WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Suisse > Neuchâtel, canton > Serrières (temple, orgue neuf)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Appenzell, canton et ville
Argovie, canton
Bâle-Campagne, demi-canton
Bâle-Ville, demi-canton
Berne, canton
Fribourg, canton
Genève, canton
Glaris, canton
Grisons, canton
Jura, canton
Lucerne, canton
Neuchâtel, canton
Auvernier, le Temple
Les Bayards, Temple
Bémont Le, chapelle
Bevaix, le Temple
Bôle, temple, orgue, vitraux
Boudry, son Temple
Brenets, Les
Brévine, La
Buttes, orgue, vitraux
Cerneux-Péquignot, Le
Cernier, église catho.
Cernier, le Temple
Cernier: orgue privé d'étude
Chaux-du-Milieu, La
Chaux-de-Fonds, La
Coffrane, orgue, vitraux
Colombier, église catholique
Colombier, Temple
Corcelles (Temple, orgue, vitraux)
Cornaux (Temple, orgue, vitraux)
La Côtes-aux-Fées, orgue
Couvet, son Temple
Cressier, Entre-deux-Lacs
Dombresson (Temple: orgue, vitraux)
Enges, chapelle près de Lignières
Engollon, un chef-d'oeuvre
Les Eplatures (Temple, orgue Kuhn)
Fenin (Temple, orgue)
Fleurier (église catholique)
Fleurier (temple, orgue Kuhn)
Le Landeron, bourg, égl. cathol.
Le Landeron (Temple), Combes, Lignières
Locle, Le, Eglise cathol.
Locle, Le, Temple
Môtiers, Val-de-Travers
Neuchâtel, ville
Noiraigue (le Temple)
Peseux (Temple, orgue, vitraux)
Les Planchettes (orgue Garnier)
Ponts-de-Martel, Les (Temple, orgue)
Rochefort, le Temple
St-Aubin-Sauges (vitraux, orgue)
St-Blaise, église catholique
Saint-Blaise, temple
Saint-Martin (Chézard-St-Martin), Temple
Saint-Sulpice (Val-de-Travers)
Sagne, La, Temple, paysage
Savagnier, le Temple
Serrières (temple, orgue neuf)
Photos (Serrières)
Travers (Temple, orgue Goll)
Valangin, orgue, vitraux
Les Verrières, Temple de Meudon
Nidwald, demi-canton
Obwald (demi-canton): Engelberg
Obwald (demi-canton): autres lieux
St-Gall, canton
Schaffhouse, canton
Schwyz (Schwytz), canton
Soleure, canton
Tessin, canton
Thurgovie, canton
Uri, canton
Valais, canton
Vaud, canton
Zoug, canton
Zurich, canton
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Serrières (temple, orgue neuf)


Temple de Serrières, nouvel orgue espagnol inauguré en 2009

Vue de l'orgue espagnol neuf du Temple de Serrières. Cliché personnel (30 août 2009)





•  Le 30 août 2009, au Temple de Serrières (canton de Neuchâtel, Suisse), la Paroisse réformée invitait ses fidèles à participer au culte de dédicace du nouvel orgue de ce Temple (un instrument espagnol, oeuvre du facteur ibérique Joaquin Lois Cabello de Tordesillas, près de Valladolid). Durant l'après-midi parfaitement ensoleillé de ce dimanche 30 août, deux concerts furent donnés pour mettre en valeur ce nouvel instrument, tout à fait exceptionnel en Suisse romande et même bien loin à la ronde.

•  Un peu d'histoire sur le Temple de Serrières: nous reproduisons ici le texte du site de la Vie Protestante Neuchâteloise (site disparu en 2016), 

" Le temple de Serrières est le plus ancien lieu de culte à l’intérieur de la commune de Neuchâtel. Au VIIe siècle, un mausolée a en effet été adossé à des murs gallo-romains, puis transformé en église par l’ajout d’un choeur carré. L’église fut entièrement reconstruite au XIe ou au XIIe siècle. C’est de cette époque que date le clocher. C’est également au XIIe siècle, en 1178 exactement, qu’est mentionnée pour la première fois l’église Saint-Jean de Serrières dans une source écrite. Nous ne savons par grand-chose jusqu’aux travaux de 1666-67 entrepris sur les plans de Jonas Favre et qui visaient principalement à l’agrandissement du temple. L’intégration du clocher roman dans la façade ouest, de même que l’avant-toit en berceau datent de cette campagne de travaux. Dès lors, réparations et restaurations se sont succédées; les plus importantes ont modifié l’aménagement intérieur en 1877, agrandi la galerie et remis en état le plafond en 1889, créé une niche plate à l’est agrémentée d’un bas-relief de Paulo Rothlisberger, et remis au jour des fenêtres romanes en 1946. L’église est ornée de vitraux offerts par le famille Russ-Suchard en 1891, ainsi que d’un vitrail de Clément Heaton datant de 1903 ". 

•  Une originalité architecturale à Serrières: proche du Temple, on peut admirer une construction originale à savoir un minaret doré s'élevant au-dessus des toits du bourg ancien. Morceau d’Islam en terres neuchâteloises, cette petite mosquée est l’oeuvre de Philippe Suchard, chocolatier et passionné de voyages et d’exotisme. En 1865, le célèbre chocolatier fait ériger ce monument au sommet de sa maison. Les années filant, la demeure passe entre les mains de nombreux propriétaires et le minaret est laissé à l’abandon. Il est même transformé en cuisine ...En 1995, ce bâtiment original est racheté par un passionné de patrimoine. Grâce à lui, cette construction unique a été sauvée et restaurée, extérieurement dans un premier temps, puis intérieurement, par une intervention minitieuse récente et progressive. 

•  Le nouvel orgue du Temple de Serrières: voici un instrument exceptionnel, témoin unique de la facture ibérique traditionnelle dans notre coin de pays et même, probablement, en Suisse. Commençons par des repères techniques inspirés de l'ouvrage de référence suivant en notre possession: L'Orgue, Instrument et Musiciens, Bernard Sonnaillon, Office du Livre SA, Fribourg, 1984 (255 pages)

Quelques caractéristiques de la facture ibérique d'orgues: partant du tronc européen commun de l'orgue du 15ème siècle, l'Espagne développe un type d'orgue très personnel dont la principale caractéristique, dès les années 1560, sont les jeux coupés en Basses et Dessus, afin de permettre la mise en évidence d'une mélodie accompagnée. L'orgue ibérique, tout comme l'orgue italien, est avant tout un orgue à un clavier; le second clavier, s'il est présent, est fréquemment un Echo, et, plus rarement, un Positif pouvant être placé de différentes manières. La Pédale, à part de rares exceptions (ex.: Tolède, orgue de l'Empereur), ne comporte que quelques jeux de fonds (16' ou 8'), et / ou une tirasse, sur une étendue commune d'une octave. Dans les grandes cathédrales, deux instruments sont placés de part et d'autre du côro (espace proche du choeur), avec deux façades chacun, l'une sur la nef, l'autre vers le bas-côté correspondant. Autre trait caractéristique des ces orgues: les anches horizontales qui apparaissent durant la seconde moitié du 17ème siècle. Elles sont souvent même ajoutées à des buffets plus anciens.

Caractéristiques techniques essentielles:

   °  Sommiers (à registres) qui ont une disposition chromatique, et sont divisés en Basses (à gauche) et Dessus (à droite), ce qui implique des postages complexes pour alimenter les jeux de façade (Montre, anches horizontales) dont la disposition est le plus souvent symétrique.

   °  Ces sommiers comportent souvent plusieurs étages, raccordés par des porte-vents.

   °  Quelques jeux sont parfois isolés dans une boîte d'Echo munie d'un couvercle que l'organiste peut manier à sa guise: c'est la première forme technique rudimentaire d'une boîte expressive. Les orgues espagnols ont souvent une riche architecture en façade, avec des superpositions de groupes de tuyaux. Ces tuyaux groupés ne sont, souvent, qu'une décoration, la structure interne, malgré la remarquable ingéniosité de la réalisation, demeurant très simple. Dans l'orgue espagnol, les tuyaux d'un second clavier (Positif en Echo) se trouvent souvent disposés dans le soubassement de l'instrument (ces jeux ne sont pas expressifs, alors).

L'orgue ibérique se répandra en Amérique du Sud et dans d'autres missions et colonies espagnoles. La fascination qu'exercent les anches horizontales ne cessera d'agir sur les facteurs d'orgues étrangers des siècles qui suivirent.

•  L'orgue de Serrières: oeuvre d'un facteur espagnol de la région de Valladolid, Joaquin Lois Cabello, est un pur produit représentant la facture ibérique traditionnelle en Suisse. Le buffet est constitué de trois grandes tourelles, à façade plate, reliées par deux plates faces plus petites. A la base du buffet, au-dessus de la console en fenêtre, sont disposées les fameuses anches horizontales en deux rangées superposées. Au-dessous des chamades horizontales, on relève deux rangées de résonateurs d'une très belle Régale récupérée sur un orgue espagnol, démembré, et datant de 200 ans environ ! Sous ces 4 rangs horizontaux vient une console très simple à deux claviers et pédalier. Les jeux, divisés en Basses et Dessus, portent leur dénomination traditionnelle espagnole, dont nous donnons, ci-dessous, en annexe, une approche de traduction. Le pédalier est un peu plus étendu que les pédaliers historiques espagnols: il s'agit d'un pédalier correspondant à une disposition de type européen continental, avec un jeu, assez profond, de Basse (correspondant à peu près à une Soubasse). Cet instrument est vraiment magnifique et ses sonorités, très typiques de l'orgue ibérique, sont assez percutantes dans les anches, mais aussi remarquablement douces et chantantes dans les sons flûtés. Un programme musical très riche mettait en évidence tous les timbres de cet orgue: une première partie exécutée par le titulaire du lieu, l'organiste et concertiste Rodolfo Bellatti (oeuvres de Pedro de Arauxo, sonates de D. Scarlatti, et Litanies de Pablo Bruna); une 2ème partie consacrée à un Quintette du Padre Atonio Soler (1729-1783), avec quatre intsruments à cordes et orgue; une 3ème partie où l'organiste Guy Bovet développa toutes les possibilités de l'instrument, avec virtuosité, dans des oeuvres de A. de Cabezon, Francisco Correa de Arauxo, Sebastian Duron, José Lidon et Guy Bovet (Salamanca).

•  Nous avons relevé la composition de l'instrument à la console en énumérant les tirants de registres présents à gauche des claviers puis ceux à droite des claviers. La traduction suit après le descriptif. Pour cette traduction, que nous espérons la meilleure possible, nous nous sommes exclusivement inspiré des sources bibliographiques mentionnées dans notre rubrique des noms des jeux de l'orgue: cliquer ici .


•  Composition de l'orgue ibérique de Joaquin Lois Cabello du Temple de Serrières (relevée à la console, le 30 août 2009):

Tirants de registres à gauche des claviers: Lleno IV, Diezysetena, Quincena, Docena, Octava, Flautado de 13, Bajoncillo, Viejos. Diezynovena, Quincena, Tapadillo, Flautado tapado, (+ un tirant pour l'Octava corta ou Octave courte).

Tirants de registres à droite des claviers: Lleno IV, Diezysetena, Quincena, Docena, Octava, Corneta VI, Flautado de 13, Clarin, Viejas. Diezynovena, Quincena, Tapadillo, Flautado tapado. Contras de 26 (jeu de Pédale, Basse).

Accessoires: accouplement des claviers à Tiroir. Accouplements I/P et II/P par deux tirants manoeuvrés par le pied, au-dessus du Pédalier. Il y a un jeu de Chant d'oiseau (Vogelgesang: les tuyaux ont leur extrémité qui barbote dans un récipient d'eau).


•  [Composition: le site de M. Peter Fasler (Bâle) apporte un complément d'information publié sous son unique responsabilité (cliquer ici). A notre avis, il subsiste une incertitude pour le Corneta VI (ab cis'), traduit par Cornet V 8'].


•  Traduction des jeux de l'orgue espagnol de Serrières (essai basé sur nos sources bibliographiques): Lleno IV = Fourniture ou Plein-jeu de 4 rangs. Diezysetena = 17ème ou Tierce 1 3/5'. Quincena = 15ème ou Doublette 2' (Fifteenth). Docena = Duodecima ou Quinte 2 2/3'. Octava = Octave, ici un 4'. Flautado de 13 = Montre 8' (en façade) au timbre particulier de Principal à caractère espagnol (on entend bien l'amorce du départ du vent et du son). Bajoncillo = littéralement c'est le Basson: c'est le rang des Basses des tuyaux horizontaux supérieurs (en chamade). Viejos = littéralement, la " Voix des vieux ": ce sont les Basses de la fameuse Régale récupérée sur un orgue espagnol démonté et dispersé. La facture ibérique utilise volontiers le terme de Viejos pour la Basse de la Régale, et le terme Viejas pour le Dessus de la Régale  [voici, en anglais: Williams translates Viejas and Viejos as “ old women's voice ” and “ old men's voice ”, and describes them as regals with “stopped resonators of similar length for all pitches” and thin, nasal tone. Grove describes them as thin Vox humanas in Spanish organs around 1750, often found en chamade. Maclean describes Viejos and Viegas as the bass and treble portions, respectively, of an 8' Vox Humana. Wedgwood translates Viejos as “ the eyebrows ”, and says: “ The stop is said to derive its name from the shape of the cover or plug at the top of the pipe. (Hamilton's ‘Catechism of the Organ’). Citation de ce site: ici ] ”.  Pour l'orgue de Serrières, M. Guy Bovet a donné la première interprétation de la traduction, à savoir Viejas (= voix de vieilles dames) et Viejos (= voix de vieux hommes). Diezynovena = Larigot 1 1/3'. Quincena = voir ci-dessus. Tapadillo = c'est le Gedeckt allemand, à savoir le Bourdon (év. une Flûte à cheminée), de 4'. Flautado tapado = Flûte bouchée de 8' au son proche du Bourdon. Corneta VI = c'est un Dessus de Cornet de 6 rangs. Les facteurs espagnols utilisèrent beaucoup le Cornet de 5 rangs augmenté d'une petite quinte de 1 1/3'. Le Corneta VI est donc composé, en principe, de 8', 4', 2 2/3', 2', 1 3/5' et 1 1/3' (soit 6 rangs). [Pour le Cornet VI espagnol: cliquer ici ]. Clarin = Dessus de Trompette, ou de Clairon (jeu horizontal, en chamade). Viejas = Dessus de la Régale (voir ci-dessus sous Viejos). Contras de 26 = c'est la Basse profonde de la Pédale, en 16'. [Voici un lien essentiel pour comprendre les noms de jeux de l'orgue espagnol : cliquer ici ].


•  Quelques liens Internet:

     -  un orgue au Portugal, du facteur J. L. Cabello: voir ici,

     -  restauration d'un orgue espagnol (Salamanque) par ce facteur: voir ici ,

     -  site du facteur: http://www.joaquinlois.com/ (nouveau en 2013), 

     -  https://sites.google.com/site/orguesconcertscantonneuchatel/serrieres (Temple de Serrières),

     -  http://www.swisscastles.ch/Neuchatel/serrieres.html (le château de Serrières, ©),

     -  http://www.jf-dupont.com/organo%20chapelet.htm (lien vers un orgue de facture espagnole),

     -  caractéristiques des orgues espagnols: cliquer ici , et aussi cliquer ici ,

     -  exemple d'orgue espagnol; celui de la cathédrale de Séville: cliquer ici ,

     -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/espagne/grenade.html (orgue espagnol typique: cathédrale de Grenade),

     -  et ses photos: http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/espagne/grenade1.html .  


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel de l'orgue espagnol du Temple de Serrières (par J.L. Cabello), inauguré le 30.08.2009. Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte.

•  Composition de l'orgue en mise au point actuelle (2016)

Clavier principal: Flautado (Principal) de 8’, basses et dessus, Octava de 4’, basses et dessus, Docena (12ème = Quinte) de 2’2/3, basses et dessus, Quincena (15ème = Doublette) de 2’, basses et dessus, Diezysetena (17ème = Tierce) de 1’3/5, basses et dessus, Lleno (Plein Jeu), basses et dessus, Corneta de 8’, 7 tuyaux par note, dessus, Clarin (Trompette horizontale) de 8’, dessus, Bajoncillo (Clairon horizontal) de 4’, basses, Viejas (Régale appelée « vieilles femmes », de 16’, dessus (jeu du 18ème siècle, offert par le facteur), Viejos (Régale appelée « vieux hommes », de 8’, basses (jeu ancien, idem).

Clavier secondaire: (tous les jeux divisés en basses et dessus) = Violón (Bourdon) de 8’, Tapadillo (Flûte bouchée) de 4’, Quincena (Flûte) de 2’, Dezynovena (19ème = petite quinte flûtée) de 1’1/3.

Pédale: Contras (Soubasse) de 16’.

Tremblant, Rossignol, accouplement des claviers à tiroir, et des claviers au pédalier (cuillères), possibilité de jouer le clavier principal avec octave courte.


Vue du Temple de Serrières: ci-dessous, à droite

Vue du Temple de Serrières. Cliché personnel (août 2009)


Vue de la console de l'orgue espagnol de Serrières: ci-dessous, à droite

Console de l'orgue espagnol de Serrières. Cliché personnel (30 août 2003)


Vue du fameux minaret Suchard tout proche du Temple de Serrières: ci-dessous, à droite

Le minaret construit par Philippe Suchard sur sa maison de Serrières (1865). Cliché personnel (août 2009)


Autre vue du minaret de P. Suchard à Serrières (1865): ci-dessous, à droite

Vue du minaret Suchard à Serrières. Cliché personnel (en août 2009)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage