WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Compositeurs (orgue) > Nicolas Jacques Lemmens (B)
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Bach, Carl-Philipp-Emanuel
Bach, Jean-Sébastien
Bach, Wilhelm Friedemann
Claude Balbastre (France)
John Blow, organiste anglais
Georg Böhm (D)
Joseph Bonnet (France)
Dietrich Buxtehude
William Byrd, Angleterre
Jacques Charpentier (F)
Louis-Nicolas Clérambault
Michel Corrette
Jean-François Dandrieu (F)
Louis-Claude Daquin
Jeanne Demessieux (France)
Jacques Duphly
Rolande Falcinelli (F)
Girolamo Frescobaldi
Johann Jakob Froberger
Johann-Joseph Fux
Giovanni Gabrieli
Orlando Gibbons (GB)
Nicolas Gigault
Eugène Gigout (France)
Nicolas de Grigny, France
Guilmant, Felix-Alexandre (F)
Haendel, Georg-Friedrich
Gilles Jullien (Chartres)
Johann Kuhnau
Guillaume Lasceux
Nicolas Lebègue
Louis-James-Alfred Lefébure-Wély
Jean-Pierre Leguay (F)
Nicolas Jacques Lemmens (B)
Gaston Litaize (F)
Louis Marchand
Johann Mattheson (D)
Félix Mendelssohn-Bartholdy (D)
Georg Muffat
Jean-Baptiste Nôtre
Johann Pachelbel
Michael Praetorius
Max Reger (Allemagne)
Johann-Adam Reincken
François Roberday
Jan Pieterszoon Sweelink
Jean Titelouze
Charles Tournemire (France)
Louis Vierne, compositeur français
Charles-Marie Widor
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Nicolas Jacques Lemmens (B)


Nicolas Jacques Lemmens, organiste et compositeur belge (1823 - 1881)

Orgue Cavaillé-Coll de St-Vincent-de-Paul à Paris. Crédit: www.uquebec.ca/musique/orgues/france/





•  L'organiste et compositeur belge Nicolas Jacques Lemmens est né à Zoerle Parwijs en janvier 1823 et décédé à Linterport (près de Malines) en janvier 1881. Il fut formé par son père, lui-même organiste. Il fut organiste dès l'âge de onze ans. Il travailla à Bruxelles avec F.J. Fétis et, en 1846, grâce à un appui gouvernemental, avec le grand organiste A. F. Hesse, héritier, selon certains musicologues, d'une certaine tradition de J.S. Bach.

[François-Joseph Fétis: claveciniste, violoniste, il a étudié le piano avec Boieldieu au Conservatoire de Paris. Il était d'origine belge et vécut de 1784 à 1871. Il publia une grande Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique. Il fut l'un des premiers grands défenseurs des chefs-d'oeuvre musicaux du passé].

[Adolf Friedrich Hesse: organiste et compositeur allemand (1809 - 1863), fils d'un facteur d'orgues. Il fut l'élève des organistes F.W. Berner et Ernest Köhler. Hesse était un organiste très admiré en Allemagne. Il a inauguré les orgues de l'église St-Eustache à Paris, en 1844].

Lemmens, à partir de 1849, fut professeur d'orgue au Conservatoire de Bruxelles. Il se marie, en 1857, avec la cantatrice anglaise Hélène Sherrington, et part se fixer à Londres. Toutefois, il continue ses tournées européennes, notamment à Paris où il se produisit sur les Grandes Orgues de l'église de la Madeleine (Cavaillé-Coll), de Saint-Vincent-de-Paul (Cavaillé-Coll), de St-Eustache. Sa véritable vocation se précisa lors de la fondation de l'Ecole de Musique religieuse belge à Malines, en août 1878. Cette école formait et élevait à tous les degrés des organistes, des Maîtres de chapelle et des chantres. Lemmens est considéré comme l'un des principaux artisans du renouveau de la musique de J.S. Bach. Il eut comme élèves, notamment, A. Guilmant et C.M. Widor.


•  Principales oeuvres: Dix Improvisations pour orgue dans le style sévère et chantant (1848); Nouveau Journal d'Orgue à l'usage des organistes du culte catholique (éditions sur 3 années); des Pièces pour piano (1856); Ecole d'Orgue basée sur le plain-chant romain (1862); des Pièces pour l'harmonium, pour l'orgue expressif (1864, 1865); un Offertoire à trois voix (1866); six Voluntaries pour harmonium (Londres, 1867); Prélude et Postlude pour le Magnificat (orgue, 1874); des Sonates pour orgue (1876); un Stabat Mater for four voices, set to music by G. Rossini, accompagnements arrangés pour piano et harmonium (1878); publication: Du Chant Grégorien, sa Mélodie, son Rythme, son Harmonisation (1886). A titre posthume: Musique d'Orgue (1883); Chants liturgiques avec accompagnement d'orgue (1884); Messes et Motets en style moderne et chantant (1886).


•  Evoquer ici l'organiste et compositeur N.J. Lemmens, c'est pour nous l'occasion de mettre en évidence l'orgue Cavaillé-Coll de l'église Saint-Vincent-de-Paul à Paris. Lemmens se fit entendre, en effet, à plusieurs reprises sur cet instrument important durant le mois de février 1852, l'instrument ayant été inauguré le 26 janvier 1852. L'église Saint-Vincent-de-Paul à Paris est un édifice important du 19ème siècle à Paris. Elle adopte le plan de certaines basiliques romaines. Elle a été débutée en 1824 (architecte Jean-Baptiste Lepère). Les travaux, retardés par manque d'argent, s'achèvent en 1844.

Les orgues: le Grand Orgue Cavaillé-Coll sort des ateliers en 1851 (3 claviers de 56 notes, un pédalier de 25 marches, 47 jeux). Il fut donc inauguré en 1852. Cet instrument comprend, à l'époque, l'une des rares applications en France du sommier à pistons (inventé par Walcker). Le buffet occupe l'espace autour de la rosace de la façade. Le buffet de gauche comprend le Positif, le Récit, le sommier d'UT de la Montre du Grand Orgue + le sommier d'UT de la Pédale. Le buffet de droite comprend le sommier d'UT dièze de la Montre du Grand Orgue et les sommiers des autres jeux du Grand Orgue (basses et dessus) + le sommier d'UT dièze de la Pédale. Cet orgue sera restauré par Cavaillé-Coll en janvier 1859. Cet instrument fut restauré enfin par J. Hermann et Danion-Gonzalez en 1970. Une dernière intervention eut lieu en 1990 par le facteur Hedelin. Actuellement, les claviers comptent 61 notes et le pédalier 32 marches. La traction est devenue électrique. Intervention récente du facteur Dargassies en 2009/2010 (4ème clavier).  


•  Composition actuelle du Grand Orgue de Saint-Vincent-de-Paul, Paris [selon le site paroissial et suite aux récents travaux du facteur Dargassies]:

Grand-Orgue avec Bourdon 16', Bourdon 8', Flûte harmonique 8', Salicional 8', Flûte 4', Prestant 4', Quinte 2 2/3', Octavin 2', Tierce 1 3/5', Fourniture V, Cymbale III; (GO/16). 

Positif expressif avec Bourdon 16', Bourdon 8', Flûte harmonique 8', Salicional 8', Principal 8', Unda maris 8', Principal 4', Flûte douce 4', Quinte 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Larigot 1 1/3', Plein-Jeu IV, Trompette 8', Clairon 4', Cromorne 8; (POS./16). 

Récit expressif avec Quintaton 16', Bourdon 8', Diapason 8', Flûte harmonique 8', Gambe 8', Voix céleste 8', Principal 4', Flûte octaviante 4', Nazard 2 2/3', Octavin 2', Tierce, Plein-Jeu V, Cymbale IV, Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4', Cor anglais 8', Voix humaine 8', Trémolo; (REC./16, REC./4, Annul. 8).

Clavier de Bombarde avec Montre 16', Montre 8', Grosse Quinte, Grosse Tierce, Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4', Basson 8'; (BOMB./16, BOMB./4, Annul. 8). 

Pédale: Bourdon 32', Soubasse 16' (extension), Bourdon 8' (extension), Flûte 16', Flûte 8', Flûte 4', Gambe 16', Gambe 8' (extension), Gambe 4' (extension), Plein-Jeu V, Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4'.

Tous accouplements. Accouplements en 8 et GO/BOMB. 8, POS./GO 16, REC./GO 16, BOMB./GO 16, REC./GO 4, Sostenuto, Soprano IV/I, coupure pédale. Combinateur, expression sur POS. et REC. Pédale de Crescendo. Transmissions électriques.   


•  Quelques liens Internet:

     -  http://www.culture.gouv.fr/culture/cavaille-coll/fr/lemmens.html (page sur Lemmens), 

     -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques-Nicolas_Lemmens (page sur Lemmens), 

     -  site spécifique sur Lemmens: cliquer ici

     -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/svincentpp.html (St-Vincent-de-Paul, Paris), 

     -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/svincentpp1.html (St-Vincent-de-Paul, photos), 

     -  page sur St-Vincent-de-Paul à Paris: cliquer ici ,

     -  http://www.musimem.com/st-vincent-dp.htm (les titulaires de St-Vincent-de-Paul), 

     -  http://www.paroissesvp.fr/spip.php?article86 (les orgues dans le site de la paroisse), 

     -  http://orgue.free.fr/a10o6.html (les Grandes Orgues de St-Vincent-de-Paul) [sans les interventions de Dargassies en 2009/2010: 4ème clavier], 

     -  http://lngory.free.fr/Hedelin/WinPatrolLog.html (note sur M. Hedelin, un des derniers facteurs qui se sont occupés des orgues de St-Vincent-de-Paul),

     -  http://commons.wikimedia.org/wiki/File:EgliseSCPgrandesOrgues.JPG  (vue du grand orgue de St-Vincent-de-Paul),

     -  nef de cette église parisienne: cliquer ici.


•  Ci-dessus, en guise de vignette de cette page, nous mettons un cliché du Grand Orgue de St-Vincent-de-Paul à Paris. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. [Source: www.uquebec.ca/musique/orgues/france/ ].


Vue de l'église St-Vincent-de-Paul: ci-dessous, à droite

Façade de l'église St-Vincent-de-Paul, Paris. Crédit: //fr.wikipedia.org/

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]   


 
 
© 2007 VTX Webpme. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by VTX
Retour Homepage