WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Suisse > Berne, canton > Erlenbach (peintures, orgue)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Appenzell, canton et ville
Argovie, canton
Bâle-Campagne, demi-canton
Bâle-Ville, demi-canton
Berne, canton
Aarberg, orgue, vitraux
Affoltern im Emmental, église
Amsoldingen (église romane, orgue rare)
Bellelay (abbaye)
Bellelay (orgue: situation 11.08)
Bellelay (inauguration: 06.06.2009)
Bellelay: inauguration orgue de choeur
Belp (église réformée)
Berne (cathédrale ou Münster)
Berne (la Dreifaltigkeitskirche)
Berne, Dreifaltigkeitskirche: orgue de choeur
Berne (église française)
Berne (église du St-Esprit)
Berne (église St. Peter und Paul)
Berne (la Friedenskirche, orgue Kuhn)
Berne (la Johanneskirche)
Berne (la Marienkirche)
Berne (Matthäuskirche in Rossfeld)
Berne (Nydeggkirche)
Berne (Pauluskirche: orgue Metzler)
Bévilard (orgue Neidhart-Lhôte)
Bienne (Stadtkirche et autres églises)
Bienne: Stadtkirche, orgue Metzler 2011
Bienne: temple du Pasquart
Bolligen (église réformée)
Boltigen i. Simmental (orgue)
Bremgarten (an der Aar)
Brienz (église réformée)
Bümpliz (orgue, vitraux)
Büren an der Aare (église, orgue Metzler)
Burgdorf (église catholique rom.)
Burgdorf (la Stadtkirche)
Cortébert (Vallon de St-Imier)
Courtelary, orgues, vitraux
Diemtigen (orgue Kuhn)
Einigen (église romane, orgue Kuhn)
Erlach (orgue, vitraux)
Erlenbach (peintures, orgue)
Photos (Erlenbach)
Faulensee (église réformée, orgue Kuhn)
La Ferrière (Temple, orgue Goll)
Frauenkappelen, église
Frutigen (orgue Kuhn, vitraux)
Gampelen, orgue
Grosshöchstetten (orgue Kuhn)
Gsteig (orgue)
Gümligen, orgue, vitraux
Guggisberg (église, orgue, vitraux)
Hasle bei Burgdorf (église)
Herzogenbuchsee (église catholique)
Herzogenbuchsee (église réformée)
Huttwil (orgue, vitraux)
Ins (Anet), orgue, vitraux
Interlaken (église catholique, orgue, vitraux)
Interlaken (église réformée, orgue, vitraux)
Ittigen (centre oecuménique du Rain)
Kallnach (orgue, vitraux)
Kandergrund (orgue Wälti)
Kerzers (orgue, vitraux)
Kirchberg: orgue Kuhn, buffet Scherrer
Kirchlindach (église, peintures)
Köniz (orgue et vitraux)
Konolfingen (église réformée)
Krattigen (vitraux, orgue Wälti)
Krauchthal (vitraux, orgue Goll historique)
Langenthal (égl. catholique). Rév: 03.2011
Langenthal (égl. réformée)
Langnau i. E. (église réformée)
Laupen, orgue, vitraux
Lenk, La (église réformée)
Ligerz (Gléresse): église
Lützelflüh (l'église de Gotthelf)
Lyss (3 églises, 3 orgues, vitraux)
Malleray: église cathol., orgue, vitraux
Meiringen: orgue Rieger
Moutier (Collégiale)
Moutier, Temple allemand
Moutier (église Notre-Dame)
Mühleberg, orgue, vitraux
Münchenbuchsee (orgue, vitraux)
Münsingen (église réformée)
Muri bei Bern (église)
Neuenegg (orgue)
La Neuveville (Berne)
Niederbipp (église catholique)
Niederbipp (orgue Streuli)
Oberbalm (église, orgue Kuhn)
Oberbipp (église, orgue Wälti)
Oberbottigen (orgue, vitraux)
Oberdiessbach (église, orgue)
Oberwil bei Büren (orgue, vitraux)
Oberwil i. Simmental (église)
Ostermundigen (égl. N.-Apostol.)
Ostermundigen (église cathol.)
Ostermundigen (égl. réformée)
Pieterlen (église réformée)
Rapperswil (bei Bern)
Reconvilier (Temple de Chaindon)
Reichenbach (orgue Kuhn, vitraux)
Renan (Temple, orgue Kuhn)
Riggisberg (orgue Metzler)
Ringgenberg (orgue historique, vitraux)
Rüeggisberg: église, orgue Metzler
Saanen (un orgue superbe)
Saint-Imier, Collégiale (2007)
Saint-Imier, Collégiale (2010)
Saint-Imier (église catholique rom.)
Sankt Stephan (Simmental, orgue Moser)
Schwarzenburg (la petite chapelle)
Seeberg (orgue A. Hauser)
Seedorf (orgue, vitraux)
Siselen (orgue, vitraux)
Sonceboz-Sombeval (Temple)
Sornetan (temple, orgue)
Spiez (Dorfkirche, orgue, Art Nouveau)
Steffisburg (orgue Kuhn, vitraux)
Sumiswald (orgue Kuhn, vitraux)
Tavannes (église catholique)
Tavannes (église réformée)
Thierachern (buffet d'orgue historique)
Thoune (la Stadtkirche, orgue)
Tramelan, église catholique
Tramelan, Temple
Twann (église, orgue, vitraux)
Uetendorf (église, orgue Kuhn)
Unterseen (orgue Kuhn)
Utzenstorf (orgue, vitraux)
Vauffelin (Temple, orgue)
Villeret (orgue Kuhn)
Wabern (2 orgues)
Wahlern: église réformée
Wangen-an-der-Aare (église catholique)
Wimmis (église, château, orgue)
Wohlen (deux orgues)
Worb (église catholique rom.)
Worb (église réformée: orgue, vitraux)
Würzbrunnen (église en Emmental)
Wynau (église, peintures, orgue)
Wyssachen (église réform.)
Zweisimmen (église, orgue)
Fribourg, canton
Genève, canton
Glaris, canton
Grisons, canton
Jura, canton
Lucerne, canton
Neuchâtel, canton
Nidwald, demi-canton
Obwald (demi-canton): Engelberg
Obwald (demi-canton): autres lieux
St-Gall, canton
Schaffhouse, canton
Schwyz (Schwytz), canton
Soleure, canton
Tessin, canton
Thurgovie, canton
Uri, canton
Valais, canton
Vaud, canton
Zoug, canton
Zurich, canton
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Erlenbach (peintures, orgue)


Erlenbach im Simmental: église, peintures murales, orgue

Vue de l'orgue Stölli/Kuhn de l'église d'Erlenbach. Cliché personnel (mars 2010)






•   En mars 2010, nous avons visité l'église remarquable d'Erlenbach, village du Simmental.

•   De toutes les vallées de l'Oberland bernois, c'est le Simmental qui possède le plus grand nombre d'églises du Moyen Âge. Très tôt, cette vallée servit de point de passage depuis le lac de Thoune en direction de la vallée du Rhône en passant par les cols des Mosses et du Pillon. Erlenbach fut très tôt le centre de la partie inférieure du Simmental. Au Moyen Âge s'y tenaient déjà des marchés renommés. Zweisimmen, par contre, est le centre de la partie supérieure du Simmental.

•   Eglise d'Erlenbach: cet édifice est fort ancien; une première petite chapelle exista à Erlenbach avant l'an mil, probablement. Puis vint ensuite une église plus importante avec une nef orientée vers l'Est (11ème, ou peut-être début du 12ème siècles). Au 13ème siècle, un nouvel agrandissement est nécessaire: l'église est formellement identifiée en 1228. Elle fut dédiée à Saint Michel. La nef unique est à nouveau agrandie. Le choeur, de forme carrée, est construit avec une croisée d'ogive et il est surmonté d'un clocher. C'est sous cette forme simple que l'église nous est parvenue. Le plafond plat du Moyen Âge fut remplacé, en 1785, par une voûte boisée en berceau plus légère de style. La galerie de l'orgue, la chaire et les bancs datent de cette époque également. De nouvelles fenêtres, percées à la fin du 18ème siècle, apportèrent plus de lumière dans la nef. Depuis 1330, l'église d'Erlenbach fut placée sous l'autorité du couvent des Augustins d'Interlaken, couvent le plus puissant de l'Oberland bernois à cette époque. Diemtigen et le Diemtigtal furent également rattachés à ce couvent. 

•   Les peintures murales de l'église: l'église d'Erlenbach est connue très loin à la ronde pour ses peintures murales remontant essentiellement au 15ème siècle (de 1420 à 1430). Les fenêtres de l'édifice, encore romanes, furent bouchées pour permettre d'en ouvrir de nouvelles, plus grandes et mieux adaptées au programme pictural monumental prévu. On parle, en Art pictural de la fin de l'époque gothique, du Maître d'Erlenbach. Le programme prévu est le suivant: paroi Nord rangée supérieure (= la Création, le péché originel, l'expulsion du Paradis et le meurtre d'Abel par Caïn). Paroi Nord rangée du milieu et inférieure (= Dieu envoie son fils pour sauver le monde, représentation de la Passion, avec accès à la Vie éternelle). Sur la paroi Sud: représentation du Jugement dernier, avec, à droite, l'entrée au Paradis; pour y être admis, l'homme doit être pourvu des sept sacrements représentés sur la gauche, à côté de la porte du Paradis, autour d'une Crucifixion. A cet endroit, un grand saint Christophe a été conservé (probablement peint vers 1300). L'intrados de l'arc du choeur porte la représentation des Vierges folles et des Vierges sages. Le choeur où se trouvait autrefois l'autel, est orné des représentations des propagateurs de la Foi avec les symboles des quatre Evangélistes (aux voûtes), de la Foi et, à côté des fenêtres Sud, les représentations des quatre Docteurs de l'Eglise. Au-dessus des Apôtres sont représentés les dix Commandements (paroi Nord), l'incarnation du Christ (paroi Est) et la conversion de saint Paul, apôtre des peuples. 

•   Cet immense programme pictural porte un énorme attrait à nos yeux: son caractère est global; il constitue une vraie mise en scène de toute la doctrine chrétienne, de la Création jusqu'au Jugement Dernier, en passant par la propagation de la foi dans le monde et auprès des non-chrétiens (conversion de saint Paul). On estime que le chanoine Peter Bremgarter en est le concepteur. Il fut envoyé d'Interlaken à Erlenbach pour y être prêtre et possédait une solide culture chrétienne. 

•   Le style du Maître d'Erlenbach: on ne connaît pas le nom du peintre chargé, par Bremgarter, d'exécuter ces peintures murales superbes. Par des comparaisons de style, on estime que ce peintre devait appartenir à un groupe d'artistes du Haut-Rhin (peut-être de la région de Colmar). Les compositions se limitent au strict nécessaire; les personnages sont porteurs du message et seules des formes architecturales et quelques arbres viennent s'y joindre. Le travail du Maître a débuté dans le choeur pour continuer sur le côté Nord. Pour des raisons que nous ignorons, un autre peintre, un peu moins habile, oeuvra aux parois Sud et Ouest. 

•   Chronologie de l'église et de ses peintures: première église = vers le 11ème siècle ou le 12ème s.; agrandissement = seconde moitié du 13ème s.; vers 1300 = peinture du saint Christophe sur la paroi Sud de la nef; au 14ème siècle = construction de la sacristie; 2ème moitié du 14ème s. = peinture des femmes bavardant, sur la paroi Sud de la nef; 2ème moitié du 14ème s. = peinture du Jugement dernier, derrière la chaire; 1420 à 1430 = déroulement des peintures du Maître d'Erlenbach (choeur, paroi Nord, façade Ouest); 2ème quart du 15ème s. = peintures du Maître de la paroi Sud de la nef, avec, peut-être, les Vierges folles et les Vierges sages de l'arc du choeur; 3ème quart du 15ème s. = peinture d'une probable sainte Odile sur la paroi Sud du choeur; 2ème moitié du 15ème s. = construction de la flèche de la tour; premier quart du 16ème s. = nouvelles peintures des Apôtres et agrandissement des deux fenêtres du choeur; 1527 à 28 = Réforme bernoise (les peintures sont entièrement recouvertes d'un badigeon qui les préservera jusqu'à nos jours); 1777 = grandes fenêtres dans la nef; 1785-86 = adaptation de la nef au goût baroque avec une voûte en berceau boisée, une galerie, une nouvelle chaire de 1787, notamment; 1812 = installation du premier orgue par Johannes Stölli; 1816 = escalier couvert permettant l'accès depuis le village à l'église; 1931 à 32 = première restauration de l'édifice. Les peintures murales sont mises au jour et restaurées; 1935 et 1939 = vitraux de l'artiste Paul Zehnder; 1962 à 1963 = restauration intérieure par Hans A. Fischer, rénovation intérieure, lessivage des bois de la galerie, des bancs et des stalles; 1966 à 67 = rénovation des orgues, lesquelles furent encore relevées en 1994 (Manufacture Kuhn).

•   Les orgues: au début du 19ème siècle, la musique d'orgue reprit progressivement ses droits dans les églises réformées bernoises. A Erlenbach, en 1812, le facteur bernois Johannes Stölli (de Habstetten) réalisa un orgue pour cette église. On retrouve encore des orgues, très réussis, de ce facteur dans quelques églises bernoises, notamment dans la belle petite église de Gampelen (près d'Ins). J. Stölli vécut de 1760 à 1833. Le buffet superbe d'Erlenbach est réalisé dans un style rappelant les formes françaises avec un décor Empire.


•   Composition de l'orgue Stölli - 1812 / Kuhn -1967 - 1994 de l'église d'Erlenbach (selon le site de la Manufacture Kuhn et une correspondance avec cette dernière, en 2010)

I. Hauptwerk (Grand-Orgue): Principal 8', Gedackt (Bourdon) 8', Viola da Gamba 8', Octav 4', Flöte 4', Quinte 2 2/3', Doublette 2', Mixtur 4-5f 1 1/3', Cornett 4f 8'.

II. Positiv (Positif expressif): Gedackt 8', Principal 4', Rohrflöte (Flûte à cheminée) 4', Nachthorn (Cor de nuit) 2', Larigot 1 1/3', Cymbel 3-4f 1/2', Krummhorn 8' remplacé, en 1994, par un jeu de Sifflöte 1'.

Pedal: Subbass 16', Flöte 8', Gemshorn (Cor de chamois) 8', Koppelflöte 4', Mixtur 4f 4', Trompete 8'.

[Se rappeler notre rubrique concernant les jeux de l'orgue: cliquer ici ].

•   Lien direct avec le site de la Manufacture Kuhn: cliquer ici , pour l'orgue. 


•   Liens Internet, documentation:

    -  Dépliant informatif: Les Peintures murales dans l'Eglise d'Erlenbach, par Verena Stähli-Lüthi et Alain Grandjean, dépliant en français de 4 pages disponible dans l'église.

    -  http://www.kirchgemeindeerlenbach.ch/ (site de la paroisse et de l'église),

    -  http://de.wikipedia.org/wiki/Erlenbach_im_Simmental (lien en allemand),

    -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Erlenbach_im_Simmental (lien en français),

    -  http://hls-dhs-dss.ch/textes/f/F461.php (rubrique historique),

    -  lien pour le Simmental: cliquer ici ,

    -  http://www.kirchgemeindeerlenbach.ch/texte_kirche/kirche.html (lien paroissial),

    -  lien pour les peintures murales: cliquer ici ,

    -  lien pour l'orgue: cliquer ici .


•   Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel (mars 2010) de l'orgue de l'église d'Erlenbach (1812 - 1967 - 1994), canton de BE. Les autres photos personnelles figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte .


Vue de l'église d'Erlenbach: ci-dessous, à droite

Vue de l'église d'Erlenbach. Cliché personnel (mars 2010)


Vue du Simmental depuis le parvis de l'église: ci-dessous, à droite

Vue du Simmental. Cliché personnel (mars 2010)


Vue intérieure de l'église et de ses peintures: ci-dessous, à droite

Vue intérieure de l'église: peintures du 15ème s. Cliché personnel (mars 2010)


Emplacement géographique d'Erlenbach: ci-dessous, à droite

Emplacement géographique d'Erlenbach. Crédit: //fr.wikipedia.org/

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage