WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Suisse > Nidwald, demi-canton > Beckenried (Pfarrkirche, orgue Goll)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Appenzell, canton et ville
Argovie, canton
Bâle-Campagne, demi-canton
Bâle-Ville, demi-canton
Berne, canton
Fribourg, canton
Genève, canton
Glaris, canton
Grisons, canton
Jura, canton
Lucerne, canton
Neuchâtel, canton
Nidwald, demi-canton
Beckenried (Pfarrkirche, orgue Goll)
Photos (Beckenried)
Buochs (église St-Martin)
Hergiswil (église St. Nikolaus)
Stans (Pfarrkirche, deux orgues)
Wolfenschiessen (église, orgue Mathis)
Obwald (demi-canton): Engelberg
Obwald (demi-canton): autres lieux
St-Gall, canton
Schaffhouse, canton
Schwyz (Schwytz), canton
Soleure, canton
Tessin, canton
Thurgovie, canton
Uri, canton
Valais, canton
Vaud, canton
Zoug, canton
Zurich, canton
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Beckenried (Pfarrkirche, orgue Goll)


Beckenried, au bord du Lac des Quatre Cantons: la Pfarrkirche St. Heinrich et St. Andreas

Vue de l'orgue Goll (1913-2008) de la Pfarrkirche de Beckenried. Cliché personnel (mai 2009)





•  Nous avons visité l'église catholique principale (Pfarrkirche) St. Heinrich et St. Andreas de Beckenried, le 2 mai 2009, au bord du Lac des Quatre Cantons.

Primitivement, Beckenried était rattaché, sur le plan religieux, au bourg de Buochs tout proche. Une chapelle à Beckenried est mentionnée en 1323, pour la première fois. Mais la chapelle de Beckenried prit de l'importance, si bien que dès 1520, le service régulier du dimanche dut être introduit et maintenu à Beckenried. En 1631, malgré les réticences de Buochs, la paroisse de Beckenried fut créée. Les édifices de Beckenried, antérieurs à l'actuel, étaient de style encore gothique. En 1672, l'édifice gothique fut transformé en une église baroque (architecte Melchior Keyser). Au début du 18ème siècle, on pensait vraiment à la reconstruction de l'église. En 1780, on décide vraiment de reconstruire, l'église de l'époque étant devenue trop petite. La décision de l'édification d'une église neuve fut prise en octobre 1787. Le fameux architecte originaire du Vorarlberg (en Autriche), Niklaus Purtschert, fut choisi (tout comme à Buochs). La construction débuta vers 1790 et Niklaus Purtschert devait être prêt au début de 1796. La nouvelle construction fut débutée à côté de l'ancienne église. Niklaus Purtschert, installé dans la région lucernoise, fut un architecte extrêmement actif au 18ème siècle et au tout début du 19ème s. en Suisse centrale. L'église de Beckenried est construite en style classique avec de nombreux rappels baroques tardifs au niveau du décor intérieur. Tout comme l'église de Buochs, celle de Beckenried peut être considérée comme l'un des grands chefs-d'oeuvre de cet architecte qui vécut de 1750 à 1815. L'église de Beckenried ne fut consacrée qu'en 1807, bien que pratiquement terminée vers la fin de 1796.

Niklaus Purtschert s'entoura d'artistes reconnus pour la décoration des autels latéraux: Pietro Rusconi et Michele Canturio tandis que les peintures de ces autels furent réalisées par le Lucernois Xaver Hecht (1757 à 1835). Le décor peint du maître-autel est plus difficile à attribuer. Les fresques du plafond sont attribuées à l'entourage (élèves) du peintre fresquiste Joseph Keller (1740 à 1823), lequel s'illustra dans la région, notamment à Zoug. Les travaux de menuiserie et de sculpture sont raffinés et proviennent d'artisans locaux remarquablement habiles. Un premier orgue fut installé en 1820 et remplacé, en 1913, par l'orgue lucernois Goll actuel, très remarquable et désormais classé et sauvé (depuis 2008). Les peintures des plafonds furent mises au goût du jour par l'artiste suisse Melchior Paul von Deschwanden de Stans (1811 à 1881), ceci vers 1820. Des restaurations eurent lieu, notamment, en 1975, en 2003, et en 2008 (pour l'orgue Goll).

A l'intérieur, l'édifice est d'ordre ionique. Il n'y a que très peu de décors en stuc. Le tableau principal de l'autel secondaire droit est une copie du maître-autel de la Hofkirche de Lucerne, réalisée en 1794 (par Xaver Hecht). L'autel secondaire gauche, autel de Marie, porte un tableau de la nativité, alors qu'en haut de cet autel, en médaillon, on trouve une copie de la "Madonna della Sedia" de Raphaël (du 16ème s.). La fresque principale du plafond représente la vision de St-Jean. On considère l'église de Beckenried comme l'un des chefs-d'oeuvre les plus accomplis de Niklaus Purtschert en Suisse centrale.

•  Les orgues: en haut de la seconde tribune s'étire la façade imposante de l'orgue Goll de 1913. Cet instrument historique, véritable chef-d'oeuvre de la facture suisse symphonique, pratiquement inchangé depuis sa construction, connut une panne mémorable lors d'un service religieux de la période de l'Avent, vers 2007. Aussitôt, une assemblée de paroisse fut réunie et, sous l'impulsion de Rudolf Bruhin, consultant pour la protection des orgues historiques en Suisse, on décida non pas de remplacer, mais de restaurer scrupuleusement l'orgue Goll. On peut remarquer que cet orgue possède un grand frère, tout aussi historique, à Engelberg (1877/1925), non loin de Beckenried. La Manufacture Graf de Sursee, ayant déjà assuré la restauration de l'orgue Goll d'Engelberg (le plus grand orgue de Suisse), était toute désignée pour sauver le Goll de Beckenried; ce qui fut fait en 2008. Nous remercions la Maison Graf de nous avoir transmis la composition de cet orgue de Beckenried.


•  Composition de l'orgue Goll (1913 - 2008) de la Pfarrkirche de Beckenried:

Hauptwerk (Grand-Orgue): Bourdon 16', Principal 8', Bourdon 8', Flauto amabile 8', Gamba 8', Dolce 8', Octav 4', Rohrflöte (Flûte à cheminée) 4', Waldflöte 2', Mixtur 5f 2 2/3'. Trompete 8' à l'Hauptwerk, comme transmission du clavier II de Récit.

Schwellwerk (Récit expressif): Stillgedeckt (Bourdon doux) 16', Geigenprincipal (Violon Principal) 8', Lieblich Gedeckt 8', Quintatön 8', Flûte harmonique 8', Viola 8', Aeoline (Eoline) 8', Voix céleste 8', Fugara 4', Traversflöte (Flûte traversière) 4', Harmonica aetherea (Harmonia aetherea = Mixture douce) 3r 2 2/3', Trompete 8', Euphonia (genre de Cor baryton) 8', Tremulant.

Pedal: Prinzipalbass 16', Violonbass 16', Subbass 16', Cello 8', Bassflöte (Basse de Flûte en bois) 8', Posaune (Trombone) 16'. Echobass 16' et Aeolsbass 8', comme transmissions du clavier II de Récit.

Accessoires: accouplements II/I, II/P, I/P normaux. Accouplements octaves aiguës: II/I, II/P, I/P. Accouplements octaves graves: II/I, II/P, I/P. Deux combinaisons libres. Combinaisons fixes: Choeur de Principaux, Choeur de "cordes" (Streicherchor), Choeur de Flûtes, P, MF, F, FF, Tutti. Appels/annulateurs pour Mixtures et Anches. Pédale de Crescendo. Pédale automatique. Appel pour accouplement général. Appel pour accouplement normal.

[Se rappeler notre rubrique pour les noms des jeux de l'orgue: cliquer ici ].


•  Liens Internet et bibliographie:

    -  brochure: Die Beckenrieder Sakrallandschaft, par le Dr. phil. Hansjakob Achermann, Kunstverlag Josef Fink, Lindenberg, 2003 (40 pages).

    -  http://www.beckenried.ch/de/kirchen/kathkirche/ (église catholique, Beckenried),

    -  http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F747.php (rubrique historique),

    -  vue de Beckenried: cliquer ici ,

    -  deux vues de l'église de Beckenried: cliquer ici et ici ,

    -  restauration de l'orgue de Beckenried (en allemand): voir ici.


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel de l'orgue Goll (1913 - 2008) de la Pfarrkirche de Beckenried. Les autres clichés personnels (en mai 2009) de Beckenried figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte.    


Vue de l'église de Beckenried: ci-dessous, à droite

Eglise de Beckenried. Cliché personnel (mai 2009)


Situation géographique de Beckenried: ci-dessous, à droite

Situation géographique de Beckenried. Crédit: //de.wikipedia.org/

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage