WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Suisse > Schaffhouse, canton > Schaffhouse (église St. Johann)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Appenzell, canton et ville
Argovie, canton
Bâle-Campagne, demi-canton
Bâle-Ville, demi-canton
Berne, canton
Fribourg, canton
Genève, canton
Glaris, canton
Grisons, canton
Jura, canton
Lucerne, canton
Neuchâtel, canton
Nidwald, demi-canton
Obwald (demi-canton): Engelberg
Obwald (demi-canton): autres lieux
St-Gall, canton
Schaffhouse, canton
Schaffhouse (église St. Johann)
Photos (St. Johann)
Schaffhouse (église St. Maria)
Schaffhouse (église de Tous-les-Saints)
Schaffhouse (église St.-Peter)
Stein-am-Rhein (Stadtkirche, orgue)
Schwyz (Schwytz), canton
Soleure, canton
Tessin, canton
Thurgovie, canton
Uri, canton
Valais, canton
Vaud, canton
Zoug, canton
Zurich, canton
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Schaffhouse (église St. Johann)


Schaffhouse: église St. Johann, orgue Kuhn historique, vitraux

Vue du Grand Orgue Kuhn de l'église St. Johann de Schaffhouse (1879, 1929, 1990). Cliché personnel (sept. 2008)





•  Lors de notre séjour dans le canton de Schaffhouse (Schaffhausen), en septembre 2008, nous avons notamment visité la très remarquable église St. Johann (Saint-Jean) de cette ville.

Cet édifice, remarquablement restauré en 1990, a été mentionné pour la première fois en 1248. A l'origine, St. Johann était donc l'une des plus anciennes églises de Schaffhouse. Elle fut agrandie entre 1515 et 1517. Le plafond baroque de la nef a reçu des stucs de Jakob Schärer en 1733. Cette église a été aménagée, en 1990, pour servir également de Salle de Musique de la ville. On y organise notamment des concerts en l'honneur de J. S. Bach.


•  Outre de magnifique vitraux dans le choeur gothique, on remarque à St. Johann la présence d'un Grand Orgue historique de la manufacture Kuhn de Männedorf. Cet instrument absolument exceptionnel marqua la renaissance de l'orgue dans cette église réformée, longtemps privée de musique par les directives de la Réforme. Johann Nepomuk Kuhn, fondateur de la manufacture d'orgues suisse Kuhn de Männedorf, put réaliser le nouvel orgue de St. Johann de Schaffhouse, en 1879. J. N. Kuhn vécut de 1827 à 1888; il était originaire d'Allemagne du Sud et avait effectué sa formation chez le facteur Weigle à Stuttgart. Il fut employé par Eberhard Friedrich Walcker avant de fonder, en 1864, la Maison Kuhn sur les bords du lac de Zürich (Männedorf). Le buffet de cet orgue est magnifique et de style néo-gothique. A l'origine, la traction était mécanique avec sommiers à cônes. En 1929, la manufacture a transformé cet instrument, avec l'avis controversé d'Albert Schweitzer. Une restauration complète de l'édifice était prévue vers les années 1980. En 1979, on évoqua alors la construction d'un orgue complètement neuf, sous l'impulsion, cette fois, de l'organiste français Gaston Litaize. Mais les affaires ne progressèrent pas beaucoup, heureusement pour l'orgue néo-gothique qui suscitait toujours plus d'intérêt. L'engouement pour les oeuvres d'Aristide Cavaillé-Coll (19ème siècle français) et pour les oeuvres de la grande facture allemande du même siècle, permit, sans doute, de sauvegarder l'orgue de Johann Nepomuk Kuhn. En 1983, on décida de transformer l'église en la dédiant, en alternative du culte, à une utilisation comme salle de concerts en ville de Schaffhouse. Pour cela, il fallait envisager de reculer le Grand Orgue de près de 2,5 m pour permettre la création d'une scène pouvant accueillir un orchestre et des solistes.

Le projet de 1985 permettait de sauvegarder fidèlement les claviers I et II, mais il fallait descendre la partie instrumentale du clavier III (Récit) pour l'intégrer au soubassement de l'orgue et étager, à l'arrière, latéralement, les tuyaux de la Pédale. De cette façon, la façade de l'instrument était préservée, ce qui mit tout le monde d'accord. La maison Kuhn présenta cette version comme une "transformation dans un sens restauratif". L'instrument fut ainsi reculé de 2,88 m ! L'orgue retrouva sa traction mécanique avec sommiers à cônes équipés de leviers Barker (aide à la traction, notamment lorsque les claviers sont accouplés). L'orgue comprend actuellement 66 jeux, dont 51 sont anciens complètement ou en partie; 4 jeux ont été reconstitués et 11 jeux sont neufs (essentiellement au Récit). Le buffet que l'on peut admirer à St. Johann de Schaffhouse est un chef-d'oeuvre de la grande facture du dernier quart du 19ème siècle. Il n'est pas sans rappeler les plus beaux buffets Cavaillé-Coll de la même époque !

L'orgue de St.-Johann de Schaffhouse fait grand effet sur le visiteur qui, dès ses premiers pas dans ce sanctuaire, se trouve face à ce très Grand Orgue à une hauteur inhabituelle pour un amateur organophile: l'instrument est placé au niveau de la scène, visible à hauteur d'homme, et non juché sur une tribune et, comme bien souvent, inaccessible au visiteur.


•  Composition de l'orgue Kuhn de St.-Johann de Schaffhouse: [source: http://www.sh-orgel.ch/ ].

Clavier 1: Principal 16', Bourdon 16', Principal 8', Gedeckt 8', Gamba 8', Gemshorn (Cor de chamois) 8', Flauto dolce 8', Quintflöte 5 1/3', Octav 4', Fugara 4', Octav 2', Mixtur 5f 5 1/3', Mixtur 4f 2 2/3', Gross Cornett 4f (Grand Cornet) 5 1/3', Tuba 16', Trompete 8'; [les jeux de ce clavier sont tous de 1879, sauf le Tuba qui est de 1990, et les deux Mixtures + le Cornett qui ne sont que partiellement de 1879].

Clavier 2: Bourdon 16', Gamba 16', Principal 8', Gedeckt 8', Viola 8', Spitzflöte 8', Dolce 8', Octav 4', Gemshorn 4', Traversflöte (Flûte traversière) 4', Quintflöte 2 2/3', Flautino 2', Mixtur 4f 2 2/3', Cornett 3-5f 8', Clarinette 8', Trompete 8', Tremolo; [les jeux de ce claviers sont tous de 1879, sauf la Clarinette qui est partiellement de 1879 et 1904. Gedeckt, Traversflöte et Clarinette sont dans une boîte expressive (schwellbar)].

Clavier 3 (Récit expressif, schwellbar): Lieblich Gedeckt (Bourdon aimable) 16', Geigenprincipal (Violon Principal) 8', Lieblich Gedeckt 8', Wienerflöte (Flûte viennoise) 8', Salicional 8', Aeoline 8', Voix céleste 8', Octav 4', Spitzflöte 4', Flûte d'Amour 4', Nazard 2 2/3', Octavin 2', Tierce 1 3/5', Plein-Jeu 5f 2', Basson 16', Trompette harmonique 8', Oboe (Hautbois) 8', Vox Humana 8', Tremolo; [les jeux de ce claviers sont de 1879, sauf l'Octav, le Nazard, l'Octavin, la Tierce, le Plein-Jeu, le Basson, l'Oboe, la Vox Humana qui sont de 1990. L'Aéoline est partiellement de 1879 et 1990. La Voix Céleste est de 1904. La Trompette harmonique est de 1929]

Pedal: Principal 32', Principal 16', Subbass 16', Violonbass 16', Harmonikabass 16', Octavbass 8', Flötenbass 8', Violoncello 8', Octav 4', Rohrflöte (Flûte à cheminée) 4', Nachthorn (Cor de nuit) 2', Rauschbass 3f 5 1/3', Mixtur 4f 2 2/3', Posaune (Trombone) 16', Trompete 8', Clarino (Clairon) 4'; [les jeux de la Pédale sont tous de 1879, sauf la Rohrflöte, le Nachthorn, le Rauschbass, la Mixture, la Posaune qui sont de 1990. L'Harmonikabass est partiellement de 1879 et 1990].

Accouplements: II/I, III/I, III/II, I/P, II/P, III/P. Pédale de Crescendo avec 20 crans. Une pédale expressive pour le Récit. Un combinateur a été installé en 2003 avec une mémorisation sur disquette informatique.

[Harmonika, Harmonikabass: voici des jeux assez spécifiquement allemands du 19ème siècle. Le jeu Harmonika produit un son au timbre proche du jeu Aéoline. L'Harmonikabass est proche d'une Basse de Violon, en bois. Jeu au timbre doux et reproduisant le timbre des cordes de l'orchestre. Voir le lien suivant. Consulter aussi le lien interne suivant: cliquer ici ].


•  Liens Internet à consulter:

    -  portrait de Johann Nepomuk Kuhn: cliquer ici (1827-1888),

    -  http://www.ref-sh.ch/kirchgemeinden/stjohann/ (paroisse de St.-Johann de Schaffhouse),

    -  http://www.recomp.ch/stjohann/ (autre lien avec cette église),

    -  autre page sur cette église: cliquer ici ,

    -  http://www.sh-orgel.ch/orgeln/sh_joh.html (lien avec l'orgue de St.-Johann),

    -  lien direct avec le site de la manufacture Kuhn: cliquer ici ,

    -  autre lien sur les églises de cette ville: cliquer ici ,

    -  http://de.wikipedia.org/wiki/Schaffhausen (page sur Schaffhouse, en allemand),

    -  http://www.picswiss.ch/01-SH/s-SH-01/sSH-02-12.html (une vue de l'église St. Johann). 


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel (sept. 2008) de l'orgue Kuhn de l'église St.-Johann de Schaffhouse. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique "photos" attenante à cette page de texte.


Une vue intérieure de cette église St. Johann: ci-dessous, à droite

Vue intérieure de l'église. Cliché personnel (sept. 2008)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage