Octave 4', Nachthorn (Cor de nuit) 4', Quinte 2 2/3', Octave 2', Cornett 5f 8', Mixtur 1 1/3', Zinke (anche) 8', Vox humana 8', Tremulant.

II. Rückpositiv (Positif de dos): Holzgedackt (Bourdon en bois) 8', Quintatön 8', Praestant 4', Rohrflöte (Flûte à cheminée) 4', Octave 2', Larigot 1 1/3', Octavin 1', Scharf (Mixture aiguë) 1', Krummhorn (Cromorne) 8'.

III. Schwellwerk (Récit expressif): Principal 8', Rohrflöte 8', Viola 8', Unda maris 8', Fugara 4', Spitzgedackt 4', Dulcian 4', Nasat 2 2/3', Blockflöte 2', Terz (Tierce) 1 3/5', Plein-Jeu 2', Farbzimbel 1/14', Basson 16', Trompette harmonique 8', Schalmei (Chalumeau) 4', Tremulant.

Pedal: Untersatz 32', Principal 16', Subbass 16', Gedackt 16', Principal 8', Spillflöte 8', Octave 4', Piffaro 2f 4' + 2', Rauschbass 5 1/3', Posaune (Trombone) 16', Trompete 8', Clairon 4'.

Etendue des claviers: 56 touches (C-g'''). Etendue de la pédale: C-f' (30 touches). Traction mécanique des notes et électrique des jeux. Inauguration en décembre 1972.

[Se rappeler notre page consacrée aux noms des jeux de l'orgue: cliquer ici ].


•   Liens Internet, brochure:

    -  brochure: Pfarrkirche St- Peter und Paul Willisau, par Alois Häfliger, Separatdruck aus Heimatkunde des Wiggertals, 1997, 40 pages, illustrations.

    -  http://de.wikipedia.org/wiki/Willisau (page en allemand),

    -  http://fr.wikipedia.org/wiki/District_de_Willisau (District de Willisau),

    -  http://www.swisscastles.ch/Luzern/willisau.html (le château),

    -  lien touristiquehttp://www.willisau-tourismus.ch/de/

    -  http://www.picswiss.ch/01-LU/LU-25-01.html (nombreuses photos agrandissables de Willisau, ©),

    -  http://www.picswiss.ch/01-LU/s-LU-03/sLU-25-20.html (vue de l'église paroissiale, ©),

    -  http://www.picswiss.ch/01-LU/s-LU-03/sLU-25-15.html (vue de la rue principale, ©),

    -  http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F19629.php (famille des d'Asuel, von Hasenburg, famille noble bourguignonne),

    -  http://www.orgeldokumentationszentrum.ch/de/start.php?c=detail&id=13578 (rubrique sur l'ancien orgue de choeur Klingler),

    -  http://www.orgeldokumentationszentrum.ch/de/start.php?c=detail&id=625 (rubrique pour le grand orgue),

    -  exemple d'un orgue V. Rinkenbach en Alsace: voir ici.


•   Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel de l'orgue Heinrich Pürro (1972) de l'église paroissiale de Willisau (canton de Lucerne). Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte.


Vue extérieure de cette église: ci-dessous, à droite

Vue extérieure. Cliché personnel


Vue intérieure de la nef en direction du choeur: ci-dessous, à droite

Vue intérieure. Cliché personnel


Vue de l'Hôtel de ville: ci-dessous, à droite

L'Hôtel de ville. Cliché personnel


Situation géographique de Willisau: ci-dessous, à droite

Emplacement géographique de Willisau. Crédit: http://map.search.ch/willisau

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage