WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Orgues > Les plus grandes orgues (monde) > Sibiu (Roumanie: orgue Sauer)
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Terminologie
Historique
Musée suisse de l’Orgue
Un orgue du temps de Bach: Pfaffroda
Les plus grandes orgues (monde)
Beauvais (cathédrale St-Pierre, orgue)
Berlin, la Philharmonie (orgue Schuke)
Cologne (cathédrale: 2 orgues en réseau)
Frankfurt-a./ Main (Dom, Grand Orgue)
Freiburg (en Brisgau; Münster)
Paris (Notre-Dame, orgue)
Paris (Saint-Eustache, 101 jeux)
Passau (Dom, orgue de 233 jeux)
Reykjavik (l'Hallgrimskirkja et l'orgue Klais)
Sibiu (Roumanie: orgue Sauer)
Sydney (Australie): Opera House
Tokyo (cathédrale St. Mary)
Ulm (Allemagne, cathédrale)
Vienne (Votivkirche, orgue Walcker)
Un facteur / un orgue (1)
Un facteur / un orgue (2)
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Sibiu (Roumanie: orgue Sauer)


Sibiu en Roumanie (Hermannstadt): Grand Orgue Sauer

Vue de l'orgue W. Sauer de la Cathédrale évangélique de Sibiu. Crédit: //www.xs4all.nl/~twomusic/concerts/





•  Nous nous intéressons à un Grand Orgue situé en Roumanie, dans la ville de Sibiu (appelée aussi Hermannstadt, en allemand).

•  Bref historique de Sibiu (Hermannstadt): la région, et plus spécifiquement le site de l'actuelle ville roumaine de Sibiu, a été colonisée par des Allemands, au 12ème siècle. Cette ville fut un centre culturel traditionnel des Saxons (Allemands de Transylvanie). Cette ville resta exclusivement allemande jusqu'au 19ème siècle. Elle ne devint à majorité roumaine que vers 1930 seulement. Actuellement, cette vile est à grande majorité roumaine (à plus de 95 %). Toutefois, les panneaux indicateurs, dans la ville, sont encore bilingues: roumains/allemands. Sibiu (Hermannstadt) fut désignée comme Capitale européenne de la Culture, avec Luxembourg (en 2007). Sibiu (Hermannstadt) fut le centre politique des Saxons de Transylvanie et siège d'une importante Université. Après la Première Guerre Mondiale, Sibiu, bien que majoritairement peuplée d'Allemands, fut incorporée à la Roumanie (en 1920). Cette ville garda, toutefois, un caractère allemand marqué. Cette ville, ainsi que toute la Roumanie, eut à subir des dictatures depuis 1938 à 1989: notamment la dictature fasciste puis celle du communisme (N. Ceausescu). Mais contrairement à d'autres cités roumaines, le centre historique absolument remarquable, n'eut pas à subir les démolitions engendrées par le régime dictatorial de Ceausescu, notamment en raison du fait que c'est le propre fils de Nicolae Ceausescu qui administrait la cité (il n'avait rien à prouver à son père de sa fidélidé au communisme totalitaire roumain). La présence allemande, à Sibiu, est encore bien vivace. La vieille ville de Sibiu est l'un des lieux les plus visités de Roumanie, en raison de la très belle préservation de son centre historique. On y remarque des édifices médiévaux gothiques, des éléments de style Renaissance et baroque. Le centre de la cité est en instance de classement au patrimoine mondiale de l'Unesco, depuis 2004. Les religions suivantes sont représentées à Sibiu: Catholicisme romain, le Gréco-Catholicisme, le Protestantisme luthérien, la religion réformée, la religion juive, et, majoritairement, la religion orthodoxe. De ce fait, cette ville regroupe plusieurs lieux de culte fort intéressants au plan architectural. L'une des plus importantes églises de Sibiu est la Cathédrale évangélique ou evangelische Stadtpfarrkirche, construite au 15ème siècle, en remplacement d'un église romane antérieure. Cette cathédrale est le siège de l'évêque de l'église nationale évangélique de Roumanie, église initiée par le réformateur Johannes Honterus, humaniste et théologien transylvanien d'origine saxonne.

•  Le Grand Orgue de la Cathédrale évangélique de Sibiu (evangelische Stadtpfarrkirche in Hermannstadt): un instrument a été construit dans cette vaste église en 1672, par le facteur Johannes Vest. Dans le superbe buffet baroque, en 1914-15, la manufacture Wilhelm Sauer-Inh. Paul Walcker construisit un instrument romantique. Cet orgue considérable, l'un des plus importants de l'époque en Europe, fut restauré et remanié en 1932 puis en 1940 (Maison Wegenstein d'origine autrichienne). La dernière restauration a été accomplie par la Manufacture Christian Scheffler, à Jacobsdorf, près de Berlin (1997-98). Wilhelm Sauer (1831-1916) est un grand facteur allemand de l'époque romantique. Il travailla dans les ateliers de son père, Ernst Sauer, avant de fonder sa propre manufacture, en 1856, à Frankfurt sur l'Oder. Ses instruments, d'abord à traction mécanique, furent ensuite à traction pneumatique. Ce facteur créa plus d'un millier d'instruments que des compositeurs comme Max Reger et Karl Straube appréciaient beaucoup. La Manufacture de W. Sauer fut reprise par l'un de ses collaborateurs fidèles: Paul Walcker (en 1910). P. Walcker introduisit la traction électrique vers 1913. La Manufacture W. Sauer devint propriété de la famille Walcker en 1916, au décès de W. Sauer. L'orgue de la Cathédrale évangélique de Sibiu porte le No d'Opus 1182 de W. Sauer. [A noter que l'un des plus grands instruments issus des Ateliers W. Sauer fut l'orgue de la cathédrale, ou Dom, de Berlin]. 

•  Une organiste roumaine engagée dans la préservation des orgues historiques en Roumanie: Madame Ursula Philippi (née en 1955) est une organiste roumaine. Elle a remporté plusieurs prix: Concours international d'orgue du Printemps de Prague, finaliste du Concours Anton Bruckner de Linz. Elle a fréquenté plusieurs Classes de Maîtres, notamment à Amsterdam. Elle donne des récitals en Europe et au Japon. Elle s'est engagée dans la préservation et la restauration d'orgues historiques en Roumanie, ceci depuis la fin du régime communiste, notamment en Transylvanie, région du centre-ouest de la Roumanie, délimitée notamment par les montagnes des Carpates (région des Siebenbürgen, ou des Sept Citadelles en allemand). Cette organiste a notamment enregistré des pièces d'orgue à l'orgue W. Sauer de Sibiu (Hermannstadt). 


•  Composition de l'orgue W. Sauer de la Cathédrale évangélique de Sibiu (Hermannstadt) [selon le site du dernier facteur restaurateur: C. Scheffler]

Clavier 1: Principal 16', Bordun 16', Principal 8', Stentorprincipal 8', Doppelflöte 8', Wienerflöte (Flûte viennoise) 8', Gamba 8', Doppelgedackt 8', Cornett 3-5f 8', Posaune (anche: Trombone) 8', Gemshorn (Cor de chamois) 8', Fugara 4', Octave 4', Rohrflöte (Flûte à cheminée) 4', Flûte octaviante 4', Nasard 5 1/3', Rauschquinte 2f 2 2/3', Mixtur 5-6f 2 2/3'.

Clavier 2 (expressif): Gamba major 16', Bordun 16', Fagott (Basson) 16', Principal 8', Portunalflöte 8', Seraphonflöte 8', Tuba mirabilis 8' (haute pression), Englisch Horn (Cor anglais) 8', Seraphongamba 8', Gedackt 8', Salicional 8', Principal 4', Seraphonflöte 4', Dolce 4', Nasard 2 2/3', Piccolo 2', Cornett-Mixtur 4f.

Clavier 3 (expressif): Quintatön 16', Geigenprincipal (Violon-Principal) 8', Schalmei (anche: Chalumeau) 8', Flûte harmonique 8', Spitzflöte 8', Quintatön 8', Aeoline 8', Vox Coelestis 8', Oboe (Hautbois) 8', Vox humana 8', Praestant 4', Dulciana 4', Progression harmonica 4f 2 2/3', Waldflöte 2'. Tremolo pour la Vox humana.

Clavier 4 (expressif): Lieblich Gedackt (Bourdon aimable) 16', Stillprincipal 8', Zartgedeckt (Bourdon doux) 8', Hohlflöte (Flûte creuse) 8', Rohrflöte (Flûte à cheminée) 8', Dolce 8', Clarinette 8', Traversflöte (Flûte traversière) 4', Harmonia aetheria 3f 2 2/3'.

Pedalier: Untersatz 32', Bombarde 32', Contrabass 16', Principalbass 16', Posaune (Trombone) 16', Violon 16', Harmonicabass 16', Subbass 16', Quintbass 10 2/3', Octavbass 8', Cello (Violoncelle) 8', Cornet 4f 8', Trompete 8', Gamba 16 (transmission), Fagott 16' (transmission), Bordun 16' (transmission), Seraphongamba 8' (transmission), Gedacktbass 8' (transmission), Viola 8' (transmission), Seraphonflöte 4' (transmission).

Quelques accessoires: II/I, III/I, IV/I, Super II/I, Super III/I, Super IV/I, Suboctav II/I, IV/III, III/II, IV/II, Super III/II, Super IV/II, Suboctav III/II, Super IV/IV. Boîte expressive et pédale expressive pour les claviers 2, 3 et 4. Il y 4 combinaisons libres et 5 combinaisons fixes. Il y a un Tuttikoppel. Une pédale de Crescendo.

[Se rappeler notre rubrique concernant les jeux de l'orgue: cliquer ici ].


•  Liens Internet divers:

    -  http://ursula.philippi.ro/de/die-sauer-orgel.html (lien pour cet orgue Sauer) avec sa composition des jeux,

    -  galerie de photos, cathédrale de Sibiu: voir ici et aussi ici,

    -  vue panoramique de la ville avec les sommets neigeux des Carpates méridionales: cliquer ici ,

    -  http://southfloridafilmmaker.com/sibiu-lutheran-cathedral-transylvania/ (galerie de photos et de l'orgue, ©),

    -  https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Sibiu_Evangelical_Organ.jpg (photo de l'orgue Sauer),

    -  http://www.evang.ro/hermannstadt/ (site Internet de cette église),

    -  page sur cet orgue restauré en 1997: cliquer ici (avec composition des jeux).


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché de cet orgue W. Sauer de la Cathédrale évangélique de Sibiu (Roumanie). [Crédit: //www.xs4all.nl/~twomusic/concerts/sibiu/index.html ].


Vue de la Cathédrale évangélique de Sibiu: ci-dessous, à droite

Vue de la Cathédrale évangélique de Sibiu. Crédit: //de.wikipedia.org/


Vue panoramique de la ville de Sibiu: ci-dessous, à droite

Vue panoramique de Sibiu avec les Carpates au fond. Crédit: //upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a8/Panoramic-Sibiu.jpg


Carte de Roumanie avec situation de Sibiu: ci-dessous, à droite

Carte de Roumanie montrant la situation de Sibiu. Crédit: //de.wikipedia.org/

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 VTX Webpme. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by VTX
Retour Homepage