WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Suisse > Soleure, canton > Egerkingen (église St-Martin)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Appenzell, canton et ville
Argovie, canton
Bâle-Campagne, demi-canton
Bâle-Ville, demi-canton
Berne, canton
Fribourg, canton
Genève, canton
Glaris, canton
Grisons, canton
Jura, canton
Lucerne, canton
Neuchâtel, canton
Nidwald, demi-canton
Obwald (demi-canton): Engelberg
Obwald (demi-canton): autres lieux
St-Gall, canton
Schaffhouse, canton
Schwyz (Schwytz), canton
Soleure, canton
Aetingen (égl. réformée, orgue)
Balsthal (église réformée)
Beinwil (monastère)
Biberist (église St. Marien)
Egerkingen (église St-Martin)
Photos (Egerkingen)
Erschwil (orgue Brosy, 1788)
Grenchen (Granges: église St-Eusèbe)
Grenchen (Granges: Zwinglikirche)
Herbetswil (orgue R. Steiner)
Kappel (église, orgue Kuhn)
Lüsslingen (orgue R. Steiner)
Lüterkofen-Ichertswil: égl. réformée
Mariastein (abbaye bénédictine)
Messen: église, orgue, vitraux
Mümliswil (église, orgue Willisau)
Niedergösgen (Schlosskirche)
Oberdorf (Wallfahrtskirche)
Oensingen (église St. Georg)
Olten (église cathol.: St. Martinskirche)
Olten (église réformée Friedenskirche)
Ramiswil (église, orgue Ayer)
Rodersdorf (église, orgue R. Steiner)
Seewen (église St-Germain)
Soleure (cathédrale, orgues)
Soleure (église des Franciscains)
Soleure (église des Jésuites)
Soleure (église réformée principale)
Soleure (la Marienkirche, orgue, vitraux)
Winznau (église St. Karl, orgue Mathis)
Tessin, canton
Thurgovie, canton
Uri, canton
Valais, canton
Vaud, canton
Zoug, canton
Zurich, canton
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Egerkingen (église St-Martin)


Egerkingen (canton de Soleure): église Saint-Martin, orgue Kuhn

Vue de l'orgue Kuhn (1984) de l'église St-Martin d'Egerkingen. Cliché personnel (mai 2010)






•   Au début du mois de mai 2010, nous avons visité l'église Saint-Martin d'Egerkingen (canton de Soleure).

•   Le site d'Egerkingen est très ancien. On y a fait des découvertes remontant au Néolithique. Près de l'église actuelle, on a fait des fouilles mettant en évidence des restes architecturaux romains plutôt disséminés. L'église repose sur des bases carolingiennes. Des fondations romaines ont été aussi mises en évidence. La première mention de l'église d'Egerkingen remonte à 1294, avec la dédicace de Saint-Martin. Le premier édifice remonte donc à l'époque romane tardive, ce qui se voit bien encore au niveau de la tour actuelle assez trapue. La base du clocher comprend une chapelle d'essence romane qui se trouve derrière le maître-autel baroque actuel. Cette superbe chapelle comprend les fonts baptismaux et on y découvre quelques bribes de peintures murales assez anciennes. En 1567, la tour fut surélevée. C'est de cette époque que date la peinture murale représentant Saint Konrad (ou Conrad) et qui orne une paroi de la chapelle derrière le maître-autel. En 1604, trois autels sont consacrés ainsi que le cimetière. En 1707 à 1708: transformation et agrandissement de l'édifice (époque baroque). Après 1760: le maître-autel en provenance de la cathédrale Saint-Ours de Soleure est installé à Egerkingen. En 1779, les fonts baptismaux, provenant de l'église franciscaine de Soleure, sont installés à Egerkingen. En 1834: construction de la chaire. En 1924: une transformation de l'édifice eut lieu (par l'architecte soleurois Eugen Studer); la nef est prolongée vers l'ouest. En 1933: installation de nouvelles cloches. En 1945: rénovation du choeur suivie, en 1947-48, d'une rénovation de la nef. De 1981-82: restauration complète de l'édifice (architecte F. Schmid de Rapperswil). En 1984: installation et inauguration du nouvel orgue Kuhn, lequel remplaçait un orgue précédent, également de la Manufacture Kuhn.

•   L'église Saint-Martin d'Egerkingen, un chef-d'oeuvre pour qui la visite attentivement, comprend donc des étapes de construction successives: carolingiennes, romanes, baroques. Le pas décisif de l'édification remonte, toutefois, à 1707-08. On est alors à l'époque baroque pure. La grande restauration de 1981-82 a permis de redonner à l'édifice ses caractéristiques essentiellement baroques. Le plafond porte une grande peinture représentant le couronnement de Saint-Martin (peinture réalisée en 1982 par l'artiste W. Huwiler de Ruswil). L'autel secondaire gauche est une expression typique du style rococo. La grande peinture qui orne cet autel représente Marie comme consolatrice et médiatrice des mourants et des âmes aux portes du Purgatoire (Bruderschaft Maria zum Trost). Cette peinture pourrait dater du début du 18ème s. L'autel secondaire droit porte une peinture représentant une Descente de croix. La chaire est une réalisation de 1834 (sculpteur Urs Josef Sesseli d'Oensingen). Le maître-autel est de style baroque et provient de l'ancienne cathédrale St-Ours de Soleure qui fut démolie en 1762 (pour être reconstruite en style néo-classique à partir de 1763). La peinture de l'autel est une réalisation d'un peintre allemand (1775: représentation de Saint-Martin). Au mur gauche (nord) de la nef, en entrant, on remarque une statue de Marie avec l'enfant Jésus. Cette statue fut utilisée lors de processions (elle est l'oeuvre du sculpteur soleurois Peter Fröhlicher: 1663-1725). En face, au mur sud, figure une statue de St-Christophe portant le Christ enfant.  

•   L'orgue Kuhn: l'orgue actuel est un superbe instrument de la Manufacture Kuhn (Männedorf) inauguré en 1984. Il a succédé à un autre orgue Kuhn (de 1926), lequel était doté d'une composition très romantique. 


•   Composition de l'orgue Kuhn d'Egerkingen, église St-Martin (selon le site Internet de la Manufacture):

I. Hauptwerk (Grand-orgue): Praestant 8', Hohlflöte (Flûte creuse) 8', Bourdon 8', Octave 4', Rohrflöte (Flûte à cheminée) 4', Sesquialtera 2r 2 2/3', Octave 2', Mixtur 4r 1 1/3', Dulcian 8'.

II. Schwellwerk (Récit): Rohrflöte 8', Gambe 8', Nachthorn (Cor de nuit) 4', Nazard 2 2/3', Octave 2', Trompete 8', Tremulant.

Pedal: Untersatz 16', Octave 8', Gedacktpommer (genre de Bourdon) 8', Octave 4', Fagott (Basson) 16', Zinke (anche proche de la Trompette) 8'.

Sommiers à coulisses, traction mécanique des notes et jeux. Inauguration en septembre 1984.

[Se rappeler notre rubrique concernant les noms des jeux de l'orgue: cliquer ici ]. 


•   Liens Internet:

    -  http://de.wikipedia.org/wiki/Egerkingen (lien Wikipedia en allemand, mieux développé),

    -  lien essentiel concernant l'histoire de cette église (en allemand); bien développé: cliquer ici (fichier PDF),

    -  http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F1057.php (lien historique en français),

    -  lien direct dans le site Internet Kuhn avec cet orgue: cliquer ici


•   Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel de l'orgue Kuhn (1984) de l'église St-Martin d'Egerkingen (canton de Soleure). Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte.


Vue intérieure de l'église: ci-dessous, à droite

Vue intérieure de l'église. Cliché personnel (mai 2010)


Vue intérieure en direction de l'orgue: ci-dessous, à droite

Vue intérieure en direction de l'orgue. Cliché personnel (mai 2010)


Vue extérieure de l'église St-Martin: ci-dessous, à droite

Vue de l'église St-Martin, Egerkingen. Cliché personnel (mai 2010)


Vue du maître-autel baroque provenant de l'ancienne cathédrale de Soleure: ci-dessous, à droite

Vue du superbe maître autel baroque. Cliché personnel (mai 2010)


Vierge à l'enfant (statue de procession de Peter Fröhlicher: 1663-1725): ci-dessous, à droite

Vierge à l'enfant baroque (de P. Fröhlicher). Cliché personnel (mai 2010)


Emplacement géographique d'Egerkingen: ci-dessous, à droite

Emplacement géographique d'Egerkingen. Crédit: //fr.wikipedia.org/

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage