WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Orgues > Les plus grandes orgues (monde) > Paris (Saint-Eustache, 101 jeux)
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Terminologie
Historique
Musée suisse de l’Orgue
Un orgue du temps de Bach: Pfaffroda
Les plus grandes orgues (monde)
Beauvais (cathédrale St-Pierre, orgue)
Berlin, la Philharmonie (orgue Schuke)
Cologne (cathédrale: 2 orgues en réseau)
Frankfurt-a./ Main (Dom, Grand Orgue)
Freiburg (en Brisgau; Münster)
Paris (Notre-Dame, orgue)
Paris (Saint-Eustache, 101 jeux)
Photos (St-Eustache)
Passau (Dom, orgue de 233 jeux)
Reykjavik (l'Hallgrimskirkja et l'orgue Klais)
Sibiu (Roumanie: orgue Sauer)
Sydney (Australie): Opera House
Tokyo (cathédrale St. Mary)
Ulm (Allemagne, cathédrale)
Vienne (Votivkirche, orgue Walcker)
Un facteur / un orgue (1)
Un facteur / un orgue (2)
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Paris (Saint-Eustache, 101 jeux)


Paris: église Saint-Eustache, Grand Orgue Van den Heuvel, 101 jeux

Grand Orgue Van den Heuvel (1989) à St-Eustache, Paris. Cliché personnel (nov. 2009)




•  L'église Saint-Eustache à Paris est un vaste édifice du 16ème siècle (style gothique/Renaissance). Des cérémonies et des concerts mémorables eurent lieu à St-Eustache, par exemple le baptême de Louis XIV, l'enterrement de Jean-Philippe Rameau, l'enterrement de la mère de Mozart... Pour nous l'occasion s'est présentée, en novembre 2009, de faire nos propres photos de cette remarquable église parisienne.

•  La première mention connue d'une église à l'emplacement de St-Eustache remonte à 1213. Il s'agissait d'une chapelle dédiée à Ste-Agnès. Cette chapelle devint église paroissiale en 1303, et fut dédiée à St-Eustache (une relique venue de la Basilique de St-Denis y fut vénérée). Saint-Eustache devint donc église paroissiale du quartier des Halles de Paris. L'agrandissement de l'église commença de 1434 à 1495. le financement eut lieu grâce à des commerçants du quartier. Un nouvel agrandissement eut lieu ensuite (pose de la première pierre de l'église actuelle en août 1532). Colbert fit une donation pour reconstruire la façade fragilisée par des travaux, vers 1665. La façade resta inachevée, malgré des travaux commencés en 1754. Actuellement encore, cette façade est inachevée et des projets de manquèrent pas, au 19ème siècle, pour tenter de terminer cette partie de l'église. En 1844, l'orgue fut incendié avec les 3 premières travées de la nef. La Commune de Paris (1871) entraîna des dégâts à l'église (campanile, chapelle de la Vierge). Des travaux de consolidation des combles et des contreforts furent alors entrepris. Saint-Eustache est l'une des grandes églises de Paris. Elle mesure 105 m de longueur et un peu plus de 33 m de haut sous les voûtes. Si l'architecture est de style gothique finissant, le décor est grandement de style Renaissance. La façade, reconstruite au 18ème s., ne fut jamais terminée. Les vitraux du choeur remontent à 1631 (Soulignac). Le maître-autel est l'oeuvre de l'architecte Baltard.

•  Les Orgues: de 1559 à ajourd'hui, plusieurs instruments se sont succédés à St-Eustache. On ne sait presque rien sur le premier orgue. L'orgue de facture classique de l'église de St-Germain-des-Prés fut attribué à St-Eustache (cet orgue de St-Germain-des-Prés fut démonté par François-Henri Clicquot et transféré à St-Eustache). Cet instrument classique français fut remanié par les facteurs Daublaine-Callinet, puis malheureusement incendié en 1844 (pour un exemple d'orgue Daublaine-Calinet, voir l'orgue de la cathédrale de Saint-Claude dans le Jura). L'orgue fut reconstruit par le facteur Ducroquet, en 1854, dans un immense buffet planifié par l'architecte V. Baltard (18 m de haut sur 10.50 m de large). Baltard fut également chargé de refaire l'ornementation intérieure de l'église (chaire, maître-autel). L'orgue Ducroquet fut inauguré en mai 1854 par César Franck. Le buffet fut, selon certains, dénaturé par une restauration en 1978. En 1985, la Ville de Paris met en place une compétition européenne pour reconstruire l'orgue de St-Eustache, grâce aussi à l'impulsion de l'organiste Jean Guillou, titulaire. C'est finalement la manufacture néerlandaise des frères Van den Heuvel (Dordrecht) qui obtient le chantier. Commencée en 1986, la construction du nouvel orgue fut achevée en été 1989 (inauguration en septembre 1989, par J. Guillou). Cet orgue est donc neuf à l'exception du buffet historique et ses tuyaux de Montre + quelques jeux réutilisés comme le Cor de Basset 8' (jeu offert par le fameux facteur anglais Henry Willis à l'organiste Joseph Bonnet, organiste à St-Eustache de 1906 à 1943). L'orgue de St-Eustache a représenté, au 20ème siècle, l'un des premiers instruments construits dans une grande église européenne avec un système de doubles consoles: la console en tribune avec traction mécanique et la console mobile, dans la nef, avec une transmission électrique/électronique. La transmission mécanique de la console en tribune est directe pour le Positif et le Grand Orgue, et mécanique avec assistance de machines ou leviers Barker pour les autres divisions de l'instrument. La machine Barker, introduite essentiellement par Cavaillé-Coll au 19ème s., est un dispositif pneumatique d'aide à la traction mécanique pure, lorsque l'orgue devient important et que les jeux se multiplient (effort mécanique toujours plus important). Une particularité de cet orgue: il est l'un des rares instruments à posséder, dans sa composition, 3 jeux d'anche de 32 pieds. La console en tribune est disposée entre le Positif de dos et le Grand Buffet.  

[Renseignements pour Barker sous: un lien interne et sous ce lien vers Wikipedia ]. 

•  L'orgue de St-Eustache est donc un instrument restant dans la tradition de la traction mécanique assistée par machine Barker, pour ce qui est de sa console fixe. L'apport de l'électronique a permis d'accéder à une console mobile dans la nef et à certains développements subtils comme un système d'enregistrement digital avec appareil vidéo et à un ensemble de combinaisons ajustables des jeux.

A remarquer aussi que le buffet actuel est haut de 18 m et que des escaliers internes, dans l'instrument, permettent d'accéder à tous les niveaux de la partie instrumentale de l'orgue (accord, nettoyage, harmonisation...).


•  Composition de l'orgue de St-Eustache (selon le site des facteurs Van den Heuvel, consulté en 2009):

Clavier 1 (Positif de dos): Quintaton 16', Montre 8', Salicional 8', Unda-Maris 8', Bourdon 8', Prestant 4', Flûte à fuseau 4', Nasard 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Larigot 1 1/3', Septième 1 1/7', Fourniture 5r 2', Cymbale 2r 1/3', Douçaine 16', Trompette 8', Cromorne 8', Clairon 4'.

Clavier 2 (Grand-Orgue): Montre 32', Montre 16', Principal 8', Flûte à cheminée 8', Prestant 4', Flûte 4', Doublette 2', Grande Fourniture [32'] 4-8r 2 2/3', Plein-Jeu 4-5r 1', Sesquialtera 2r 2 2/3' + 1 3/5', Violoncelle 8', Grosse Flûte 1-2r 8', Grand Cornet 3-5r, Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4'.

Clavier 3 (Récit expressif): Flûte à cheminée, Principal 8', Cor de nuit 8', Octave 4', Plein-Jeu 6r 2 2/3', Basson-Hautbois 8', Voix Humaine 8', Flûte traversière 8', Viole de Gambe 8', Voix céleste 8', Flûte octaviante 4', Octavin 2', Carillon 3r 2 2/3' + 1 3/5' + 1', Contrebasson 32', Bombarde 16', Trompette harmonique 8', Clairon harmonique 4'.

Clavier 4 (Grand-Choeur): Violonbasse 16', Bourdon 16', Diapason 8', Principal 4', Plein-Jeu harmonique [16'] 2-8r 2', Flûte majeure 8', Violon 8', Grande Quinte 5 1/3', Flûte conique 4', Grande Tierce 3 1/5', Quinte 2 2/3', Grande Septième 2 2/7', Fifre 2', Grande Neuvième 1 7/9', Clarinette 16', Cor de Basset (ancien, de Willis) 8', Tuba Magna 16', Tuba mirabilis 8', Cor harmonique 4'.

Clavier 5 (Solo): Flûte harmonique 8', Flûte octaviante 4', Nasard harmonique 2 2/3', Octavin 2', Tierce harmonique 1 3/5', Piccolo harmonique 1', Harmoniques 3r 1 1/3' + 1 1/7' + 8/9', Ranquette (anche, proche de la Régale) 16', Chalumeau 8', Trompeteria 2r (C 8' + 4', c1 16' + 4', c2 32' + 16'), Trompette en chamade 1-3r 8'.

Pédale: Principale-Basse 32' (en bois), Flûte 16' (en bois), Contrebasse 16' (en bois), Soubasse 16' (en bois), Grande Quinte 10 2/3' (en bois, ouverte), Flûte 8' (en bois), Violoncelle 8', Grande Tierce 6 2/5', Quinte 5 1/3', Flûte 4' (en bois), Flûte 2', Théorbe 2r 4 4/7' + 3 5/9', Mixture 5r 4', Contre-Bombarde 32' (en métal), Contre-Trombone 32' (en bois), Bombarde 16', Basson 16', Trompette 8', Baryton 8', Clairon 4'.

Accessoires principaux: tirasses = Positif, GO, Réc., Grand-Choeur, Solo. Crescendo général. Expression au Récit. Copula Pos./GO, copula Réc./GO, copula Grand-Choeur/GO, copula Solo/GO, copula Pos./Réc., copula Solo/Réc. Octaves graves du GO, octaves graves du Récit, octaves graves du Grand-Choeur, octaves graves du Solo. Appel de la Machine (Barker) pour le GO. Trémolo: Pos., Réc., Solo. Accessoires à la console de la nef uniquement: Sostenuto Pos., Réc., Solo. Tirasse Récit en 4'. Tirasse Grand-Choeur en 4'. Copula Réc./Pos., Solo/Grand-Choeur, Alto Grand-Choeur/GO, et Soprano Solo/GO. 20 combinaisons générales et 3 combinaisons de divisions, ensemble avec 20 niveaux de mémoire pour les 2 consoles. Programme de Crescendo orchestral et programme de Crescendo normal jusqu'au "full organ". Tutti réversible. La traction est mécanique avec Machine Barker pour la Pédale, le GO (ad libitum), Réc., Grand-Choeur, Solo. Le tirage des jeux est électronique.

[Se rappeler notre rubrique sur les jeux de l'orgue: cliquer ici ].  


•  Différents liens Internet à consulter:

http://www.saint-eustache.org/ (site de St-Eustache),

-  monographie sur l'église: cliquer ici ,

-  http://pagesperso-orange.fr/argos.orgues/ (Association pour le Rayonnement des Grandes Orgues de l'Eglise St-Eustache),

-  page de cet orgue dans le site Van den Heuvelcliquer ici , avec composition exacte et complète, 

http://www.orgue-saint-eustache.com/ (site sur l'orgue de St-Eustache et sur J. Guillou),

http://orgue.free.fr/eustache.html (composition actuelle de l'orgue de St-Eustache),

http://www.saint-eustache.org/14-plandusite/215-orgue2 (un site important),

-  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/seustachep.html (monographie de l'orgue avec sa composition),

-  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/seustachep1.html (photos de l'église, de l'orgue, des consoles),

http://www.abbaye-saint-benoit.ch/voragine/tome03/162.htm (lien pour le saint Eustache),

http://www.saint-eustache.org/histoire-et-patrimoine/patrimoine-artistique (patrimoine artistique),

-  autre patrimoine: cliquer ici . Visite de l'orgue avec audition: voir ici.



•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel (de novembre 2009) du Grand Orgue de St-Eustache à Paris (1989, facteurs Van den Heuvel). Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Les autres clichés personnels de cette église figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte .


Elévation des voûtes de St-Eustache: ci-dessous, à droite

Elévation des voûtes de St-Eustache, vers le choeur. Cliché personnel (nov. 2009)


Vue extérieure de l'église Saint-Eustache à Paris: ci-dessous, à droite

Eglise St-Eustache à Paris. Cliché personnel (nov. 2009)


Situation de St-Eustache dans Paris: ci-dessous, à droite

Plan du quartier des Halles avec St-Eustache, Paris. Crédit: www.voyagesphotosmanu.com/visites_halles_paris.html

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 VTX Webpme. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by VTX
Retour Homepage