WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Suisse > Jura, canton > Delémont (St-Marcel)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Appenzell, canton et ville
Argovie, canton
Bâle-Campagne, demi-canton
Bâle-Ville, demi-canton
Berne, canton
Fribourg, canton
Genève, canton
Glaris, canton
Grisons, canton
Jura, canton
Bassecourt, orgue et vitraux
Boécourt (église)
Les Bois
Boncourt (orgue, vitraux, sculptures)
Bourrignon (orgue)
Les Breuleux
Buix (orgue et vitraux)
Bure en Ajoie (orgue Kuhn)
Charmoille (orgue, vitraux)
Chevenez (orgue et vitraux)
Coeuve (orgue et vitraux)
Cornol (orgue et vitraux)
Courchapoix (orgue)
Courfaivre, orgue, vitraux
Courgenay (orgue, vitraux)
Courroux, orgue et vitraux
Courrendlin, orgue, vitraux
Courtedoux (orgue, vitraux)
Courtemaîche (orgue, vitraux)
Courtételle, orgue, vitraux
Delémont (St-Marcel)
Photos (Delémont)
Develier
Fahy (orgue)
Fontenais (orgue)
Les Genevez, orgue, vitraux
Glovelier (JU)
Goumois (un orgue rare)
Lajoux, orgue, vitraux
Mervelier (orgue)
Miécourt (orgues)
Montfaucon, orgue
Montsevelier (orgue, vitraux)
Movelier (orgue Dumas)
Le Noirmont (JU)
Pleigne (orgue et vitraux)
Porrentruy, égl. des Jésuites
Porrentruy (église St. Germain, Temple réformé)
Porrentruy (église St-Pierre)
Rebeuvelier (orgue, vitraux)
Réclère (orgue, vitraux)
Saignelégier, église cathol.
Saignelégier, Temple
Saint-Brais (JU)
St-Ursanne, orgue rare
Saulcy (JU)
Soubey, orgue, vitraux
Soulce (orgue, vitraux)
Soyhières (orgue, vitraux)
Undervelier, vitraux
Vicques, orgue et vitraux
Lucerne, canton
Neuchâtel, canton
Nidwald, demi-canton
Obwald (demi-canton): Engelberg
Obwald (demi-canton): autres lieux
St-Gall, canton
Schaffhouse, canton
Schwyz (Schwytz), canton
Soleure, canton
Tessin, canton
Thurgovie, canton
Uri, canton
Valais, canton
Vaud, canton
Zoug, canton
Zurich, canton
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Delémont (St-Marcel)


Canton du Jura: Delémont, un riche patrimoine

L'orgue Saint-Martin de St-Marcel de Delémont. Buffet du 18ème s. Cliché personnel (2006)

La ville de Delémont, chef-lieu du canton suisse du Jura, nous dévoile plusieurs de ses trésors d'art et d'architecture des 17ème et 18ème siècles.


Nous avons passé dans cette belle cité en février 2006, par beau temps: l'occasion pour nous de montrer aux visiteurs de ce site que la Suisse recèle une foule de choses à voir.


L'église Saint-Marcel de Delémont date de 1762-1773 (époque de transition entre l'art baroque et le néoclassicisme). Elle fut élevée sur l'emplacement d'une église gothique du tout début du 16ème siècle. La première église a été construite, à cet endroit, à la fin du 14ème siècle. L'architecture de l'actuelle église est sobre, élevée, très caractéristique du dernier quart du 18ème siècle. Le clocher par contre date de 1851. Cette église Saint-Marcel contient plusieurs oeuvres d'art: une statue de Saint-Marcel en bois polychrome de 1510, des autels très représentatifs du 18ème siècle (style baroque tardif). Enfin un orgue remarquable qui provient d'Arlesheim, en 1780, et qui fut remonté à Delémont. La partie instrumentale a été restaurée par la manufacture neuchâteloise de Chézard-Saint-Martin en 1984 (39 jeux, 3 claviers, pédalier). Le buffet de cet orgue est un chef d'oeuvre du 18ème siècle.


Nous avons aussi photographié quelques fontaines typique de la fin du 16ème siècle et quelques édifices intéressants avec des façades du 18ème s.


L'histoire des orgues de l'église Saint-Marcel de Delémont est décrite dans le détail dans le remarquable ouvrage suivant: Orgues et organistes de la Vallée de Delémont, par Georges Cattin, éd. Le Franc-Montagnard SA, Saignelégier, 1995. Grâce à ce livre très détaillé nous pouvons tracer en abrégé cet historique.

Opuscule consulté: Eglise Saint-Marcel, Delémont, Guide pour visiteurs. Disponible dans l'édifice.


Remarque: les clichés ayant une légère dominante sépia ont été réalisés par un réglage manuel, alors que les clichés plus clairs ont été réalisés avec l'appareil numérique en mode "automatique" (ceci pour les prises de vue intérieures).


Histoire abrégée des orgues de cette église:

Un premier instrument en l'église Saint-Marcel semble avoir existé vers 1600-1635.

Puis suivit un orgue du facteur Jacob Aebi, de Soleure (cet orgue comprenait un clavier basé sur un Principal de 8' et un pédalier avec une Soubasse de 16'). Cet instrument vit le jour vers l'année 1676-77; il avait une belle composition typique du 17ème siècle. En 1739, le grand facteur alsacien Jean-Baptiste Waltrin (voir le lien Internet dans la liste ci-dessous) fait des retouches à l'orgue de Delémont. En 1749, l'orgue de Delémont donne nettement des signes de faiblesse. Ici, il faut faire un "saut" jusqu'à la belle bourgade d'Arlesheim, près de Bâle. Le Prince-Evêque de Bâle, se replie à Porrentruy, face à l'avancée de la Réforme; les chanoines quant à eux vont se fixer à Fribourg-en-Brisgau. Le Prince-Evêque, par la suite, les fait revenir à Arlesheim. A cette époque, on construit un orgue assez important pour la grand église d'Arlesheim: un orgue du facteur Johann-Michael Bihler de Constance.

L'orgue Bihler d'Arlesheim est inauguré en 1753: il comporte 2 claviers et pédalier (on possède de cet instrument un relevé des jeux fait de la main du grand Jean-André Silbermann). Cet orgue, assez important, est déjà mis en vente en 1759 ! Des transformations à l'église d'Arlesheim étaient envisagées et on décide de revendre l'orgue Bihler pour s'offrir, toujours à Arlesheim, un grand instrument de 3 claviers construit par Silbermann, lui-même !

L'orgue Bihler d'Arlesheim est racheté pour être installé à Delémont. Voilà comment un orgue d'Arlesheim peut venir à Delémont. Le facteur J.B. Hug de Rheinfelden va remonter et transformer l'instrument (c'est la période 1766-1909). En 1784, l'orgue est déclaré bien malade par des spécialistes comme Antoine-Léonce Kuhn (organiste de la Cour) et par Jacques Besançon (le facteur de St. Ursanne) + les organiers Frantz Père & Fils de Liesberg. En 1789, l'organier Frantz est chargé de travaux de sauvegarde et d'amélioration. Les Frantz vont surveiller et entretenir l'orgue jusqu'au milieu du 19ème siècle. En 1880, un organier du nom de Jacques Lanoir (de Cornol) va "retaper" l'orgue de Delémont. Le buffet est toujours le même lorsque le tournant vers l'orgue Kuhn (1909-1983) est pris. Selon l'historien et organiste Georges Cattin, le buffet superbe est un "pur produit de l'art baroque allemand". C'est vrai qu'il est magnifique ! (voir nos photos dans la page attenante). On décide alors de confier la construction d'un nouvel orgue, pour l'église Saint-Marcel de Delémont, à la manufacture Kuhn de Männedorf. L'orgue est inauguré en octobre 1909: il compte 26 jeux, 2 claviers et pédalier. La traction est, à cette époque, évidemment pneumatique. Mais, comme bien des "pneumatiques", l'orgue décline progressivement et même relativement tôt. En 1920, l'alimentation en air, assurée par un étrange moteur à eau (très bien décrit en détail par M. Georges Cattin dans son ouvrage mentionné en haut de cette page), est pratiquement morte. Les interventions de la maison Kuhn sont nombreuses jusqu'à la décision de remplacer l'orgue Kuhn par un instrument de la manufacture de St.-Martin dans le canton de Neuchâtel. L'orgue Kuhn est démonté après Pâques 1983. Arrive le dernier instrument, celui que nous connaissons, inauguré par le grand organiste André Isoir, le 29 avril 1984. Cet orgue de la Manufacture de Saint-Martin comptera 40 jeux, 3 claviers et pédalier. La traction en est heureusement mécanique, la registration étant électrique. La console est en fenêtre. Le magnifique buffet baroque, sauvegardé, est bien en évidence et sa vue est assez prenante lorsqu'on entre dans cette église. L'ouvrage de M. Georges Cattin donne toutes les compositions de cet orgue de Delémont, notamment les anciennes, fort intéressantes. Ici, nous ne donnerons que celle de la Manufacture de Saint-Martin, la dernière en date:


Composition de l'orgue (1984):

Clavier 1: Positif de dos avec Bourdon 8', Salicional 8', Montre 4', Flûte à cheminée 4', Nazard 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Larigot 1 1/3', Cymbale 4r, Cromorne 8'.

Clavier 2: Grand-orgue avec Bourdon 16', Montre 8', Flûte harmonique 8', Bourdon 8', Prestant 4', Quinte 2 2/3', Doublette 2', Plein-Jeu 7r, Cornet 5r 8', Trompette 8', Clairon 4'.

Clavier 3: Récit expressif avec Bourdon à cheminée 8', Gambe 8', Voix céleste 8', Flûte 4', Octavin 2', Plein-Jeu progressif 3-5r, Basson 16', Trompette 8', Voix humaine (jeu repris de l'orgue Kuhn précédent) 8', Clairon 4'.

Pédalier: Flûte ouverte en bois 16', Soubasse 16', Flûte en bois 8' [ces 3 jeux sont repris de l'orgue Kuhn précédent], Violoncelle 8', Flûte 4', Mixture 4r 2 2/3', Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4'.

Accouplements: I/II, III/II. Tirasses: I/P, II/P, III/P. Pédale expressive pour le Récit. Une combinaison fixe: le Tutti. Appel de jeux d'anches. Une belle composition, généreuse, mais qui permet d'aborder autant le répertoire baroque que le répertoire symphonique, grâce à un clavier de Récit assez fourni. En fait, cet instrument est "un orgue de concert", comme l'écrit M. Georges Cattin dans son ouvrage précité en haut de cette page.


On ne résiste pas au plaisir de donner ici la composition du premier orgue connu avec certitude dans l'église de Delémont, l'instrument du facteur Jacob Aebi de Soleure (1677): pour toute personne curieuse, grâce aux recherches remarquables de M. G. Cattin, il est possible de donner ici la composition d'un orgue (de province !) du dernier quart du 17ème siècle (attention, ce n'est pas un grand Arp Schnitger !), comme on en a sauvé un, grâce au facteur Jürgen Ahrend à l'église St. Jakobi de Hambourg, en 1993. Voici la composition de l'orgue Aebi: clavier = Principal 8', Koppelflöte 8', Octav 4', Flöte 4', Quint 2 2/3', Super Octav 2', Terz (Tierce) 1 3/5', Mixtur. Pédalier: Subbass 16', Principal Bass 8', Trompette 8', Tremblant doux. Imaginons un peu la sonorité éclatante, dynamique, d'un tel instrument ! Cela devait être superbe, même dans une nef assez vaste.


Rappel bibliographique: Orgues et organistes de la Vallée de Delémont, par Georges Cattin, éd. Le Franc-Montagnard SA, Saignelégier, novembre 1995.

Liens Internet à ouvrir:

 


En guise de vignette agrandissable pour cette page de texte, nous mettons une photo personnelle (2006) de l'orgue Saint-Martin de Delémont. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Les autres clichés personnels sont placés dans la rubrique photos attenante à cette page de texte.

  
 
  
 
 

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage