WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Orgues, Salles de Musique > Tonhalle Zürich
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Concertgebouw à Amsterdam
Barcelone (Palais de la Musique Catalane)
Berlin, Konzerthaus
Birmingham, Symphony Hall
Bucarest (Haute Ecole de Musique)
Chaux-de-Fonds, Salle de Musique
Haarlem (la Philharmonie)
Hambourg: Elbphilharmonie, orgue Klais
Kawasaki Symphony Hall, Japon
Kultur-und Kongresszentrum Luzern, KKL
Liège (Salle Philharmonique)
Londres (Royal Albert Hall)
Luxembourg, Philharmonie (orgue Schuke)
Moscou, Internat. House of Music
Paris: Maison de la Radio, auditorium
Philharmonie de Paris, 2016
Tokyo Opera City, Shinjuku
Tonhalle Zürich
Photos
USA, Alice Tully Hall, Lincoln Center, NY
USA, Ball State University
USA, Jacoby Symphony Hall, Floride
USA, Spivey Hall (Clayton State University)
USA, Université Caroline du Nord
Victoria Hall de Genève (Grand Orgue)
Vienne, Konzerthaus
Yokohama, Minato Mirai Hall
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Tonhalle Zürich


Les Grandes Orgues de la Tonhalle de Zürich

La Tonhalle est un "lieu culte" de la musique en Suisse. Cette très grande salle de concert dispose d'une acoustique remarquable. Elle fut édifiée en 1895. L'Orchestre de la Tonhalle est une formation très connue et l'une des plus anciennes de Suisse. Elle compte aujourd'hui 101 musiciens et donne plus de 90 représentations par saison. Très vite, on songea à l'équiper d'un grand orgue de concert. L'ancienne Tonhalle reçut en 1872 un orgue de concert conçut par Johann Nepomuk Kuhn (1827-88). Ce J.N. Kuhn était facteur d'orgues à Männedorf près de Zürich. Ce premier orgue comptait 2 claviers, pédalier et 34 jeux (traction mécanique).
   
En 1893-95 , les architectes viennois Fellner et Helmer construisirent la "nouvelle Tonhalle" sur le quai Guisan. L'orgue de l'ancienne Tonhalle fut transporté dans la nouvelle salle, nettement plus vaste. L'orgue Kuhn était manifestement sous-dimensionné par rapport à cette nouvelle salle de 1895. Les autorités et les spécialistes demandèrent un agrandissement de cet orgue. Pour des raisons financières, l'agrandissement de cet orgue ne se fit qu'en 1926-27 . Il était porté à 72 jeux + un clavier supplémentaire et avec une nouvelle traction pneumatique. En 1939 , on décida d'électrifier l'orgue (traction électro-pneumatique). En 1951 , une révision générale eut lieu.
    
En 1985 , on savait que cet orgue allait être remplacé par un tout nouvel instrument du facteur Steinmeyer-Kleuker sous la conduite d'un expert international, le grand organiste Jean Guillou de France. Jean Guillou a des idées bien arrêtées en matière de facture d'orgues du 20 et 21ème siècles. Si son désir est de toujours faire parler un tuyau avec du vent et une soupape, il a proposé une évolution considérable sur les moyens d'acheminer le vent à la soupape et surtout sur les moyens d'ouvrir cette soupape. L'orgue de Saint-Eustache à Paris est l'exemple typique de cette facture évolutive: la console en fenêtre, sur la tribune, est fidèle à une traction mécanique; par contre, la seconde console, dans la nef, apporte des nouveautés électroniques considérables. Il est même possible pour l'organiste de s'enregistrer et de restituer son jeu pour lui permettre d'exécuter seul une oeuvre à 4 mains. D'autres facteurs suivent cette route, par exemple C.B. Fisk aux USA, avec sa réalisation très récente dans la cathédrale de Lausanne.
   
Pour revenir à la Tonhalle de Zürich, le nouvel orgue, conçu pratiquement par Jean Guillou, a pris la place, en 1988 , de l'ancien orgue Kuhn . La Fondation de la Commission des Orgues de la Tonhalle a émis le voeu que cet ancien orgue Kuhn, instrument devenu historique, trouve un endroit où il puisse encore résonner. Ce lieu a été trouvé: ce fut l'église Neumünster de Zürich. Cette église construite entre 1836 et 39 est la plus importante église néo-classique de Zürich; elle est assez imposante. Elle fut équipée en 1840 d'un orgue Friedrich Haas. Il avait 36 jeux, 3 claviers et pédalier. Lors d'une restauration de l'église, l'orgue fut romantisé et transformé en un pneumatique tubulaire. En 1938, pour les 100 ans de cette paroisse, un nouvel orgue fut commandé à la manufacture Kuhn qui livra un orgue électropneumatique de 50 jeux. L'église Neumünster fut complètement restaurée en 1976-79. A ce moment, on cherchait, en 1986, un emplacement pour l'orgue Kuhn de l'ancienne Tonhalle. Une Commission se réunit et eut de longs débats sur le devenir de l'instrument Kuhn de Neumünster et sur le devenir de l'orgue Kuhn de la Tonhalle. Cette Commission arriva aux conclusions que l'orgue de l'ancienne Tonhalle serait parfaitement mis en valeur dans le sanctuaire du Neumünster, déjà classé. Kuhn restaura soigneusement 52 jeux de l'orgue de l'ancienne Tonhalle, le buffet fut restauré, et la traction mécanique restituée. Le "nouvel" orgue de l' ancienne Tonhalle fut inauguré en janvier 1995 , comme orgue de l'église Neumünster [cet orgue est lui-même un instrument historique puisqu'il reprend les jeux de l'orgue Kuhn de l'ancienne Tonhalle (52 jeux) datant de 1872 avec les ajouts de 1926]. Il répond sur 3 claviers et pédalier, avec 52 jeux, traction mécanique, et programmateur électronique (clavier de Grand Orgue, clavier Expressif, clavier de Récit, et Pédale avec un Principal de 32'). 
    
Nouvel orgue de la Tonhalle de Zürich. Maintenant que l'on sait où est allé l'ancien orgue historique Kuhn de la Tonhalle, il est temps de savoir quel instrument l'a remplacé (sous le vocable parfois utilisé de "neue Tonhalleorgel" à Zürich, étant entendu que l' "alte Tonhalleorgel" est parti à l'église Neumünster).
   
Jean Guillou, très grand organiste français, a été l'instigateur de ce nouvel orgue qui prend place dans un magnifique buffet de style viennois avec beaucoup de dorures, ceci pour s'accorder esthétiquement avec la grande salle de concert datant de 1895.
    
Jean Guillou et le facteur Steinmeyer-Kleuker ont réalisé dans cette salle ce que tout organiste de haut niveau peut souhaiter avoir en mains. Un orgue magnifique qui peut aborder tous les répertoires, un peu comme celui de Saint-Eustache à Paris (facteur Van den Heuvel ). La description minutieuse de cet orgue figure sur un site Internet que nous donnons ci-dessous avec la bibliographie. Cet orgue est une synthèse des orgues classiques et baroques et il tient compte également des apports de grands facteurs romantiques comme par exemple Cavaillé-Coll. Sachez cependant que cet orgue très imposant compte donc des jeux romantiques, mais aussi des jeux classiques français comme le Cornet 5 rangs. Il répond sur 4 claviers et pédalier, possède une console en fenêtre (traction mécanique) et une seconde console mobile (traction électronique), exactement comme à Saint-Eustache à Paris. Cette console électronique permet notamment à l'organiste de s'enregistrer et de restituer ce qu'il a joué tout en jouant une partition (il joue seul à 4 mains !).

   
-  site en allemand: http://www.alte-tonhalle-orgel.ch/index.html (©) . Ce site contient des photos de l'orgue Kuhn, l'histoire de l'instrument et sa composition actuelle.

-  photo de l'orgue actuel: cliquer ici ,

-  une vue de l'orgue actuel de la Tonhalle: cliquer ici ,

-  sites sur Jean Guillouhttp://www.jean-guillou.org/ et: http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Guillou , 

http://orgue.free.fr/tonhalle.html  (composition de l'orgue Steinmeyer-Kleuker de la Tonhalle).

-  autre lien pour cet orgue de la Tonhalle: cliquer ici et voici sa composition: voir ici,

http://www.die-orgelseite.de/disp/CH_Zuerich_Tonhalle.htm  (autre site mentionnant la composition et contenant une photo de l'orgue actuel de la Tonhalle).

monographie du site Kuhn sur l' ancien orgue de la Tonhalle, avec photo agrandissable et composition des jeux + commentaire en allemand,

-  le nouveau site de cet orgue de la Tonhalle avec tous les renseignements: http://www.tonhalleorgel.ch/ .


== >  C'est la fin du grand orgue de la Tonhalle (en  août 2017): devenu apparemment trop cher à la maintenance, le grand orgue de la Tonhalle est en plein démontage en août 2017. Cet instrument, apparemment, sera installé en Pologne (?). La Manufacture Kuhn de Männedorf a été désignée pour planifier et mettre en chantier un nouvel orgue pour la Tonhalle (après les travaux de restauration et de transformation de l'édifice). C'en est donc fini pour le merveilleux orgue Steinmeyer-Kleuker de la Tonhalle. Voici deux liens utiles: lire ici et aussi ici .

Haut de page

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage