WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Suisse > Valais, canton > Martigny-Ville (église historique)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Appenzell, canton et ville
Argovie, canton
Bâle-Campagne, demi-canton
Bâle-Ville, demi-canton
Berne, canton
Fribourg, canton
Genève, canton
Glaris, canton
Grisons, canton
Jura, canton
Lucerne, canton
Neuchâtel, canton
Nidwald, demi-canton
Obwald (demi-canton): Engelberg
Obwald (demi-canton): autres lieux
St-Gall, canton
Schaffhouse, canton
Schwyz (Schwytz), canton
Soleure, canton
Tessin, canton
Thurgovie, canton
Uri, canton
Valais, canton
Albinen (église, orgue Walpen)
Bellwald (Valais, orgue Carlen)
Blatten: Lötschental, orgue Pürro
Champéry: église catholique
Collombey (orgue Kuhn)
Ernen (orgue Chr. Aebi, 1679)
Finhaut: église et orgue Kuhn
Gluringen (église, orgue)
Kippel: Lötschental, orgue Füglister
Martigny-Bourg (église moderne)
Martigny-Ville (église historique)
Photos, Martigny-Ville
Mörel: orgue Späth
Monthey (orgue Kuhn)
Münster (Vallée de Conches)
Niederwald, Valais: orgue Carlen
Rarogne (Burgkirche, orgue)
Reckingen (Vallée de Conches)
St-Maurice d'Agaune & St-Sigismond
Sierre (église Ste-Catherine)
Sion (cathédr. N.-Dame du Glarier)
Sion, église de Valère (orgue historique)
Stalden (église, orgue)
Törbel (église, orgue Carlen)
Unterbäch (église classée, orgue)
Visperterminen (église, orgue Carlen)
Visperterminen (Waldkapelle)
Vollèges (orgues, vitraux)
Vouvry (église, orgue Carlen)
Zeneggen: orgue R. Steiner
Vacances en Valais: juin 2017
Vaud, canton
Zoug, canton
Zurich, canton
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Martigny-Ville (église historique)


Martigny-Ville, église historique, orgue J. Merklin

Orgue J. Merklin de l'église paroissiale de Martigny-Ville. Cliché personnel (2006) 

  Bibliographie :


Martigny , capitale du Bas-Valais, est une merveilleuse ville où les témoins artistiques foisonnent. Martigny est une ville connue dans le monde grâce à son remarquable musée de la Fondation Gianadda où d'exceptionnelles expositions de peintures ou de sculptures se tiennent régulièrement. Martigny est un site qui fut occupé largement par les Romains . Les vestiges archéologiques sont nombreux: notamment un amphithéâtre romain . Le Musée de la Fondation Gianadda est lui-même construit sur un site gallo-romain important.

La plaquette ci-dessus (concernant la restauration de la belle église paroissiale) comporte une très riche iconographie sur cet édifice très ancien. Des fouilles archéologiques faites avant la restauration de l'église paroissiale montrent que ce sanctuaire a de tout temps été un site où se sont élevés des lieux de culte: à l'origine, le site paroissial était occupé par un bâtiment romain profane, une villa d'un important personnage de l'époque (probablement du 2ème siècle de notre ère). Dans ce site romain, on a décelé une salle de 9 m sur 4 avec une abside. Cette salle pourrait remonter au 4ème siècle de notre ère et pourrait être un pemier sanctuaire chrétien (?). On a découvert à cet endroit des fragments d'autel (avec des inscriptions romaines) qui furent remployés dans la cathédrale paléo-chrétienne. Cette première cathédrale (une église double) fut probablement élevée sur les ruines arasées de la villa romaine et du premier petit sanctuaire avec abside. Le complexe ecclésiastique qui fut élevé, encore au 4ème siècle, comprenait 2 églises, la plus grande mesurant déjà 15 m de long. La seconde église, large de 6 m, contenait une cuve baptismale primitive. C'est le premier baptistère paléochrétien de Martigny !


Les églises postérieures : on a relevé les traces archéologiques d'un sanctuaire carolingien, d'une église pré-romane du 11ème siècle (estimation probable). Cette église romane a été conservée et agrandie jusqu'au 17ème siècle, époque de sa démolition pour faire place au superbe sanctuaire actuel. Les fouilles ont été interrompues en 1992 pour permettre la poursuite de la restauration de l'église actuelle, toutefois, cette interruption est considérée comme provisoire et le sous-sol a été protégé pour permettre un jour une reprise des fouilles.


•  L' église actuelle : c'est un édifice du 17ème siècle , superbement restauré. Le clocher est du 18ème siècle. Martigny a été le siège de l'Evêché du Valais de 381 à 565 - 585 environ. Ensuite il fut transféré définitivement à Sion. La découverte du baptistère du 4ème siècle permet d'attester ces faits. Le choeur de l'église actuelle a été achevé en 1679 . Le reste de l'édifice a été achevé vers 1684, les fonts baptismaux portant cette date. Le clocher a été élevé vers 1719 à 1720. La nef est austère, mais la restauration récente, grâce à des études attentives des différentes couches d'enduits, a permis de redonner à cette nef ses couleurs d'origine, lumineuses et claires. L' Ordre Toscan règne en ce lieu (piliers de la nef, portes et encadrements de portes). On a employé du tuf pour les encadrements, les pilastres, les corniches. Le marbre bleu-noir de St-Triphon (Valais) caractérise les trois portails. Ces portails datent apparemment des années 1670. Il y eut plusieurs campagnes de restauration de cet édifice : au 18ème siècle déjà, au tout début du 19ème s., en 1859, de 1880 à 1889, en 1931, en 1966. La restauration la plus récente s'est terminée en 1993, rendant au sanctuaire de Martigny sa splendeur polychrome influencée par l' art toscan .


Les oeuvres d'art sont nombreuses dans l'église de Martigny. Le maître-autel baroque de la fin du 17ème siècle, superbe objet, a été restauré et figure dans nos clichés. Il y a un grand crucifix datant de 1495. Les retables latéraux ont été placés en 1861. Les fonts baptismaux sont datés de 1684. La chaire daterait de 1671.


•  Les orgues : ainsi que nous l'expliquons dans la rubrique consacrée à l'église de Monthey , le grand facteur français Joseph Merklin habita quelque temps en Valais avec sa famille. Il a laissé à l'église paroissiale de Martigny un superbe instrument symphonique dont le buffet est un chef-d'oeuvre de 1861 . Ce buffet fut agrandi pour accueillir l'orgue Merklin en 1871. Ce buffet, ainsi que l'instrument, ont été restaurés.


Histoire de l'orgue : le premier orgue de la paroissiale de Martigny fut un orgue de Gregor Carlen de Glis, terminé en 1862. Cet orgue fut jugé remarquable par les experts de l'époque. Huit ans plus tard, pourtant, Joseph Merklin construit son instrument en réutilisant une bonne partie des jeux et le buffet de l'orgue Carlen. L'orgue Merklin est achevé en 1871 . On connaît bien la composition de l'orgue Carlen (28 jeux sur 2 claviers et pédalier). L'orgue Merklin a été restauré par le facteur valaisan Füglister de Grimisuat de 1990 à 93 . Cet instrument est un chef-d'oeuvre de la facture romantique / symphonique française de la seconde moitié du 19ème siècle. Merklin est un grand facteur qui a réalisé dans le monde, en une cinquantaine d'années, plus de 400 instruments. On le considère, après Cavaillé-Coll , comme le plus important facteur d'orgues des pays francophones de la seconde moitié du 19ème s. Malgré les interventions peu profondes du facteur Ziegler (Manufacture des Grandes orgues de Genève SA) en 1946, 1966, 1968 et 1970, l'orgue Merklin de Martigny a été sauvé et est considéré comme l'un des chefs-d'oeuvre de la facture d'orgues française en Suisse.


  Composition actuelle de l'orgue Joseph Merklin de Martigny :

Clavier 1 : Grand-Orgue avec Bourdon 16', Montre 8', Salicional 8', Flûte ouverte 8', Bourdon 8', Prestant 4', Flûte 4', Flageolet 2', Fourniture 2', Cornet V, Trompette 8', Clairon 4'.

Clavier 2 : Récit expressif avec Principal 8', Gambe 8', Bourdon à cheminée 8', Voix céleste 8', Octave 4', Flûte conique 4', Flûte 2', Plein-Jeu 1 1/3', Cornet de Récit 4', Basson-Hautbois 8', Tremblant.

Pédale : Contrebasse 16', Soubasse 16', Flûte 8', Octave 4', Bombarde 16', Trompette 8'.

Les claviers comptent 56 notes et le pédalier compte 27 touches. Accouplements et tirasses; introduction TT, GO, Réc., P. La récente restauration a conservé les jeux Merklin avec les transformations de Ziegler (1946).


•  En guise de vignette agrandissable  de cette page, nous mettons une photo personnelle de l'orgue Merklin de Martigny. Les autres photos figurent dans la rubrique attenante . Cliquer sur les images pour les agrandir.

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage