WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Suisse > Soleure, canton > Beinwil (monastère)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Appenzell, canton et ville
Argovie, canton
Bâle-Campagne, demi-canton
Bâle-Ville, demi-canton
Berne, canton
Fribourg, canton
Genève, canton
Glaris, canton
Grisons, canton
Jura, canton
Lucerne, canton
Neuchâtel, canton
Nidwald, demi-canton
Obwald (demi-canton): Engelberg
Obwald (demi-canton): autres lieux
St-Gall, canton
Schaffhouse, canton
Schwyz (Schwytz), canton
Soleure, canton
Aetingen (égl. réformée, orgue)
Balsthal (église réformée)
Beinwil (monastère)
Photos (Beinwil)
Biberist (église St. Marien)
Egerkingen (église St-Martin)
Erschwil (orgue Brosy, 1788)
Grenchen (Granges: église St-Eusèbe)
Grenchen (Granges: Zwinglikirche)
Herbetswil (orgue R. Steiner)
Kappel (église, orgue Kuhn)
Lüsslingen (orgue R. Steiner)
Lüterkofen-Ichertswil: égl. réformée
Mariastein (abbaye bénédictine)
Messen: église, orgue, vitraux
Mümliswil (église, orgue Willisau)
Niedergösgen (Schlosskirche)
Oberdorf (Wallfahrtskirche)
Oensingen (église St. Georg)
Olten (église cathol.: St. Martinskirche)
Olten (église réformée Friedenskirche)
Ramiswil (église, orgue Ayer)
Rodersdorf (église, orgue R. Steiner)
Seewen (église St-Germain)
Soleure (cathédrale, orgues)
Soleure (église des Franciscains)
Soleure (église des Jésuites)
Soleure (église réformée principale)
Soleure (la Marienkirche, orgue, vitraux)
Winznau (église St. Karl, orgue Mathis)
Tessin, canton
Thurgovie, canton
Uri, canton
Valais, canton
Vaud, canton
Zoug, canton
Zurich, canton
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Beinwil (monastère)


Le monastère de Beinwil dans le canton de Soleure: un lieu magnifique

Vue de l'orgue R. Steiner (1988) de Beinwil. Cliché personnel (mai 2010)






•   Fin mai 2010, nous avons visité l'ancien couvent bénédictin de Beinwil dans le canton de Soleure.

•   On accède à Beinwil en prenant la route qui mène par Balsthal à Mümliswil et ensuite Ramiswil. Puis vient le col du Passwang et l'on arrive au site de Beinwil. On est, à Beinwil, dans l'un des hauts lieux de recueillement en Suisse. Pour comprendre le site actuel et son monument il faut en retracer l'histoire de manière un peu condensée.

•   Histoire: le site de Beinwil a révélé, lors de fouilles, des traces de vie datant du Néolithique. Mais l'existence du monastère remonte aux années 1100. Ce monastère fut fondé par des Bénédictins de Hirsau (en Forêt Noire). Neuf Frères furent mandatés pour fonder Beinwil. Les débuts de Beinwil furent florissants, mais le monastère resta toutefois de dimensions modestes. Son déclin commença vers l'an 1400, en raison de multiples pillages, incendies et dévastations. D'autre part, Beinwil se trouva mêlé aux rivalités politiques qui partagèrent les villes de Soleure et de Bâle. Il y avait aussi des rivalités entre l'aristocratie locale de la région de Balsthal et l'Evêché. L'abbé Esso, décédé en 1527, n'eut pas de successeur désigné. Le dernier moine décéda en 1554. C'est la ville de Soleure qui prit soin du monastère abandonné avec son patrimoine et ses engagements. A l'extinction de la lignée des comtes de Thierstein, Soleure acquit le protectorat sur le monastère délaissé. En 1589, la Ville de Soleure fit venir des moines depuis Einsiedeln pour rétablir la vie bénédictine à Beinwil. En 1633, le monastère de Beinwil avait pris une telle ampleur qu'il fut décidé de transférer ce couvent dans un site plus adapté, à savoir Mariastein, abbaye toute proche de la frontière française et non loin de Bâle. Cette opération fut définitivement menée en 1648. Mariastein est un grand centre de pèlerinage, encore actuellement, aux confins de la Suisse. En 1874, les biens du monastère de Beinwil devinrent propriété de l'Etat soleurois. Eglise et bâtiments furent remis à la paroisse de Beinwil et l'église devint paroissiale; la ferme attenante devint une propriété privée. En août 1978, un incendie dévasta l'église et maints objets liturgiques de grande valeur. Le Gouvernement soleurois décida de reconstruire le couvent dans son aspect de 1668. On fit l'acquisition de pièces originales d'époque baroque. Le maître-autel provient de Bellwald (Valais). Il date des environs de 1700 (sculpteur probable: Anton Sigristen de Glis, près de Brigue). En haut figurent les statues de sainte Madeleine et sainte Catherine; au centre de cet autel figure Vincent de Saragosse, patron du monastère. L'antependium (devant de l'autel) provient de l'atelier de Mariastein. Le plafond est peint de caissons en trompe-l'oeil. Les autels latéraux de la nefs proviennent de l'ancienne église du Noirmont (Jura). Les peintures qui les ornent sont issues de propriétés privées: Assomption de la Vierge et Crucifixion. La chaire est une reproductiuon exacte de celle qui fut détruite dans l'incendie. Les fouilles ont permis de faire les relevés de la basilique romane du 11ème s. Le cloître actuel est plus petit que celui datant du Moyen Âge. Les bâtiments de cette époque étaient aussi plus grands que les bâtiments actuels reconstruits. Tout a été complètement restauré dans le style baroque des 16-17èmes s. Le cloître est plafonné de bois et peint. Beinwil est devenu un site de paix et de rencontre: la Communauté oecuménique de Beinwil. Il est possible d'y résider quelque temps dans une atmosphère faite de silence et de recueillement. Une Fondation fut créée en 1980 à l'initiative de l'évêque de Bâle Anton Hänggi, décédé en 1994. Le site est visitable aux heures d'ouverture, dans le silence. Il y a des lieux propices au recueillement (crypte du couvent des Frères, par exemple).

•   L'orgue: l'instrument ancien fut détruit dans l'incendie. Actuellement, on peut admirer, en tribune, un magnifique orgue du facteur soleurois Roman Steiner (1988). Le buffet a été créé dans un style baroque s'intégrant parfaitement à l'ensemble de l'église. 


•   Composition de l'orgue R. Steiner du monastère de Beinwil [selon le site du facteur et contrôle en tribune]

Hauptwerk (Grand-orgue): Prinzipal 8', Spitzflöte 8', Bourdon 8', Suavial 8', Octave 4', Rohrflöte (Flûte à cheminée) 4', Quinte 2 2/3', Flöte 2', Mixtur 3f 2', Cornett 5f (depuis c') 8', Trompete 8'.

Rückpositiv (Positif de dos): Bourdon 8', Rohrflöte (Flûte à cheminée) 4', Nasat 2 2/3', Prinzipal 2', Terz (Tierce) 1 3/5', Quinte 1 1/3', Octave 1' (en réserve en 1988), Krummhorn (Cromorne) 8'.

Pedal: Subbass 16', Bourdon 8', Trompete 8' (transmission du GO).

Accouplements: I/II, II/P, I/P. Etendue des claviers: C-f'''. Etendue du pédalier: C-d'. Traction mécanique.


•   Liens Internet, brochure:

     -  brochure: Monastère de Beinwil / SO, opuscule de 19 pages édité, en 2002, par la Communauté Oecuménique du Monastère de Beinwil.

     -  http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F1176.php (texte historique),

     -  http://de.wikipedia.org/wiki/Beinwil_SO (texte en allemand),

     -  texte en français: cliquer ici

     -  panorama au Passwang: cliquer ici

     -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Metzerlen-Mariastein (page sur Mariastein),

     -  http://de.wikipedia.org/wiki/Passwang (le Passwang),

     -  http://peter-fasler.magix.net/public/SOProfile/so_beinwil_kath.htm (lien pour l'orgue). 


•   Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel (fin mai 2010) de l'orgue Roman Steiner du monastère de Beinwil (canton de Soleure). Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte.  


Vue intérieure de l'église du monastère: ci-dessous, à droite

Vue de la nef de l'église du monastère. Cliché personnel (mai 2010)


Vue du maître-autel baroque de l'église: ci-dessous, à droite

Maître-autel baroque de Beinwil. Cliché personnel (mai 2010)


Vue extérieure des bâtiments: ci-dessous, à droite

Vue extérieure du monastère. Cliché personnel (mai 2010)


Vue extérieure de l'église: ci-dessous, à droite

Vue extérieure de l'église. Cliché personnel (mai 2010)


Situation géographique de Beinwil: ci-dessous, à droite

Situation géographique de Beinwil. Crédit: www.boudry-historique.net/

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage