WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Angleterre (Great Britain) > Londres (cathédr. St-Paul)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Bath Abbey (grand orgue)
Brasenose College (Oxford)
Bristol (cathédrale, orgue)
Cambridge (King's College, orgue)
Exeter, cathédrale
Gibraltar, cathédrale
Londres: All Souls Anglican Church
Londres (cathédr. St-Paul)
Photos (St-Paul, Londres)
St. Davids (sur Pembroke)
Wells (cathédrale, orgue)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Londres (cathédr. St-Paul)


Londres, Cathédrale Saint-Paul, orgues

Cathédrale St-Paul de Londres. Crédit: //en.wikipedia.org/
Liens bibliographiques et Internet à prendre en compte :

 


John BLOW est né à Newark (dans le Nottinghamshire ) en 1649 et est décédé à Londres en 1708 . Il fait partie de la 1ère génération d'élèves formés par H. Cooke (*), maître des enfants de la Chapelle Royale (de 1660 jusqu'à sa mort en 1672). Blow travailla également avec John Hingeston et Chr. Gibbons, le fils d' O. Gibbons . Avant 1664, il publie 3 compositions dans le recueil Divine Services and Anthems (vers 1663). Il se révéla vite un grand maître de l'orgue et des claviers. A ce titre, il fut nommé organiste titulaire de Westminster Abbey à la mort d'Albertus Brynne, en 1668. L'année suivante il est rattaché à la Cour comme membre de la Private Musick for Lutes and Voyces, Theorboes and Virginalls, puis il est nommé virginaliste (en fait, claveciniste). En 1674, il devient Gentleman de la Chapelle Royale et occupe le poste de Maître des enfants de la Chapelle Royale et compositeur ordinaire pour les voix. Il épouse ensuite Elizabeth Braddock, fille du Maître des enfants de Westminster Abbey. Il reçoit le titre envié de Doctor of Music de la part de l'Archevêque de Canterbury, en raison de l'excellence de ses compositions et de ses vertus pédagogiques. Il eut notamment comme élèves: Purcell, Clarke, Croft. Il abandonne son poste d'organiste à Westminster Abbey en faveur d'H. Purcell (1679). Puis il devient l'un des 3 organistes de la Chapelle Royale. En septembre 1687 , il devient Maître de chapelle et Maître des enfants à la Cathédrale St-Paul de Londres . Il quittera ce poste, en 1699 , pour devenir premier compositeur officiel à la Chapelle Royale.


Oeuvres : J. Blow a laissé un catalogue assez fourni de compositions, surtout de la musique vocale. Musique instrumentale : diverses pièces pour instruments à clavier ( Musick's Handmaid , 1689), a Choice Collection of Ayres (1700), Four Setts of Pieces (1704), Psalms set full for the Organ or Harpsichord (1731, Londres), deux sonates pour deux violons, viole de gambe et basse de viole. Ses compositions pour l'orgue sont apparemment assez peu nombreuses. La Musique vocale, par contre, est assez riche : il y a des Anthems (voir notre rubrique sur les formes musicales), des Services , des Odes et Chants d'anniversaire , de nombreux chants et duos publiés parfois de son vivant, un opéra: Venus et Adonis (1685). Blow a aussi publié des écrits: Rules for Playing of a Thorough Bass upon Organ and Harpsicon , et Dr. Bl's Rules for Composition.


Blow était un musicien d'église et il composa dans les différents genres de son temps, essayant même les styles des maîtres français et italiens. On distingue, notamment, le motet Salvator Mundi , le canon Miserere mei , l'anthem I beheld and lo , l' ode à Sainte Cécile et son opéra Venus et Adonis . Ses oeuvres complètes pour orgue ont été rééditées en 1958, ses oeuvres pour clavecin ont été éditées dans une "compilation" des Contemporaries of Purcell (2 volumes en 1921 à Londres).


[ * Henry Cooke : 1616-1672, compositeur et chanteur anglais, nommé basse à la Chapelle Royale en 1660. A composé de nombreux anthems ].


Ecrire à propos du compositeur et organiste J. Blow , c'est pour nous l'occasion d'évoquer l'histoire des Grandes Orgues de la Cathédrale St-Paul de Londres .


L'actuelle cathédrale Saint-Paul de Londres est une oeuvre de Sir Christopher Wren , débutée en 1675 , après l'incendie qui détruisit, en 1666, l'ancienne cathédrale St-Paul, laquelle était un chef-d'oeuvre de l' architecture gothique normande . Le choeur fut réouvert au public en 1697 et la dernière pierre fut posée en 1710. Cette cathédrale est gigantesque, sa nef atteignant la longueur importante de 150 m.


Les orgues : cet instrument considérable, dont les parties se trouvent essentiellement placées dans deux grands buffets se faisant face tout près de la croisée du transept, dans le dôme dominant cette croisée , et à l' extrémité ouest , comporte une console à 5 claviers + pédalier et 108 jeux. Cet orgue est l'oeuvre, à la base, du facteur Bernard Smith (début des travaux en 1694 ). Il était construit sur une tribune de jubé au-dessus de l'entrée du choeur. En 1860, le jubé est démoli et l'orgue reconstruit par le facteur Hill puis par Willis, dès 1863, dans une des arcades du choeur. En 1872, le facteur Willis construit un nouvel orgue dans deux buffets symétriques , se faisant face. Des modifications et agrandissements sont réalisés, toujours par le facteur Willis, en 1930, puis en 1949. Le grand facteur Mander effectue une restauration complète de cet orgue de 1972 à 77 . Une révision fut encore engagée en 1992 . Comme tous les très grands instruments de cathédrales, cet orgue a une histoire assez complexe et des dimensions assez considérables. Les sites Internet mentionnés en haut de cette page donneront des renseignements détaillés en langue anglaise. On remarquera que l'instrument de Bernard Smith (fin 17ème s.) est resté pratiquement inchangé jusqu'en 1830 environ. Les travaux de Willis furent assez conséquents (il garda cependant de nombreux tuyaux de Smith). Ainsi, l'ensemble des tuyaux de la Pédale furent transférés dans le dôme (quart Nord-Est). Une batterie de Solo Tubas fut installée également dans une galerie de la base du dôme. Cette "dispersion" des différents corps de cet orgue colossal nécessita, bien sûr, l'emploi de la traction électrique. L'orgue fut démonté pendant la Seconde Guerre mondiale et remonté ensuite.

 

  • http://dupontjb.free.fr/French/Orgue/Angleterre/LondStPauls.htm (ce site donne la composition de l'orgue de St-Paul et des mini-clichés des différentes parties de ce très grand instrument). Nous craignons beaucoup que ce lien si précieux soit une fois interrompu. C'est pour cette raison que nous en donnons la totalité en 3 reproductions dans la rubrique " photos " attenante à ce texte. Cette mesure est uniquement conservatoire pour un lien très utile et qui pourrait disparaître une fois, comme tant de liens utiles ! [Nous avions raison de craindre la disparition de ce lien très utile: il a été effectivement brisé fin 2013 !]. 

 

Composition de l'orgue de la cathédrale St-Paul de Londres :

Clavier 1 (Choir sud) avec Bourdon 16', Contra Viola 16', Open Diapason 8', Principal 8', Violoncello 8', Dulciana 8', Gedackt (Bourdon) 8', Claribel Flute (comme son nom l'indique: Flûte sonnant "clair" et "beau") 8', Gemshorn (Cor de chamois) 4', Flute Harmonique 4', Flageolet 2', Sesquialtera II, puis (Choir Nord) avec Chimney Flute (Flûte à cheminée) 8', Principal 4', Nason Flute (Flûte en bois, bouchée, avec 3ème harmonique en évidence) 4', Nazard 2 2/3', Fifteenth (15ème) 2', Blockflute (Blockflöte) 2', Tierce 1 3/5', Larigot 1 1/3', Sharp Mixture (Mixture aiguë) IV, Trumpet 8'.


Clavier 2 (Great, Grand-Orgue) avec Double Open Diapason 16', Open Diapason I & II 8', Claribel Flute 8', Stopped Diapason 8', Quint 5 1/3', Principal 4', Flute 4', Twelfth (12ème) 2 2/3', Fifteenth (15ème) 2', Mixture III (24, 26, 29èmes), Mixture III (17, 19, 22èmes), Fourniture IV, Trombone 16', Trumpet 8', Clarion (Clairon) 4'.


Clavier 3 (Swell, Récit expressif) avec Contra-Gamba 16', Open Diapason 8', Lieblich Gedackt (Bourdon aimable) 8', Salicional 8', Vox Angelica 8', Principal 4', Fifteenth (15ème) 2', Cornet III, Contra Posaune (Contre-Trombone) 16', Cornopean (jeu de 8' du Récit imitant le Cor orchestral) 8', Hautboy 8', Vox Humana 8', Clarion (Clairon) 4'.


Clavier 4 (Solo expressif) avec Open Diapason 8', Flûte harmonique 8', Viola 8', Viola Celeste 8', Concert Flute 4', Piccolo 2', Corno di Bassetto 8', Cor Anglais 8', French Horn 8', et en non expressif : Tuba 8', Tuba-Clarion 4'. Partie flottante du Clavier 4 (section ouest à l'entrée de la nef) avec Open Diapason 8', Octave 4', Super Octave 2', Mixture IV, Royal Trumpet 16', Royal Trumpet 8', Royal Trumpet 4'.


Clavier 5 (Dôme); Chorus avec Double Open Diapason 16', Open Diapason 8', Open Diapason 8', Octave 4', Super Octave 2', Quartane (soit 2' + 2 2/3' ou 1' + 1 1/3') II-III, Mixture IV, Cymbal III, Contra Posaune (Contre-Trombone) 16', Trumpet 8', Double Tuba 16', Tuba 8', Clarion 4', Trumpet Militaire 8'.


Pedal (dans le Choeur) avec Open Metal 16', Open Diapason 16', Bourdon 16', Viola 16', Principal 8', Flute 8', Fifteenth 4', Sesquialtera II, Mixture IV, Contra Posaune 32', Ophicleide (anche puissante proche du Tuba Mirabilis) 16', Posaune (Trombone) 8', Clarion (Clairon) 4'. Pedal (dans le Dôme) avec Double Open Wood 32', Contra Violone 32', Open Wood 16', Open Diapason 16', Contra Bass 16', Principal 8', Super Octave 4', Mixture IV, Contra Bombarde 32', Bombarde 16', Posaune (Trombone) 16', Clarion 4'. [Wood = en bois] .


Remarque : selon les sites Internet, on remarque de petites différences dans la composition de cet orgue. Nous reproduisons la composition du site donné juste ci-dessus. Cet orgue présente de multiples accessoires et possibilités d'accouplements.

 

En guise de vignette agrandissable de cette page nous donnons une illustration de la cathédrale St-Paul de Londre. Cliquer sur l'image pour l'agrandir un peu. [Crédit: //en.wikipedia.org/ ]. 

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage