WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Suisse > Soleure, canton > Oberdorf (Wallfahrtskirche)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Appenzell, canton et ville
Argovie, canton
Bâle-Campagne, demi-canton
Bâle-Ville, demi-canton
Berne, canton
Fribourg, canton
Genève, canton
Glaris, canton
Grisons, canton
Jura, canton
Lucerne, canton
Neuchâtel, canton
Nidwald, demi-canton
Obwald (demi-canton): Engelberg
Obwald (demi-canton): autres lieux
St-Gall, canton
Schaffhouse, canton
Schwyz (Schwytz), canton
Soleure, canton
Aetingen (égl. réformée, orgue)
Balsthal (église réformée)
Beinwil (monastère)
Biberist (église St. Marien)
Egerkingen (église St-Martin)
Erschwil (orgue Brosy, 1788)
Grenchen (Granges: église St-Eusèbe)
Grenchen (Granges: Zwinglikirche)
Herbetswil (orgue R. Steiner)
Kappel (église, orgue Kuhn)
Lüsslingen (orgue R. Steiner)
Lüterkofen-Ichertswil: égl. réformée
Mariastein (abbaye bénédictine)
Messen: église, orgue, vitraux
Mümliswil (église, orgue Willisau)
Niedergösgen (Schlosskirche)
Oberdorf (Wallfahrtskirche)
Photos (Oberdorf)
Oensingen (église St. Georg)
Olten (église cathol.: St. Martinskirche)
Olten (église réformée Friedenskirche)
Ramiswil (église, orgue Ayer)
Rodersdorf (église, orgue R. Steiner)
Seewen (église St-Germain)
Soleure (cathédrale, orgues)
Soleure (église des Franciscains)
Soleure (église des Jésuites)
Soleure (église réformée principale)
Soleure (la Marienkirche, orgue, vitraux)
Winznau (église St. Karl, orgue Mathis)
Tessin, canton
Thurgovie, canton
Uri, canton
Valais, canton
Vaud, canton
Zoug, canton
Zurich, canton
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Oberdorf (Wallfahrtskirche)


Canton de Soleure, Oberdorf: l'église paroissiale et de pèlerinage, orgue Kuhn

Vue de l'orgue Kuhn (buffet Moser) de l'église d'Oberdorf. Cliché personnel (oct. 2008)





•  Lors d'une course dans la région soleuroise (en oct. 2008), nous avons visité l'église paroissiale et de pèlerinage d'Oberdorf, village situé à la proximité de Soleure, au pied du Weissenstein, sommet du Jura au-dessus de Soleure.

•  Bibliographie:

   -  Pfarr-und Wallfahrtskirche Oberdorf SO, Schweizerische Kunstführer, par Gottlieb Loertscher, Bern, 1984 (guide en allemand de 23 pages),

   -  divers liens Internet mentionnés ci-dessous.


•  L'église catholique et de pèlerinage d'Oberdorf (Pfarr- und Wallfahrtskirche Oberdorf) occupe un plateau du pied Sud du Weissenstein, l'un des sommets du Jura dominant Soleure. L'endroit a été occupé dès le 7ème siècle, comme en témoignent des sépultures mises à jour. Vers 740, il y avait une chapelle probablement dédiée à St. Michel.

En 1420, une nouvelle construction est signalée à cet endroit, construction dédiée à la Vierge Marie. La plus ancienne cloche du sanctuaire porte la date de 1423. C'est aussi de cette époque que date la représentation de la Vierge (statue) dans la chapelle à gauche de l'entrée. Au début du 16ème siècle, le sanctuaire fut agrandi: une nouvelle tour est élevée et la nef se prolonge dans l'axe Sud. Vers 1600, suite à la Contre-Réforme, un nouvel agrandissement de l'église d'Oberdorf devint nécessaire, en direction du Sud. Ces travaux furent menés par Antonio Gallo, d'origine lombarde. Ils travailla avec les artisans locaux également. Les travaux furent achevés en 1605, mais on eut encore recours à ce même Antonio Gallo (Anton Gall) pour agrandir la chapelle de la Vierge. Il ne reste que peu de chose de l'église gothique primitive (des murs et la tour). A la fin de 1615, l'espace intérieur agrandi reçut huit autels qui furent consacrés. Les stucs, particulièrement abondants et réussis à Oberdorf, sont l'oeuvre d'une famille de stucateurs, la famille du maître Michael Schmutzer. Ces stucs sont contemporains de ceux qui décorent l'église des Jésuites de Soleure et furent exécutés en étroite collaboration. Le sommet du clocher qui menaçait de s'effondrer fut reconstruit au 18ème siècle en style baroque rappelant la cathédrale de Soleure, ville voisine.

L'invasion française de 1798 n'épargna pas l'église d'Oberdorf. Des pièces du trésor furent pillées et perdues. La tribune de l'orgue, placée à droite de l'entrée date de 1892. Une restauration fut entreprise de 1955 à 1957. Elle permit d'éliminer les ajouts, pas toujours de très bon goût, que le 19ème siècle avait apportés.

L'intérieur de l'église d'Oberdorf frappe, dès l'entrée, par l'ampleur de sa voûte et par l'abondance des stucs de haute qualité (ces stucs furent exécutés vers 1676, par une Ecole bavaroise, l'Ecole de Wessobrunn).

Le maître-autel: primitivement et probablement, le maître-autel devait être l'autel qui est placé actuellement dans la chapelle de la Vierge (Wallfahrtskapelle), à gauche vers l'entrée de l'église. Nous en reparlerons un peu plus bas. Le maître-autel actuel, dans l'abside Sud, est essentiellement constitué d'un antependium remarquable (élément de décor ornant le devant d'un autel), avec, au-dessus, une toile importante, très remarquable, représentant l'Assomption. Cette toile est signée et datée: F. Stella Flandraeus Fecit 1604 (oeuvre du peintre flamand François Stella qui vécut à Rome, puis ensuite à Lyon. Vie: 1563 à 1605). Cette oeuvre majeure s'associe aux autres oeuvres peintes de l'église d'Oberdorf pour en faire un lieu privilégié de l'art religieux ancien.

Les autels latéraux (ou secondaires) remontent évidemment à l'époque baroque. L'autel droit comporte une oeuvre peinte datant probablement de l'époque des années 1600 (influence française). L'autel secondaire gauche est daté de 1679. Dans la chapelle de la Vierge (à gauche en entrant) on trouve donc ce qui fut, probablement, le maître-autel de l'église. Au centre, on admire une remarquable statue de la Vierge à l'Enfant du début du 15ème siècle (en bois).

D'autres toiles ou objets remarquables ornent encore ce très beau sanctuaire (des oeuvres des 15ème, 16ème et début 17ème siècles). La chaire, ornée de stucs, est également une oeuvre de l'Ecole de Wessobrunn (Bavière).

L'orgue: placé à droite à l'entrée, sur une tribune un peu imposante, trône un instrument très remarquable qui fut installé en cette église, par la Manufacture Kuhn (Männedorf) en 1956 (inauguration en 1957). Il est placé, de cette manière, dans l'axe de l'église primitive dont le choeur est l'actuelle Gnadenkapelle (chapelle de la Vierge). Le buffet de l'orgue est du facteur fribourgeois Joseph Anton Moser, en 1779 (père d'Aloys Mooser, auteur du grand orgue de la cathédrale St. Nicolas de Fribourg). Ce buffet se trouvait primitivement en l'église réformée d'Erlach (canton de Berne) et fut déplacé à Oberdorf en raison de transformations effectuées à l'église d'Erlach (abaissement du plafond, notamment). Le site Internet de la Manufacture Kuhn donne la composition de l'orgue d'Oberdorf, composition dont nous avons pu vérifier l'exactitude à la console (octobre 2008). L'itinéraire de ce buffet d'orgue Moser est très intéressant à connaître et, pour l'amateur d'orgues historiques, sa découverte à Oberdorf est hautement remarquable.


•  Composition de l'orgue Kuhn d'Oberdorf (1957) [composition vérifiée sur place en oct. 2008]:

Clavier 1 (Hauptwerk, Grand-Orgue): Principal 8', Gemshorn (Cor de chamois) 8', Oktav 4', Superoktav 2', Mixtur 4-5f 2', Schalmei (Chalumeau) 8'.

Clavier 2 (Positif intérieur): Koppel 8', Prestant 4', Gedecktflöte 4', Nazard 2 2/3', Flageolet 2', Terz (Tierce) 1 3/5', Zimbel (Cymbale) 3-4f 1'.

Pédalier: Subbass 16', Rohrgedackt (Bourdon à cheminée) 8', Principal 4'.

Accouplements: II/I, II/P, I/P. Sommiers à coulisses. Traction mécanique de notes et pneumatique des jeux. Inauguration en novembre 1957.


•  Liens Internet à consulter:

    -  http://www.oberdorf.ch/  (site Internet d'Oberdorf),

    -  http://www.oberdorf.ch/de/portrait/geschichte/,

    -  http://de.wikipedia.org/wiki/Oberdorf_SO (page en allemand sur Oberdorf),

    -  lien vers l'église d'Oberdorf: cliquer ici ,

    -  lien du site Kuhn pour l'ancien orgue d'Erlach (canton de Berne) dont le buffet Moser a "émigré" à Oberdorf: cliquer ici ,

    -  lien du site Kuhn pour l'orgue d'Oberdorf: cliquer ici ,

    -  http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F1155.php (histoire). 


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel (octobre 2008) de l'orgue Kuhn de l'église d'Oberdorf. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Les autres clichés personnels d'Oberdorf figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte. 



Une vue de l'église paroissiale d'Oberdorf: ci-dessous, à droite

Vue de l'église paroissiale baroque d'Oberdorf. Cliché personnel (oct. 2008)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage