WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Suisse > Fribourg, canton > Morat (Murten), église allemande
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Appenzell, canton et ville
Argovie, canton
Bâle-Campagne, demi-canton
Bâle-Ville, demi-canton
Berne, canton
Fribourg, canton
Arconciel (orgue Spaich)
Avry-devant-Pont (vitraux, orgue)
Barberêche (orgue)
Belfaux (église, orgue Spaich)
Bösingen (église, orgue M. Mooser)
Brünisried (église, orgue, vitraux)
Bulle (orgue Mooser)
Bulle (Temple, orgue Felsberg)
Charmey, orgue et vitraux
Châtel-St-Denis (orgue)
Corpataux (église, orgue, vitraux)
Courtepin (orgues, vitraux)
Courtion (église, orgue)
Düdingen (orgue, vitraux)
Estavayer-le-Gibloux
Estavayer-le-Lac (orgue)
Fille-Dieu (Monastère de La Fille-Dieu)
Flamatt (église réformée, David-Kirche)
Fribourg (Augustins)
Fribourg (cathédrale St-Nicolas)
Fribourg (couvent de Montorge)
Fribourg (église des Cordeliers)
Fribourg (La Maigrauge, abbaye)
Fribourg (St-Michel, Collège)
Fribourg (église Saint-Pierre)
Fribourg (la Visitation, église)
Fribourg (St-Jean, église)
Fribourg (Basilique N.-Dame)
Fribourg (église Christ-Roi)
Givisiez (orgue Dumas, vitraux)
Grandvillard (orgue, vitraux)
Granges (chapelle St-Nicolas)
Grolley (église, orgue, vitraux)
Gruyères, orgue, vitraux
Hauterive, abbaye (nouvel orgue)
Heitenried (égl. paroissiale)
Lentigny (orgue, vitraux)
Lessoc, église: orgue Füglister
Marly: église Sts-Pierre-et-Paul, orgue
Matran (peintures, orgue)
Mézières, FR (orgue, vitraux)
Montbovon, orgue Kuhn
Morat (Murten), église allemande
Photos (Morat, église allemande)
Morat (Murten), égl. catholique
Morat (Murten), égl. française
Morlon (église, orgue, autels)
Neyruz (orgue et vitraux)
Ponthaux (église, orgue, vitraux)
Prez-vers-Noréaz, orgue
Rechthalten: orgue A. Mooser
Riaz (église St-Michel, orgue)
La Roche (église, orgue J. Scherrer)
Romont (Collégiale, orgue, vitraux)
Rue (orgue, vitraux)
St-Antoine (St.-Antoni réform., orgue)
Saint-Antoine (église cathol.)
Schmitten (église, orgue, vitraux)
Tafers (église St-Martin)
La Tour-de-Trême, orgue, vitraux
Treyvaux (église, orgue Spaich)
Ursy (orgue, vitraux)
Vallon (enclave fribourgeoise, VD)
Vaulruz, orgue, vitraux
Villars-sous-Mont
Villars-sur-Glâne
Villaz-St-Pierre, orgue Callinet
Villarvolard: un très ancien orgue Kuhn
Vuippens (orgue, vitraux)
Vuisternens-en-Ogoz, orgue célèbre
Genève, canton
Glaris, canton
Grisons, canton
Jura, canton
Lucerne, canton
Neuchâtel, canton
Nidwald, demi-canton
Obwald (demi-canton): Engelberg
Obwald (demi-canton): autres lieux
St-Gall, canton
Schaffhouse, canton
Schwyz (Schwytz), canton
Soleure, canton
Tessin, canton
Thurgovie, canton
Uri, canton
Valais, canton
Vaud, canton
Zoug, canton
Zurich, canton
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Morat (Murten), église allemande


Canton de Fribourg: Morat (Murten), l'église réformée allemande et son orgue

Le Grand Orgue Metzler de l'église réformée allemande de Morat. Cliché personnel (été 2006)



Bibliographie:

Patrimoine Fribourgeois, Les Orgues du Canton de Fribourg, Revue du Service des Biens culturels, No 14, décembre 2002.

Liens Internet divers:


Les 3 derniers liens ci-dessus donnent accès à de belles photos de Morat, mais, attention, elles sont couvertes par le Copyright (©). A consulter seulement !


La ville de Morat, au bord de son lac, est sans doute l'un des lieux les plus visités par les citoyens suisses et par les touristes. Morat, c'est un peu notre "petite Carcassonne" de la région des trois lacs jurassiens: Neuchâtel, Morat et Bienne. Cette cité médiévale magnifique est sertie d'un mur d'enceinte et la ville s'articule autour de la rue principale que l'on peut parcourir pratiquement entièrement sous de larges arcades fleuries, en été. Morat se visite au ralenti, dans la tiédeur de juillet, à l'ombre de ses façades du 15ème siècle, et trois églises magnifiques, très différentes, nous invitent à capter un peu de fraîcheur:


-  l'église réformée allemande, temple bien caractéristique de ceux que l'on visite dans la région des trois lacs.


-  l'église réformée française, ancienne chapelle Ste Catherine de Morat, temple qui abrite un orgue très précieux de Joseph Mooser, fils du gand Aloys Mooser de Fribourg. Cet orgue date de 1842 (cette église fait l'objet d'une rubrique particulière dans notre site, sous "Morat").


-  l'église catholique, construction néo-gothique, élevée au-delà du mur d'enceinte. Ce bel édifice assez majestueux recèle une fabuleuse collection de vitraux du Neuchâtelois Yvan Moscatelli de Colombier, vitraux datant de 1985 (si on passe à Morat, il ne faut pas manquer ces vitraux). Cette église fait l'objet d'une rubrique particulière dans notre site, sous "Morat".


Histoire en bref: Morat fut fondée en 1170 par les Ducs de Zähringen. Ceux-ci voulaient assurer un bastion de leurs terres fribourgeoises à l'ouest. A l'extinction des Zähringen, en 1218, Morat devint ville fortifiée. En 1255, elle est sous protectorat de la Maison de Savoie. Morat prit de l'ampleur et conclut des accords avec les villes voisines. En 1416, Morat brûla pratiquement complètement (elle était construite en bois). La ville fut reconstruite en pierre et connut alors l'aspect actuel pratiquement. En 1476, c'est la victoire des Confédérés sur Charles le Téméraire, devant les remparts de la ville. Morat, par la suite, fut sous la domination commune des Bernois et des Fribourgeois. La langue française recula sous l'influence des Bernois qui avaient l'emprise sur l'école et l'église au début du 16ème siècle. La Réforme fit donc naturellement son apparition à Morat. Lors de l'invasion française en 1798, l'occupation bernoise recula, laissant Morat aux Français. De nombreux bourgeois furent faits prisonniers. Si la ville actuelle fait partie du canton de Fribourg, la langue pratiquée est en grande partie l'allemand et la Réforme est restée bien intallée.


Eglise réformée allemande: ce temple date du début du 18ème siècle quant à sa décoration intérieure. Le premier orgue construit en ce lieu fut un instrument de Johann Konrad Speissegger de Schaffhouse en 1749 (pour un autre instrument de ce facteur, voir la rubrique de Vuisternens-en-Ogoz). Le grand facteur Samson Scherrer le dota d'un Positif de dos en 1774. Malheureusement, cet orgue superbe, illustre fleuron de la grande facture du milieu du 18ème siècle en Suisse, fut démonté en 1888. On dispose cependant de photos anciennes qui nous montrent toute la beauté du buffet de cet instrument. La Maison Kuhn de Männedorf construisit l'instrument suivant (2ème orgue de cette église), en 1888-89. Elle reprit quelques éléments du buffet de Speissegger. En 1926, l'orgue fut déplacé en tribune à l'ouest, alors qu'il était placé à l'entrée du choeur avant. Le 3ème instrument de cette église est un grand orgue Metzler, construit en 1947. Metzler développa son orgue en longueur pour pouvoir le doter de 3 claviers. C'est encore Metzler qui entretient cet instrument, et nous remercions cette manufacture de nous avoir transmis la composition actuelle de l'orgue de l'église réformée allemande de Morat.


Il nous est possible de donner également la composition du Grand Orgue de l'église allemande (orgue Metzler):

Clavier 1, Hauptwerk avec Bourdon 16', Prinzipal 8', Gemshorn 8', Rohrflöte (Flûte à cheminée) 8', Oktav 4', Hohlflöte (Flûte creuse) 4', Superoktav 2', Mixtur 1 1/3', Cornet 8', Corno 8'.

Clavier 2: Positif avec Suavial 8', Gedackt 8', Prinzipal 4', Rohrflöte 4', Flageolet 2', Larigot 1 1/3', Mixtur 1', Dulcian 8'.

Clavier 3: Récit expressif avec Prinzipal 8', Salicional 8', Hohlflöte 8', Oktav 4', Nachthorn 4', Quinte 2 2/3', Waldflöte 2', Terz (Tierce) 1 3/5', Scharf (Mixture aiguë) 1 1/3', Trompete 8', Clairon 4', Tremolo.

Pédalier: Prinzipal 16', Subbass 16', Gedecktbass 16', Prinzipal 8', Gedackt 8', Oktav 4', Mixtur 2', Fagott 16', Zinke (anche voisine de la Trompette) 8'.

Accouplements: I/P, II/P, III/P, II/I, III/I, III/II. Combinaisons: 8 (chiffres) x 4 (lettres) x 8 (séries), soit 256. Fonction de Crescendo. Expression. [Corno: Cor orchestral, appelé parfois aussi Horn]. 

En guise de vignette agrandissable de cette page de texte, nous mettons un cliché personnel (été 2006) de l'orgue Metzler de l'église réformée allemande de Morat. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Les autres clichés personnels de ce temple (et aussi de Morat) figurent dans la rubrique "photos" attenante à cette page de texte.


 

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage